L’UMP se prépare pour 2017

Prendre la tête de l’UMP semble plus urgent que préparer les législatives. Cette obsession a abouti à provoquer une « cacophonie » dans les rangs du parti qui était naguère celui de la majorité présidentielle. L’effet a été catastrophique chez un grand nombre d’électeurs qui ont soutenu Nicolas Sarkozy.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 239 UMP

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’UMP se prépare pour 2017

Publié le 9 juin 2012
- A +

Prendre la tête de l’UMP semble plus urgent que préparer les législatives. Cette obsession a abouti à provoquer une « cacophonie » dans les rangs du parti qui était naguère celui de la majorité présidentielle. L’effet a été catastrophique chez un grand nombre d’électeurs qui ont soutenu Nicolas Sarkozy.

Article publié en collaboration avec l’Aleps.

Les trois grandes figures de l’UMP, François Fillon, Jean François Copé et Alain Juppé semblent avoir aujourd’hui une priorité : qui va prendre la tête de l’UMP après le retrait, qu’il dit définitif, de Nicolas Sarkozy ?

Cette obsession a abouti à provoquer une « cacophonie » dans les rangs du parti qui était naguère celui de la majorité présidentielle. L’effet a été catastrophique chez un grand nombre d’électeurs qui ont soutenu Nicolas Sarkozy jusqu’au dernier souffle, et qui se demandent si le moment est bien choisi pour des ambitions personnelles et des querelles de personnes.

Alain Juppé, il est vrai, s’est immiscé dans la course au nom de son objectivité : il ne sera pas candidat en 2017, ce qui lui donnerait le droit de diriger de façon neutre le parti devenu celui de l’Union de la Minorité Parlementaire. François Fillon et Jean François Copé ont finalement convenu de reporter le choix d’un président de l’UMP à l’Assemblée Annuelle du parti, à l’automne prochain. « On définira alors la ligne politique à adopter. » Comme on l’a remarqué à juste titre, il est curieux que l’UMP présente en juin des candidats dont la ligne politique ne sera définie qu’en octobre. Son seul programme serait-il de barrer la route aux socialistes ?

Fort heureusement pour eux, beaucoup de candidats UMP seront élus ou réélus au vu de leur implantation et de leur réputation locales. C’est sur le terrain que la bataille va se décider, puisqu’il n’y a plus de soutien ni d’élan venu « d’en haut ». Les résultats par circonscriptions seront donc très incertains, surtout quand il y aura les triangulaires qui seront, une fois de plus, des machines à faire gagner la gauche. Quos vult perdere Jupiter dementat : Jupiter rend fous ceux qu’il veut voir perdre.


Sur le web

Voir les commentaires (10)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (10)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Etatisation santé Etat Chirurgie salle d'opérations (Crédits CG94 photos, licence Creative Commons)
0
Sauvegarder cet article

Par Bernard Kron.

Certains médecins, en vous tâtant le pouls, ont une façon de vous prendre par la main qui semble tout de suite vous guider vers un monde meilleur. Paul Masson.

Les révolutions chirurgicales s’accélèrent depuis les greffes d’organes, les sutures automatiques à la fin des années 1960 et la chirurgie télévisée sans bistouri à la fin des années 1980. L’IA et le robot chirurgical annoncent peut-être des temps nouveaux. Pourtant le robot n’est en fait que le prolongement de la main du chirurgien. Il permet d’augmente... Poursuivre la lecture

Par Pierre-Marie Meeringen.

On oublie parfois que le Parquet national financier (ou PNF), créé en 2013 en réponse à l’affaire Cahuzac n’a guère que sept années d’existence. Sept années qui semblent avoir été vécues comme une éternité par la classe politique.

Il est vrai que sur les centaines de procédures traitées par le PNF quelques-unes ont traumatisé le monde politique, habitué par le passé à une justice plus compréhensive à leur égard.

Ainsi, les peines d’emprisonnement prononcées contre les époux Balkany et François ... Poursuivre la lecture

LR Les Républicains
0
Sauvegarder cet article

Par Claude Robert.

Alors qu’avec Macron, l’économie, la sécurité et la santé des Français prennent l’eau de toutes parts, l’un des ténors de LR (Les Républicains) propose de s’allier avec lui pour 2022 ! Christian Estrosi n’est d’ailleurs pas le seul à soutenir l’héritier de Hollande. Que se passe-t-il donc qui justifie de telles postures ?

Donner les clés à un rival politique est un acte de bravoure lorsque ce rival vous est supérieurement efficace pour servir votre pays. A l’inverse, abdiquer devant un homme politique en situa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles