La sécurité sociale toujours gravement dans le rouge

La Cour des comptes vient de publier aujourd’hui son rapport annuel sur la Sécurité sociale. Le déficit de la Sécu est de 20,9 milliards d’euros, soit 300 euros par Français pour 2011.

La Cour des comptes vient de publier aujourd’hui son rapport annuel sur la Sécurité sociale. Le déficit de la Sécu est de 20,9 milliards d’euros, soit 300 euros par Français pour 2011. 

Article publié en collaboration avec le Cri du Contribuable.

La Cour des comptes vient de publier hier son rapport annuel sur la Sécurité sociale. Le déficit de la Sécu est de 20,9 milliards d’euros, soit 300 euros par Français pour 2011. Comme à l’accoutumée, la situation est donc catastrophique, mais un peu moins que l’année dernière essentiellement grâce à des recettes plus importantes.

Mieux qu’en 2010 (28 milliards d’euros de déficit), mais plus mauvais que les objectifs fixés par le précédent gouvernement (14 milliards d’euros de déficit), la situation pour 2011 n’est pas rose.

Si la Cour des comptes constate que les objectifs de maîtrise des coûts via le mécanisme de l’Ondam (l’objectif national des dépenses d’assurance maladie) est respecté pour la deuxième année consécutive, elle note cependant que la réduction du déficit est quasiment intégralement due à des ressources nouvelles de 7 milliards d’euros supplémentaires.

1 % de croissance en moins

En gros, aucun effort n’a été fait pour diminuer les dépenses, et seules les ressources nouvelles (des impôts ou taxes) permettent d’améliorer la situation.

Le bateau coule toujours, et la situation catastrophique des comptes de la Sécurité sociale représente 1 % de croissance en moins pour le pays.

La Cour des comptes préconise notamment de lutter contre les niches dites « sociales » pour endiguer cette chute sans fin. Raboter les niches, augmenter les prélèvements, des propositions qui feront plaisir à la majorité.

Sur le web – Lire le reste de nos articles sur la sécurité sociale ou notre catégorie santé.