État arrogant vs État modeste

La citation du dimanche, de Michel Crozier

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

État arrogant vs État modeste

Publié le 11 septembre 2011
- A +

La citation du dimanche :

Malheureusement, l’État n’est pas un centre de décision, mais un ensemble diffus pénétré de toutes parts par ceux qui vont bénéficier ou pâtir des mesures prises. Dans cet État confus et mou, tout le monde parle à tout le monde, se mêle de tout, s’occupe de tout, les décisions sont longues à prendre, constamment remises en question, et tendent naturellement à maintenir les intérêts établis. Les conflits sont étouffés et les secousses évitées, mais les conséquences en sont aujourd’hui flagrantes… Un État arrogant, omniprésent et omnicompétent, est nécessairement impotent, car il ne sait qu’ordonner à partir de principes abstraits et de vues générales. Seul un État modeste peut vraiment se révéler actif, car il est seul en mesure d’écouter la société, de comprendre les citoyens et donc de les servir en les aidant à réaliser eux-mêmes leurs objectifs.

Michel Crozier, État modeste, État moderne. Stratégies pour un autre changement, Paris, Fayard, 1986.

—-

Michel Crozier est un sociologue français, né le 6 novembre 1922, diplômé de HEC, docteur en droit et docteur ès lettres. Fondateur du Centre de sociologie des Organisations en 1962, il est connu mondialement pour ses théories sur le pouvoir dans les organisations et les dysfonctionnement des bureaucraties. En France, il a contribué à la réhabilitation de l’individualisme méthodologique comme démarche de recherche dans les sciences sociales. Il a également influencé de nombreux travaux scientifiques dans le domaine du management.

Lire l’article consacré à Michel Crozier sur wikibéral.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

https://www.youtube.com/watch?v=aWzlQ2N6qqg

 

Chers lecteurs, à l’heure où le dernier film Marvel, Doctor Strange : The Multiverse of Madness, cartonne au cinéma, j'aimerais vous inviter à imaginer qu’il existe quelque chose de similaire à un multiverse dans notre monde.

Dans un autre univers, sur une autre Terre, un Mélenchon et son Union de la gauche, NUPES, obtiendraient la majorité des sièges à l’Assemblée nationale. Mélenchon gagnerait enfin son Troisième tour. Qu'adviendrait-il alors, dans la France de cet univ... Poursuivre la lecture

Par Christopher Paige. Un article du Mises Institute

Un cliché typique dans les milieux socialistes est que les pauvres et les opprimés refusent de voter pour leurs intérêts économiques. Voir, par exemple, l'ouvrage de Thomas Frank What's the Matter with Kansas ? How Conservatives Won the Heart of America.

Cette théorie est utilisée pour justifier divers stratagèmes antidémocratiques visant à "protéger" les personnes vulnérables contre elles-mêmes. Si, après tout, les pauvres ne votent pas dans leurs intérêts, alors pour... Poursuivre la lecture

Par Robert Guiscard.

Le Club de l'économie du Monde se propose de faire débattre décideurs et "experts" sur les grandes mutations économiques. Quels traits constitutifs se dégagent de leur Cité idéale ?

Trois aspects semblent se dessiner : la souveraineté européenne et numérique, la transition écologique et enfin des conceptions économiques originales sur la dette, l’inflation ou la dépense publique que je regroupe sous le terme de nouveaux économistes.

Malheurs de la souveraineté : l'autarcie et la citadelle assiégée

Sur... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles