Fier de n’avoir pas d’électeurs

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Herman Van Rompuy (Crédits : World Economic Forum, licence Creative Commons)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Fier de n’avoir pas d’électeurs

Publié le 29 octobre 2010
- A +

De la bouche d’un vrai homme d’Etat de l’UE.

Le président du conseil Européen Herman Van Rompuy a présenté son nouveau livre au titre si imaginatif avant hier, « A l’intérieur du monde de Herman Van Rompuy » devant un public Bruxellois tenu en haleine.

Mais ceux qui s’intéressent aux exploits de Van Rompuy en tant qu’un des plus hauts hommes d’Etat de l’UE, auront eu la surprise de l’entendre déclarer :

Je ne parle pas ici comme politicien mais comme homme libre. Et je préfère aussi les lecteurs aux électeurs.

Rappelez vous qu’il s’agit là du président d’une organisation de 27 pays démocratiques remplis d’électeurs.

Et maintenant, qu’est-ce que ça nous dit à propos de l’Etat d’esprit dans les plus hautes sphères de l’UE? Et est-ce que ce commentaire permettra aux contribuables de se sentir mieux alors qu’ils doivent céder des milliards supplémentaires (entre 450 et 900 millions rien que pour le Royaume Uni et rien qu’en 2011) à une organisation dont la tête, apparemment, « n’a pas d’électeurs ».

Un article repris du blog d’Open Europe avec l’aimable autorisation de ses responsables.

Voir les commentaires (5)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (5)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

 

[caption id="attachment_161436" align="aligncenter" width="660"] Vote élections urne (Crédits JaHoVil, licence CC-BY-NC-SA 2.0), via Flickr.[/caption]

 

La proposition d'interdire l’acte d’abstention est un des avatars récurrents de nos hommes politiques. Les taux d'abstentions élevés signalent pour eux l'échec de ce régime politique appelé démocratie. Régime politique qui est devenu immoral et attentatoire aux libertés individuelles compte tenu d'une conception ancienne et socialiste de ce que peut êt... Poursuivre la lecture

Pour les uns l’euro serait la cause de tous nos maux économiques : hausse des prix, chômage, désindustrialisation, etc.

Pour les autres, l’euro est une bénédiction, un des socles sur lequel sera construite une Europe fédérale rayonnante des droits de l’Homme, puissante et paisible à laquelle tout individu cultivé et évolué doit aspirer.

Pratiquement, l’euro est à terme condamné.

Concrètement, il a simplifié la vie de ceux qui exportaient et circulaient en Europe, c’est indéniable. Plus de comptes en devises, de frais de c... Poursuivre la lecture

Ce 19 janvier, Emmanuel Macron a pris la parole au parlement européen pour faire un discours dans le cadre de la présidence européenne de la France.

Arrivé de Macron au parlement... pic.twitter.com/rBEkIdJfG6

— Esposito Corinne (@coconuts1315) January 19, 2022

Le propos s’est concentré sur les valeurs qu'il souhaite défendre. Il a été critiqué par les représentants français des groupes européens de l’opposition comme Jordan Bardella du RN, Yannick Jadot d'Europe Ecologie les Verts, François-Xa... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles