EDF devrait 5 à 10 millions d’euros à 4 millions de clients

EDF devrait entre 5 et 10 millions d’euros à près de 4 millions de particuliers.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Tour EDF à la Défense (Crédits Olivier Durand, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

EDF devrait 5 à 10 millions d’euros à 4 millions de clients

Publié le 25 mai 2011
- A +
Le siège d'EDF à Paris (CC, Tangopaso)

EDF est une nouvelle fois dans le collimateur du médiateur de l’énergie, pour ne pas rembourser à ses clients les trop perçus inférieurs à 15€, si celui-ci n’en faisait pas la démarche expresse. Un moyen au mieux d’augmenter ponctuellement sa trésorerie, au pire de voler ses clients.

Au total, EDF devrait entre 5 et 10 millions d’euros à près de 4 millions de particuliers. Selon le rapport annuel du médiateur, le problème « est qu’une partie des consommateurs n’est pas au courant. Pire, même quand ils le sont et envoient un courrier, il arrive dans de très nombreux cas qu’EDF invoque toutes sortes de raisons pour ne pas rembourser », écrit-il. « Selon nos calculs, sur 4 millions de particuliers qui résilient leur contrat chaque année (déménagement, changement de tarifs ou fournisseurs, décès), EDF doit de l’argent à deux millions d’entre eux », ajoute-t-il.

La démarche avait été condamnée déjà en 2010, et interdite dans la loi « Nome » du 8 décembre 2010. « Plusieurs centaines de milliers de clients d’EDF étaient potentiellement concernés chaque année par ces trop-perçus de faible montant » selon Bruno Léchevin, le délégué général du médiateur cité par L’Expansion.

Pourtant, selon le nouveau bilan fait aujourd’hui par le médiateur, la pratique subsiste : « le problème perdure en 2011 puisque depuis le 1er janvier nous avons été saisis d’une centaine de litiges sur ce thème ». Au total, le médiateur a émis 802 recommandations en 2010, contre 279 en 2009. Toutes ne concernent pas EDF cependant; les réclamations concernaient à 38% EDF, contre 43% pour GDF Suez. « EDF est pointé dans ce rapport comme l’un des plus mauvais élèves de l’année » selon Le Parisien.

—-

Lire également :

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
Vendeuse de fruits devant ses étalages
1
Sauvegarder cet article

C’est une histoire, un témoignage, que l’on entend souvent.

Vous avez créé un produit, vous pensez qu’il est formidable, il y a déjà quelques clients. C’est le début de l’aventure de start-up.

Mais voilà, pour trouver les clients suivants, on se heurte à :

« Mais vous êtes trop fragiles, revenez quand vous aurez trois ans d’ancienneté et plusieurs clients », « je ne peux pas vous acheter votre produit car je ne veux pas que mon entreprise représente 80 % de votre chiffre d’affaires », « j’ai déjà un produit qui fait un pe... Poursuivre la lecture

Le réseau européen est fragile, et la guerre en Ukraine n’arrange rien mais n’en est pas la cause. Il le restera encore pour longtemps car le problème est structurel et découle directement de vingt ans d’incurie des dirigeants européens.

 

Qu’est ce qu’un black out ?

Comme son nom l’indique, un black out c’est la plongée dans le noir d’une zone géographique par une coupure générale du réseau électrique, avec une mise hors service de tout ou partie de l’appareil de production.

C’est un évènement accidentel, dû à une p... Poursuivre la lecture

Tétanisé par le spectre d’une catastrophe socio-économique sans précédent, le pouvoir panique.

Dans son courrier au PDG d’EDF daté de vendredi 4 novembre 2022, Agnès Pannier-Runacher lui demande « de tout mettre en œuvre pour dégager de nouvelles marges de manœuvre permettant de passer l’hiver », ce qui, selon elle, « passe par la maximisation de la production renouvelable de l’entreprise » et par un recours accru « de manière anticipée à une puissance des concessions hydroélectriques » jusqu’ici limitée par l’existence d’une redevance... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles