Les agences de notation ont bon dos

Les agences ne font que constater leur état de délabrement. C’est leur job

Quand elles se réveillent trop tard, elles ne sont pas assez vigilantes. Quand elles se réveillent trop tôt, elles abusent de leur position. Au final, ce serait bien plus sage de laisser les gouvernements fixer eux-mêmes leur propre note. C’est vrai, ce sont les mêmes autorités qui ont donné à Moody’s, S&P et Fitch le pouvoir qu’elles ont. Ce sont ces autorités qui ont imposé aux fonds des règles de placement en fonction des notations de cette troïka. Elles font un travail difficile au termes d’années de recommandations, d’alertes, de menaces. Elles ont crié au loup tant de fois, sans jamais être écoutées. Aujourd’hui, elles ne font que constater objectivement le désastre de la dette publique.

C’est cruel de baisser la note de pays en plein au milieu de leurs difficultés, mais qui les a mis dans ces difficultés sinon ces pays eux-mêmes ?

Les agences ne font que constater leur état de délabrement. C’est leur job.

—-
Lire aussi :
« Les agences de notation sont responsables de la crise »