Le désamour des français pour l’assurance-vie se confirme

La dégringolade se poursuit pour l'assurance-vie: les Français ont de moins en moins confiance avec un nouveau désinvestissement net en mai.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Collecte nette d'assurance vie sur un an (jusqu'à avril 2012) : un bilan négatif

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le désamour des français pour l’assurance-vie se confirme

Publié le 30 juin 2012
- A +

La dégringolade se poursuit pour les assurances vie : les Français ont visiblement de moins en moins confiance (à raison) dans ce placement financier, avec un nouveau désinvestissement net en mai 2012.

Par Charles Sannat.

Collecte nette d’assurance vie sur un an (jusqu’à avril 2012) : un bilan négatif

La dégringolade se poursuit pour les assurances vie : les Français ont visiblement de moins en moins confiance (à raison) dans ce placement financier.

Le mois de mai s’est conclut par une nouvelle décollecte. Traduction : il y a eu plus de retraits que de versements, et pas qu’un peu vu que la différence est de 1,5 milliards d’euros !

Les statistiques parlent d’elles-mêmes : sur les dix derniers mois on observe neuf décollectes ! Presque un sans faute !

Les bons pères de famille, comme on les appelle, ne croient donc plus vraiment à la sécurité de ce placement. A cela s’ajoute le fait que le régime fiscal de l’assurance-vie est de moins en moins avantageux. Un joli cocktail.

Beaucoup d’incertitude autours de l’avenir de l’assurance vie donc ! Cela justifie des retraits massifs : les ménages préfèrent désormais, à juste titre, sécuriser leur épargne dans des actifs non financiers et plus tangibles ! L’or s’impose ici comme un « substitut » de choix et reste une assurance beaucoup plus fiable !

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Incertitude d’autant plus que l’apprenti sorcier Flamby lorgne cette fois sur une ponction du capital car les intérèts sont quasi négatifs et leur taxation ne rapporte plus rien, 1400 milliards d’assurance vie ,ça fait rever.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mise à jour janvier 2022

Sans grande surprise, après les rumeurs qui l'annonçait depuis 2021, le taux du livret A a été remonté à 1 % annuel. Une première depuis une décennie.

C'est une mauvaise nouvelle pour les épargnants français, contrairement aux apparences : le livret A accumule en effet des montants bien trop élevés (plus de 10 000€ en moyenne !), qui rapporteraient bien plus ailleurs. Le gouvernement encourage pourtant encore et toujours les Français à aller sur de l'épargne réglementée au lieu de meilleurs placements.Poursuivre la lecture

Par Henry Bonner.

Les débats sur un possible reconfinement permettent d’occulter les dégâts économiques. La reprise économique est pleine de surprises, pas nécessairement bonnes, loin de là.

Le sujet du jour dans les médias : le confinement qui revient dans un certain nombre de pays.

Les élus démentent toute possibilité de retour en arrière ici en France…

Pourtant, ils avaient aussi écarté la possibilité du passe-vaccinal. Voici un extrait de LCI de décembre 2020 :

Non, le vaccin contre le coronavirus ne ser... Poursuivre la lecture

Par Alexis Vintray.

Pour épargner, commencer par définir ses objectifs

La première priorité pour bien placer son argent ? Savoir ce qu'on veut en faire, ce qu'on aura besoin d'en faire et quand. Il est essentiel de commencer par vous demander pourquoi vous mettez de l'argent de côté : pour un projet à court terme ou à long terme ? Pour un objectif précis comme un achat immobilier ou les études de vos enfants ?

Cette première étape vous permettra ensuite de choisir les produits appropriés. Elle ne doit pas être négligée, faute de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles