Circulaire Guéant, une victoire sur laquelle il ne faut pas se reposer

Réjouissons-nous de la suppression de la circulaire Guéant qui frappait les étudiants étrangers, mais méfions-nous d'un PS au bilan médiocre.
Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Immigration Etudiants Circulaire Gueant 31 mai

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Circulaire Guéant, une victoire sur laquelle il ne faut pas se reposer

Publié le 2 juin 2012
- A +

Réjouissons-nous de la suppression de la circulaire Guéant qui frappait les étudiants étrangers. Mais il serait dangereux de croire que tout sera pour le meilleur des mondes avec le PS, qui dans le passé a affiché un bilan plus que mitigé sur ces questions d’immigration.

Par le Parisien Libéral.

C’est une bonne chose d’avoir supprimé cette circulaire. Les centristes comme Hervé Morin n’avaient eu de mots assez durs contre cette circulaire qui privait la France de gens productifs formés chez nous, à nos frais.

Cette circulaire a fait beaucoup de mal à l’image de la France et aussi à l’union entre la droite et le centre. En plus, elle était improductive.

Maintenant, que les socialistes ne tombent pas (plus loin) dans la stratégie d’enfumage qu’ils mettent en œuvre depuis 15 jours. L’abrogation de la circulaire Guéant ne signifie pas que les étudiants étrangers puissent aisément devenir des travailleurs chez nous.

Savez-vous par exemple, qu’avant cette circulaire, un étudiant étranger diplômé d’une fac ou d’une école française devait, s’il voulait changer son statut administratif en préfecture, repasser, notamment, un test de connaissance de la langue française ? Est-ce que même l’administration préfectorale ne croit pas en la valeur des diplômes ?

Les socialistes sont bien les rois de la duplicité. Entre 1997 et 2002, ces grands humanistes n’ont pas supprimé les lois Pasqua Debré anti immigration. En 2012, ils disent s’attaquer à la politique du gouvernement Fillon, mais ne proposent aucune stratégie alternative de développement de l’attractivité de la destination France en tant qu’endroit pour travailler et étudier.

Electeurs, à l’occasion des législatives, renvoyez les socialistes, et Claude Guéant chez eux, en votant pour les candidats libéraux démocrates. Plus particulièrement, chers lecteurs de Boulogne, votez pour Thierry Solère, le local de l’étape !


Sur le web

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

En France, il faut davantage d'enseignants, il faut davantage de juges, il faut davantage de policiers, il faut davantage d’informaticiens, davantage de plombiers et on pourrait allonger la liste…

Et cela pour d’excellentes raisons que nous allons rappeler, car des problèmes à résoudre sont très importants. Mais ces revendications se terminent par des demandes de moyens financiers… alors que la question n’est pas là.

Les raisons de recruter sont excellentes

Il n’y a pas assez de profs ? C’est vrai, il y a encore des classes surc... Poursuivre la lecture

Nouvelle année est souvent synonyme de nouvelles résolutions. Comme la perte de poids semble toujours aussi populaire, je vous invite à l’appliquer plus largement et ainsi diminuer votre consommation… d'État.

Oh, je ne propose pas une utopie à la Galt’s Gulch. Néanmoins, voyez comment de nombreuses vies peuvent s’améliorer à mesure que le périmètre d’action de l’État diminue.

Éducation

En effet, au début de la troisième année du « deux semaines pour aplanir la courbe », beaucoup d'enfants ont pris un sérieux retard dans leur app... Poursuivre la lecture

« Projet contre projet » a déclaré Bruno Le Maire. Il a sans doute raison. Le choix des Français en avril 2022 sera largement déterminé par leur opinion sur les projets des candidats, c’est-à-dire sur la crédibilité et la qualité de ces projets, et en particulier sur leur précision.

Valérie Pécresse a été très précise sur certains de ses projets, et très vague sur d’autres.

Le programme migratoire de Valérie Pécresse

Pour le contrôle de l’immigration, elle a tenu compte de l’avis de son directeur de campagne, Patrick Stefanini,... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles