Les contrats d’assurance-vie luxembourgeois ont la cote en France

La France figure à la première place des destinations des contrats d’assurance vie luxembourgeois avec 21% des primes réalisées.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les contrats d’assurance-vie luxembourgeois ont la cote en France

Publié le 10 juillet 2012
- A +

La France figure à la première place des destinations des contrats d’assurance-vie luxembourgeois avec 21% des primes réalisées.

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Peut-être que ce qui manque à l’assurance-vie française n’est pas forcément parti intégralement sur les livrets A… Voici une statistique qui devrait amener à réfléchir : la France figure à la première place des destinations des contrats d’assurance-vie luxembourgeois avec 21% des primes réalisées.

La motivation N°1 des épargnants français est la sécurité. En effet, en cas de liquidation d’une compagnie au Grand-Duché du Luxembourg, les souscripteurs sont considérés comme des créanciers de premier rang, ce qui revient à dire qu’ils sont sûrs de récupérer 100% de leur capital ; alors qu’en France, le fonds de garantie est limité à 70 000€ par institution financière. Il s’agit là d’un argument de poids pour des épargnants avertis, à l’heure où la crise des dettes souveraines laisse chaque jour un petit peu plus planer le risque d’une explosion systémique du marché monétaire et bancaire.

Notons que les Français ne sont pas les seuls à craindre un pareil risque, puisque le marché belge représente 20% des primes avec seulement 11M d’habitants.

Évidemment, nos organismes bancaires l’ont bien compris : la plupart d’entre eux détiennent désormais une filiale de droit luxembourgeois. On compte ainsi trois filiales de compagnies hexagonales (Cardif, Crédit Agricole, La Mondiale) parmi les cinq premiers assureurs luxembourgeois. Et ce n’est clairement pas pour le marché local. Près de 80% des 16,5 Md€ d’encaissement total de l’assurance au Luxembourg sont réalisés par la commercialisation de produits d’assurances vie en libre prestation de services (la liberté de prestation de services est la faculté pour un opérateur d’un État membre d’offrir ses services sur le territoire d’un autre État membre sans y être établi).

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • Un Etat solide, un semi-paradis fiscal, bref un lieu sur

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mise à jour janvier 2022

Sans grande surprise, après les rumeurs qui l'annonçait depuis 2021, le taux du livret A a été remonté à 1 % annuel. Une première depuis une décennie.

C'est une mauvaise nouvelle pour les épargnants français, contrairement aux apparences : le livret A accumule en effet des montants bien trop élevés (plus de 10 000€ en moyenne !), qui rapporteraient bien plus ailleurs. Le gouvernement encourage pourtant encore et toujours les Français à aller sur de l'épargne réglementée au lieu de meilleurs placements.Poursuivre la lecture

Par Henry Bonner.

Les débats sur un possible reconfinement permettent d’occulter les dégâts économiques. La reprise économique est pleine de surprises, pas nécessairement bonnes, loin de là.

Le sujet du jour dans les médias : le confinement qui revient dans un certain nombre de pays.

Les élus démentent toute possibilité de retour en arrière ici en France…

Pourtant, ils avaient aussi écarté la possibilité du passe-vaccinal. Voici un extrait de LCI de décembre 2020 :

Non, le vaccin contre le coronavirus ne ser... Poursuivre la lecture

Par Alexis Vintray.

Pour épargner, commencer par définir ses objectifs

La première priorité pour bien placer son argent ? Savoir ce qu'on veut en faire, ce qu'on aura besoin d'en faire et quand. Il est essentiel de commencer par vous demander pourquoi vous mettez de l'argent de côté : pour un projet à court terme ou à long terme ? Pour un objectif précis comme un achat immobilier ou les études de vos enfants ?

Cette première étape vous permettra ensuite de choisir les produits appropriés. Elle ne doit pas être négligée, faute de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles