L’actualité de la pensée de Frédéric Bastiat

L’Institut Constant de Rebecque consacre une étude à l’actualité de Frédéric Bastiat, qui avait déjà décrit les remèdes aux crises économiques

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’actualité de la pensée de Frédéric Bastiat

Publié le 4 octobre 2010
- A +

L’Institut Constant de Rebecque consacre une étude à l’actualité de Frédéric Bastiat. Le penseur libéral avait déjà décrit les remèdes aux crises économiques.

«Et cependant, comme ce mot sacré a encore la puissance de faire palpiter les coeurs, on dépouille la Liberté de son prestige en lui arrachant son nom; et c’est sous le nom de concurrence que la triste victime est conduite à l’autel, aux applaudissements de la foule tendant ses bras aux liens de la servitude.»

Ainsi décrivait Frédéric Bastiat l’injuste procès encore aujourd’hui mené contre la liberté, autrefois nommée concurrence et maintenant capitalisme sauvage. Les attaques à la liberté sont en effet toujours de même nature: elle mènerait au chaos, certains en profiteraient pour exploiter les autres et il faudrait par conséquent créer, construire une nouvelle organisation sociale plus «équitable». Cependant, avant d’inventer une organisation artificielle basée sur la contrainte et de la mettre en oeuvre, a-t-on vérifié que le régime de liberté est vraiment aussi mauvais? On l’accuse notamment de favoriser «l’exploitation de l’homme par l’homme», d’être par nature sujet à des crises comme la plus récente. Déjà de son temps Bastiat a répondu à ces critiques. Aux mêmes accusations, les mêmes arguments. C’est pourquoi ses écrits restent une source intarissable en vue d’une sortie de crise durable et des ajustements nécessaires pour en éviter d’autres.

Lire le rapport: L’actualité de la pensée de Frédéric Bastiat (6 pages, PDF)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Article disponible en podcast ici.

Pénurie de blé, de pétrole, de gaz, de métaux ou d’huile, etc. Le tout avec une inflation de 5 % et une belle croissance de 0 %. Notre situation ressemble à l’Allemagne de 1920 avant l’hyperinflation…

L'Allemagne de 1920

Durant la Grande guerre, le gouvernement allemand a massivement émis de la monnaie pour financer sa guerre, soit par l’émission d’obligations, soit par la création du mark-papier à la place du mark-or, mettant fin à l’étalon-or.

Une fois sorti des poches de l’État, tout ... Poursuivre la lecture

Cela fait pas mal d'années voire de décennies que la liberté d'expression passe un mauvais quart d'heure et subit des atteintes, des restrictions.

D'abord avec les lois qui instituent des délits d'opinion, comme la loi Pleven sur les propos discriminatoires à raison de la religion ou de la race, la loi Gayssot qui pénalise le stupide négationnisme des chambres à gaz donnant ainsi une tribune judiciaire à ses méchants adeptes, les lois mémorielles qui veulent écrire l'histoire, la loi Taubira sur la traite esclavagiste limitée au trafic... Poursuivre la lecture

Par Tho Bishop. Un article du Mises Institute

Plus d'un mois après l'invasion de l'Ukraine par la Russie, le conflit militaire est resté un conflit régional. Si la Russie a pu fortifier ses revendications dans l'est de l'Ukraine et a progressé dans le sud, les récentes contre-offensives des Ukrainiens ont éloigné l'armée de Vladimir Poutine de Kiev. Parallèlement, les allégations de crimes de guerre commis par les forces russes pendant le conflit ont donné au président ukrainien Volodymyr Zelenskyy de nouveaux arguments dans sa campagn... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles