Manif pour tous : et si on s’intéressait aux vrais sujets ? [Replay]

Publié Par Alexis Vintray, le dans Politique

Au lieu de mener un combat perdu d’avance, les opposants au mariage gay de la Manif pour Tous devraient s’intéresser aux sujets d’importance pour la France. Où sont-ils ces manifestants pour demander la fin des privilèges, la baisse de la dépense publique et des impôts et le retour d’une société de liberté et de responsabilité ?

Par Alexis Vintray.

Manif pour tous

Manif pour tous By: Rémi NoyonCC BY 2.0

Voici le retour de la « manif pour tous », et de ses militants opposés au mariage gay. Ce qui avait été adopté en quelques semaines et avec une opposition minime au Royaume-Uni ou en Nouvelle Zélande est redevenu en France un sujet improbable de conflits exacerbés.

Ce complet non-sujet qui ne concerne au final que quelques pourcents de la population française et à peu près aucun de ses opposants était devenu une source de conflits majeurs en France en 2013, le tout uniquement pour savoir si deux hommes ou deux femmes ont le droit de se passer la bague au doigt.

Pourtant le mouvement anti-mariage gay est depuis le départ condamné à l’échec : promesse de campagne du candidat Hollande, il allait passer quoi qu’il arrive, manifestations ou non, a minima pour convaincre les crédules que, oui, François Hollande tenait ses promesses. De même la demande absurde d’un référendum ne rimait à rien, tous les juristes sérieux le disant à juste titre impossible.

Égarés dans un combat perdu d’avance, les anti-mariage gay se radicalisent au fur et à mesure, compensant l’échec de leur action par des revendications loufoques d’abrogration de la loi et de référendum ou des actions de plus en plus polémiques : défilés grotesques du Printemps français devant le siège du Grand Orient de France pour protester contre « l’implication des francs-maçons dans l’inspiration de la loi » (Le Monde), déclarations de guerre idéologique, hashtags #ONLR (« On ne lâche rien ») pour des groupes qui n’ont de toute façon aucun pouvoir de négociation ou déclarations bravaches d’Henri Guaino se disant prêt à « protester indéfiniment » au mépris du vote populaire. Le tout sur fond d’agressions homophobes croissantes qui font les unes des journaux.

Avec aucun espoir d’une issue positive pour eux, il est plus que temps pour les anti-mariage gay de la Manif pour Tous et autres Printemps français de mettre un terme à leur mouvement. Comme dirait Maurice Thorez, « il faut savoir terminer une grève » et enfin se concentrer sur les vrais sujets d’importance pour la France.

Où êtes-vous en effet, manifestants d’aujourd’hui, quand il s’agit de défendre la fin des privilèges des politiques ou des fonctionnaires, d’exiger de vraies réformes des retraites et la baisse urgente de la dépense publique et de la fiscalité ? Où êtes-vous quand il s’agit de mener les combats qui ont eux une chance de succès et sont autrement plus urgents que de savoir si on doit interdire ou non à deux hommes de se marier ? Où êtes-vous quand il s’agit de stopper la lente dérive socialisante de la France depuis des décennies ? Je n’ai vu aucun d’entre vous défiler contre toutes ces mesures qui appauvrissent massivement le pays que vous allez laisser à vos enfants.

Manifestants d’aujourd’hui, il est plus que temps de ranger vos drapeaux et de défiler plutôt pour qu’enfin le gouvernement adopte des politiques économiques et sociales raisonnables. Cessez de mener un combat d’hier contre une loi que, de toute façon, la droite ne révoquera pas en 2017 et battez-vous plutôt pour permettre à notre pays de retrouver la prospérité. Assez perdu de temps !

  1. vous devriez changer de lunettes ….

  2. Le malaise sociétal est considérable, et il est plus facile de se fédérer autour d’une affaire simple que de détailler tout ce qui fait mal.

    Les « anti » se soucient comme un poisson d’une pomme que les gays se livrent à leurs petits ébats avec ou sans la bague au doigt, et leur combat est purement emblématique.

    Il cache une réalité plus grave et plus diffuse, plus difficile aussi à exprimer : cette France qui se ridiculise sans cesse, abrutit ses enfants par des manipulations décérébrées qui tiennent lieu d’Instruction, l’invasion de socio-touristes, la confiscation des efforts individuels, tout cela s’est coagulé autour du « mariage gay », tout simplement.

    1. Je vous rejoins, un sujet completement mineur, des foules manipulées au service d’intérêts tres privés, et tout le monde en connait finalement l’origine commune, et le plus souvent mal assumée…

      L’alternance politique n’est jamais facile à accepter… c’est dur la démocratie.

      1. La preuve en est : même la gauche est constamment dans la rue quand la droite est au pouvoir.

      2. Sujet emblématique, oui. Mineur, non.
        Je suis intringué que certains libéraux de ce blog ne soient pas massivement contre le mariage homo. Ce n’est pas une histoire d’homophobie ou de « ils peuvent faire ce qu’ils veulent ».

        Mon raisonnement est le suivant : la loi sur le mariage homo est constructiviste. Elle procède d’une vision utopique de la société qui veut que les rapports entre humains reposent sur une perception subjective de nous-mêmes et non sur ce que nous sommes réellement, anatomiquement dans le cadre du mariage pour tous, historiquement dans le cadre des lois mémorielles, économiquement dès qu’il s’agit d’impôts.

        Le point de vue « c’est son corps et de toute façon il est libre » cautionne un changement constructiviste de la société, issu d’une longue série de sophismes socialisants et dirigistes. Un des symptômes est la portion de population concernée par cette loi, manifestation claire de l’oppression d’une minorité sur la majorité.

        Bien sûr, il existe d’autres points de vue pour aborder la question. Un catholique commencera par le point de vue moral. Le psychanalyste se frottera les mains car il a du travail à venir pour des années. Le philosophe alignera les concepts pour vous démontrer l’absurdité du processus. Mais en tant que sympathisant libéral, je vois les choses sous deux aspects : l’individuel et le collectif. Au point de vue individuel, les hommes sont libres. Au point de vue collectif, la promulgation d’une loi constructiviste parce que évidemment en désaccord avec la réalité ne fera que renforcer la dictature de l’utopie sur la réalité donc l’oppression socialiste sur la France.

        Donc, des points de vue catholique, libéral, philosophique, anatomique, général, je suis contre cette loi qui ne fait que confirmer que la France est sous le régime de l’utopie socialisante.

        1. « Je suis intringué que certains libéraux de ce blog ne soient pas massivement contre le mariage homo »
          1) « Certains » libéraux sont « massivement » contre le mariage homo lol
          2) Ceci n’est pas un vulgaire « blog »

          « la loi sur le mariage homo est constructiviste »

          Alors que le mariage civil tel qu’il existe aujourd’hui n’est pas tout autant constructiviste ?

          Si le modèle hétérosexuel est le seul valable « réellement », alors pourquoi ne pas laisser les homos se marier et confronter leur modèle avec la réalité ? Non il faudrait leur interdire parce qu’on a décidé d’en haut que c’était une « perception subjective » qui ne correspond pas à la « réalité ».. Mais la réalité n’a pas à être guidée et pré-sélectionnée par des gentils organisateurs de société, ça c’est constructiviste.

          Pour certains, l’ordre spontané passe par une bonne vieille interdiction et la défense d’une institution artificielle étatiste qu’est le mariage civil…

          1. Pour la remarque sur la forme, effectivement ma phrase est vraiment mal foutue. Je partage ton lol.

            Cependant, dire que le mariage est en soi constructiviste me parait bien catégorique. Le mariage est la traduction sociale d’un besoin naturel chez tout animal d’assurer sa descendance. Laisse faire la nature et des couples se forment, suivi rapidement de conséquences bien vivantes. Laisse fricoter des homos autant de temps que tu veux et tu n’obtiendras que des hémorroïdes plus ou moins douloureuses. C’est pas de l’homophobie, c’est de l’anatomie.

            Le mariage pour tous prétend mettre ces deux comportements sur un pied d’égalité. Or ils ne sont pas égaux. Ils ne le seront jamais. La loi est déconnectée de la réalité, donc du vrai. C’est pourquoi je dis que cette loi est constructiviste. Parce que son fondement est uniquement intellectuel.

          2. La seul vrai réforme libérale c’est de supprimer le mariage civile et de laisser les gens passer librement des contrats privés d’association entre eux, sur base religieuse ou non. En ce sens la lois du mariage pour tous est un pas de plus vers la mainmise étatiste sur la vie privé des individus car elle laisse à penser que c’est l’état et uniquement lui qui peut organiser les liens entre les individus.

            1. Mais dans ce cas, quid de l’ouverture d’éventuel mariage polygame ? Les bonnes moeurs (désormais mortes et enterrées en matière juridique), et l’ordre public, se heurteraient au principe de consensualisme ?

  3. L’ennui avec les « non sujets » des uns, c’est qu’ils sont souvent la préoccupation première des autres…
    Vous affirmez que le mariage pour tous ne concerne que peu de personnes, qu’il est inéluctable et qu’ailleurs il a été adopté sans difficulté, que ses opposants se radicalisent quand ils ne se ridiculisent pas, qu’ils favorisent les actes homophobes et que ces manifestants qui multiplient les actions feraient mieux de s’attaquer aux vrais problèmes.
    Vous avez en gros sur ces « rebelles » et sur leur action, le même discours réducteur que la calamiteuse équipe gouvernementale en place !
    Ils vous sont tellement « étrangers » que vous leur suggérez naïvement de changer de combat et de manifester contre  » la lente dérive socialisante » du pays, c’est absurde.
    Ces personnes, à tort ou à raison le problème n’est pas là, sont intimement persuadées que « la lente dérive » est sociétale avant que d’être socialisante, elles ne descendront jamais dans la rue pour exiger la baisse des dépenses publiques…
    Un pouvoir raisonnablement intelligent aurait respecté cette opposition d’autant qu’elle n’avait aucune chance d’empêcher la loi mais le pouvoir socialiste clive au nom du progrès et de l’égalitarisme, ce qui nuit beaucoup à l’intelligence.
    Des centaines de milliers de personnes qui regimbent et manifestent n’ont jamais tort quand bien même elles n’obtiendront pas gain de cause, mais le mépris affiché pour ce qui les pousse à agir peut transformer une opposition en rébellion et j’aurais apprécié qu’un libéral le dise.

    1. le gouvernement est responsable de la radicalisation car il a accéléré le calendrier pour prendre de vitesse les opposants, le franc mac peillon vient d’insérer la théorie du gender dans les programmes de primaire, tout cela est financé par des lobbys puissants, un des membres de la dinastie rockfeller s’était venté d’avoir financer l’émancipation de la femme pour pouvoir les imposer et scolariser leur enfants plus tôt…

  4. L’agitation pour défendre le vrai mariage et protéger l’orphelin avance vers une insurrection à bas-bruit. Celle que produit le simple bon sens !
    On a voulu extirper le bon sens de l’esprit des gens du commun, il est plus fort que les valeurs post-modernes proclamées comme des avancées sociétales imparables. Marier des hommes est une folie douce chez une société malade ; priver volontairement un orphelin sans défenses de l’altérité parentale est dégueulasse.
    Qu’un HEC, formaté pour se mouler dans le marketing dominant, ne le voit pas, ne saurait étonner.

    1. le vrai mariage…. en voila d’une belle définition libérale…

      Quant à l’argument suprême de l’indispensable altérité parentale… le sujet est trop grave pour que je prenne ce propos à la franche rigolade…. alors que cela fait plus de quarante ans, que des gaulliste historique ont ouvert l’adoption plénière aux célibataires ( homos ou hétéros)…

      De tout temps, il s’est trouvé des personnes pour dire que la société était malade… ne vous angoissez pas trop pour cette loi complétement anecdotique, l’auteur à bien raison et ce sans mépriser pour autant que certains puissent avoir un avis contraire…

      Pourriez vous vous exprimer avec autant d’énergie sur les sujets importants ?
      – la necessité de baisser les pensions des retraités, pour allèger le cout du travail par exemple
      – la necessité de diminuer le nombre d’echelons administratifs, en supprimant les communes < 10 000 habitants, les départements par exemple…
      – la necessité de supprimer les contraintes qui pèsent sur le recrutement et le licenciement ; sur l'installation des entreprises ; sur les delais de paiement.
      – la necessité d'instaurer plus d'autonomie aux établissements scolaires, jusqu'au chéque education les obligeants à construire un projet pédagogique attractif et plus efficace
      – etc… vous aurez surement des sujets importants qui vous tiennent à coeur

      1. Le mariage n’est pas la pour légitimer une relation amoureuse, mais pour assurer la stabilité d’un couple en vue de la création d’une filiation. Aux dernières nouvelles, il faut un homme et une femme pour procréer, et non deux personnes de même sexe. Il était donc tout à fait légitime que le mariage reconnaisse en priorité les unions hétérosexuelles, ne vous en déplaise.

        1. thomas.alexandre

          Le vrai mariage??? Il en existe des faux???

        2. – cela fait plusieurs décennies que une femme et un homme ne sont plus obligatoire pour créer une filiation…
          – la procréation biologique reste ultra majoritaire… et cela fait déjà plusieurs années que la nature se fait aider…
          – la procréation c’est bien, mais on parle de famille, d’éducation des enfants… ce que l’institution civile appelée mariage défini….

  5. Les révolutions demarrent souvent par un mécontentement lié à des causes indirectes.L’intransigeance du gouvernement catalyse ensuite le mouvement.
    C’est peut être ce qui est en train de se passer.
    L’entêtement de nos gouvernants est aussi dangereux que celui des manifestants.

    1. Wouah monsieur le rédacteur en chef de l’ultra liberalisme, au moins pour 1 fois vous faites l’unanimité…et j’ai trouvé les réactions très percutantes et sensées

      1. Ultra-néo-crypto-turbo-libéralisme, pour être précis.

        Pour ma part je suis plutôt d’accord avec l’article, question de bon sens. Après on peut être plus mesuré, et effectivement pensé que ce n’est que le début d’une « révolte » plus grande et plus général, ça commence par un sujet sociétal banal, pour dériver sur la politique de Hollande, et pour finir sur de « vrais » sujets (subjectif le « vrai sujet », hein).

        Néanmoins je suis plus pessimiste, je ne crois pas aujourd’hui à l’utilité des manifestation, je ne crois pas au changement, et encore moins sous Hollande.
        Pour creer le changement, il faut commencer par se changer, faire évoluer les mentalités, en informant, en s’informant, et s’instruisant, et ça sa ne se fera pas dans la rue, mais plutôt sur internet, sur les blogs, voir même sur les réseaux sociaux.
        La rue c’est plus du symbolisme romantique.

        Puis si possible, on évite les argument ad personam sur l’auteur de l’article, on peut ne pas être d’accord, mais là c’est moche.

        1. Mais non , Dauphin triste !
          Les réseaux sociaux, internet, c’est très bien mais ça ne suffit pas.
          Les mouvements de rue sont essentiels pour concrétiser sinon tout les râleurs et les pessimistes de votre genre devant leurs claviers sont totalement vains.
          Je peux vous dire que je vais aller à la manif de cet après-midi et que je vais y prendre autant de plaisir que les autres car se retrouver si nombreux ensemble physiquement donne une force incroyable, une pêche d’enfer. C’est comme cela que nous ferons sauter les verrous de cet étatisme qui vient nous bouffer notre vie, notre pensée jusqu’à vouloir imposer une nouvelle forme de mariage dans le pays.
          Ce mariage gay, c’est de l’étatisme, un pas de plus vers le totalitarisme.

          Vive la Manif pour tous et tans pis pour ceux qui veulent bouffer de l’Etat matin midi et soir. Ceux qui veulent museler la liberté ne gagneront pas.
          Nous , nous sommes libres de penser comme nous le voulons et nous ne nous laisserons pas faire.
          On n’en peut plus de la propagande étatique, on n’en peut plus de cette obligation « morale » de penser comme il le faut, c’est-à-dire comme il en est décidé en-haut de l’Etat.

          Le formatage des esprits ne passera pas par nous. Nous nous y opposerons jusqu’au bout.
          Nous refusons de nous soumettre et de soumettre nos enfants à leur idéologie totalitaire stupide.
          Si les libéraux ne voient pas que c’est de ce mouvement que tout peut enfin bouger, c’est qu’ils ont la vue basse.

          Vive la Liberté, vive la Manif pour tous.

          1. « prendre autant de plaisir »

            N’oubliez pas les frites, les merguez et les binouzes pour faire comme les dégôche.

            « Ce mariage gay, c’est de l’étatisme »

            Parce que le mariage obligatoire à la mairie n’en est pas ?

  6. Que de panique !

    La situation est loin d’être aussi désespérée que vous le criez. Et dans l’histoire, jamais le grand soir n’aura apporté quoique ce soit de bien intéressant…

  7. Merci pour cet article qui rappelle qu’être libéral s’applique aussi à la vie privée et aux questions sociétales.

    Merci pour avoir rappelé que la démocratie a été parfaitement respectée… le droit respecté… et pourtant beaucoup d’imbéciles auront dit et ecrit le contraire.

    J’ai sur réagit trouvant indigne du débat libéral nombre de commentaires quasi hors sujet.

    1. @Théo31
      « Parce que le mariage obligatoire à la mairie n’en est pas ? »

      Quand on se marie à l’église, le prêtre a l’obligation de demander un certificat mentionnant que le mariage a déjà été validé en mairie.(sous peine de poursuites pénales)
      J’espère que tu ne contestes pas cette obligation ! !

      1. Si justement. Le maire n’a pas à s’occuper d’une affaire privée.

        1. Ton discours est incohérent et tu prends le problème à l’envers Puisqu’on t’explique que c’est le prêtre qui demande un certificat de mariage, avant de procéder à la cérémonie religieuse; donc s’il le fait qu’est-ce qui te donne le droit de t’immiscer dans les pratiques de l’église ?

          1. Je te parle du mariage à la mairie, pas à l’église. Si le mariage dit civil n’était pas étatisé, le prêtre n’aurait pas à demander de certificat.

          2. Tututut, le mariage civil est un préalable obligatoire au mariage religieux. Le prêtre ne demande pas preuve du mariage civil par choix ou par conviction mais sous l’effet d’une loi scandaleuse inscrite au code pénal (art. L433-21), dans un titre dénommé « Des atteintes à l’autorité de l’Etat ».

            Toujours aussi pathétiques, les « explications » mensongères d’Harrisburg !

      2. Le mariage religieux est un choix philosophique de l’engagement que prend un couple. et pour être honnête tient plus du folklore qu’autre chose pour la plupart d’entre eux.
        le mariage civil matérialise un ensemble de droit et de devoir, reconnu par la république, une forme de reconnaissance de l’ambition de fonder un foyer, dans la durée, et si possible avec une descendance… ( de la chair à canon à l’époque de sa création)

        un seul mot, pour dire 2 choses…. c’est surement de là que vient l’incompréhension.
        La loi ne parle que du mariage civil… que l’on aurait pu appeler pour tous Union civil pour laisser aux religieux le mot mariage….

        1. Jevous trluve extrêmement arrogant quand vous qualifiez le mariage religieux de folklore. Nombre de gens passent devant un religieux car le caractère sacrée de leur union est plus importante que le côté purement régalien de la chose. Au surcroît, je vous ferais remarque le mariage connu dans le code Napoléon ressemblait à s’ y méprendre à celui du droit canon, et donc de l’Eglise Catholique.

          1. Je ne me voulais pas arrogant, vis à vis des pratiquants sincères.

            En ce qui me concerne, je n’ai pas de souvenir d’avoir été à un mariage aussi sacralisé comme vous le décrivez. ( et c’est encore plus risible concernant les baptêmes – et là le panel s’élargit grace aux cérémonies regroupant par 10 les heureux élus)

            Je vous rejoins par contre sur la démarche post révolutionnaire de singer le mariage religieux…. mais il me semble que cela commence à dater un peu, et que bien des choses ont bougé depuis.

    2. L’histoire et les faits ont montré que les décisions démocratique ne sont pas plus pertinentes que les autres, la dictature de la majorité n’est pas plus juste que les autres dictatures. Quand au droit, il était déjà bafoué par la mariage civile qui est un monopole d’état alors que le contrat organisant la vie privé entre des individus ne devrait pas être du ressort étatique. Seule la justice devrait avoir son mot à dire dans l’histoire.

  8. J’avoue être assez épaté par ces Manifs pour tous et par la mobilisation massive qu’elles ont su insuffler. Même si le sujet peut sembler frivole (je doute que toucher à la filiation le soit mais passons), il faut bien commencer par quelque chose.
    En revanche, manifester contre ce que vous mentionnez (fiscalité, dépenses publiques, corruption, etc.) est tout autant condamné à l’échec, à priori. Car ce que vous souhaitez, ce que je souhaite également pour la France, ce n’est pas une modification du taux marginal d’imposition, ce n’est pas une niche fiscale, ce n’est pas une réformette ou son abandon, pas quelque chose qui permettra de repousser l’échéance. Non, c’est un changement profond et radical du fonctionnement de l’Etat. Et ça, ça s’appelle une révolution. Et c’est avec ces Manifestants pour Tous que vous la ferez.

    1. @Ylyad ,
      Bien vu . Il faut un élément mobilisateur,quel qu’il soit , pour créer la révolution dont nous avons besoin.

  9. Tout intelligent que qu’il soit, il est dommage que certain se mêle de critiquer un mouvement qui se fonde sur une idée majoritaire pour manifester contre une politique globale incompétente, inefficace et liberticide. Il faut voir plus loin que le mariage pour les gays. C’est tout un gouvernement, c’est toute une série de décisions stupides, sans intérêt pour la France, c’est toute une minorité de bobos, d’élite auto-proclamée, d’énarques en mal de reconnaissance, de sectaires en mal de pouvoir, contre lequel cette manifestation agit.
    Il faut voir bien au-delà. Le mariage pour les gays n’est que le point de départ et la rue gronde car elle a toutes les raisons de gronder : le chômage, l’économie en lambeaux, l’industrie dans le coma, le commerce défaillant, la fuite des capitaux et des cerveaux, la destruction de l’école, le laxisme policier et judiciaire, l’éclatement de nos systèmes de soins et de retraites, le nivellement par la base de notre culture et de nos valeurs, l’immigration massive, incontrôlée et mortelle pour notre pays, tant de choses dont le gouvernement actuel ne s’occupe pas ou au contraire favorise, au mépris du peuple et des lois française.
    Alors au lieu de critiquer cette manif. qui a le courage de dire tout haut ce que pensent les vrais Français, il serait bon de la part des « intellectuels » contre la pensée unique, d’apporter leur voix revendications.

    1. en résumé le mariage gay est « la goutte qui a fait déborder le vase »
      a croire qu’ils l’ont fait exprès …….
      a croire que c’est ce qu’ils voulaient ,après effort de réflexion ça paraît être une machination diabolique sa cache autre chose tout cela …c’est pas normal.

    2. « C’est tout un gouvernement, c’est toute une série de décisions stupides, sans intérêt pour la France, c’est toute une minorité de bobos, d’élite auto-proclamée, d’énarques en mal de reconnaissance, de sectaires en mal de pouvoir, contre lequel cette manifestation agit. »

      Mais bien sûr ! Ca sent bon la justification après coup ça..

    3. « C’est tout un gouvernement, c’est toute une série de décisions stupides, sans intérêt pour la France, c’est toute une minorité de bobos, d’élite auto-proclamée, d’énarques en mal de reconnaissance, de sectaires en mal de pouvoir, contre lequel cette manifestation agit. »

      Si c’était effectivement le cas, pourquoi ne pas avoir organisé des manifs tous les dimanches contre certaines décisions gouvernementales ?

  10. Les manifestations contre l’état sur un programme déja signé n’ont jamais ammené rien de bon , la preuve le printemp arabe plus de sang qu’autre chose ……. la seule chose a faire en france pour le français :quitter le territoire !!!
    L’état a commencer a frapper le peuple sa c vue dans les dèrnières manifestations cela est une preuve pour les gens doués de raison ,
    quand l’état frappe comme khadafi ou bachar al-asad (qui est d’actualité) je vous laisse écrire le reste. Qu’Allah nous guide .

  11. Vous avez tort pour les Anglais. Le loi doit passer devant les Lords, et je peux vous assurer que ce n’est pas gagné d’avance.

    Quant à la manifestation, ceci n’est que le début…

  12. parce que tant qu’on ne se battra pas sur l’essentiel on ne fera que mettre des pansements sur une jambe de bois !

  13. la réponse est simple: leur culture politique c’est l’équivalent du McDonalds à la gastronomie.

    En manifestant ils découvraient l’arbitraire des gardes à vues et autre joyeusetés des violences policières dont nous sommes pourtant relativement épargnés en France.

    Ils découvraient que notre démocratie n’en est pas une.

    En même temps, les jeunes qui prétendent se battre contre Mai 68 ne rechignent pas à forniquer avant le mariage. Ils ne se rendent même pas compte qu’ils incarnent ce qu’ils combattent, que le changement a eu lieu depuis des décennies, qu’il est inéluctable, et qu’ils l’ont en eux… En sociologie, ce phénomène on appelle ça une résistance non?

  14. Aucun changement à l’horizon, il ne faut pas rêver… Quand l’état providence aura disparu, à partir de là, peut-être.

  15. C’est incroyable de pouvoir écrire qu’il s’agit « d’un complet non-sujet », qu’il « ne concerne au final que quelques pourcents de la population française », et en prime « à peu près aucun de ses opposants », alors que des centaines de milliers de personnes se sont déplacées pour faire connaître leur profond désaccord.
    Faut-il être présomptueux ! Et tout à la fois n’avoir rien compris à ce qui motive tous ces gens. Vous croyez vraiment qu’il ne s’agit que de ne pas être d’accord avec le fait que des homosexuels s’aiment et veulent se marier ?
    Un conseil : Descendez de votre tour d’ivoire. Ces gens manifestent contre ce qu’ils considèrent comme un changement de société. Rien moins.
    Que vous considériez que ce n’en est pas un est une chose, mais ce n’est clairement pas un non sujet.

    1. Au delà d’insinuer que ceux qui ne sont pas d’accord avec vous sont dans une tour d’ivoire, pouvez-vous nous préciser en quoi ce sujet concerne plus que quelques pourcents de la population ?

      1. Bah… Si vous êtes incapable de le comprendre par vous-même, ou en lisant les commentaires ici écrits, je ne peux rien pour vous.
        Si vous n’y voyez que quelques pour-cents de la population, c’est que vous refusez non seulement de la voir dans son ensemble (et pas seulement la petite partie qui descend dans la rue, les sondages sont assez clairs là-dessus) mais encore dans son historicité.
        Il est sidérant qu’il ne paraisse pas évident qu’il est gravissime de modifier par la loi une coutume multiséculaire pour, effectivement, satisfaire un lobby pédéraste groupusculaire même pas représentatif des homosexuels eux-mêmes.
        C’est un sujet de société. Et vous pourrez dédaigner ceux qui se battent pour la sauvegarde de leur culture, ça n’y changera rien.

        Alors qu’il y a là un boulevard pour les libéraux : Tous les prétextes à cette loi tournent autour des méfaits de l’intervention étatique. Rendre le mariage au religieux et au domaine strictement privé tout en cessant de fiscaliser cette union règlerait si bien le problème !

        Mais non… Le mépris, c’est mieux… On va leur montrer, nous, les vrais sujets !

        1. Vous êtes bien placé pour parler de mépris quand vous dites que les gens sont dans une tour d’ivoire ou qu’ils sont incapables de comprendre par eux-même ou encore qui assimile les homosexuels à des pédérastes.
          Cette loi ne concerne que quelques pourcents de la population et je ne parle pas des gens qui descendent dans la rue. Cette loi concerne les homosexuels qui veulent se marier et adopter (une minorité d’une minorité) et leurs potentiels enfants donc c’est bien quelques pourcents.

          Par ailleurs il faudrait savoir si c’est un sujet de société ou un domaine strictement privé parce que vous êtes capable de dire les deux à deux lignes d’intervalles. Très solide comme argumentation.

