L’État-providence européen vu de Chine

Chine-France (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence Creative Commons)

Dans une interview sur Aljazeera, Jin Liqun, le président du fonds souverain chinois, donne une leçon d’économie aux Européens

Une interview de Jin Liqun, le président du fonds souverain chinois, sur Aljazeera. On peut ne pas être d’accord avec tout ce que dit ce monsieur mais, globalement, il développe une vision très juste des véritables problèmes de l’UE.

Traduction et sous-titrage : KY pour Contrepoints-TV

Extrait :

Si vous regardez les problèmes survenus dans les pays européens, ils sont uniquement dus aux problèmes accumulés par l’usure de l’État-providence. Je pense que les lois du travail sont obsolètes. Ces lois du travail incitent à la paresse, l’indolence, plutôt qu’au travail assidu. Le système incitatif est totalement détraqué. Par exemple, pourquoi au sein de la zone Euro certains devraient-ils travailler jusqu’à 65 ans ou plus, alors que d’autres, dans d’autres pays, prendraient leur retraite heureuse à 55 ans pour se prélasser sur la plage ? Ce n’est pas juste. (….) L’État-providence est bon pour une société qui veut réduire les écarts, aider les moins avantagés, profiter de la vie, mais l’État-providence ne devrait pas inciter les gens à ne pas travailler assidûment.

La réalité se rapproche de la fiction