Hollande et le PS, fâchés avec l’économie

Parti Socialiste

Le gouvernement Hollande n’est sans doute plus marxiste mais l’économie lui reste une science étrangère. Considérons deux projets ou décisions imminentes, qui pourraient rapporter des voix à court terme mais asphyxieront la France à moyen terme: l’augmentation du SMIC et l’interdiction de l’exploitation des gaz de schiste.

Le gouvernement Hollande n’est sans doute plus marxiste mais l’économie lui reste une science étrangère. Considérons deux projets ou décisions imminentes, qui pourraient rapporter des voix à court terme mais asphyxieront la France à moyen terme : l’augmentation du SMIC et l’interdiction de l’exploitation des gaz de schiste.

Par Guy Sorman.

Parti SocialisteLe gouvernement Hollande n’est sans doute plus marxiste mais l’économie lui reste une science étrangère. Considérons deux projets ou décisions imminentes, qui pourraient rapporter des voix à court terme mais asphyxieront la France à moyen terme: l’augmentation du SMIC et l’interdiction de l’exploitation des gaz de schiste.

Il est attesté que la progression du SMIC et ses répercussions sur les coûts de production accentuent le chômage des plus jeunes et des moins qualifiés. Le refus de l’indépendance énergétique par les gaz de schiste- en contraste avec l’accueil enthousiaste au gaz de Lacq par le Général De Gaulle, naguère- conduira à une augmentation des coûts de production, à une croissance de nos importations de gaz et à une baisse de notre compétitivité à l’exportation .

Au total, la démagogie, l’ignorance et la mythologie écologiste peuvent favoriser une victoire électorale mais condamnent les socialistes et leurs alliés à perdre dans cinq ans. Cinq ans perdus pour les Français ? Dommage.

Sur le web

Augmenter le SMIC, c’est augmenter le chômage (Par Gary Becker, Prix Nobel d’économie)