Reconnaissances
À propos Articles
Reconnaissances
Docteur en sciences appliquées et ingénieur, Samuele Furfari enseigne la géopolitique de l’énergie à l’Université libre de Bruxelles depuis 2003. Il a été fonctionnaire européen pendant 36 ans à la Direction générale de l'énergie de la Commission européenne. Il est président de la Société Européenne des Ingénieurs et Industriels.
1 follower

Articles

Par Samuel Furfari.

Si nous sommes submergés d’annonces catastrophistes et invraisemblables au sujet de l’effondrement de la société judéo-chrétienne, pour qui veut bien s’informer, on dispose également de quelques médias, d’auteurs, de sources qui osent dénoncer le contresens de cette idéologie.

Mais le livre Tout doit disparaître. Cancel Culture, Wokisme et autres nihilismes contemporains du journaliste belge Nicola de Pape est très bien venu, parce qu’il parvient avec concision à expliquer sans trop de grandes envolées philos... Poursuivre la lecture

Par Samuel Furfari.

La France — mais aussi l’Union européenne — continue de croire qu’elle est au centre du monde de l’énergie. L’objectif illusoire d’une décarbonation rapide de l’économie du « continent européen » aveugle jusqu’aux banques et les médias.

Dans une logique dont on ne sait si elle frise l’orgueil ou l’aveuglement, les médias européens et français ont titré que la France refuse le soutien au projet gazier Arctic LNG2, alors que Reuters titre plus sobrement « Le projet russe Arctic LNG2 obtient des prêts d’un mont... Poursuivre la lecture

Par Samuel Furfari.

Malgré la COP26, et encore plus après son flop, les projecteurs sont braqués sur les migrants syriens entassés sur la frontière entre la Pologne et le Belarus à la suite d’une tentative du dictateur biélorusse « d’embêter » ses voisins de l’UE, en guise de revanche sur les sanctions que celle-ci inflige à son pays. Alexandre Loukachenko a commis l’imprudence de laisser entendre qu’il allait limiter, voire couper, l’alimentation en gaz russe de ces pays.

Les pressions de l’Algérie et de la Biélorussie en matière ... Poursuivre la lecture

Par Samuele Furfari.

Après avoir adopté une stratégie hydrogène pour faire comme tout le monde, l’écologiste Tinne Van der Straeten, ministre fédérale belge a signé ce 3 novembre 2021 un protocole d'accord avec la Namibie pour produire de l'hydrogène baptisé vert parce que produit par électrolyse de l’eau grâce à de l’électricité photovoltaïque solaire, hydrogène qui sera transporté en Belgique. L’écocolonialisme est la forme moderne du colonialisme.

On comprend que madame la ministre, au demeurant historienne, ne soit pas en me... Poursuivre la lecture

Par Samuel Furfari.

Afin de ne pas être mal compris, je commencerai par dire que je suis un Européen convaincu au point d’avoir consacré 36 ans de ma vie professionnelle à développer la politique énergétique au sein de la Commission européenne. Mais aujourd’hui, il est urgent et essentiel pour l’avenir de l’Union de dénoncer l’échec de l’actuel marché unique de l’électricité.

Commençons par dire que la Commission européenne a voulu l’ouverture du marché et non pas comme on le dit à tort sa libéralisation, l’État pouvant rester p... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles