Sony révèle des informations sur le piratage de son réseau PSN

Sony a livré quelques détails supplémentaires sur l’attaque informatique dont son réseau a été victime en fin de mois d’avril.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
PSN (PlayStation Network)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sony révèle des informations sur le piratage de son réseau PSN

Publié le 5 mai 2011
- A +

Comme nous le mentionnions le 30 avril, le PlayStation Network de Sony a dû être interrompu le 19 avril dernier suite à un piratage majeur mettant en danger l’ensemble des informations personnelles et bancaires qui s’y trouvaient stockées.

Selon les dernières informations que Sony a divulguées, il semble que ce 19 avril et depuis plusieurs jours avant, le réseau de 130 serveurs subissait des attaques par déni de service distribué (DDOS). Selon les dires de Sony, ces attaques, vraisemblablement menées par Anonymous — un groupe hétéroclite d’internautes anonymes — auraient servi de couverture à un groupe bien informé et très bien préparé de hackers qui ont profité des attaques menées pour voler des données personnelles. Kazuo Hirai, n°2 de Sony, déclare ainsi :

« Il y a presque deux semaines, un ou plusieurs cybercriminels ont eu accès aux serveurs du PlayStation Network au même moment, ou à peu près au même moment, où ces serveurs subissaient des attaques par déni de service »

PSN (PlayStation Network)Il aura fallu plusieurs heures pour que le personnel en charge des serveurs, basés en Californie, se rende compte du vol qui porte après analyse détaillée sur plus de 77 millions de comptes personnels d’usagers du réseau PSN. Les voleurs se sont servis d’une faille pourtant connue publiquement dans les serveurs et qui n’a pas été corrigée (patchée) par les équipes par manque de temps, celles-ci étant, selon Sony, trop occupées à contrer les attaques DDOS. On peut cependant raisonnablement penser qu’en réalité, la firme était au courant depuis plusieurs mois du problème sans en avoir jugé correctement l’importance.

Cependant, Sony s’est bien gardé d’imputer explicitement la totalité du forfait à Anonymous. On se souvient en effet que le groupe avait pris part à des attaques ciblées au début du mois d’avril pour les abandonner ensuite en constatant que les premières victimes de ces attaques étaient surtout les joueurs du réseau.

À la fin de ces attaques, Sony a annoncé que les services du PSN vont revenir progressivement en ligne. Pour compenser le désagrément infligé aux clients de son réseau, la firme nipponne propose d’ores et déjà un programme « Welcome Back » qui offrira des téléchargements gratuits de logiciels en fonction des zones géographiques des joueurs, 30 jours d’abonnements gratuits au service premium PS Plus (et la gratuité pour la même période pour les clients qui sont déjà abonnés), 30 jours gratuits de service musique illimité pour les clients déjà abonnés à ce service.

Voir les commentaires (4)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (4)
  • il avait dit quil allais prendre 2 ou 3 jours apres une semaine et toujours rien ca commence a me souler grave car je joue que en ligne a la ps3 mais bien les trucs gratuits ca serai bien quil font les map de black ops aussi gratuite mais bon j’espere quil non pas mes donner bancaires les enfoire de hackers anonymous de merde tout sa pour faire chier le monde et il est revenu en asie le playstation network ou pas car ces trop long la

  • Ouais gogol qui sait pas écrire!

  • tu te regarde gogole n’oublie pas le E de gogole

  • est c’est quoi ton pseudo de la ps3

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

La méthode du Reverse Tunnel Phishing a été identifiée par des chercheurs en sécurité de CloudSEK.

Selon ces derniers, ce nouveau type d’escroquerie a été expérimenté dans un premier temps en Inde et a ciblé des banques indiennes, avec pour finalité que les clients transmettent leurs coordonnées bancaires, leur numéro Aadhaar (identité nationale indienne) et d'autres informations sensibles, carte bancaire, etc.

Durant leurs investigations, les chercheurs se sont également aperçus que ce type d’attaques novatrices avait également... Poursuivre la lecture

Par Yannick Chatelain. Un article de The Conversation

De la grande société à la grande communauté

« Comment se fait-il que l’âge de la machine, en développant la grande société, ait envahi et partiellement désintégré les petites communautés du temps jadis sans engendrer une grande communauté ? » se préoccupait John Dewey en 1927 évoquant l’éclipse du public. Il posait la problématique ainsi :

tant que la grande société ne sera pas convertie en une grande communauté, le public restera éclipsé. Seule la communication peut créer un... Poursuivre la lecture

Pour lire la première partie de l'article, c'est ici

Comment la question de la responsabilité des accidents du fait des véhicules autonomes est-elle gérée outre atlantique ? Certains États des USA ont pensé et mis en œuvre un système de responsabilité propre à la circulation des véhicules autonomes lorsque celle-ci a été autorisée.

Pour ces États sont apposées sur les véhicules autonomes des plaques rouges. Ces plaques sont le signe distinctif des véhicules autonomes. Elles sont délivrées via une autorisation obligatoire et prov... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles