Le FN, moins républicain que le PCF et Mélenchon ?

Nombreux sont les politiques qui ont qualifié le Front National de non-républicain récemment. Mais l’est-il vraiment moins que le Parti Communiste Français et Jean-Luc Mélenchon? Du deux poids deux mesures dans le débat politique…

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 173 Mélenchon

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Le FN, moins républicain que le PCF et Mélenchon ?

Publié le 24 mai 2012
- A +

Nombreux sont les politiques qui ont qualifié le Front National de non-républicain récemment. Mais l’est-il vraiment moins que le Parti Communiste Français et Jean-Luc Mélenchon ? Du deux poids deux mesures dans le débat politique…

Par Lucien Oulahbib.

Martine Aubry réitère (mais aussi l’UMP par la bouche de Fillon) : elle trouve naze non pas, cette fois, le nouveau Premier ministre, mais le FN puisqu’il ne serait pas républicain ; elle n’a pas ajouté, tel Guéant, « républicain comme les autres » (ce dernier a admis cependant son caractère démocratique : comprenne qui pourra), parce que cette opprobre suffit pense-t-elle.

Est-ce si sûr ? Est-ce que le FN n’est pas républicain au sens d’être un parti monarchiste ou anarchiste ou communiste ? Ou est-ce qu’il n’est pas républicain parce qu’il est un parti dangereux qui devrait être interdit ? Aubry pense sans doute ce dernier point, tout comme Mélenchon qui veut « éradiquer politiquement » le FN ; puis sans doute physiquement s’il arrive au pouvoir dans les valises d’Aubry lorsque Ayrault échouera, puisque Aubry, elle qui a fait aussi sa carrière auprès de l’élite patronale, a basculé dans l’extrême gauche.

Mais est-ce que celle-ci est républicaine ? Et est-ce que la gauche peut se vanter tant que cela d’avoir été la première à se rebeller contre le nazisme par exemple alors que pas mal de socialistes ont voté les pleins pouvoirs à Pétain, et même certains ont collaboré, que le PCF fait le dos rond jusqu’à l’attaque contre l’URSS, et même demandé que L’Humanité soit autorisé, etc. Mais surtout, peut-on comparer un FN qui n’a pas le sang de cent millions de morts sur les mains, a contrario du PCF dont les 75 000 fusillés l’ont été surtout pour soulager le front Est, soutenir l’URSS, et non pas défendre la France ? Mais laissons cela, enfin, pas tout à fait.

Observons en effet quand même que le PCF et Mélenchon bénéficient d’une indulgence de moins en moins excusable au fur et à mesure que l’on comprend l’étendue de l’horreur communiste ; c’est d’ailleurs ce deux poids deux mesures qui poussa, qui pousse encore, des milliers de jeunes écœurés vers le FN tant il n’est pas possible d’admettre encore que le goulag ne puisse pas avoir son Nuremberg, mais seulement un Poutine en seconde semaine rêvant à une URSS 2.0, et un Mélenchon en France se voyant en Castro boutant hors de France les riches (après leur « avoir fait les poches » : on a l’impression d’entendre un naze, un nazi j’entends).

Il est pourtant incroyable de penser qu’un Front de Gauche, qu’un PS, soient considérés comme républicains alors qu’ils sèment ainsi la haine et la division en montrant du doigt le riche comme on montre encore le Juif, aujourd’hui, maintenant, oui, dans les banlieues ayant voté à 200 % pour Hollande parce que les nouveaux antisémites officieux (antisionistes officiels) savent que les bons jours sont enfin de retour avec le communautarisme de moins en moins implicite (même Valls s’en est plaint), la suppression des tribunaux pour mineurs, les subventions à gogo données par les gogos et les nazes, la diabolisation du FN a ainsi de beaux jours devant elle. Et lui aussi en fin de conte (lugubre).

Voir les commentaires (72)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (72)
  • Quel « gloubiboulga  » idéologique! Mais oui, Marine Le Pen est une gentille démocrate et Mélenchon un vilain autocrate! Lisez le programme « L’Humain d’abord », et après vous pourrez « niveler vos idées par le haut »!

    • Pouvez-vous nous aider: nous indiquer où il est écrit dans l’article que Le Pen est une gentille démocrate?

    • Revenez quand vous voulez, vous êtes divertissant dans votre genre.

    • cet article n’est paspro fn .il rappelle des vérités sur l’extreme gauche.le programme économique du fn est le meme que celui d’extreme gauche, c’est un programme complétement irréaliste.le fn et le front de gauche sont des partis extremement semblables. ils ont un programme économique tres similaire. ce qui les différencie c’est surtout l’immigration. la politique s’est comme un fer de cheval les extrémités sont tres semblables. contrepoints combat le fn ET le fdg. lis des articles de contrepoints sur le fn ou l’immigration….contrepoints combat le fn.

  • L’objet est lamentable, mais à la limite chacun ses idées. La méthode est caricaturale, limite diffamatoire, mais c’est assez régulier dans ce genre d’exercice. En revanche, quand on se veut polémiste on fait au moins un effort pour écrire correctement, surtout quand on a la prétention de « niveler par le haut ». Arrêtez de vous prendre pour un journaliste, mon vieux. Si vous voulez vraiment défendre le FN, allez coller leurs affiches. C’est pas moins noble, et vous serez peut être plus compétent.

    • En lisant Antoine et Erlea, on se rend compte de l’aveuglement idéologique de la France, aveuglement qui veut que tout ce qui est « bien » soit de gauche, et « mal » soit de droite.
      Cela me rappelle l’émission c dans l’air ou christophe barbier, qu’accessoirement j’apprécie, déclarait doctement que le front national n’était pas républicain car « il était pour la peine de mort ».
      Que je sache, la peine de mort n’est pas un sujet qui permette de se positionner sur le plan de la république, alors que si l’on prend les 3 mots symbolisant notre république, on se rend compte que le partis socialistes de droite, de gauche et d’extrème gauche (comme le pen) foulent au pieds ces principes :
      la liberté ? pas pour les riches, et ceux qui pensent différemment (loi gayssot, taubira, la halde, etc ..)
      l’égalité ? non l’inégalité devant la loi pour réaliser l’égalitarisme
      la fraternité ? non, le solidarisme et la haine du riche, tout ce qui est l’inverse de la fraternité.

      Seuls peuvent être républicains les libéraux, car la république française (de 1789) est issu de ce courant de pensée qui met l’individu au dessus de la « société ».

      • l’aveuglement, c’est justement de raisonner uniquement sur des grands mots et toujours les rattacher à ces concepts de bien et de mal. Républicain, ça peut vouloir tout dire et rien dire (la Corée du nord est une république, la république de Salo mussolinienne en était une…), donc désolé mais ton développement ne sert à rien. Par ailleurs, la question n’est pas de savoir ce qui est bien ou mal dans l’absolu (je m’en fous de savoir si mélenchon et le pen iront en enfer) mais ce qui est utile à l’épanouissement individuel et collectif dans un contexte précis. Le problème de Le Pen, ce n’est pas qu’elle est méchante ou raciste, c’est que l’application de son programme serait une catastrophe pour les français

        • @ Antoine,

          Vous avez raison, le programme du FN serait une catastrophe pour la France. Vous oubliez de préciser que le programme du FG est quasiment le même (protectionisme, repliement sur soi, nationalisation des banques …).

          Il y a toutefois des spécificité du FdG comme la fin de la liberté de la presse :
          « Nous proposerons une loi contre les concentrations dans la presse, les médias et l’audiovisuel, pour les libérer des
          logiques financières et du diktat de l’audimat, afin de leur permettre d’accomplir leurs missions au service du
          pluralisme de l’information et de la culture. Nous créerons un Conseil national des médias composé d’élus, de
          représentants des professionnels et des usagers, chargé de veiller au respect de la responsabilité publique et nationale,
          et de favoriser la création de coopératives de presse. » (SIC. Extrait de « Humain d’abord »).

          En d’autre mot, il s’agit de créer une police de la pensée.

          « diktat de l’audimat » : L’audimat correspondant la majorité du peuple, ont voit tout de suite en quelle considération le FdG tient l’opinion du peuple.

        • « l’application de son programme serait une catastrophe pour les français »
          Parce-que celui du SP ou de l’UMP ne l’est pas ?
          Loin de moi l’idée de défendre la blonde, mais la classe politique française dans son ensemble est une catastrophe. Vous êtes marinophobe, c’est tout, admettez-le, ce sera plus simple.

        • @ antoine :

          désolé pour le retard de ma réponse.
          Votre intervention : des grands mots qui rattache tout au concept dde bine et de mal, c’est bien de la réthorique socialiste, qui met tout sur le plan de la morale.
          Le fait de dire que la corée du nord ou le bloc de l’est était des républiques est typique du relativisme en cours en France, qui fait que les français ne savent plus sur quelles valeurs se baser.
          Bien sûr que si il y a des absolus, et ceci depuis socrate et aristote.
          Notre république est fondée sur le contrat social lockéen (et non hobbes ou rousseau) et le seul absolu est al liberté de l’individu, et son épanouissement. le fait de parelr d’épanouissement collectif est une absurdité, la société cela n’existe pas ( cf thacher). Il est grand temps de commencer à réfléchir à vos prémisses philosophiques, et vous découvrirez pourquoi le libéralisme est à part, et combattu aussi bien par la droite que la gauche et les extrème, de même que hitler et staline et mao et mussolini….

        •  » Le problème de Le Pen, ce n’est pas qu’elle est méchante ou raciste, c’est que l’application de son programme serait une catastrophe pour les français »

          Tout à fait, exactement comme celui de Mélenchon.

    • On s’en fiche du FN, vous faites une fixette, allez à trois dites: « Mélenchon représente une horreur de 100 millions de morts et n’est pas républicain », et rajoutez bien à la fin que  » s’allier au FDG est aussi vomitif que s’allier au FN ».

    • cet article n’est pas pro fn .il rappelle des vérités sur l’extreme gauche.le programme économique du fn est le meme que celui d’extreme gauche, c’est un programme complétement irréaliste.le fn et le front de gauche sont des partis extremement semblables. ils ont un programme économique tres similaire. ce qui les différencie c’est surtout l’immigration. la politique s’est comme un fer de cheval les extrémités sont tres semblables. contrepoints combat le fn ET le fdg. lis des articles de contrepoints sur le fn ou l’immigration….contrepoints combat le fn.
      donc pour vous il est lamentable de rappeler que le communisme a fait plus de 100 millions de morts ???

  • les très riches : 1%
    !e peuple exploité : 99%
    les français issus de l’immigration stigmatisés : 20%

    Qui diffuse la haine ? Le FN ou le FG qui appelle le peuple à la fraternité dans chaque discours ? C’est Mélenchon.

    Votre article est une ineptie totale. Et comparer le PCF à l’URSS c’est affligeant de crétinisme ou de mauvaise foi.

    • Au fait, Mélenchon est dans le 1% avec son salaire.

    • JLM,
      si je vous comprends bien, la haine est excusable au-dessous d’un certain seuil ?
      A combien le fixez-vous: 5% ? 10% . 19, 9 % ?

    • le FG appelle à la fraternité avec la lutte des classes ???

      le PCF n’a rien à voir avec lde communisme et l’URSS ???

      Décidément, il faut ouvrir les livres d’histoires et apprendre à raisonner …

    • Donc stigmatiser 1%, on peut, c’est républicain! Bravo, belle conception de la liberté et de la fraternité …

      Et voyez-vous, argumenter en utilisant des formules vides de sens comme « le peuple exploité: 99% » révèle principalement une chose: votre ignorance.

    • casséééééé ! LOL

    • le programme économique du fn est le meme que celui d’extreme gauche, c’est un programme complétement irréaliste.le fn et le front de gauche sont des partis extremement semblables. ils ont un programme économique tres similaire. ce qui les différencie c’est surtout l’immigration. la politique s’est comme un fer de cheval les extrémités sont tres semblables. contrepoints combat le fn ET le fdg. donc hair les étrangers c’est mal mais hair les riches c’est bien ?? dans les deux cas, c’est mal

  • melencon = mythomane grossier et mauvais perdant : pcf = urss et oui dsl pour le communisme ….

  • Y a moyen de compter le nombre de morts des buchers catholique au cours de notre histoire? Par qu’à ce compte là, tout ceux soutenu par les cathos méritent les mêmes foudres.

    Par curiosité, vous pensez quoi du rapprochement Robespierre/Brasillach?

    • Non pas moyen de compter mais le total de toutes les guerres de religion c’est sans doute peanuts compareé à toutes les victimes du communisme ( l’addition n’est d’ailleurs pas encore terminée, sogez à la Corée du Nord)

    • 10 à 12.000 peines capitales prononcées par l’inquisition en 3 siècles… Une mauvaise heure pour le « grand » Staline adulé par le PCF…

      Les plus grands assassins de l’histoire ont toujours été les états…

      • pour être tout à fait faux-cul on soulignera que la peine de mort est une prérogative du pouvoir temporel, et que donc l’inquisition n’a jamais prononcé et encore moins exécuté de peine de mort. En réalité évidemment le fonctionnement des états concerné ne permet pas d’exonérer l’Eglise, mais il fallait quand même le dire.

    • La gauche combat l’Église catholique parce que l’enseignement chrétien empêche la toute-puissance de l’État, notamment en lui retirant le magistère moral.

      Selon le Christ, il faut rendre à Dieu et à César ce qui revient à chacun. Chacun a sa sphère d’autorité. La morale au sens chrétien relève de la première, et donc en partie l’éducation, et, historiquement, la charité donc la santé.
      Tâches dont l’Église s’est assez bien acquittée.

      La coexistence de deux autorités est le propre de la chrétienté. Si elle a été pu perdurer mille ans, c’est parce que l’Église est astreinte par ses textes constitutifs laisser à César l’autorité temporelle et coercitive; et que l’État s’appuyait sur elle pour se légitimer.
      Du jour où l’État se dit laïc, il fut libéré de cette dépendance et spolia immédiatement l’Église de ses biens et de son autorité. Ce fut la fin de mille ans de séparation.
      La gauche, particulièrement étatolâtre et moralisatrice, fut particulièrement acharnée à anéantir totalement cette ennemie héréditaire de l’hégémonie étatique.
      La gauche hait le christianisme et le libéralisme pour les mêmes raisons : Ils limitent le pouvoir de l’État. C’est encore plus logique lorsqu’on examine l’histoire des idées libérales, profondément enracinée dans la pensée chrétienne.

      L’idée que l’Église ait été particulièrement intolérante, obscurantiste et brutale, est contraire aux faits mais nécessaire pour la détruire. C’est du dogmatisme, de l’obscurantisme.
      La chrétienté a, bien au contraire, été plus libre, prospère, égalitaire, tolérante, ouverte, inventive, que les autres aires civilisationnelles.

      Quand elle ne peut pas exterminer le clergé physiquement (le terme « solution finale » a d’abord désigné l’extermination du clergé russe par les bolcheviques, qui fut à peu près totale), la gauche répand des calomnies sur l’Église, déforme et monte en épingle tous les épisodes peu glorieux de ses deux millénaires d’histoire – dont la somme n’approche pourtant pas l’immensité des dégâts commis par la gauche en un siècle.

      Mais comme disait Revel, la gauche exige qu’on la juge sur ses intentions et non sur ses résultats, quand elle-ne tolère de ses ennemis rien moins que la perfection.

    • + 1 sacré cathos c’est pas du gato!!!!!!

    • le catholicisme ( et non le christianisme, différence ? énormes) est une religion, comme le communisme ou le nazisme, et est une monstruosité pareil….

  • « alors qu’ils sèment ainsi la haine et la division en montrant du doigt « le riche » »

    Et le FN non… le FN c’est ce gentil parti qui aime les riches et les entrepreneurs. Qui aime la liberté de commercer librement avec son voisin sans barrières douanières et sans quotas.

    Le FN, c’est aussi ce parti défenseur des libertés civiles, dont la présidente défend la légalisation des drogues et la liberté de culte.

    Et c’est bien connu, le FN est le parti qui prône l’état minimal. Pas d’intervention dans l’économie par exemple, pas d' »état stratège » pour se défendre contre la « mondialisation ».

    • @ Morsay,

      Vous avez une vision hemiplégique : Vous analysez très bien les travers du FN, mais vous êtes aveugle à ceux du FdG.

      C’est pourtant ce qui est dit dans l’article : S’associer au FdG est au moins aussi pervers que de s’associer au FN.

  • Le FN me semble en effet bien plus fréquentable que la gauche extrême, et même modérée.
    La stigmatisation, terme à la mode à gauche pour décrier le FN, est précisément la base du fonctionnement de la gauche.
    Stigmatisation des riches, des Blancs, des hommes, des chrétiens, de la France.

    Certes on peut reprocher au FN une islamophobie certaine, mais pas, comme à la gauche, d’être dogmatique et incohérent: Au nom de la laïcité elle protège l’islam mais pourchasse sans répit le catholicisme; elle affirme que la religion est un choix personnel mais taxe de racisme qui critique l’islam, donc le considère comme une obligation héréditaire (un des nombreux points d’accord entre elle et l’islamisme); elle se dresse pour la défense des traditions autochtones partout dans le monde, sauf en France où elle s’emploie à leur destruction et à l’implantation d’usages et de coutumes aux antipodes de ceux des autochtones; elle se dit pour la liberté de conscience, mais endoctrine nos enfants dans son relativisme, la supériorité de l’islam sur le christianisme, et le culte de l’État.

    Pour ma part, c’est l’engagement du FN en faveur de la démocratie directe qui a achevé de me convaincre. C’est l’exact contraire du fascisme et notre seul espoir de nous libérer des féodalités qui nous parasitent et nous accablent.
    Quel gouvernement pourrait nous tirer des griffes de l’Éducation Nationale et libéraliser l’école ? Aucun ! Seul le référendum d’initiative populaire peut encore nous sauver.

    Enfin, le droit de propriété, fondement du libéralisme, n’est pas compatible avec une invasion bousculant nos usages et notre culture.
    Le contexte démographique nous oblige à abolir le droit du sol pour affirmer la prééminence de notre culture et de nos usages sur notre territoire.
    Les discours sur l’islam de France sont aussi creux que ceux sur le maintien de la Grèce dans l’Euro, même quand leur auteur est effectivement un musulman libéral – catégorie qui ne domine les islamistes que dans nos médias bien-pensants, jamais dans les rapports de force politiques.

    • « notre seul espoir de nous libérer des féodalités qui nous parasitent et nous accablent. » Je penserais plutôt que la démocratie directe ne ferait qu’exacerber le lobbying et la distribution de privilèges juridiques à des groupes de pression organisés, donc favoriserait très largement la féodalisation de l’économie.

      « Quel gouvernement pourrait nous tirer des griffes de l’Éducation Nationale et libéraliser l’école ? Aucun ! Seul le référendum d’initiative populaire peut encore nous sauver. » Si chaque citoyen veut imposer aux autres sa propre vision de l’enseignement, ça risque d’être difficile que soit acceptée unanimement la libéralisation de l’enseignement.

      « une invasion bousculant nos usages et notre culture. » Euh, mec, tu fais la différence entre une invasion (qui impose par la force des moeurs et coutumes étrangères) et une simple implantation (qui te laisse pratiquer comme tu le veux ta culture) ?

      • « Je penserais plutôt que la démocratie directe ne ferait qu’exacerber le lobbying et la distribution de privilèges juridiques à des groupes de pression organisés, donc favoriserait très largement la féodalisation de l’économie. »
        Bien au contraire !!!!
        Réfléchissez : Ces maux ne peuvent exister qu’auprès d’une représentation ! Seul un individu en position de pouvoir peut céder sciemment et indûment à des lobbies ou des groupes constitués.
        Écoutez Yvan Blot sur le pouvoir irresponsable : http://10.90.200.68:15871/cgi-bin/blockpage.cgi?ws-session=3745462547

        « Si chaque citoyen veut imposer aux autres sa propre vision de l’enseignement, ça risque d’être difficile que soit acceptée unanimement la libéralisation de l’enseignement. »
        Imposer à tous la même vision, c’est ce que fait notre EN. C’est une citadelle politique imprenable.
        Le succès du privé montre pourtant que les français préfèrent cette solution. L’instauration de bons d’éducation convaincrait ceux qui n’en ont pas les moyens de supprimer les verrous qui empêchent son expansion malgré la demande.

        « Euh, mec, tu fais la différence entre une invasion (qui impose par la force des moeurs et coutumes étrangères) et une simple implantation (qui te laisse pratiquer comme tu le veux ta culture) ? »
        « … ce type de problème actuel auquel nous aurons à faire face se déplace de celui de l’immigration (“arrivée d’étrangers désireux de s’installer dans le pays“) vers celui de l’invasion (“action d’entrer, de se répandre soudainement“, selon la définition donnée par Littré) »
        V. Giscard d’Estaing, Le Figaro Magazine, 21/09/91 »
        Ceci dit, l’implantation en masse de musulmans est effectivement incompatible avec la pratique de notre culture, à cause des exigences inhérentes à l’islam.
        L’islamisation a de très forts impacts sur l’espace public, visuels mais aussi organisationnels et juridiques; dans le milieu professionnel; et dans l’espace privé pour ceux dont un proche embrasse l’islam, par conviction ou par union. Enfin, elle exigera aussi à terme un bouleversement de nos institutions pour les fonder sur la charia.
        Il est évident que de tels bouleversements sont de nature à détruire la valeur d’une propriété aux yeux de son propriétaire, légitimement attaché à ses usages et à sa culture.

  • Nul cet article, voir pro FN !

    • Le libéralisme est une idéologie étrange qui est prêt à mettre le destin de l’humainité dans les mains de sa cupidité et de son cynisme qui, par certains, peut être poussé jusqu’au FN !

      • Dire autant de niaiseries en une seule phrase, vous le faîtes exprès?

        Le libéralisme, une idéologie? Si vous ne pouvez pas faire la différence entre une théorie arbitraire, qui n’accepte de justification factuelle que partielle, et une théorie logiquement déduite de prémisses irréfutables ET confirmée par la réalité prise en son ensemble, sans qu’aucun fait ne vienne la réfuter, alors le libéralisme doit bien vous paraître une idéologie, en effet, au même titre que le marxisme ou l’écologisme.

        Et quand bien même vous auriez voulu insinuer que le libéralisme est une idéologie en cela qu’il assigne à l’humanité des buts, je fais remarquer que le libéralisme porte précisément sur les moyens et non les fins.

        « Dans les mains de sa cupidité et de son cynisme »: quelle vision simpliste de l’humanité vous avez! J’ai la flegme de vous répondre. Renseignez-vous sur le droit naturel, protégeant la vie et la propriété de chacun à l’égard de la coercition, et donc le faible à l’égard de la cupidité du fort, avant de balancer de telles énormités.

        • Idéologie :
          « Ensemble d’idées, d’opinions constituant une doctrine…. »

          • C’est là idéologie prise en son sens large.
            Et de toute façon, on revient au même problème : vous ne faîtes pas la différence entre une doctrine fondée, sensée, empiriquement confirmée , et une doctrine arbitraire, sortie du buisson. Et non plus, entre une doctrine qui n’imposera pas un objectif à atteindre pour les individus et une doctrine qui voudra décider de votre vie à votre place.

          • bah, le libéralisme est une idéologie ; ou pas. Quelle importance ? Une fois que vous avez poser (ou retirer) cette étiquette, vous êtes bien avancés, tiens …

        • @ tony stark : + 1

          la cupidité et le cynisme sont des défauts humains, que l’on retrouve aussi bien dans le libéralisme que dans le socialisme. La différence, c’est que le libéralisme les limite par la responsabilité que la liberté engendre, contrairement au socialisme qui déresponsabilise les êtres humains et les transforment en animaux bélants voulant la solidarité des autres pour eux-mêmes, définition de la cupidité et du cynisme…

      • le fn est du national socialiste, c’est un parti antilibéral. ce qu’il n’empêche qu’il ne faut pas être de mauvaise foi

    • Comme il est pro FN, il est forcément nul. CQFD

      • Il va sur Contrepoints, au moins.

      • Tony STARK

        Le cynisme vient justement du fait que c’est une doctrine qui n’en a pas, avec plus personne pour en assumer les conséquences humaines les plus injustes !

        • je pige pas, désolé.
          tu te contredis : tu dis au début que c’est une doctrine sans cynisme, puis à la fin que c’est une doctrine cynique.

          euh…

          • Les subtilités échappent à qui porte des oeillères,

            La doctrine du libéralisme consiste à ne pas avoir de doctrine (de règles)

          • Joli strawman citoyen,

            Une doctrine n’est pas un ensemble de regle.
            Ne pas avoir de doctrine ne signifie pas ne pas avoir de regle.
            Avant de parler d’oeuilleres, apprends a reconnaitre et differencier les concepts entre eux, peut-etre y verras-tu plus clair.

    • en gros, dès que l’on critique la gauche, on est nazi.

      réthorique totalitaire habituelle …

      • à MOI,

        Vous étes bas de plafond,

        Proverbe Chinois :
        « Quand le sage montre la Lune l’imbécile regarde le doigt »

        • Alors là, t’es complètement allumé, mec. Je sais pas quelle substance tu prends, mais les effets vont loin…

        • « Citoyen » est un gosse typique de bobo gauchiste qui n’a ni culture ni réflexion propre.

          Si je me souviens bien de mes jeunes années (fils de syndicaliste) tout ce que tu obtiendra c’est une collection d’idée reçue et de slogans façon Pavlov. Un mot clé= un slogan.

          Après quelques milliers de bouquins on peut s’en sortir mais c’est très difficile. La plupart reste des cons aux idées simpliste toutes leurs vie.

    • d’où il est pro fn ??? il rappelle des vérités sur l’extreme gauche.

    • cet article dit juste la réalité. je doute que vus trouvez un jour, un article pro fn sur contrepoints. doit on nier la réalité sous prétexte qu’elle serait favorable au fn ?? on voit le résltutat de cette politique qui contribue à faire monté le fn en niant la réalité

  • Comment peut-on qualifier de démocratie un pays comme la France où 10 % des plus riches règnes et gouverne dans leur seul et unique intérêt, exactement comme la noblesse et le clergé sous l’ancien régime ?

    Combien parmis nos près de 1000 députés et sénateurs faisait partis avant leur élection des 90% de français qui gagnent moins de 6000€ par ans ?

    Si jamais il y en a, ils se compte sur les doigts d’une seule main !

    Il ne peut y avoir de république, de démocratie, et encore moins d’égalité devant la loi, sans égalité de fait, c’est-à-dire sociale.

  • Autre chose, quelle liberté de la presse a-t-on dans un pays comme le notre ou la quasi totalité des journaux sont aux mains de 2 ou 3 groupe financiers qui ont les même intérêts politiques ?

    • la liberté de presse n’existe pas. le problème vient également des subventions publiques et du fait que près de 90 % des journalistes sont à gauche

  • J’allais oublier, si l’action du PCF pendant la guère n’a pas été reluisante, que dire de ces nombreuse entreprises qui ont fait de fructueuses affaire avec une puissance énemie, de celles qui ont bien profité de l’ariannisation de entreprises juives, voir du travail gratuit des déportés ? On pourrait cité l’Oréal, BMW, etc…

  • Absolument à vomir cet article! Et du point de vue de la neutralité: 0!
    Arrêtez de dédiaboliser le Front National, comme le font tous les médias! Le PCF déplore aujourd »hui tous les morts du Goulag etc. Personne n’était au courant avant 1990! Mais Bref, je ne suis pas ici pour défendre le PCF, le FDG, le PG, Melenchon ou Pierre Laurent. Le Front National EST un parti républicain. Et à partir du moment ou tes meilleurs amis sont tous dans l’extrême droite post-mussolinienne, neonazie et paleo-pétainiste européenne, oui, TU AS DU SANG SUR LES MAINS. Et encore plus quand c’est toi qui commerce la haine!; Le FN au pouvoir, n’expulserait pas les riches, mais; les musulmans, les étrangers, les arabes, les socialistes, les handicapés, les homosexuels, les communistes, etc… ça vous rappelle quelqu’un?
    Lorsqu’on parle aux négationnistes frontistes du Grand Génocide, il nous dise que Staline était pire… ET CE SONT LES COMMUNISTES QUI DOIVENT SE REPENTIR?! C’EST PAR VOTRE FAUTE, SI DEMAIN, L’EXTRÊME DROITE EST AU POUVOIR! C’est VOUS qui avez du sang sur les mains, Marine vous a bien eu! Ayez honte devant toutes les victimes de Philippe, Adolf et Mussolini! Et ça se dit journalistes..
    A VOMIR! #lextremedroitetue #FNExtDroite #UMPFN

    • arrete tes conneries……lis des articles de contrepoints sur le fn ou l’immigration….contrepoints combat le fn. il rappelle juste la vérité. contrepoints n’est meme pas de droite (lis des articles sur l’ump) mais libéral. En france, 80 % des colllabos venaient de la gauche . laval était un ancien communiste. je vous conseille de lire Un paradoxe français, Antiracistes dans la Collaboration, antisémites dans la Résistance de l’historien simon epstein. le fn est un parti xénophobe, nationaliste, populiste mais il n’est pas pétainiste ou post mussolinienne……le totalitarisme (nazisme ,fascisme et communisme )est dérivée du socialisme.le parti nazi s’appelait national SOCIALISTE des ouvriers allemands, contrairement à ce que la plupart des gens pensent s’étaient un parti d’extreme GAUCHE (comme le fascisme et le communisme). Ce n’est qu’APRES la seconde guerre mondiale que l’on a dit que c’était d’extreme droite.Mussolini avant de fonder son parti fasciste a été rédacteur en chef d’un journal SOCIALISTE. LAVAL a été communiste avant la 2 guerre mondiale.

    • le programme économique du fn est le meme que celui d’extreme gauche, c’est un programme complétement irréaliste.le fn et le front de gauche sont des partis extremement semblables. ils ont un programme économique tres similaire. ce qui les différencie c’est surtout l’immigration. la politique s’est comme un fer de cheval les extrémités sont tres semblables. contrepoints combat le fn ET le fdg.
      cet article rappelle juste quelques vérités. car il est scandaleux qu’aujourd’hui en france des gens puissent se revendiquer d’une idéologie qui a fait plus de 100 millions de morts sans que ca choque personne. les communistes sont considérés comme républicains.

    • l’ump ne s’alliera jamais avec le fn (pour 2 raisons: un, sur le plan économique le fn est très à gauche (une bonne parti de son électorat vient de la classe ouvrière), deux le fn attire des électeurs car elle représente une alternative à l’umps (qu’elle perderait en cas d’alliance), sans oublier le fait qu’une bonne parti de la droite n’acceptera jamais. l’umpfn est une manipulation du ps et de ses médias (libé, monde,..) pour dominer la droite. en plus, la gauche donne des lecons de moral alors qu’elle s’allie à des communistes.

    • le fn est socialiste (national socialiste). qui a fait monté le fn ces dernières années ??? c’est la gauche. Mitterand (qui est un collabo) est le père nourricier du fn. d’ailleurs, tu savais que 80 % des collabos venaient de la gauche ?? lis l’historien simon epstein.

    • c’est sûr que la haine du riche est tellement mieux que la haine des arabes,….. il y a bcp d’homosexuels au fn (dont philippot). dans certaines sections, près de la moitié des militants sont homosexuels. on voit le résultat de l’idéologie antiriche: appauvrisssement généralisé. faire partir les riches appauvrit tout le monde. je connais des juifs qui sont très favorable au fn. « Personne n’était au courant avant 1990 » n’importe quoi, c’est du révisionnisme. les dénonciations du goulag dataient du début des années 50. les communistes francais ont été complices des atrocités commis en urss. tout le monde savait ce qui se passait seuls les communistes le niaient. un tas de communistes ont quitté le communisme bien avant 1990 quand ils ont vus toutes les atrocités commises par cette idéologie

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À l’heure où l’Union de la gauche reprend tous les poncifs anti-marché qu’elle a dans sa manche pour améliorer le bien-être social (comme le contrôle des prix, l’augmentation du salaire minimum, etc.), il est temps pour les lecteurs et moi-même de repartir à la découverte de théories d’auteurs abandonnés, inexploités, et pourtant très pertinentes, pour comprendre les problèmes de notre pays.

Nous parlerons donc aujourd’hui de la théorie classique du chômage, et de son plus grand défenseur, l’économiste William Harold Hutt.

Les e... Poursuivre la lecture

https://www.youtube.com/watch?v=aWzlQ2N6qqg

 

Chers lecteurs, à l’heure où le dernier film Marvel, Doctor Strange : The Multiverse of Madness, cartonne au cinéma, j'aimerais vous inviter à imaginer qu’il existe quelque chose de similaire à un multiverse dans notre monde.

Dans un autre univers, sur une autre Terre, un Mélenchon et son Union de la gauche, NUPES, obtiendraient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Mélenchon gagnerait enfin son Troisième tour. Qu'adviendrait-il alors, dans la France de cet univ... Poursuivre la lecture

Gimmick électoral, surenchère écolo-vertueuse pour attirer les électeurs de la France insoumise au second tour de l’élection présidentielle et faire barrage à Jean-Luc Mélenchon qui ambitionne de devenir Premier ministre de cohabitation à l’issue des législatives de juin ? À l’évidence. Après tout, c’est dans l’entre-deux tours et à Marseille, terre assez nettement mélenchonienne, qu’Emmanuel Macron a soudain repris le concept de « planification écologique » porté par le leader insoumis.

Et puis c’est tout à fait dans le style beaux di... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles