Présidentielle : Libéraux, pour quel candidat voter ?

En l’absence de candidat portant un projet libéral, quelles sont les options de vote pour les libéraux à la présidentielle ?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Sarkoz Hollande Bastiat2012

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Présidentielle : Libéraux, pour quel candidat voter ?

Publié le 27 février 2012
- A +

En l’absence de candidat portant un projet libéral, quelles sont les options de vote pour les libéraux à la présidentielle ?

Un article du Parisien Libéral

Comme en 2007, les libéraux sont privés de candidature authentiquement libérale, désireuse de défendre le reflux du service public à ses seules fonctions régaliennes, le vote de budgets en équilibre (donc la très forte baisse des prélèvements obligatoires), le maintien des libertés civiles, l’arrêt des politiques publiques liberticides.

Du coup les stratégies divergent. Aurélien Véron, Arnaud Dassier, Louis-Marie Bachelot et le Parti Libéral Démocrate penchent pour François Bayrou. Alternative Libérale, Nelly Guet ou Frédéric de Harven ont confirmé leur soutien à Hervé Morin et à sa stratégie de « recentrage » du Nouveau Centre sur un parti de centre droit, libéral et européen, à l’image de nos amis libéraux allemands FDP. Les Libéraux du Modem, logiquement, soutiennent Bayrou. D’autres, comme l’Amiral Woland, penchent pour Nihous (!?), qui n’est plus en lice.

Bref, on comprend bien qu’on manque d’un Alain Madelin, d’une Margaret Thatcher, d’un Ron Paul en France et de manière plus générale, Alain Cohen-Dumouchel fait une bonne analyse des divergences de points de vue entre libéraux.

Ceux qui avaient voté pour Nicolas Sarkozy en 2007 en sont pour leurs frais : 51 taxes et impôts relevés ou créés en 5 ans (lire démocratie libérale le blog, contribuables associés, politique.net, lemonde.fr…), progression de l’ultra-étatisme dans à peu près tous les domaines, et, comme prévue, dérive ultra-droitière dont le summum est atteint avec le recrutement de Guillaume Peltier en tant que porte-parole. Qui est Guillaume Peltier ? C’est l’ancien FNJ puis Villiériste. Tout le monde fait des erreurs de jeunesse mais, comme les « jeunes » des médias, Peltier n’est plus un jeune. C’est un prof d’histoire-géo et père de famille de 36 ans. Il est le chaînon manquant entre l’UMP et le parti de la fille à papa de Saint-Cloud.

Le paysage politique français selon la matrice de Nolan.

Les réflexions de l’entourage de Bayrou peuvent faire peur également. Notamment quand on les lit, en réaction à ce qui se passe à Florange chez Arcelor Mittal, sur l’excellent blog de l’Hérétique :

L’État français n’a vraiment pas joué son rôle en 2006 en favorisant, avec des collusion avec des grands hommes d »affaires, la « vente » d’Arcelor à Mittal. Il a sacrifié les intérêts de la France et ceux de l’Europe à Moyen/Long terme pour le « plaisir » d’experts des marchés et sous prétexte de « modernisation économique » et d’intérêts à court terme. F. Bayrou a depuis longtemps les idées très claires et réalistes dans ce domaine.

On peut se dire que la culture économique au Modem n’est pas au top (ou inégalement répartie).

Du coup, il reste un candidat. Certes, il est né il y a 211 ans. Mais il ne pourra pas être pire que les hommes et femmes politiques qui nous endettent depuis 30 ans. Votez Frédéric Bastiat !

Et surtout, restez mobilisés pour les législatives ! Vous pourrez y voter libéral.

—-
Sur le web

Voir les commentaires (16)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (16)
  • Bonjour Arnaud-Cyprien,
    Et maintenant que Morin n’est plus candidat, que fait Alternative Libérale ? Elle soutient Nicolas Sarkozy ?
    Va-t-on demander aux adhérents de se prononcer ou reste-t-on sur la non décision actuelle ?
    Bien à toi,
    LM

  • Je suis triste de voir les libéraux séparés en partis lilliputiens, alors que nous ne sommes déjà pas nombreux unis…
    Les points qui les séparent sont ridicules, au regard de leurs totale divergence avec les partis mainstream.

  • Minable, le retour sur investissement.
    Quand on pense à tous les leviers d’Etat, au millions, millions, et millions d’euros que Sarkö met en œuvre pour ne pas être viré, on se dit que les sondages ne se laissent décidément pas impressionner.
    A l’agence de com’ « Vessies et lanternes », on est comme préoccupé.

  • Sarkozy : le déjeuner qui ne passe pas; Hollande : le plaisir de puer; le reste du tableau peint par Salvador Dali.

  • Il y a trois présidentiables. Deux pensent qu’ils n’ont aucune chance de l’emporter s’ils ne mentent pas. Le troisième veut l’emporter sans mentir.
    Alors, qui veut voter pour le mensonge ?

  • François Hollande est la seule solution pour tuer le socialisme.

    Le seul autre candidat qui a une chance va faire une politique tout aussi socialiste avec exactement les mêmes résultats mais sous une étiquette « droite » (lol) comprise par une majorité des faiseurs d’opinion français comme « le suppôt des marchés et des banksters de la finance ».

    Aucune chance que les Français en tirent les conclusions qui s’imposent ni ne ce posent la moindre question valide.

    Votez utile, votez Hollande pour en finir avec 40 ans d’idéologie socialo-marxisme.

    • C’est exactement ce que je finis par me dire. Quitte a se rapprocher du precipice, plus tot on tombe dedans, mieux c’est.

    • je donne mon avis perso & que beaucoup de personne pense mais n’ose point le dire votez Hollande n’est pas votez utile mais votez MOUTON .
      ils vendrait une carpette à aladin cette homme c’est un vendeur de reve .
      Bien avant le lancement de sa campagne monsieur Hollande ne savait meme pas s’exprimer ses propos n’avait pas de vie c’etait plat en l’espace d’une semaine voila qu’il se declare le sauveur de notre FRANCE non mais franchement vous y croyez vous ? Comme par magie monsieur change de discours et ce fait apeler DE GAULE comment peut t-on comparer cette homme a de Gaulle . Ils vend du rêve à qui veut l’entendre très bonne stratégie vendre de l’espoir au gens mais sincerement je prefere le president actuel qui lui ne fais pas mouche en disant actuellement que oui il a fait des erreurs et qui l’es repare  » ROME NE S’EST PAS FAIT EN UN JOUR  » & on ne nait pas president mais mr SARKOZY est un homme fort qui prend ses responsabilités et qui affronte les problemes de la FRANCE .

      • « mais mr SARKOZY est un homme fort qui prend ses responsabilités et qui affronte les problemes de la FRANCE »

        Ah ? Et quel problème aurait réglé cet homme ?

        Plus de taxes, une explosion des dettes, de la réglementation, aucun résultat sur le chômage, moins de libertés dans tout les domaines.

        La France peut encore faire pire en matière d’élite mais Sarkosy à établi un nouveau record.

  • Oui, nous n’avons que des politiciens montés à l’assaut du pouvoir d’État de manière à s’en repaître. Les individus ne sont là que pour remplir ses caisses d’une manière ou d’une autre. Il semblerait que les Français ne soient pas tout à fait dupes, puisqu’à chacune des élections, ils votent « contre », mais pour un autre du même acabit, faute de choix et en guise de protestation.
    Ce n’est pas la solution, puisque cela fait un « chacun son tour » pour ces politiciens.
    La seule solution est de priver de légitimité tous ces politiciens à mettre dans le même sac en déposant en masse dans les urnes des enveloppes vides.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On attendait une rencontre sportive, on a droit à un numéro de cirque tragico-comique supervisé par le Qatar et ses différents soutiens. Entre les faux supporters qui défilent, les sponsors floués au dernier moment et un président de la Fifa qui joue grossièrement la carte de l’antiracisme woke pour répondre aux critiques adressées au Mondial dans le domaine des droits de l’Homme, le spectateur a droit à une suite de sketches en marge des matchs programmés.

🗣 “Today I feel Qatari. Today I feel Arab. Today I feel Af... Poursuivre la lecture

Un entretien avec Guillaume Kiefer, libéral au sein du parti Les Républicains.

Dans une récente tribune co-signée avec François-Xavier Bellamy et Julien Aubert, Bruno Retailleau inventorie le bilan des deux derniers présidents de droite : Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy.

 

Contrepoints : Cette tribune est-elle la démonstration que la droite est en train de se guérir de sa passion pour les hommes providentiels ?

Guillaume Kiefer : Tout d’abord, d’une certaine manière je pense que cet inventaire est salutaire ... Poursuivre la lecture

libéral
5
Sauvegarder cet article

Au détour des conversations que j’ai pu avoir avec différents membres de la famille libérale, il arrive souvent que mon interlocuteur me dise en substance : « Pour ma part, je suis libéral-conservateur, c’est-à-dire libéral en économie et conservateur sur le plan sociétal. »

Et il me demande ensuite où je me situe selon cette variante particulière du libéralisme. 

 

Les libéraux, une petite famille tout en nuances

La famille libérale est certes petite en nombre, mais il est vrai qu’elle se rattrape largement quand on... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles