Du coeur même de l’Allemagne

Procès auprès de la cour constitutionnelle contre les sauvetages de la Grèce et de l’Irlande

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Du coeur même de l’Allemagne

Publié le 15 janvier 2011
- A +

Avant hier, nous avons invité à Bruxelles le professeur allemand Markus Kreber. Il est  l’initiateur d’un procès auprès de la cour constitutionnelle allemande contre les sauvetages de la Grèce et de l’Irlande.

Une version écrite complète de cet évènement peut être trouvée ici. Le professeur a exprimé des critiques profondes de la politique de la banque centrale européenne d’acheter des obligation d’État sur le marché secondaire, les qualifiant carrément d’ « illégales », tout comme le plan de sauvetages lui-même. Il a prédit que « l’euro allait tomber, il vaut mieux regarder la vérité en face. »

Il est vrai que nous ne devrions pas sous estimer la volonté des chefs de l’UE de sauver l’euro. Mais tout autant, ça serait une énorme erreur de sous estimer la pression politique, dans des pays comme l’Allemagne, pour le respect des règles et des accords de départ pour lesquels le peuple allemand a donné son assentiment, c’est à dire une monnaie forte et pas de sauvetages (que ce soit par le biais de la BCE ou des gouvernements) pour les pays qui vivent au delà leurs moyens.

Et le professeur Kreber n’est pas une voix solitaire qui crie dans le désert. Dans le procès qu’il mène, il est le représentant d’un groupe de 50 notables, allant d’artistes au petit fils du chancelier Konrad Adenauer (un des pères du projet d’intégration européenne). Cette initiative vient tout droit du coeur même de l’Allemagne.

Les politiciens d’Europe feraient bien d’y prêter attention.

Repris du blog d’Open Europe avec l’aimable autorisation de ses responsables.

Fillon euro, course à l’abîme.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

716 : c’est le nombre de biens immobiliers disponibles à la location au premier août en Irlande, contre 2500 l’an dernier. Même pour un pays d’un peu plus de 5 millions d’habitants, le chiffre est ridiculement bas. Cela se traduit par des files d’attentes gigantesques, notamment à Dublin, pour visiter un appartement à louer et plus tristement encore, par l’augmentation du nombre de personnes sans abris et d’exils.

This is what a house viewing now consists of in Dublin. Over 100 people waiting in line for a rental p... Poursuivre la lecture

4
Sauvegarder cet article

Décidément, les politiciens sont des super-humains capables de prouesses impossibles au commun des mortels ! La semaine dernière, l'actualité nous fournissait une nouvelle preuve qu'ils peuvent très habilement transformer de l'énergie en pénurie. On découvre qu'ils sont aussi capables de transformer une ressource mondiale et unificatrice en source de dissensions et de séparations : avec un peu d'obstination et grâce à leur intervention acharnée, il se pourrait bien que l'Internet de 2023 ne soit vraiment plus comme l'internet que vous connais... Poursuivre la lecture

Par James Murphy. Un article du Mises Institute

Ce qui suit est un exemple concret (et malheureusement pas une parabole) de ce qui se passe lorsque les périls de la théorie monétaire moderne et du contrôle des prix sont tous deux ignorés.

David McWilliams, écrivain économique irlandais, est un grand fan de la théorie monétaire moderne et confond souvent épargne et impression de monnaie. Dans un article récent, il s'est exprimé sur le marché immobilier irlandais, l'augmentation des coûts de construction et la nécessité d'augmente... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles