La France se recroqueville dans son oeuf

Les œufs pondus en France seront estampillés. Délire du protectionnisme.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France se recroqueville dans son oeuf

Publié le 2 mars 2012
- A +

Les œufs pondus en France seront estampillés. Délire du protectionnisme.

Un article de l’aleps.

Gobez Français ! Grande nouvelle, mais mesure incomplète : il faudrait veiller à ce que les poules pondeuses soient elles-mêmes françaises. On ne sait en effet jusqu’où peut aller la concurrence déloyale des Espagnols : ne peuvent-ils faire franchir la frontière à des camions porteurs de poules pondeuses ? Parallèlement, on apprend que les galettes bretonnes vont bénéficier d’une IGP (Indication géographique de production). À Marseille, on va peut-être labelliser les sardines capables de boucher le port (sous contrôle de la CGT).

C’est dire que notre pays (ou ce qu’en rapportent les médias) sombre dans le délire protectionniste. Il aura fallu cinquante ans pour mettre à la disposition des peuples et des gens du monde entier des produits à bas prix, de sorte que manger à sa fin et diversifier sa nourriture sont devenus accessibles au plus grand nombre. Mais voici qu’au prétexte de nationalisme économique ou de commerce équitable, les « enrayeurs » (comme disait Bastiat) sont entrés en guerre contre les pauvres.

Bastiat, précisément, avait écrit (dans son pamphlet Immense découverte) :

Vraiment je me demande comment il a pu entrer assez de bizarrerie dans nos cervelles pour nous déterminer à payer beaucoup de millions dans l’objet de détruire les obstacles naturels qui s’interposent entre la France et l’étranger, et en même temps à payer beaucoup d’autres millions pour y substituer des obstacles artificiels qui ont exactement les mêmes effets.

Le chemin de fer avait permis de rendre les choux de Bruxelles moins chers à Paris ; qu’à cela ne tienne : on met en place des droits de douane qui ramènent à l’équilibre.

—-
Sur le web

Voir les commentaires (9)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (9)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Paul Cwik.

Ordres exécutifs ! Masques obligatoires ! Confinement ! Allons-nous perdre notre pays ? Dans quelques années, le reconnaîtrons-nous ? Beaucoup de gens sont inquiets que la gauche soit en mouvement et qu'elle prenne le pouvoir.

Que pouvons-nous faire ?

C'est cette dernière question que l'on me pose le plus souvent et, honnêtement, je me la pose aussi assez souvent. Que pouvons-nous faire ? Parfois, en replaçant un problème plus important dans le contexte d'une situation plus petite, je peux trouver un peu de... Poursuivre la lecture

Un article de l'Institut Coppet

[caption id="attachment_224997" align="aligncenter" width="318"] Frédéric Bastiat (image libre de droits)[/caption]

COMMERCE INTERNATIONAL — La différence des coûts de production dans l’échange international : « — Si l’on vous dit : Les terres de Crimée n’ont pas de valeur et ne paient pas de taxes. Répondez : Le profit est pour nous qui achetons du blé exempt de ces charges. — Si l’on vous dit : Les serfs de Pologne travaillent sans salaire. Répondez : Le malheur est pour eux et le profit pour no... Poursuivre la lecture

Après avoir vu dans un premier article les causes de l’inflation législative, il conviendra de voir dans un second article les remèdes possibles contre le problème de la surproduction normative, caractéristique de l’inflation législative. Si le débat de la simplification du droit a été porté par le candidat Gaspard Koenig à l’élection présidentielle, force est de constater que ce thème a un peu disparu des débats, s’il y a déjà eu des débats pendant cette campagne.

 

Malgré cela, le problème du trop-plein législatif n’en de... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles