La France décourage l’entrepreneuriat

Résultats du baromètre E&Y

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La France décourage l’entrepreneuriat

Publié le 5 novembre 2011
- A +

« Seuls 23 % des entrepreneurs interrogés (sur plus d’un millier) pensent en effet que la France est un pays dont la culture encourage l’initiative et la création. Très loin de l’Inde, en tête avec 98 % de réponses positives, ou de la Chine (92 %). Très loin même de la moyenne du G20, à 76 %. »

Tout va bien…

Via Les Echos (merci Yann)

Sur le web

Les articles de Contrepoints sur l’entrepreneuriat

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)
  • Et encore, ils ne m’ont pas interrogé. 😉

  • C’est exactement ce que je me disais dans mon précédent article :

    http://delphine-desmarets.com/2011/11/02/quand-ne-rien-gagner-du-tout-peut-parfois-rapporter-plus/

    Entreprendre, c’est pas hyper motivant financièrement parlant !

  • C’est évident. En France, le « patron » est considéré comme un salaud qui pompe les ouvriers.

  • Ce qui est incroyable c’est qu’il y a quand même 23% ou 24% des entrepreneurs en France qui pensent que la France encourage l’initiative et la création !
    Ils le trouve où ce 1/4 ??
    En fait je sais, la phrase n’est pas finie, voici la vraie phrase et en entier:

    « Les entrepreneurs interrogés pensent en effet que la France est un pays dont la culture encourage l’initiative et la création à l’étranger et en délocalisant. « 

  • A mettre en parallèle avec le sondage du Monde trouvé chez H16 où l’on voit que les Français ne font en majorité pas confiance aux partis politiques, tout en voulant en majorité que l’Etat régule davantage l’économie. Je crois que le terme politiquement correct est « dissonance cognitive. »

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

On pense souvent que pour innover, il faut faire table rase du passé et partir d’une feuille blanche. C’est oublier qu’aucun innovateur ne part jamais de zéro, et que tous sont « des nains sur des épaules de géants », comme le disait le philosophe Bernard de Chartres. Loin de refuser la réalité, et encore moins de la nier, les innovateurs commencent par l’accepter pour ensuite la transformer. Et s’il fallait être conservateur pour pouvoir innover ?

 Moins l’intelligence adhère au réel, plus elle rêve de ré... Poursuivre la lecture

Saras Sarasvathy, à l’origine de la théorie entrepreneuriale de l’effectuation, vient de recevoir le prestigieux prix suédois « Global Award for Entrepreneurship Research ».

Organisé depuis 1996 par la Swedish Foundation for Small Business Research (FSF) et la Swedish Agency for Economic and Regional Growth, le prix récompense les chercheurs ayant apporté une contribution majeure à la recherche en entrepreneuriat. Elle rejoint ainsi de grands chercheurs comme Sidney Winter, Shaker Zahra, Kathleen Eisenhardt, Scott Shane, Israel Kirzner... Poursuivre la lecture

Par Lipton Matthews. Un article du Mises Institute

 

Les intellectuels anticapitalistes ont imprégné le discours dominant de l'idée que la discrimination raciale est inscrite dans l'ADN du capitalisme. Habituellement, les preuves de disparités raciales dans les milieux professionnels sont citées pour étayer le récit selon lequel le capitalisme pénalise les groupes minoritaires. Bien qu'il soit devenu courant d'affirmer que les disparités constituent du racisme, la question est plus complexe.

La discrimination raciale... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles