Les Verts dans le gâteau

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 101 verts

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Les Verts dans le gâteau

Publié le 7 mai 2012
- A +

Le regard de René Le Honzec.

Le conseil des Verts accepte de participer à la formation du gouvernement. Depuis qu’ils ont monnayé leur alliance, ils ne pensaient qu’à ça: partager le gâteau. Du coup je parie qu’ils seront moins gourmands pour les sièges des législatives !

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Nathalie MP Meyer.

Vu de France, ce n’est pas sans surprise que l’on découvre la nouvelle coalition inédite qui va diriger l’Allemagne dorénavant. Connue sous le nom de « feux tricolores », elle repose sur l’accord de gouvernement signé cette semaine entre les socio-démocrates du SPD menés par Olaf Scholz (rouge), les libéraux du FDP de Christian Lindner (jaune) et les Verts co-présidés par Annalena Baerbock et Robert Habeck. Autant l’association SPD/Verts semble aller de soi – et Dieu sait qu’elle fait saliver notre PS et nos écol... Poursuivre la lecture

Par André Heitz.

La Commission européenne a organisé une consultation sur la « législation applicable aux végétaux produits à l’aide de certaines nouvelles techniques génomiques ». Elle s’est close le 22 octobre 2021. Les Verts/ALE du Parlement européen ont mis en place un système de contributions panurgiques pour s’opposer à toute réforme.

Pour un esprit rationnel, la réglementation européenne des « organismes » (plantes) génétiquement modifiés (OGM) est un désastre. La directive 2001/18/CE du Parlement européen et du Conseil d... Poursuivre la lecture

Par Claude Robert.

Hollande et Macron ont tous deux polarisé la vie politique à leur manière. Comme leur maître Mitterrand, ils ont su casser le jeu politique, le retourner à leur avantage en imposant des règles défavorables à leurs adversaires.

Surtout, ils l’ont fait en s’appuyant sur des ressorts affectifs, au détriment bien sûr de la transparence démocratique. Ils l’ont fait dans un seul but, celui d’accéder au pouvoir suprême.

Une fois installés à l’Élysée, ils ont continué d’abuser de cette technique pour à la fois ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles