Bruxelles trouve que la TVA n’est pas assez élevée

Paris et Londres viennent de se faire rappeler à l’ordre par Bruxelles. Les fonctionnaires européens n’aiment pas que les États prennent des initiatives sans leur autorisation !
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Bruxelles trouve que la TVA n’est pas assez élevée

Publié le 24 juin 2012
- A +

Paris et Londres viennent de se faire rappeler à l’ordre par Bruxelles. Les fonctionnaires européens n’aiment pas que les États prennent des initiatives sans leur autorisation !

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Paris et Londres viennent de se faire rappeler à l’ordre par Bruxelles. Les fonctionnaires européens n’aiment pas que les États prennent des initiatives sans leur autorisation !

En cause : le taux réduit de TVA.

  • La France applique un taux réduit de TVA aux « services à la personne », catégorie très large visant entre autres les travaux de jardinage, les cours à domicile, l’assistance informatique et Internet à domicile, les services de maintenance, entretien et vigilance temporaire de la résidence principale et secondaire. La Commission européenne estime que l’application d’un taux réduit de TVA à ces services n’est pas compatible avec la législation de l’Union européenne. Elle a donc officiellement demandé à la France de soumettre tous les services qui ne sont pas des services de soins à domicile, tels que l’aide à domicile et les soins destinés aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes malades ou aux personnes handicapées, stricto sensu au taux normal de TVA. Il s’agit d’un « avis motivé ». Si la France ne s’est pas mise en conformité d’ici deux mois, le stade suivant de la procédure est la saisine de la Cour de Justice de l’Union.
  • La Grande Bretagne, elle aussi a droit à son petit « avis motivé ». Ce qui, tel que nous connaissons nos voisins britanniques n’est certainement pas fait pour leur faire perdre leur flegme ! En cause chez eux, les travaux d’économie d’énergie. En effet, la Grande Bretagne a mis en place un taux réduit pour la fourniture et l’installation de « matériaux permettant d’économiser l’énergie ». Mais voilà, ce n’est pas « autorisé » par Bruxelles…

Quand on sait que ces remontrances sont faites au nom de la soi-disant « distorsion » de la concurrence, on ne voit pas très bien où se trouve cette distorsion. En effet, la TVA sur des services s’appliquent forcément sur le territoire et quelle que soit l’origine du prestataire. Il n’y a donc aucune distorsion, contrairement au prélèvement de charges en amont…

—-
Sur le web.

Voir les commentaires (7)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (7)
  • Paris se soumettra et Londres les enverra paitre…

  • Si je comprends bien la logique, on a pas le droit de mettre une TVA réduite, mais on a le droit de faire des réduction d’impôts sans difficultés … On marche sur la tête. une TVA réduite est un mécanisme moins complexe et beaucoup plus incitateur car il figure directement dans le prix payé. pas besoin de formulaire et d’organisation fonctionnariale complexe pour organiser tout cela …

  • Sait-on que le « financement » des institutions U.E. s’opère par prélèvement sur…. les T.V.A. de leurs Etats-Membres ?
    Et que ces derniers n’ont plus admis de gonfler exagérément la croissance de leurs budgets … par diversification des sources de financements?
    Ignore-t-on qu’en 2011 la Commission osait demander une croissance de fonds (pour salaires?) de plus de 5%, un ajustement qui se trouva raboté à un % plus raisonnable?
    A observer LEUR logique, on se demandera où est la crise de l’U.E. !

    • Surtout on voit tout de suite à qui profiterait cet impot le moins équitable qui soit.

      • A qui va profiter la TVA ? En quoi la TVA n’est-elle pas équitable ?

        • « En quoi la TVA n’est-elle pas équitable ? »

          Elle l’est. CITOYEN doit considérer que les impôts injustes tel que l’impôt progressif sont équitable, c’est surement que pour lui équitable veut dire redistributif.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Une nouvelle réglementation interdisant les emballages en plastique des fruits et légumes est entrée en vigueur au 1er janvier 2022. Relater sa genèse est plus intéressant et instructif que gloser sur les désagréments et catastrophes à venir. Ce fut priorité à la bien-pensance et la démagogie au détriment de l'efficacité économique et sociale.

Le 1er janvier 2022 est entré en application le Décret n° 2021-1318 du 8 octobre 2021 relatif à l'obligation de présentation à la vente des fruits et légumes frais non transformés sans conditionn... Poursuivre la lecture

Par Michel Gay et Dominique Finon.

Duplicité et effets d’annonces sont à la manœuvre dans l’Union européenne pour saborder discrètement le nucléaire dans les faits.

Paradoxe et duplicité

La Commission européenne a publié le 31 décembre 2021 un document appelé « taxonomie » sur les critères de classement des technologies pouvant donner lieu à financement privilégié par les fonds verts. Le nucléaire y figure ainsi que les centrales électriques à gaz très émettrices de CO2 (plus de 400 gCO2eq/kWh), sous le prétexte de faciliter la ... Poursuivre la lecture

Par Alexandre Massaux.

Le président Emmanuel Macron a rencontré le Premier ministre hongrois Viktor Orban. Ce dernier assure actuellement la présidence tournante du groupe de Visegrad (Pologne, République tchèque, Slovaquie et Hongrie) et a invité le président français à participer au sommet de ce groupe. On assiste à une opération de séduction mutuelle entre les deux dirigeants.

Un rapprochement sur fond de souveraineté européenne

Si Macron a pointé les exigences européennes en matière d’État de droit et de respect des valeurs ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles