Le parlement

Ni la vie des gens, ni leur liberté, ni leur propriété ne sont à l’abri tant qu’est réuni le Congrès

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Le parlement

Publié le 10 octobre 2010
- A +

Ni la vie des gens, ni leur liberté, ni leur propriété ne sont à l’abri tant qu’est réuni le Congrès.

Mark Twain (1835-1910), de son vrai nom Samuel Langhorne Clemens. Écrivain, essayiste et humoriste américain.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
Personnes en rang regardant un écran diffusant un visage
6
Sauvegarder cet article

L’écologie politique contient les germes du totalitarisme le plus effrayant, tout comme le fascisme et le communisme auxquels elle emprunte certaines méthodes dans sa mise en œuvre et la propagande de ses concepts.

 

L’écologie sur la pente glissante de l’inquisition

Certes, il n’existe pas (encore) un dictateur écologiste démoniaque mû par la haine des Hommes. Mais un enchaînement d’actes anodins peut favoriser l’apparition d’une machine meurtrière.

Dans l’esprit d’Hitler existait une profonde confusion entre les co... Poursuivre la lecture

Moins de 6 mois après sa réélection, Emmanuel Macron montre t-il la véritable nature de ses rapports aux parlementaires ? C’est ce qui semble être le cas alors que le projet de réforme des retraites, arlésienne du dispositif macronien depuis 5 ans, est en passe d’être relancé.

Si le premier quinquennat aura été marqué par la réforme du travail, cette dernière n’a été que l’achèvement de la loi El Khomri édulcorée lors du quinquennat précédent.

À l’inverse, les retraites sont un sujet explosif en France. L’Hexagone voue un culte ... Poursuivre la lecture

Par Elina Lemaire.

Remous provoqués par la scission de la Nouvelle union populaire écologique et sociale (Nupes) en quatre groupes politiques, interrogations autour de l’attribution aux groupes d’opposition de certains postes-clés à l’Assemblée nationale (vice-présidences, questures, présidence de la – très stratégique – commission des finances), réception des présidents des groupes par le président de la République au lendemain des élections, puis par la Première ministre à quelques jours de son discours de politique générale… La situ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles