Fais-moi peur

Soit Ben Laden a perdu la main, soit Obama avait besoin d’un ultime coup de pouce

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Fais-moi peur

Publié le 2 novembre 2010
- A +

Par Guy Sorman.

Soit Ben Laden a perdu la main , soit Obama avait besoin d’un ultime coup de pouce électoral.

Car tout de même, on a du mal à croire qu’une cartouche d’imprimante , fût -elle explosive, postée à Sana au Yemen, auprès de UPS , transporteur américain , ait la moindre possibilité d’arriver à destination…. une synagogue de Chicago. Le préposé d’UPS a du se poser des questions en enregistrant l’adresse , non?

Imaginez le rabbin  :  » Tiens , une cartouche pour mon imprimante : quelle bonne idée ! Et du Yemen ! Vite , ouvrons le paquet cadeau. »

Il n’empêche que les services secrets saoudiens ont prévenu les Américains à l’avance, pour démontrer combien ils étaient coopératifs : mais pourquoi les Saoudiens, si la bombe venait du Yemen? Et Obama a tenu une conférence de presse , pour montrer combien , en pleine campagne électorale , il restait le patron et veillait sur le monde libre .

Nous voici rassurés.

NB : le colis piégé, adressé depuis Athènes à Nicolas Sarkozy n’avait guère plus de probabilité d’être déposé par le facteur dans sa boîte à lettres que la cartouche d’encre au rabbin de Chicago.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Si la réalité du terrorisme est ancienne, le mot français est un héritage de la Révolution française. La Première République est née dans et par la Terreur.

La monarchie à peine renversée, une première Terreur pousse les révolutionnaires à massacrer dans les prisons de Paris plus de 1000 détenus considérés comme des « ennemis de l’intérieur » prêts à égorger les « patriotes » en septembre 1792. La plupart des victimes étaient de banals détenus de droit commun. Les éléments radicaux ne cessent de faire pression sur les organismes offici... Poursuivre la lecture

En 1974, Valéry Giscard d’Estaing avait affirmé que son adversaire n’avait pas « le monopole du cœur. » Les démocrates d’aujourd’hui et leurs supporteurs auraient grand intérêt à méditer sur cette phrase. En effet, ils adorent pointer du doigt la moindre faute de leurs adversaires – le raisonnement fût-il fautif – mais esquivent plus vite que le Flash quand on tente de leur appliquer la formule.

Prenons la triste fusillade d’un suprématiste blanc présumé à Buffalo récemment. Très vite, les laquais médiatiques des démocrates ont pointé ... Poursuivre la lecture

Par Dora Triki, Alfredo Valentino, and Anna Dimitrova.

Bien que le nombre de décès dus au terrorisme ait diminué de 14 % en 2021, le nombre d’attentats terroristes dans les pays de la région Afrique du Nord et Moyen-Orient (MENA) reste élevé, et en conséquence, le terrorisme demeure une menace importante dans ces pays. Encore récemment, un attentat revendiqué des forces rebelles Houthis du Yémen a eu lieu à quelques kilomètres du site du Grand Prix de Formule 1 d’Arabie saoudite, qui réunissait fin mars l’élite du sport automobile inte... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles