Eurovision des subventions

Trouver du sens dans les projets bizarres qui ont reçu des fonds de l’UE

 

Les présentateurs du programme « Bumerang » de la radio Hongroise NeoFM se sont joints à la longue liste des gens qui cherchent à trouver du sens dans les projets bizarres qui ont reçu des fonds de l’UE. Ils ont demandé à leur public d’élire leur préférée dans notre liste (pdf) d’exemples de gâchis de l’UE et d’envoyer aussi ceux qu’ils auraient trouvés par eux-mêmes.

Le gagnant de ce concours Eurovision des subventions est l’exemple des 500.000 euros donnés à des pêcheurs suédois pour mettre leurs bateaux à la casse, et ensuite demander des subventions UE pour l’achat de nouveaux bateaux plus petits, qui sont soumis à un autre ensemble de règles européennes. D’autres nominés incluent le centre hongrois de réhabilitation de chiens à 411.000 euros, qui ne s’est jamais matérialisé, et les 16.000 euros donnés à des fermiers du Tyrol pour gonfler leur connection émotionnelle avec le paysage.

Mais cet évènement pourrait avoir eu des conséquences qui n’étaient pas prévues. Voici ce que les présentateurs ont trouvé à dire à la fin de l’émission : « Nous sommes si stupides, pourquoi ne demandons nous pas des fonds européens pour accroitre la popularité de la radio européenne ? Il nous faudrait juste 100.000 euros. »

Un article repris de du blog d’Open Europe avec l’aimable autorisation de ses responsables.