Quand le gentil Chavez soutient le mignon Kadhafi

Hugo, dictateur socialiste du Venezuela, soutient Kadhafi, dictateur socialiste libyen, et boucher à ses heures perdues.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Quand le gentil Chavez soutient le mignon Kadhafi

Publié le 27 février 2011
- A +

Certaines informations se passent de longs commentaire et illustrent admirablement les caractères des individus qui les provoquent.

On apprend ainsi que vendredi dernier l’égérie socialiste et pas du tout dictatoriale des altermondialistes frétillants, Hugo Chavez, soutenait officiellement Kadhafi, le joyeux drille de Libye qui n’hésite pas à tirer démocratiquement à la roquette anti-aérienne festive sur son peuple civil et désarmé.

En fait, les amourettes humides entre le boucher de Tripoli et le tripier de Caracas ne font plus aucun doute depuis la parution des derniers wikileaks les concernant : pour le second, « Simon Bolívar est au peuple vénézuélien, ce que Kadhafi est au peuple libyen. » On n’en est pas encore aux explorations des amygdales de l’autre avec la langue, mais on s’en rapproche.

Mais évidemment, une fois que la situation a tourné au massacre officiel, et que les accointances avec le dictateur libyen ont risqué d’avoir des effets néfastes pour sa réputation d’homme honnête et humaniste, Chavez armé de son courage légendaire a bien vite commencé à prendre ses distances : ce qui était vrai vendredi n’est déjà plus vrai aujourd’hui et le gentil Hugo conserve sa tendresse pour le régime libyen (toujours aussi dictatorial, du reste), mais ne pipe plus un mot en faveur de son ex-petit ami.

Chavez, dictateur adulé des socialistes

Il explique ainsi :

« Je ne peux pas dire que je soutiens, que je suis favorable ou que j’applaudisse les décisions prises par un quelconque de mes amis dans le monde. Non, nous sommes loins (l’un de l’autre). Mais nous appuyons le gouvernement libyen« 

Mais que Hugo se rassure. En réalité, son ancien ami n’a pas besoin de son soutien. Il a de toute façon prévu ses arrières. Tout comme Ben Ali qui avait eu la présence d’esprit d’engranger de grosses quantités de cash et d’or, Kadhafi a soigneusement préparé sa retraite…


—-
Sur le web

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
François Mitterrand
2
Sauvegarder cet article

La vie politique française n’oppose plus la droite et la gauche. Emmanuel Macron se réclame « en même temps » de la droite et de la gauche. Il innove ainsi du point du vue du jeu politicien, mais certainement pas du point du vue de l’histoire politique. Il y aura toujours des progressistes et des conservateurs.

Pourquoi alors ne sont-ils plus regroupés en deux camps se réclamant de deux visions différentes de l’avenir ? Pourquoi trois pôles, le centrisme, la droite radicale et la gauche radicale se partagent-ils désormais l’essentiel d... Poursuivre la lecture

Par Dr Rainer Zitelmann. Un article de la Foundation for Economic Education

Le Chili a longtemps été considéré comme un pays capitaliste modèle en Amérique du Sud. Dans l'indice de développement humain 2022, le Chili se classe premier parmi tous les pays d'Amérique latine. Et dans l'indice de liberté économique 2022 de l’Heritage Foundation, il se classe 20e, devant les États-Unis et le Royaume-Uni. En 2018, le taux de pauvreté du Chili capitaliste était de 6,4 %, ce qui contraste fortement avec les 76,6 % du Venezuela socialiste.

... Poursuivre la lecture

Par Augustine Atry. Un article de The Conversation.

Le 3 novembre 2021, le bureau du Procureur de la Cour pénale internationale (ci-après « CPI » ou « Cour ») a décidé d’ouvrir une enquête sur les crimes contre l’humanité qui auraient été commis depuis 2017 sur le territoire de la République bolivarienne du Venezuela. Aucune enquête de ce type n’avait encore été ouverte concernant un État américain depuis la création de la Cour.

Le lancement de cette procédure ne signifie pas que des individus seront nécessairement jugés, mais s... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles