François Hollande, président de la réindustrialisation

« Je veux, pour les cinq ans qui pourraient être ceux de mon mandat, réindustrialiser la France », a-t-il déclaré

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
imgscan contrepoints 443

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

François Hollande, président de la réindustrialisation

Publié le 8 décembre 2011
- A +

En visite en Bourgogne, dans le fief d’Arnaud Montebourg, le candidat socialiste à la présidentielle a appelé au « patriotisme industriel ». « Je veux, pour les cinq ans qui pourraient être ceux de mon mandat, réindustrialiser la France », a-t-il déclaré.

Voir les commentaires (8)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (8)
  • super, sauf que la réindustrialisation ne se décrete pas d’en haut. Ce sont les entrepreneurs et leus clients qui décident. Pourquoi Francois Hollande ne crée t-il pas lui-même de PME industrielle, s’il veut à tout prix réindustrialiser ?

    • PME … petit joueur. Parce que tu crois que ce grand homme va se contenter d’une PME ? Même un Keiretsu se serai encore trop peu pour lui

  • On peut réindustrialiser la France, il y a une solution éprouvée, qui rapporte une montagne d’argent à l’Etat, qui donne à coup sûr des centaines de milliers d’emplois, qui rééquilibre notre balance commerciale et qui est impossible à délocaliser.
    Ca s’appelle le gaz de schiste.
    Ca ne fera pas tout mais ce serait un bon début. On peut toujours rêver…

  • Le mec qui aime pas les riches ni le gaz de schiste, et qui veut réindustrialiser la France. Avec qui et avec quoi,peut-être avec les moulins à vents et autres bizarreries renouvelables, les machins fabriqués à l’étranger.

  • le gaz de schiste ca pollue, la siderurgie ca pollue, le nucleaire ca pollue, respirer ca pollue, meme hollande nous pollue

  • Yaka
    Faukon
    Merci François, mais je crois que tu confonds encore les fins et les moyens.

  • pourquoi Faukon, rien ne prouve qu’il n’en est pas un vrai…

  • Les commentaires sont fermés.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Beaucoup de temps a été perdu du fait que nos autorités se sont fondées sur la loi dite des trois secteurs de l’économie qui voudrait qu’une société moderne soit une société « postindustrielle ».

Comme nous l’avons montré dans d’autres articles, les travaux de Jean Fourastié sur l’évolution des sociétés ont été mal interprétés. Dans Le grand espoir du XXe siècle paru en 1949, un ouvrage au succès considérable, cet économiste avait mis en évidence les évolutions en termes d’emplois, et non pas de valeur ajoutée. Nos dirigeants ont trop ... Poursuivre la lecture

Depuis des années, l’économie française est dans une situation très difficile : tous les indicateurs sont  au rouge et le pays recourt chaque année à la dette pour faire tourner la machine économique. Il semblerait bien que nos gouvernants ne sachent pas comment s'y prendre pour redresser la situation. Curieusement, ce problème n’a pas été abordé par les candidats lors de la dernière campagne présidentielle.

Et voilà qu’à présent, nous entrons dans une période très trouble du fait des bouleversements amenés par la guerre en Ukraine : l... Poursuivre la lecture

On se souvient qu'au lendemain de la libération de la France, le général de Gaulle avait créé avec Jean Monet le Commissariat général au Plan pour redresser et moderniser l’économie française, et ce fut un succès.

Il avait dit :

« Il faut que les objectifs à déterminer par le Plan revêtent pour tous les Français un caractère d’ardente obligation ».

Aujourd’hui, il serait utile que les Français et leurs dirigeants considèrent que la réindustrialisation du pays est « une ardente obligation » car il n’y a pas d’autre solutio... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles