Nous économisons et eux dilapident

Comment nous sommes nous mis dans un pétrin pareil

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Nous économisons et eux dilapident

Publié le 20 octobre 2010
- A +

Au moment même où le chancelier de l’échiquier était debout face à la chambre des communes, les Eurodéputés étaient en train de voter une augmentation substantielle des dépenses de l’UE. Une augmentation, c’est à dire, en plus de celle déjà comprise dans le budget 2011.

J’ai blogué la semaine dernière au sujet d’où va cet argent supplémentaire : un nouveau corps diplomatique de l’UE, une nouvelle police de l’UE, de nouveaux régulateurs des services financiers. Mais toute cette bonne soupe en plus n’est pas encore assez pour les eurodéputés. Dans l’état actuel des choses, la part de la Grande Bretagne dans le supplément de dépenses (pas sa part du budget total, sa part de l’augmentation) serait de 380 millions de Livres Sterling. Comme George Osborne vient d’annoncer 490.000 suppressions d’emploi dans le secteur public, ça vaut la peine de rappeler combien de postes cette dépense aurait pu financer: 6.020 docteurs du public, 12.760 infirmières, 14.640 agents de police, ou 22.330 simples soldats.

Le parlement Européen, cependant ne s’en satisfait même pas. Il vient de voter des mesures supplémentaires qui pousseraient la part de la Grande Bretagne dans l’augmentation à 880 millions. Vous vous rappelez la scène dans Docteur Jivago où les capitalistes font tinter des coupes de champagne dans un restaurant pendant que les travailleurs défilent dehors? C’est à ça que faisait penser le parlement Européen à ce moment là.

Toutes les économies dans l’Etat providence annoncées cet après midi se montent à 7 milliards de Livres Sterling par an, et pourtant, l’année dernière nous avons cédé 14 milliards à l’Union Européenne. Mais bon sang, comment nous sommes nous mis dans un pétrin pareil ?

Sur le web.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Par Serge Houdbine et Michel Gay.

Un article publié le 13 avril 2022 dans le journal régional, Le courrier de l’Ouest, (appartenant au groupe Ouest France) relaie le discours du Syndicat France énergie éolienne (FEE) représentant les promoteurs et exploitants des éoliennes.

D’où vient l’argent magique ?

Selon eux, « le solaire et l'éolien c'est du pouvoir d'achat » et les énergies dites vertes grossiraient désormais le budget de la France.

Sans vergogne, en ces temps de campagne électorale, ils appellent l’État à en faire... Poursuivre la lecture

Marine Le Pen n’a pas caché sa volonté de créer une Europe des nations qui reposerait sur les États membres de l’Union européenne (UE), une politique générale proche de la ligne directrice du groupe européen CRE (conservateurs et réformateurs européens) qui regroupe un certain nombre de partis eurosceptiques comme les conservateurs de Droit et Justice polonais ou les libéraux conservateurs tchèques de l’ODS tous deux au pouvoir. Cette conception de l’Europe repose sur la coopération entre États plutôt que sur une approche plus fédérale.

<... Poursuivre la lecture

Par Finfrog.

Finfrog a conduit avec l’Ifop une enquête auprès des Français qui gagnent moins de 2000 euros par mois. Hausse des prix, gestion du budget, renoncement… Quel est l’état d’esprit et la réalité de ces Français ?

Gagner moins de 2000 euros par mois, le quotidien de 40 millions de Français

Si ce seuil symbolique regroupe une multitude de situations qui ne relèvent pas toutes de la précarité, il convient de s’interroger quant à l’état d’esprit et au vécu de ces Français, qui, à défaut d’être forcément pauvres, ne ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles