Fais-moi peur

Soit Ben Laden a perdu la main, soit Obama avait besoin d’un ultime coup de pouce

Par Guy Sorman.

Soit Ben Laden a perdu la main , soit Obama avait besoin d’un ultime coup de pouce électoral.

Car tout de même, on a du mal à croire qu’une cartouche d’imprimante , fût -elle explosive, postée à Sana au Yemen, auprès de UPS , transporteur américain , ait la moindre possibilité d’arriver à destination…. une synagogue de Chicago. Le préposé d’UPS a du se poser des questions en enregistrant l’adresse , non?

Imaginez le rabbin  :  » Tiens , une cartouche pour mon imprimante : quelle bonne idée ! Et du Yemen ! Vite , ouvrons le paquet cadeau. »

Il n’empêche que les services secrets saoudiens ont prévenu les Américains à l’avance, pour démontrer combien ils étaient coopératifs : mais pourquoi les Saoudiens, si la bombe venait du Yemen? Et Obama a tenu une conférence de presse , pour montrer combien , en pleine campagne électorale , il restait le patron et veillait sur le monde libre .

Nous voici rassurés.

NB : le colis piégé, adressé depuis Athènes à Nicolas Sarkozy n’avait guère plus de probabilité d’être déposé par le facteur dans sa boîte à lettres que la cartouche d’encre au rabbin de Chicago.