          1. La différence entre vous et moi, apparemment, c’est que dis que _vous_ ne comprenez pas. Je n’insinue pas que des centaines de milliers de personnes vont battre le pavé juste pour le plaisir de le faire, car le sujet ne les concerne pas.
            Quant aux homosexuels mâles, ils sont pédérastes, oui. La belle affaire, on dirait que vous me reprochez d’utiliser des mots du dictionnaire… (Pédérastie : Toute pratique homosexuelle entre hommes. – Larousse : http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/p%C3%A9d%C3%A9rastie/58937)
            Pour le reste, visiblement, vous ne savez ou ne voulez pas lire. Inutile que je répète ce que j’ai déjà dit ou ce que d’autres, comme notamment Thibault Doidy de Kerguelen ont expliqué.

            1. Vous ne m’avez toujours pas dit en quoi cette loi concernait les gens qui participent à cette manifestation.

              Je vous renvoie à la définition du Dictionnaire de l’Académie Française : « Attirance éprouvée par un homme pour les jeunes garçons ; désigne aussi le commerce charnel d’un homme et d’un jeune garçon. Par une extension abusive. Homosexualité masculine. »

              C’est donc une extension abusive qui vient de l’insulte de cour de récréation « pédé » que vous avez transformé en argument. Remarque c’est toujours d’un meilleur niveau que « de toute façon vous comprenez rien » ou « ça a toujours été comme ça donc c’est qu’il y a bien une raison ».

          2. Vous avez raison : Tous ces gens se déplacent pour un sujet qui ne les concerne pas. Quels cons…
            Un peu comme les opposants à la peine de mort qui manifestent alors qu’ils ne sont pas condamnés, les opposants à la taxation des riches alors qu’ils ne sont pas riches, etc.

            Ces gens pensent -qu’ils aient ou non raison- que la famille est un sujet de société qui dépasse leurs petites personnes. Voilà pourquoi ils battent le pavé. Pas pour défendre un droit acquis, obtenir une prime, ou plus de moyens. Non. Ils se battent pour préserver ce qu’ils pensent être un élément essentiel de leur société.
            C’est de votre refus d’admettre cela que vient votre incompréhension de leur mobiles. Croyez-moi, tout le monde se fout de savoir ce qu’il se passe sous les draps. Mais le mariage ça ne se fait pas qu’à deux ni pour deux : Ca se fait devant la société, témoin via le prêtre, le rabbin, le maire, etc. Et ça se fait pour fonder une famille.
            Et les enfants, ça a besoin de repères masculins et féminins, d’une autorité paternelle et d’une douceur maternelle, etc.
            Devoir répéter ces lieux-communs est d’un fatigant…

            Quant à l’académie française -que je respecte par ailleurs- elle a ce défaut rédhibitoire de ne produire un dictionnaire que 3 ou 4 fois par siècle.
            J’use donc du Larousse, plus pratique et plus récent, qui ne trouve pas, lui, que l’extension soit abusive. Ne jouons donc pas sur les mots…

            1. « C’est de votre refus d’admettre cela que vient votre incompréhension de leur mobiles »
              Oui, vous avez bien compris, je ne suis pas d’accord avec eux, c’est bien que vous vous en rendiez compte. Je pense que la famille relève de la sphère privée et n’est pas une question de société. Certes, historiquement on fait une cérémonie devant une communauté plus large choisie (notamment religieuse), mais le faire devant la nation entière est une dénaturation.
              On ne va pas revenir sur les arguments du père et de la mère, je crois qu’on a déjà dit mille fois que les parents célibataires ont été autorisés sans qu’il y ait 5 manifs pour tous, qu’il n’est pas question d’arracher des enfants de leurs pères et mères biologiques, etc…

  16. cet article est pas intéressant le libéralisme c’est pas la marchandisation des enfants

  17. « Où êtes-vous quand il s’agit de stopper la lente dérive socialisante de la France depuis des décennies »

    Le problème est là. Tout le monde en France est aveugle, et incapable de voir ce fait, qui crève les yeux, dès que l’on parle avec des gens d’autres pays.

  18. Tout ca pour amuser la galerie et remettre au gout du jour la théorie du « grand complot maconique apatride contre l’ordre naturel » classique de l’extrême droite!Pendant ce temps on ne parles pas du reste comme les monnaies fiduciaires qui ruinent les gens …Ou la mauvaise régulation financière mise en place…Ou la fiscalité prohibitive…Je passe sur la fin de la vie privée en agitant des prétextes divers!

  19. Quelle erreur d’analyse de la part de cet auteur!

    Loin de moi l’idée de minimiser les problèmes économiques ni politiques de notre pays, ils sont gigantesques et je crois m’en faire l’écho quotidiennement. Mais que pèsent des problèmes économiques et politiques face à un bouleversement civilisationnel?
    Je crois au contraire que la bourgeoisie a commis une erreur monumentale en pensant pouvoir faire passer cette loi comme un gadget qui ne changerait pas grand chose. Elle bouleverse les fondements de notre société occidentale dont la cellule de base est la famille? Taubira en est d’ailleurs parfaitement conscience qui s’en est vantée à l’AN. Cette loi vient après un certain nombre d’autres (avortement, théorie du genre enseignée comme « science »…) et un certain nombre de déclarations (morale laïque, scolarisation des enfants dès deux ans, pilule aux mineures sans l’autorisation des parents, projection de DA hétérophobe dans les maternelles…) qui toutes ont en sous jacent une idéologie matérialiste de l’être humain qui peut s’acheter et se vendre, qui est une matière comme une autre dont les plus forts sont inviter à exploiter et profiter des plus faibles. Or, les plus faibles d’entre les plus faibles, ce sont les enfants. Les enfants que cette nouvelle société autorise à tuer (in utero au bon vouloir de l’adulte, le fort, mais aussi de plus en plus souvent extra utero, regardez l’évolution des condamnations de mères infanticides, c’est flagrant). Quand cette loi autorise que des enfants soient coupés de leur filiation pour être confiés à des adultes, sur leur bon vouloir, qui ont envie de jouer à la poupée alors que quotidiennement on lit les souffrances des enfants adoptés qui partent à la recherche de leur histoire, . bref, comme les nazis ou les communistes, nos bobos veulent construire un nouveau monde, avec un nouvel homme coupé de ses racines familiale (physiquement et intellectuellement par la propagandastaffel de l’EN qui enlève aux parent la prérogative de l’éducation) et combattre cela, combattre la barbarie est prioritaire sur les problème politique et économiques qui eux ne sont pas civilisationnels, ne sont purement factuels et que chacun sait qu’ils pourront facilement être résolus. Couper un monde de ses racines et de sa civilisation, l’histoire est pleine d’exemples, c’est le tuer. Un Etat mal géré, ce n’est n’est que plaie d’argent.
    Le combat des manifestants d’aujourd’hui est autrement plus important que n’importe quelle manif politique ou revendicative. C’est un peuple qui se lève contre une bourgeoisie qui croit que parce qu’investie d’un pouvoir politique, elle peut se permettre de changer la civilisation.
    C’est le début d’une grande révolte et si ça tourne mal, ce qui n’est pas exclu, la faute en incombera qu’à ceux qui auront méprisé la voix des manifestants qui ne sont, vous en conviendrez, ni violents ni casseurs.. apriori.

    1. Thibault, merci pour ce commentaire indispensable.

    2. @ Thibault Doidy de Kerguelen

      100% d’accord et merci de l’écrire car moi je n’ai pas le talent pour l’exprimer !

    3. Thibault ,

      Merci pour cette fine analyse.

  20. alain schneeberger

    J’ai du mal à comprendre comment un article comme celui-ci a pu passer dans un site libéral. Si le libéralisme se réduit à quelques recommandations pour une politique économique moins étatiste, ce n’est vraiment pas grand-chose.
    L’auteur fait preuve d’une intolérance et d’une étroitesse d’esprit invraisemblables. On a le droit de considérer que la loi Taubira est un problème important, qu’elle pose la question sur ce que veut dire le vivre ensemble.
    Comprenons-nous bien: on peut être pour ou contre la loi Taubira; c’est un débat légitime.
    Mais dire que ceux qui s’en préoccupent feraient mieux de se taire pour passer aux choses vraiment sérieuses, l’économie, est d’une imbécilité consternante. Cet obscurantisme économiste est la caricature du libéralisme que propage la gauche.
    J’espère que Vintray ne viendra plus polluer le site par son imbécillité satisfaite d’elle-même.

    1. @ alain schneeberger

      Bien écrit et même vœu concernant M. Vintray !

    2. « Cet obscurantisme économiste est la caricature du libéralisme que propage la gauche. »

      Libéralisme et gauche sont antinomiques.
      La gauche c’est l’égalitarisme et la lutte contre la responsabilité individuelle – le mariage pour tous en est l’exemple parfait.

      La liberté, c’est la responsabilité et l’acceptation des inégalités, non pas des privilèges.
      Le fait que le mariage soit réservé aux hétérosexuels n’est pas un privilège (comme le statut de fonctionnaire) puisque leur fécondité ne leur est pas donnée par la force publique, qui se borne à constater ce fait.

    3. Mauvaise foi, vous déformez complètement l’article. L’auteur ne dit pas qu’il n’y a que les questions économistes dans la vie, il s’étonne de la différence de réaction entre une quasi-révolution sur un sujet qui ne concernera effectivement que très peu de gens et une indifférence coupable sur par exemple la Loi de Finances qui crée du chômage de masse, chasse les entrepreneurs et créateurs de richesse…

  21. Ah si la météo était meilleure,comme en mai 68 par exemple..

  22. « Où êtes-vous quand il s’agit de stopper la lente dérive socialisante de la France depuis des décennies ? »

    Le mariage pour tous est une énorme dérive socialisante.
    En effet sa seule justification est égalitariste.

    Le mariage a initialement été conçu pour augmenter le nombre d’enfants élevés par leurs géniteurs, qui sont toujours un homme et une femme.
    C’est un objectif d’utilité publique.

    L’égalitarisme vient de marquer un point décisif.
    Il ne sera plus possible de remettre en cause la redistribution autoritaire des revenus, puisque l’utilité publique doit s’effacer devant l’égalité.

    Vous soutenez qu’il faut étendre l’institution du mariage au couple homosexuel, c’est-à-dire le faire bénéficier des dispositions qui entourent la fécondité bien qu’il n’ait pas cette vertu.

    De même il faut égaliser les revenus, c’est-à-dire faire bénéficier tous les individus des mêmes avantages économiques quelle que soit leur contribution à l’économie.

    Le mariage gay est le paroxysme de l’égalitarisme, puisque l’égalitarisme le retourne contre l’objectif même qu’il visait au nom du Bien commun, soit augmenter le nombre d’enfants élevés par leurs géniteurs, de sorte qu’il n’a plus aucune justification objective.

    Dès lors, la prochaine réforme l’étendra aux unions multiples: Quand on ne sait pas où on va, il n’y a pas de bon vent.
    Croire qu’un pareil désordre puisse aller de pair avec la raison en matière économique est délirant.

  23. ??????
    A quoi rime cet article ?
    Depuis quand le libéralisme se limite-t-il aux questions économiques ?
    Je vois renvoie la question. Ou sont les libéraux sur ces questions de culture, de société ?
    Le libéralisme n’est-il pas une certaine conception de l’homme en société (libre, responsable…). Aussi les questions sociétales et les fondamentaux sont des vrais sujets.
    C’est avec ce genre d’article que le libéralisme est assimilé à un capitalisme déshumanisé, ou l’argent et la richesse prennent la place de l’homme au coeur du système.
    Si autant de personnes prennent la peine de défiler sur ces questions, peut être y a-t-il une raison, vous ne croyez pas ?
    Elargissons notre champ visuel et ne perdons pas du vue la finalité des choses…
    Bien à vous

    1. « Si autant de personnes prennent la peine de défiler sur ces questions, peut être y a-t-il une raison, vous ne croyez pas ? »

      Si il a bien écrit ça !

  24. .
    Vals, faible avec les forts et forts contre les faibles : graine de totalitos.

  25. « la demande absurde d’un référendum ne rimait à rien, tous les juristes sérieux le disant à juste titre impossible »

    En bon français, réclamer un référendum c’est réclamer qu’on vous demande votre avis, et qu’on en tienne compte. Où est l’absurdité? Les juristes sérieux? Une bonne partie des juristes, Maître Eolas en tête, est composée de jean-foutre qui tirent tout leur plaisir à prendre la lettre des lois pour en bafouer l’esprit. Vous pouvez emballer cela dans tous les bas de soie que vous trouverez, ça reste de la merde.

  26. Menteur ! ! !

    N’êtes vous pas concerné par le droit A l’enfant que crée cette loi ?
    N’êtes-vous pas concerné par la modification de la loi sur l’attribution de patronyme modifiée par cette loi ?

    Contrairement à nombre de pays, la législation du mariage en France implique directement celle de la filiation. Autrement dit, cette loi sur la redéfinition du mot « mariage » est un cheval de Troie de l’idéologie du genre.

    Promesse de campagne ? Pourtant elle n’apparait pas dans le programme du 2nd tour du candidat !

    Radicalisation ? Quelle radicalisation ? Il n’y a aucune violence, aucun changement entre les demandes et actions du 17-18 Novembre et celles du 26 Mai !
    Alors qu’au contraire, le Gouvernement se radicalise : trucage des chiffres, trucages des images, intoxication par les médias dès avant le 26 Mai en se basant sur son échec du PSG/Trocadéro, empêchement de manifester pour les régions Nord, bordelaise et versaillaise, …
    Qui se radicalise ?

    M. Vintray, honte à vous qui participez à la désinformation gouvernementale.

  27. et qui d’autre que Contrepoints peut, aujourd’hui en France, organiser une telle manif?

    1. et depuis quand les cons (même en bande) n’ont pas le droit de l’ouvrir??

      1. tu écris depuis le paradis?

  28. Votre article est absurde…
    Beaucoup de non sens, en voici un :
    « ou déclarations bravaches d’Henri Guaino se disant prêt à « protester indéfiniment » au mépris du vote populaire. »

    Quel vote populaire ? Ou est le référendum ?

    Nous demandons une démocratie à la Suisse !

    1. Alors il fallait manifester avec Mélenchon pour la 6e république « plus démocratique »..
      Amusant de voir qu’aujourd’hui ce sont les descendants politiques de De Gaulle qui crachent sur les institutions qu’il a créées.

  29. M. Vintray, la réponse à votre question « Où êtes-vous sur les vrais sujets? » est très simple : nous manifestons sur les sujets structurels, tandis que vous n’évoquez que les sujets conjoncturels. L’objet de nos manifestations est essentiel et non existentiel, il est bien plus profond que les questions d’actualité, et c’est sans doute pour cela que leur « vérité » vous échappe.

    1. Ah oui ? Le modèle social français interventionniste et socialiste est une question conjoncturelle et pas structurelle ?
      Les questions économiques sont bien souvent structurelles.

      1. Effectivement.
        Ca fait 40 ans qu’on réfléchit avec les pieds en économie en france.
        Ca fait des millénaires qu’on y marie des hommes et des femmes pour fonder des familles.

        A l’échelle de notre société et notre culture, 40 ans, c’est conjoncturel, à peine.

        1. Et on pourra toujours marier des hommes et des femmes pour fonder des familles.

          1. Vous avez le don pour comprendre de travers.
            Ca fait des millénaires que le mariage, dans toutes les sociétés un tantinet évoluées, on ne fait des mariages qu’hétérosexuel.
            Le côté partout, toujours, devrait mettre la puce à l’oreille de ceux qui pensent qu’il ne s’agit que d’une réforme anodine ne concernant qu’une poignée
            de personnes

            1. @DoM P : L’argument du « ça a toujours été comme ça, donc c’est qu’il doit y avoir une raison » n’a aucune validité ni scientifique ni argumentative.

          2. @Libex :
            D’une part, je faisais référence, 2 posts plus haut, aux caractères conjoncturels ou structurels des problèmes qu’a la France aujourd’hui, et d’autre part, penser que des milliers d’années d’expérience peuvent être jetés à la poubelle en un claquement de doigts est une erreur grave.
            Quant à une quelconque validité scientifique des arguments pro mariage homosexuel, je suis tout ouïe…

            1. Qui vous parle de jeter à la poubelle le mariage hétérosexuel ? Il ne va pas disparaitre parce qu’on arrête d’en interdire un autre qui sera toujours ultra-minoritaire…

          3. Il n’y a pas de mariage « hétérosexuel ». Il y a _mariage_ Point. C’est justement la définition du mariage que d’unir un homme et une femme.
            Quand on tente de détruire cela en y adjoignant des homosexuels, on dénature le mariage. Souffrez que ceux qui se sentent concernés par cette institution hors d’âge protestent.

            Par ailleurs, le PACS visait officiellement à pallier cette distinction. Mais nous savons que c’était, déjà, un cheval de Troie pour le mariage, lui-même cheval de Troie de l’adoption, de la PMA, etc.
            Et vive l’égalitarisme forcené ! Si je peux, donc je dois !

          4. penser que des milliers d’années d’expérience peuvent être jetés à la poubelle en un claquement de doigts est une erreur grave.

            L’esclavage a bien fait l’objet d’une expérience pendant des millénaires. Il fallait donc le garder ? Vous raisonnez exactement comme les réchauffagistes, sur le mode « quelle société allons-nous laisser à nos enfants ? ».

  30. La France est un pays béni des Dieux, son seul problème est le mariage pour tous !
    Entièrement d’accord avec Vintray, nos systèmes sociaux à l’agonie, les banlieues en feu, les retraités pillant les actifs, les fonctinnaires pillant les salariés…
    Tout va bien, ne changeons rien…sauf le mariage pour tous qui va détruire notre bon pays 🙂

  31. Tout n’est pas faux, mais une vision globale et à long terme de la société échappe quand même à l’auteur, ainsi que les vrais causes politiques qui mettent la France dans un état de ruine économique, et contre lesquelles aucune manifestation ne peut rien (c’est-à-dire Bruxelles). Je constate aussi qu’il n’y a pas un mot sur le rôle des médias qui formatent l’opinion, et c’est le premier problème à résoudre si on veut retrouver un semblant de démocratie.

    1. Hollande = STASI.

      93 interpellations, cet après-midi, aux abords d’un lycée parisien où une manif spontanée a eu lieu pour contester la venue de Caramel Mou, venu faire de la propagande socialo..

      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/05/27/97001-20130527FILWWW00581-hollandelycee-buffon-93-interpellations.php

      1. N’exagérons pas : La Stasi n’aurait libéré personne. D’ailleurs, avec la Stasi, personne n’aurait manifesté, hein…

        1. Dom ,

          En 1953 , à Berlin Est , ont lieu de grandes manifestations contre le régime …résultat , l’Armée Rouge intervient et tire dans le tas …50 morts dans les manif , 3000 personnes arrêtées par les soviétiques , 13000 par les allemands de l’est…

          Le chancelier Adenauer , à cette occasion , courageusement , prévient les allemands de l’est que l’occident ne bougera pas et que les allemands de l’est contestataires ne doivent pas remettre en cause l’ordre établi mais attendre une solution politique , via la réunification , à la nature communiste de l’état est allemand…3000000 d’allemands , à partir de 1953 passent à l’Ouest ( Im Westen , nichts neues) , création du mur en 1960 , réunification en 1989….

  32. Je n’aurais qu’un mot à dire, c’est merci pour cet article plein de pertinence et de sens.

    J’en profite aussi pour dire que le seul clivage sur le mariage, il est une fois de plus entre libéraux et étatistes. Ceux qui grossissent les rangs de la Manif Pour Tous, tout comme ceux qui se réjouissent du Mariage Pour Tous, ont un réalité un point commun essentiel, ils s’accordent sur le mariage d’Etat. Leur clivage apparent n’est que sur le sexe des mariés, mais sur le fond du mariage, ils sont tous d’accord.

    Retour du mariage dans la sphère privée mes chers fiscal-conservatives !

  33. Où sont-ils? mais vous où étiez-vous pendant ce réveil de la France? Avez-vous interrogé ces manifestants? Si d’aucuns focalisent uniquement sur la loi Taubira, tous dénoncent plus bas les privilèges, « l’intelligentsia » parisienne, la sur-fiscalité et la société vers laquelle ils nous emmènent. 1 million de personne qui n’étaient pas ou peu politisé 3 fois réunis contre les quelques 800.000 adhérents au PC-FdG-EELV-PS-UDI-UMP-FN qui fondent la légitimité des partis politiques de la république socialiste en France. Le pouvoir n’a jamais autant tremblé devant eux que devant les « syndicats », les « pigeons » etc. Soyez patient et rejoignez cette France qui se réveille pour redonner les lettres de noblesse au libéralisme français, conspué et dénigré de la même façon et par les même personnes s’attaquant à ce grand mouvement populaire qui émerge.

    1. Cher Lieutenant X2,
      Si votre conception du libéralisme est celle de militants défilant pour un mariage d’Etat, courrez vite dans une bibliothèque pour apprendre ce qu’est le libéralisme.
      Enfin, si ce fameux peuple s’opposait à autre chose que le mariage d’Etat ouvert aux couples de même sexe, pourquoi n’y a t-il pas tant de monde aux Invalides lors du vote des lois de finances ?

      1. Je serais curieux de savoir lesquelles, parmi les associations qui organisent la LMPT, émargent à de la bonne subvention étatique.

        1. Il y a au moins une des associations de la Manif pour tous, le Mouvement mondial des mères, qui touche des subventions, notamment de la Mairie du 16e arrondissement.
          On est quand même dans des chiffres moindres que dans le camp d’en face.

  34. .
    les sujets concernant le devenir de l’espèce prévalent sur la teneur du casse-croûte d’aujourd’hui !
    .
    le libéralisme, s’accorde bien facilement de la violence peu maîtrisée de l’état !

  35. Pas d’accord Alexis ! Pas du tout d’accord ! Quand la Déclaration Universelle des Droit de l’Homme et la Convention Internationale des Droits de l’Enfant sont à ce point bafouées par un gouvernement, c’est son idéologie délétère qui doit être combattue au-delà de sa malfaisance . http://revolte.exprimetoi.com/t1658-le-mariage-gay-est-promulgue-taubira-est-hors-la-loi

    Dans la république socialiste, la discrimination positive prévaut sur le bien commun au prétexte d’une « Egalité » pervertie. L’égalité réelle relevant de l’utopie, le principe d’égalité apparaît selon le Président Luchaire, à la fois comme « une protection contre l’arbitraire » (pour les opposants au mariage gay) et « un mythe pour le progrès social » (dans l’esprit des pro-mariage gay.) Il y a bien dans cette loi Taubira méprise entre identité et égalité. (Elle concerne 2500 couples /an au maximum.et probablement très peu d’enfants pour lesquels nous ne pourrons rien faire… Hollande, Taubira, les magistrats seront seuls responsables.)
    Quand le pouvoir en est à faire ce genre de confusion sur des concepts aussi élémentaires, comment lui demander d’établir enfin l’égalité entre le public et le privé, de supprimer les privilèges incroyables de 22% de la population, ce qui résoudrait l’essentiel de notre faillite ?

    Par exemple : Au lieu de matraquer les contribuables et de s’attaquer aux familles françaises, aux auto-entrepreneurs, aux heures sup, bientôt aux retraités, bref à tout ce qui respire et qui ne manifeste jamais, la simple « égalité » de traitement des retraites Public/Privé ferait économiser 10 MILLIARDS par an ! http://revolte.exprimetoi.com/t1544-retraites-rien-que-l-egalite-public-prive-ferait-economiser-10-milliards-par-an
    7% d’absentéisme retrouvé avec la suppression par le PS de la journée de carence dans la fonction publique nous coûte quelque chose comme 1,680 milliard d’euros par an !
    http://revolte.exprimetoi.com/t1519-jour-de-carence-les-fonctionnaires-dorlotes-le-prive-scandalise#5865

    Non, je crains que ce gouvernement socialo-marxiste ne soit définitivement irrécupérable. Nous combattons cette absurdité parce que le mariage Gay est une étape majeure du processus de subversion en cours. http://revolte.exprimetoi.com/t1474-mariage-gay-etape-majeure-du-processus-de-subversion

    C’est aussi simple que ça !
    Pardon de me citer : Ce n’est pas parce qu’on veut l’abrogation de la loi Taubira qu’on ne dénonce pas le reste. Je ne vous en voudrez pas de ne pas me publier ici 😉
    Amitiés
    Calculette

  36. Soit l’Etat arrête de s’occuper du mariage, soit il continue et alors il n’y a aucune raison que les homos soient épargnés.

  37. Personnellement je m’en fous du mariage gay ou autre.
    Par contre il me semble que ce gouvernement met en péril la famille et ce qui va avec, c’est à dire la transmission du patrimoine. Pour moi c’est la sauvegarde de cela qui est en jeux;
    Que la loi soit passée sans pb dans certains pays, soit, elle n’avait pas dans ces pays en sous-jacent la destruction de la famille au travers de l’école, des impôts et taxes et de la philosophie gauchiste et des lois.

  38. VOTRE COMMENTAIRE EST LAMENTABLE. IL S AGIT SURTOUT DE FAIRE COMPRENDRE QUE CHAQUE ENFANT NE AU SEIN DE SES COUPLES EST UN ENFANT ORPHELIN. C EST DRAMATIQUE POUR UN ENFANT; LE FOND DU COMBAT EST CELUI LA.
    SE MARIER ENTRE HOMMES OU FEMMES EST RIDICULE !

  39. Libéral, profondément libéral, je suis personnellement opposé à la Loi Taubira qui introduit un DROIT A L’ENFANT
    Aujourd’hui la fabrication d’enfants en usine est une réalité
    Je suis libéral parce que je suis responsable
    Et être responsable c’est reconnaître que cette Loi introduit la marchandisation du corps humain à travers la location d’utérus autrement appelé GPA ou la fabrication d’être humains ou PMA
    Est-ce à dire que le marché n’a pas de limite; que l’on peut tout faire?
    Quand à la démolition de la politique familiale ce gouvernement l’a accéléré : pourquoi parce que quand on a charge d’une famille on se place dans une autre temporalité que le consumérisme effréné
    On investit pour l’avenir, on ne peut être dans la jouissance immédiate.
    toutes les dictatures ont cherché à détruire la famille, que ce soit le socialisme soviétique ou le national socialisme.
    La famille est le premier lieu d’apprentissage de la liberté, de la solidarité, de la fraternité

    Alors oui le printemps français, la manif pour tous ont raison de continuer à se battre pour une cause qui va au-delà de nos propres vies et qui est la garante du libéralisme auquel nous croyons, lecteurs de contre-points que nous sommes

    1. En tant que « profondément libéral » vous êtes contre le fait que des personnes, qui vous sont étrangères, fassent ce qu’elles veulent de leur corps quitte à le marchander? Il me semblait qu’un « profondément libéral » laissait les gens libres de leur corps, quand bien même cela le heurterait.

  40. Le droit de manifester sur le sujet de son choix me semble aller de pair avec le droit de s’exprimer sur le sujet de son choix.
    Le libéralisme de Vintray me semble être de ceux qui décident qu’il y a des sujets plus légaux que d’autres…

    1. Amike non au contraire cet article à la vertu de montrer que la droite française est bien là plus bête du monde.Et non l’article exprime non seulement le point de vue de l’auteur mais aussi un constat: à quand un mouvement de la société civile pour la réforme des retraite, la baisse des dépenses publique ou l’allègement de l’appareil étatique ? Quand au valeurs de la famille et le mariage pour tous en tant que catholique je m’interroge d’abord sur la tendance française qui fait que 2/3 des couples mariés divorcent. Bref le mariage à perdu de sa substance bien avant la loi taubira, quant aux gens qui sont remariés plusieurs fois permettez d’avoir malgré leur parfaite liberté d’avoir une interrogation sur leur conception du mot mariage, parce que à la limite pour avoir une descendance il faut juste un homme et une femme. Le mariage va bien au delà d’une simple union homme-femme, femme-femme ou homme-homme.

Les commentaires sont fermés.