À propos de l’engouement pour les tribunaux d’exception

Les menaces et les techniques d’intimidation des idéologues se multiplient. De simples dérapages verbaux?

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

À propos de l’engouement pour les tribunaux d’exception

Publié le 25 octobre 2011
- A +

Les menaces et les techniques d’intimidation des idéologues se multiplient. Parmi celles-ci, les discours réclamant des tribunaux d’exceptions pour juger leurs opposants. De simples dérapages verbaux?

Un billet d’humeur d’Anton Suwalki

Dans mon article d’hier, j’évoquais l’engouement actuel pour les tribunaux d’exception: des décroissants qui veulent un « tribunal Russel » pour juger les acteurs du nucléaire civil pour crimes contre l’humanité à un James Hansen, de la NASA, qui s’en prend lui aux dirigeants des sociétés pétrolières, responsables selon lui d’avoir semé le doute sur le réchauffement, qui devraient être jugés pour crimes contre l’humanité et contre la nature (le « et » me paraît très important). Ne craignant aucun paradoxe, il se trouve parmi ces gens « pacifistes », tels ce « François Vaillant, Action non violente ». Non-violence d’accord, mais une fois qu’on aura châtié tous les salauds, en somme.

On pourrait se rassurer en pensant qu’on ne fera pas partie de la charrette des condamnés : Hansen veut juger des PDG par exemple, ce que je ne suis pas. Hélas, il ne faut pas se leurrer, la meute voudra toujours plus de coupables. Ainsi en flânant par hasard sur un site évoquant Notre poison quotidien de Marie-Monique Robin, j’avais posté un lien vers mon premier article démontant ses thèses. Un courageux « consom’acteur citoyen contribuable » (sic !) m’a répondu ainsi :

Eh, Anton l’imposteur, va rejoindre tes amis Alerte Environnement et Agriculture et environnement pour faire ta désinformation entre amis des lobbys sans scrupules ! Au moins pour ceux qui te payent royalement, tu justifieras ton travail de collabos ! Maintenant les consom’acteurs citoyens contribuables entre en résistances et le jour de la libération, j’espère que tu seras encore de ce monde pour répondre de tes actes pour crime contre l’humanité !!!!

Dérapage verbal sans importance d’un petit lâche qui se lâche grâce à l’anonymat d’Internet ? Non, je ne crois pas du tout que ce soit anodin. Le propre des lâches et des imbéciles, c’est qu’ils ont la rancune tenace et l’esprit de vengeance d’autant plus aiguisé qu’ils ne savent pas trop ce qu’ils combattent. La bouillie verbale qu’ils prennent pour un discours politique est là pour en témoigner. De toute façon, quelle que soit l’idéologie dont ils se drapent, l’essentiel pour eux est de se trouver des boucs-émissaires, peu importe au fond lesquels. Et ils ne conçoivent de rendre la justice contre ces boucs-émissaires que de manière expéditive.

Je crains fort que s’ils pouvaient un jour mettre leurs menaces à exécution, ils le feraient sans aucun état d’âme. En bande, n’importe quel pleutre « consom’acteur citoyen » devient  « courageux », et si en plus vous lui donnez un fusil et un rasoir, il se proclamera résistant, s’inventera plein de collabos à zigouiller, et plein de « salopes » à tondre.

—-
Sur le web

Voir les commentaires (2)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (2)
  • Il est de fait étonnant de constater, au travers de discussions avec des gens au gré des rencontres que tous revendiquent, si le sujet est abordé, une filiation avec des résistants en 39-45… Formidable !

  • Cette volonté de filiation avec des résistants est d’autant plus étonnante que la mentalité écologiste est en fait « mainstream » et complètement sans danger. Au contraire, c’est la collaboration (passive) qui est dans ce cas …

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La loi 92-3 du 3 juillet 1992 reconnait « l’eau comme patrimoine commun de la nation ».

Mais cette décision n’apaise pas les tensions entre les utilisateurs, comme en témoignent les affrontements du 29 octobre 2022 à Sainte-Soline (79120). Entre 4000 et 7000 manifestants (selon les sources) se sont violemment opposés aux forces de l’ordre en occasionnant une cinquantaine de blessés parmi les manifestants et 61 blessés dont 22 sérieusement pour les forces de l’ordre. Seulement six interpellations ont été effectuées.

La violence d... Poursuivre la lecture

Si, à la suite d’Alain Besançon, l’on considère que l’idéologie est :

Une croyance délirante qui se prend pour une science exacte et qui entend prendre le pouvoir afin de mettre en coupe réglée la totalité de l’activité humaine dans le but ultime d’anéantir toute forme de civilisation,

nous vivons à n’en pas douter une ère idéologique.

Le mouvement woke, l’écologisme, le féminisme, pour ne prendre que ces trois exemples les plus frappants du moment, correspondent parfaitement à la définition besançonienne de la prise d’assaut ... Poursuivre la lecture

Cet ouvrage est intéressant en ce qu’il analyse les nouvelles tares de notre époque. Celles notamment de la concurrence victimaire et des postures visant à s’afficher comme appartenant à une minorité opprimée. Ou à s’afficher comme un résistant courageux. Ou encore comme faisant partie du camp du Bien face à ceux dont on doit prononcer la condamnation morale pour ce qu’ils sont ou ce qu’ils pensent.

 

L’idéologie dominante

Selon l'auteur, il n’existe pas véritablement de « pensée unique », qui n’est qu’une vue de l’esprit v... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles