Richard Branson : stoppons la guerre contre la drogue

Entrepreneurs are great Richard Branson (Crédits UK in Canada, licence Creative Commons)

« Il est temps de mettre fin à la guerre contre la drogue dans le monde entier » a déclaré Richard Branson

 

Par Tim Lynch
Article publié en collaboration avec le Cato Institute 

Richard Branson vient de bloguer sur son récent voyage au Portugal, où il enquêtait sur les politiques adoptées envers la drogue dans ce pays. Branson cite à plusieurs reprises dans son billet une étude importante du Cato Institute La décriminalisation des drogues au Portugal. En voici un extrait :

« Je vais présenter clairement ce que j’ai appris de ma visite au Portugal en exhortant les autres pays d’étudier ceci :

En 2001, le Portugal est devenu le premier pays européen à abolir officiellement l’ensemble des sanctions pénales pour possession personnelle de drogues, y compris la marijuana, la cocaïne, l’héroïne et les méthamphétamines.

La peine de prison a été remplacée par une offre de thérapie. L’argument était que la peur de la prison mène les toxicomanes à des pratiques souterraines et que l’incarcération est beaucoup plus chère que le traitement.

Avec cette nouvelle approche, au Portugal les personnes reconnues détentrices de de petites quantités de drogues sont orientées vers un comité composé d’un psychologue, d’un travailleur social et d’un conseiller juridique pour recevoir un traitement approprié (qui peut être refusé sans sanction pénale) au lieu de la prison.

Dans ce pays plutôt pauvre, socialement conservateur et largement catholique, les détracteurs ont déclaré que la décriminalisation de la possession de drogue ouvrirait le pays aux touristes de la drogue et exacerberait les problèmes de toxicomanie au Portugal ; le pays possède déjà l’un des plus hauts niveaux de consommation de drogues dures en Europe. Les résultats d’un rapport récent commandé par le Cato Institute suggèrent le contraire.

L’expérience sur une décennie conduite au Portugal montre qu’assez, c’est assez. Il est temps de mettre fin à la guerre contre la drogue dans le monde entier. Nous devons cesser de criminaliser les toxicomanes. Procédure de santé et autres traitements devraient leur être offerts, au lieu de la prison. Les mauvaises politiques de lutte contre la drogue affectent des centaines de milliers de personnes et de communautés à travers le monde. Nous avons besoin de fournir une aide médicale à ceux qui ont une pratique problématique, non pas une carrière de criminel. »

Vous pouvez lire l’article de Branson dans sa totalité. Allez voir ici la conférence récente du Cato Institute sur la Guerre Globale contre les drogues.

—-
Sur le web
Traduction : JATW pour Contrepoints.