Indemnité de représentation des députés : Claude Bartolone a entendu le cri des Contribuables Associés

Claude Bartolone annoncera prochainement la création d’un groupe de travail de tous bords, chargé de faire des propositions sur l’IRFM (indemnité représentative de frais de mandat de 6 412 € bruts par mois ) et sur la réserve parlementaire.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Claude Bartolone, président de l'Assemblée nationale.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Indemnité de représentation des députés : Claude Bartolone a entendu le cri des Contribuables Associés

Publié le 21 juillet 2012
- A +

Claude Bartolone annoncera prochainement la création d’un groupe de travail de tous bords, chargé de faire des propositions sur l’IRFM (indemnité représentative de frais de mandat de 6 412 € bruts par mois ) et sur la réserve parlementaire.

Un article de Contribuables Associés.

Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale.

Cette dernière permet aux députés de subventionner, de manière discrétionnaire, des projets d’équipements dans les collectivités de leur circonscription.

Le 27 juin, l’association des Contribuables Associés a envoyé 24 056 pétitions sur la boîte mail de Claude Bartolone : le document enjoint les autorités compétentes à réaliser un contrôle des dépenses des frais de mandat  des parlementaires.

L’amendement de Charles de Courson, rejeté le 11 juillet, visant à fiscaliser la partie de l’indemnité des députés qui n’est pas utilisée à des fins professionnelles, a dû finir de le convaincre.

« Il faut en finir avec la suspicion pesant sur les députés. Nous ne sommes pas gênés du tout sur le sujet. Mais nous souhaitons avancer avec méthode et non de manière improvisée, en associant tous les députés » conclut Claude Bartolone.

Le président de l’Assemblée nationale a promis de « régler le problème » d’ici à la fin de l’année.

Belle victoire des Contribuables Associés, les 24 056 pétitions de Contribuables Associés n’ont pas été signées en vain

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (12)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (12)
  • Il est vrai que le projet d’impôt à 75% sur les riches a été annoncé de manière non improvisée et avec concertation des concernés

  • Bravo. On continue ? par exemple en requalifiant de salaires les indemnités parlementaires ?

  • Quand ce sera les français qui commencerons à improviser, les députés feront mieux d’éviter de se concerter trop longtemps.

  • « un groupe de travail »
    Le sujet est clos.

  • Avons nous êtes consultée pour les augmentations d’impôts ? Je rêves. Ils sont complètement dingue ces politiques. Ils se moque de nous.

  • Attend mon petit faux cul de Claude B, tu vas recevoir un recommandé avec un paquet de gros mots tout bien choisis pour qualifier vos comportements oligarchiques !!!! Après ils viendront vociférer parce que le FN monte !!! Abrutis !!!

  • Tiens ? On lui a enlevé la main de son oreille ?

    • C’est parce qu’ils lui ont détexté un cancer du cerveau, ce qui explique d’ailleurs le fait qu’il ait tenté de mettre sa mauvaise gestion sur le dos des banques.

  • Ne soyez pas si optimistes !
    « Ils » ont « botté en touche » et je doute que le voile se lève totalement.
    La transparence , c’est pour les autres…
    Commençons donc par « dégraisser » nos parlements qui coûtent très cher et ne travaillent pas beaucoup.

  • Ne rêvez pas, ce comité Théodule n’aura pour vrai projet que de trouver une justification « plausible » pour continuer à ne pas imposer les députés.

    C’est tout.
    Ah non, une fois que cela sera fait et bien expliqué à la populace, le comité sera maintenu durant des lustres au grand bonheur de ces membres (qui seront grassement payés) et au grand désespoir des contribuables qui se sentiront encore plus tondus !!!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Par Le Parisien Libéral.

Il y a 230 ans, le 4 août 1789, l'Assemblée constituante mettait fin au système féodal. C'était l'abolition de tous les droits et privilèges féodaux et un des événements clefs de la Révolution de 1789.

L'égalité devant l’impôt, belle idée, non ?

Simplement, en 2015, les députés et sénateurs se conservent un sacré privilège : la non-fiscalisation d'une partie de leur rémunération. En effet, en plus de leur indemnité de 7100 euros par mois, les députés perçoivent une indemnité représentative de frai... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par H16.

La Seine Saint-Denis est un charmant département français situé au nord-est de l'agglomération parisienne, réputé pour ses charmantes bourgades mêlant la campagne, la ville et les zones de commerces alternatifs, sa flore poivrée et sa faune pimentée, et son déficit public abyssal créé par la souscription d'emprunts invraisemblables propulsés par un Conseil général de branquignoles effervescents.

Ces emprunts, rapidement qualifiés de toxiques par l'équipe d'irresponsables en place au moment de leur signature alors que la... Poursuivre la lecture

0
Sauvegarder cet article

Par Robin Maisonneuve Un article de Trop Libre

[caption id="attachment_236358" align="aligncenter" width="660"] Valérie Pécresse-Wikipedia 2010-CC BY 3.0[/caption]

 

Après 17 ans de règne socialiste, Valérie Pécresse a réussi à conquérir la région Île-de-France, en battant son rival Claude Bartolone. Après les félicitations d’usage, le temps de l’action est arrivé. Les challenges sont nombreux dans la région la plus riche de France. Tour d’horizon des principaux défis de la nouvelle présidente de la région Île-de-Fra... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles