Indignez-vous, entreprenez !

Entreprenez ! - à l’indignation, préférez l’action” (aux éditions de l’Archipel, janvier 2012)
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 218 entreprenez

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Indignez-vous, entreprenez !

Publié le 4 juin 2012
- A +

Philippe Hayat vient de commettre un petit opuscule de 31 pages revigorantes intitulé “Entreprenez ! – à l’indignation, préférez l’action” (aux éditions de l’Archipel, janvier 2012). 

Par Philippe Robert.

Philippe Hayat (http://blog.100000entrepreneurs.com) vient de commettre un petit opuscule de 31 pages revigorantes intitulé “Entreprenez ! – à l’indignation, préférez l’action” (aux éditions de l’Archipel, janvier 2012) dont voici un extrait significatif :

Rêvons d’un homme d’État appelé demain aux plus hautes responsabilités, qui s’adresserait aux jeunes en des termes nouveaux. Il leur dirait : “s’il faut vous indigner, c’est pour ouvrir un nouveau ciel. Les entrepreneurs montrent le chemin. Sous ma présidence, ils rejoindront les footballeurs et les artistes au nombre des modèles auxquels vous aimez vous identifier. Vous êtes riches de votre jeunesse, malgré les temps difficiles – surtout en ces temps difficiles –, projetez dans l’avenir ce désir d’épanouissement qui naîtra de votre combativité (…).

Je me permets de porter ces lignes à l’attention de nos nouveaux gouvernants qui, sans nul doute de bonne foi mais en appliquant toujours de mauvaises solutions, vont essayer de s’attaquer au chômage de masse qui défigure l’avenir de notre jeunesse.

S’ils trouvent le temps de lire les 31 pages de Philippe Hayat, ce qui, me semble-t-il, n’est pas trop demander, qu’il aient alors le courage politique d’en faire le meilleur usage possible en faisant en sorte que, pour une fois, le simple bon sens l’emporte sur l’idéologie.


Lire aussi : la chronique de l’ouvrage de Bogdan Calinescu.

Lien Amazon

Voir les commentaires (32)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (32)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La plupart des plans de transformation ne donnent pas grand-chose malgré l’importance des moyens mis en œuvre. L’une des raisons est qu’ils essaient d’aller trop vite. Cette volonté d’aller vite est guidée à la fois par la peur d’échouer et par une mauvaise compréhension de la nature profonde de la transformation, qui est un processus social.

Je n’ai qu’un vague souvenir du reportage, car c’était il y a longtemps, mais il m’a marqué. La scène filmée se passe dans un centre de formation d’apprentis en mécanique. Le professeur, vieux de ... Poursuivre la lecture

Par Marius-Joseph Marchetti.

 

1) Big Players and The Economic Theory of Expectations, de Roger Koppl (2002)

J’ai terminé récemment la lecture de cet ouvrage, que je conseille ardemment à tout un chacun.

Méthodologiquement, Koppl part de deux fondements qu'il qualifie de misésiens, inspirés de Friedrich Hayek et Alfred Schultz. Il construit par la suite une théorie des anticipations cognitives (subjectives) et a-cognitives (objectives), plus ou moins fiables selon la nature des institutions.

Basant sa t... Poursuivre la lecture

Par Philippe Silberzahn.

Que peut nous apprendre l’ouvrage d’un économiste presque inconnu, paru il y a exactement un siècle ? Beaucoup. Nous est-il utile face aux questions actuelles ? Oui, très. Il se trouve que Risk, Uncertainty and Profit, écrit par Frank Knight en 1921, est un ouvrage essentiel, même s’il est difficile à lire. C’est le premier à véritablement formaliser l’incertitude et à montrer ce que cette notion implique dans la prise de décision. Et ce faisant, il nous dit aussi beaucoup sur qui nous sommes en nous révélant c... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles