Islamisme : ne soyons pas les idiots utiles du pouvoir

Publié Par Guy Sorman, le dans Sujets de société

Par Guy Sorman.

IdiotEYE by CJ Sorg(CC BY-SA 2.0)

IdiotEYE by CJ Sorg(CC BY-SA 2.0) Les idiots utiles

Pour nos lecteurs qui ignoreraient cette expression d’idiots utiles, je rappelle qu’elle servit à Lénine pour désigner les adversaires du communisme qui, par inadvertance, lui rendaient service, tels que, par exemple, les intellectuels « compagnons de route » en Europe et les entrepreneurs capitalistes qui vendaient du blé à l’Union soviétique affamée. Toute chose étant comparable et rien ne l’étant tout à fait, cette expression léniniste me paraît éclairer, en ce moment, certaines réactions occidentales aux attentats djihadistes.

Une Troisième guerre mondiale contre l’islamisme ?

Nombre de nos politiciens et commentateurs se sont embarqués dans une surenchère belliqueuse et métaphorique, dont il ressort, à les écouter, que l’Occident serait engagé dans une sorte de Troisième guerre mondiale contre l’islamisme. Ces amateurs d’amphigouris nous appellent à une mobilisation générale contre un ennemi insaisissable et ils dénoncent des cinquièmes colonnes, des djihadistes de l’intérieur que l’on devrait sans doute repérer à leur faciès ou au maillot de bain intégral, dit burkini, que leurs femmes portent à la plage. À suivre les nouvelles règles édictées par des maires de France au bord de la Méditerranée, il est républicain de s’exhiber les seins nus, mais une provocation, un quasi acte de guerre de cacher son corps, comme le faisaient nos grand-mères à la plage.

Essayons de nous mettre un instant dans la peau de ces quelques millions de musulmans, Turcs, Arabes ou Bangladais, qui vivent en Europe et aux États-Unis depuis plusieurs générations et n’aspirent en général qu’à la tranquillité. Leur vie quotidienne tourne à l’enfer : contre eux, la discrimination est un fait permanent, à l’école, dans l’affectation de logements sociaux, au travail. Pour peu que ces musulmans, qu’on a fait venir à une époque où notre industrie manquait de main-d’œuvre, s’aventurent à pratiquer leur religion, il est improbable qu’ils trouvent une mosquée décente dans leur quartier ni un imam qualifié. Avant de les diaboliser collectivement, efforçons-nous de sympathiser, car eux aussi sont des victimes du djihadisme. Les djihadistes auto-proclamés dans le monde tuent plus de musulmans que de non musulmans.

L’idiot utile voit partout des djihadistes

Mais, depuis les horribles attentats commis en Belgique, en Allemagne, en France, les Européens, qui n’allaient plus à la messe depuis des âges, se découvrent soudain très chrétiens et suspectent tous ceux qui ne le sont pas d’être des djihadistes en puissance. Eh bien, c’est exactement ce que souhaitent les vrais djihadistes : passer pour plus importants et plus nombreux qu’ils ne le sont et obliger les Européens à se déclarer chrétiens et islamophobes. L’idiot utile est précisément celui qui tombe dans ce piège grossier, qui ne veut pas entendre que les terroristes sont, en vérité, une poignée de malfaiteurs désaxés en quête de légitimité. L’idiot utile voit partout des djihadistes, ce qui lui évite de s’interroger sur les causes profondes du terrorisme prétendument islamique.

Car il n’y a pas de Troisième guerre mondiale. Si guerre il y a, elle oppose entre elles, au Proche-Orient et en Afrique du Nord, des tribus en conflit depuis mille ans pour le contrôle de la Mecque et, plus récemment, des puits de pétrole : dans ces conflits, les Occidentaux ne sont que des supplétifs, englués depuis l’invasion de l’Irak en 2003 et qui ne savent plus pour qui prendre parti. L’on devrait plutôt se demander d’où surgissent ces voyous terroristes qui, en Europe, assassinent en criant « Allah Akbar », la seule chose qu’ils savent dire en arabe, ignorant tout le reste de la religion dont ils se réclament. Ces djihadistes de banlieues ne sont pas de Syrie, d’Irak ou de Libye, mais bien de chez nous. Ils ne sont pas les rejetons d’écoles coraniques, mais des paumés fabriqués par le chômage héréditaire, des écoles républicaines déglinguées, de logements sociaux indécents ; rarement religieux au départ, ils ne le deviennent et ne se radicalisent que pour se singulariser dans nos sociétés où l’islam est devenu le mal, comme au temps des Croisades. L’idiot utile refuse de voir cela, qui l’obligerait à réfléchir sur notre incapacité d’intégrer des millions d’entre nous, qui sont, nolens volens, nos concitoyens.

Quelles solutions ?

Des solutions existent, qui seraient plus efficaces que de faire patrouiller les militaires dans les rues de Paris ou Nice. Elles exigeraient sang-froid, réflexion et continuité : par exemple, libérer l’accès au marché du travail pour que chacun trouve un emploi, reconnaître que nos cultures sont métisses au lieu d’en exclure la diversité, accepter l’édification de mosquées, instaurer des quotas d’accès aux fonctions publiques, en particulier dans la police, comme aux États-Unis (affirmative action), sanctionner toutes les discriminations et respecter toutes les différences. La Troisième guerre mondiale, qui n’en est pas une, ne peut se gagner que dans nos banlieues et dans nos esprits, pas par des rodomontades haineuses pour la consommation politique intérieure, et inutilement belliqueuses à l’extérieur.

Sans doute l’émotion est-elle encore trop intense pour faire entendre un discours de raison : il paraît malheureusement plus confortable de se comporter en idiot utile et en pompier pyromane. Les djihadistes gagnent quand notre veulerie progresse.

Sur le web

  1. Merci à Guy Sorman pour ce texte lucide et visionnaire.
    Comme toujours, Sorman nous incite à prendre de la hauteur face aux événements.
    Il sonne aussi comme une alerte aux politiques qui seraient bien inspirés de suivre cette voie lucide au lieu de satisfaire les bas instincts d ou tôt ou tard resurgira la bête immonde
    Grâce ou à cause de Sorman, on ne pourra pas dire que l on ne savait pas

  2. « contre eux, la discrimination est un fait permanent, à l’école, dans l’affectation de logements sociaux, au travail. »… Vous êtes sûr?
    Faut-il rappeler que les criminels terroristes étaient pour la plupart insérés dans la société?

    1. peut être était-ce une insertion de façade.

    2. Faux. Tous ces crétins étaient chômeurs et/ou délinquants.

      1. et/ou

        Ou comment se contredire 🙂

        1. Je comprends pas bien où est la contradiction? Sauf si vous considérez la délinquance comme un emploi comme les autres, en bon libéral intégriste.

  3. Excellent Guy Sorman.

    « par exemple, libérer l’accès au marché du travail pour que chacun trouve un emploi, reconnaître que nos cultures sont métisses au lieu d’en exclure la diversité, accepter l’édification de mosquées, instaurer des quotas d’accès aux fonctions publiques, en particulier dans la police, comme aux États-Unis (affirmative action), sanctionner toutes les discriminations et respecter toutes les différences. »

    C est exactement ce que je me suis appliqué à expliquer sur ce site depuis quelques semaines déjà. Mais il semble que les mots « affirmative action », « sanctionner », « quotas » vont faire jaser mes habituels contradicteurs. Ça va être marrant.

    Merci, donc à M. Sorman dont la filiation libérale, depuis quelques décennies déjà, n est plus à mettre en doute.

    Certains sur ce site vont pas être content 🙂

  4. Je conseille aux commentateurs de l article de le relire car il semble qu’ils n aient rien compris.

    1. Preneur débotté éclairage…
      Par avance merci…

  5. « contre eux, la discrimination est un fait permanent, à l’école, dans l’affectation de logements sociaux, au travail. »

    http://www.histoire-immigration.fr/histoire-de-l-immigration/questions-contemporaines/societe-et-immigration/a-quel-type-de-logement-les-immigres-accedent-ils

    « Si en 2002, le logement en HLM représentait 32% de l’habitat des ménages immigrés, l’enquête TeO montre d’importantes disparités. Ainsi le logement social représente environ 56 % de l’habitat des immigrés d’Afrique subsaharienne et d’Algérie. Avec plus de 40% viennent les immigrés du Maroc, les originaires d’un DOM et les immigrés de Turquie.
    En revanche, l’habitat social ne représente que 25% de l’habitat des immigrés d’Asie du Sud-Est, un peu plus de 20% des immigrés originaires d’Espagne et d’Italie, moins de 20% pour les Portugais et moins de 10 % pour les autres Européens de l’UE 27. »

    Si discrimination il y a, elle est dans l’autre sens

  6. Merci, Monsieur Sorman, pour votre analyse juste et limpide

  7. Lénine n’a jamais utilisé cette expression.

  8. « les Européens, qui n’allaient plus à la messe depuis des âges, se découvrent soudain très chrétiens et suspectent tous ceux qui ne le sont pas d’être des djihadistes en puissance »
    N’est-ce pas là une généralisation abusive comme les aiment nos journalistes des médias subventionnés?
    On ne contruira pas la paix en montant des catégories de population les unes contre les autres.

  9. « accepter l’édification de mosquées »
    À condition de bien voir qui les finance: si c’est le Koweït ou l’Arabie Saoudite, NON.

    « instaurer des quotas d’accès aux fonctions publiques »
    Je peux me tromper mais la « discrimination » positive n’a de positive que le nom. La fonction publique a besoin de talent, peu importe la couleur, l’origine ou le sexe des personnes y travaillant.

    1. Égalité des chances mieux que discrimination positive.

      En France, en 2015, à CV identique, Mohamed doit envoyer 4 fois plus de CV que Michel pour avoir juste un entretien (on n a pas encore parlé de décrocher le job).

      Vous avez une solution pour résoudre ça?

      1. Rendre le salariat moins cher et risqué.
        Si vous diminuez les contraintes législatives (droit du travail lisible, minimal) et fiscales (impôts faibles, lisibles et SURTOUT stable) vous permettez aux entreprise de voir plus loin dans les projets et donc de prendre plus de risques. En effet si un employé ne vous satisfait pas, vous devez être libre de le virer facilement sans risquer de fermer votre boîte en cas de procès au prud’homme (sauf si vous ne respectez pas le contrat).

        Le résultat: d’abord vous recréez des marges, puis vous embauchez.
        Mais dans tous les cas, il ne faut pas rêvez, vous aurez toujours de la discrimination: lorsque vous devez choisir 1 personnes sur 1000 cv qui se ressemblent, vous aurez à faire le tri. C’est peut-être « immoral » mais c’est parfaitement compréhensible pour ceux qui ont eu à faire ce genre d’exercice. On ne peut pas faire autrement.

        D’ailleurs, est ce que Mohamed a fait un cv propre (sans faute d’orthographe, lisible, qui se distingue des autres cv)? Est ce qu’il a relancé les entreprises? Est ce que le métier dans lequel il postule a des bons débouchés? Car il faut aussi voir les deux côtés du miroir. Les employeurs en ont marre de se faire traiter de racistes pour tous les cv qu’ils jettent à la poubelle.

        1. Mohamed est un nom d emprunt pour l expérience menée par des scientifiques.

          Bonne lecture.

          http://www.institutmontaigne.org/fr/publications/discriminations-religieuses-lembauche-une-realite

          Par ailleurs, vos stratotypes sur l orthographe sont les mêmes que ceux qu ont le reste du monde (americains, anglais, moyen orient..etc…) sur le niveau faible en anglais des français, proche de l hilarité.

          1. *stéréotypes c est mieux.

          2. Merci pour ce lien. L’étude est très intéressante.
            Malheureusement, je ne sais pas si le problème est plus présent en France qu’ailleurs, si c’est culturel ou non.

            1. Les personnes supposées musulmanes en France ont 2,5 fois moins de chance de décrocher un job que les noirs américains. (je chercherais la source)

              Résultat sans appel: les musulmans « sont beaucoup plus discriminés » par rapport aux catholiques en France « que les Afro-Américains par rapport aux Blancs aux Etats-Unis »,

              http://www.lexpress.fr/emploi/mohammed-le-musulman-a-quatre-fois-moins-de-chances-d-etre-recrute-que-michel-le-catholique_1723903.html

          3. Bonjour samy

            J’ai lu votre étude (testing) et ce qu’il en ressort c’est une discrimination subie par les hommes musulmans pratiquants, pour des raisons qui sont explicités dans l’étude.

            Les femmes musulmanes laïc ont un taux de réponse de 18.1% Vs 21.1% pour une catholique laïc (p47).

            En fait c’est le fait d’être vu comme musulman pratiquant qui est perçu négativement par les recruteurs:
            « Ainsi, il suffit aux candidats masculins musulmans ordinaires d’apparaître laïcs pour ne plus être discriminés. Les recruteurs semblent donc les associer à des pratiques religieuses transgressives qui les dissuadent de les embaucher » .p48

            1. Par défaut (cad, sans montrer sur son CV que l on milite pour une assoss ouvertement Laique), « on » pensera toujours que les hommes s appelant Mohamed sont des musulmans pratiquant (voir les prises de postions/commentaires de certains sur la relation entre prénom et religion) alors que j en connais un certains nombre qui s en balance de la religion.

              Ensuite, si vous découvrez cette étude, il faut être conscient que ces résultats ne viennent qu’à la suite d un grand nombre études faites par les chercheurs américains sur ces problématiques françaises depuis plusieurs années., déjà.

              1. Dans le testing on indique la religion par la rubrique d’interet.

                « « Encadrement de jeunes à l’association [« catholique de scoutisme « Scouts et
                Guides de France » » pour les catholiques ; « juive de scoutisme « Eclaireuses
                éclaireurs israélites de France » » pour les juifs ; « musulmane de scoutisme
                « Scouts musulmans de France » » pour les musulmans] »
                est remplacée par :
                « Encadrement de jeunes à l’association laïque de scoutisme « Eclaireuses éclaireurs
                de France »

                Il y a bien une indication d’une adhésion à une association ou non religieuse. et non simplement par défaut.

                Pour le CV anonyme (tjs dans votre référence)
                « Ces candidats minoritaires ont ainsi 1 chance sur 22 d’obtenir un entretien par CV anonyme (contre 1 chance sur
                6 pour les autres candidats), alors qu’ils ont 1 chance sur 10 (contre 1 chance sur 8) avec des CV nominatifs » p 80
                Donc votre référence dit bien que les minorités visibles ont 1/10 contre 1/8 d’être convoqué, différence qui est loin d’être aussi importante que vos chiffres.

                Toujours dans votre étude ils sont contre la discrimination positive (qui reste une discrimination) mais pour des subvention p88), admettons.

                Quant à moi je pense que recentrer l’action de l’état sur sa fonction régalienne (justice) et de permettre aux habitants des banlieues de vivre dans un environnement sécurisé avec éviction des perturbateurs est la meilleure politique pour permettre à tous de s’en sortir.

                1. « Quant à moi je pense que recentrer l’action de l’état sur sa fonction régalienne (justice) et de permettre aux habitants des banlieues de vivre dans un environnement sécurisé avec éviction des perturbateurs est la meilleure politique pour permettre à tous de s’en sortir. »

                  Ô que OUI.

                  1. Et bien on est enfin d’accord, arrêtons les histoires de burkini et restaurons un état de droit qui permettent à tous d’avoir une réelle égalité des chances.

      2.  » En France, en 2015, à CV identique, Mohamed doit envoyer 4 fois plus de CV que Michel pour avoir juste un entretien (on n a pas encore parlé de décrocher le job).

        Vous avez une solution pour résoudre ça?  »

        La solution s’appel le plein emploi. Le plein emploi rend la mains d’oeuvre plus rare ce qui rend les employeurs moins regardant sur l’origine ou l’âge du candidat. Si l’état français veut moins de discrimination à l’embauche qu’il commence à libéraliser l’économie dans son ensemble au lieu de bricoler des lois anti-discrimination qui sont que des coups d’épée dans l’eau.

        D.J

        1. « La solution s’appel le plein emploi. Le plein emploi rend la mains d’oeuvre plus rare ce qui rend les employeurs moins regardant sur l’origine ou l’âge du candidat. Si l’état français veut moins de discrimination à l’embauche qu’il commence à libéraliser l’économie »

          EXACT!
          Mais ça prend un peu de temps.

          1. Mais ça prend un peu de temps.

            Le temps n’arrange rien en France, question d’idéologie.

            En 50 ans l’état est passé de 35% du PIB à 57%, les lois ont été multipliée par dix, les décrets par 100, les fonctionnaires par 3.

            1. « On constate en effet depuis plusieurs années que la répartition des revenus se déforme au profit des actionnaires. Une part grandissante de la valeur ajoutée est consacrée aux dividendes. »

              http://tempsreel.nouvelobs.com/economie/20151222.OBS1789/trop-d-argent-pour-les-actionnaires-pas-assez-pour-les-salaries.html

              C’est pas plutôt ca le problème?

  10. À Paris Plages, le maillot de bain est autorisé mais le monokini est strictement défendu et assimilé à une exhibition sexuelle. On peut lire en 2012 que « toute tenue qui laisserait entrevoir les parties génitales ou la poitrine constitue une exhibition sexuelle, punissable d’un an d’emprisonnement », voire 3 750 € et deux mois d’emprisonnement « si votre attitude est équivoque et que l’on vous soupçonne de racolage passif »… Le tribunal correctionnel estime « qu’en France, dans l’état actuel de nos mœurs, le spectacle d’une femme s’exhibant la poitrine entièrement nue dans les rues d’une ville, même à proximité d’une plage, est de nature à provoquer le scandale et à offenser la pudeur du plus grand nombre »

    Je ne vois pas en quoi le sein a un caractère sexuel. Alors le nombril aussi est sexuel. Supprimons alors toutes ces normes morales à la noix. Celui qui se couvrir complètement le fait, à la limite la loi lui impose de découvrir le visage. Celui qui veut prendre un coup de soleil magistral en étant nu le fait. Mais ni l’un ni l’autre ne vient se plaindre et me rançonner pour les conséquences de son acte.

    Les djihadistes gagnent quand notre veulerie progresse.

    La veulerie, c’est de croire les âneries commises par nos dirigeants. Et elles sont nombreuses.

    1. « Je ne vois pas en quoi le sein a un caractère sexuel. Alors le nombril aussi est sexuel. Supprimons alors toutes ces normes morales à la noix. Celui qui se couvrir complètement le fait, à la limite la loi lui impose de découvrir le visage. Celui qui veut prendre un coup de soleil magistral en étant nu le fait. Mais ni l’un ni l’autre ne vient se plaindre et me rançonner pour les conséquences de son acte. »

      +1

      C’est la seule position censée dans ce débat.

  11. « affirmative action » a été reconnu par les Américains eux-mêmes comme un échec retentissant. Monsieur Sorman retarde d’une trentaine d’années.
    Ce sont les minorités elles-mêmes qui ont demandé sa suppression, au motif qu’elles se sentaient dévalorisées officiellement (il fallait 15/20 à un asiatique pour être admis à l’Université, alors que 8/20 suffisait à un africain). Le résultat était que les minorités étaient réputées avoir eu leur diplôme par complaisance.
    Quant à la question des musulmans en France, tout ce qu’on leur demande, c’est de se conduire comme les autres émigrés, orthodoxes, juifs, protestants, boudistes, taoistes, et autres, qui tous respectent les us et coutumes du pays d’accueil.
    Le véritable piège, c’est de leur donner le statut spécial qu’ils réclament avec véhémence.Il convient de ne jamais oublier que l’Islam, se voulant méthode de gouvernement, est politique sous couvert de religion.

    1. Les musulmans en France dans leur TRÈS large majorité sont français et respectent leur devoirs comme n importe quels autres citoyens. Seuls quelques groupuscules minoritaires sont en effet en contradiction avec la société française dans son ensemble. Les brebis galeuses sont également présentes dans les autres cultes que ce soit pour des assoss cultuelles sous couvert assoss culturelle ou pour des horaires de piscines aménagées.

      Pour le moment la seule étiquette que l on colle à une personne SUPPOSÉE musulmane c est une étiquette NÉGATIVE.

      Donc, en effet a ce titre, ils bénéficient d’un statut spécial de PESTIFÉRÉS.

      Dommage, pour eux et pour la France (en tant que Nation et République).

      1. Bien sûr qu’une grande majorité de musulmans respectent nos lois.
        Le problème c’est que l’État est fort avec les faibles et faibles avec les forts. Du coup les prisons sont surchargées, souvent pour des délits sans victimes (drogues, vitesse…). On autorise des connards d’imam salafistes prêcher dans les mosquées, elle-même construites avec l’argents des pays radicaux (Koweït en tête) et on fout en taule pendant 6 moins un mec qui a mis dans ces mosquées des lardons (dans une boite au lettre il me semble).

        C’est justement le fait que l’État a peur de ces extrémistes alors que ce sont ces derniers qui devraient avoir peur. Si seulement on avait un système de défense réactif et décentralisé, je pense que ces gars feraient moins les malins.

        1. Nathalie Goulet : « Seulement vingt mosquées ont été financées par l’étranger » sur 2500 soit moins de 1%.

          http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20160810.OBS6136/nathalie-goulet-seulement-vingt-mosquees-ont-ete-financees-par-l-etranger.html

          Extrait si vous n’avez pas l abonnement (car je suis gentil):

          « Sur 2 500 mosquées en France, une vingtaine seulement a été financée par des organisations ou des Etats étrangers », indique-t-elle. Soit moins de 1 % des mosquées de France.

          Nathalie Goulet rappelle en outre que « contrairement aux idées reçues, l’Arabie saoudite contribue assez peu. Elle le fait en payant directement les factures des associations. »

          1. Merci pour le lien Samy.

      2. @samy Oui ce que vous dites est vrai , les personnes muslmanes ou bien identifiées comme telles beneficient d’un a priori négatif en Europe aujourd’hui.
        Votre terme de pestiféré est exagéré . Maintenant une fois dit ça tout le monde a une étiquette avec laquelle il faut vivre : vous êtes une femme vous avez une étiquette , vous êtes un noble vous avez une étiquette , vous êtes ouvrier vous avez aussi une étiquette . Ces étiquettes sont la et a charge de chacun de les contredire . Je suis une femme qui jadis fut experte en informatique , il me fallait convaincre le client plus que mes collègues hommes , je subissais au départ des sarcasmes à deux balles , la confiance était rude à acquérir . Par contre une fois acquise , les clients et mes collègues me faisaient deux fois plus confiance , comme pour s’excuser de leurs doutes du départ . C’est dur , il faut prouver deux fois plus mais ça marche.
        Il faut absolument prendre du recul par rapport à ces attitudes généralisantes des gens , mais je vous l’accorde ce n’est pas toujours facile ….

        1. @noname – Tout a fait d accord. Tenez un lien vers un rapport sur la parité femme/homme.

          http://www.haut-conseil-egalite.gouv.fr/IMG/pdf/guide_parite-maj-aout2016-2.pdf

          Pour ce qui me concerne je suis ingénieur et freelance à l international uniquement (je parle 5 langues et j adore ça). Je ne dépends pas du tout du système français (depuis déjà plusieurs années) et je fais partie des moins de 35 ans. Je bosse donc sans filet.

          J aimerais seulement que mon Pays en sorte plus fort.

          1. @samy bravo à vous, vous avez trouvé la solution qui vous convient, votre pays en sortira plus fort grace à des personnes comme vous , c’est ce que j’appelle sortir du problème par le haut . Ce n’est pas la plus facile mais la plus constructive et gratifiante, votre réussite tient a votre mérite , elle vous appartient entierement . En revanche ma position est différente que la votre sur la parité , pour moi c’est une fausse bonne solution car elle dégrade le mérite personnel des personnes , les personnes qui réussiront seront toujours « suspectes » d’avoir bénéficié d’un coup de pouce, d’une faveur . Pourtant , j’ai vu de telles méthodes appliquees à l’échelle de sociétés privées et qui ont tres bien fonctionné : une société informatique imposait d’embaucher un pourcentage de « minorités » (femmes, étrangers, sportifs de haut niveaux,non informaticiens de formation, handicapés etc ) le résultat de ce melting pot heteroclite était tout à fait dynamique et sympathique , tout au bénéfice de cette entreprise . Mais je pense que c’est une erreur d’imposer cela d’en haut et pas le biais de contrainte .

            1. @noname

              Merci pour votre post.

              Mon Pays, c est évidemment la France.

              « Mais je pense que c’est une erreur d’imposer cela d’en haut et pas le biais de contrainte. »

              OUI, c est VRAI la contrainte est mauvaise.

              Cependant, je citerais les inconnus, Jésus II, « Vous allez finir par vous aimez bordel de m… ». 🙂

              Car, en effet,, le truc c’est qu il faut habituer les gens à faire confiance à des femmes, à des noirs, à des blancs…etc…et parfois il faut encadrer, à mon grand regret.

              Votre exemple illustre bien que ça marche 🙂

              PS: Dans l’univers ou j évolue j ai des collègues de toutes les nationalités (portugais, japonnais, indonésien, venezuelien, américain, britanniques, chinois, indiens…), ce qui, d ailleurs, m aide à entretenir mes langues.

              1. @Samy mdr pour les inconnus !!!
                Tout à fait d’accord pour la confiance , elle est centrale , mais ô combien fragile , la confiance , si difficile à construire et si facile à démollir ,
                avec elle tout est possible , sans elle rien n’est possible .
                pas facile tout ça , mais bon personne n’a dit que la vie était chose facile , encore merci pour vos posts

                1. @noname.
                  My pleasure.
                  Merci également à vous pour vos posts qui permettent le progrès dans le débat.

  12. Instaurer des quotas d’ accès c est anti libéral

    1. Que proposez vous pour réduire les inégalités?

      1. L’intégration des migrants passe par le travail et non par les allocations, subventions et autres mesures positives. Il faut donc libéraliser le marché du travail de toute urgence.

        1. C est une évidence que vous faites bien de rappeler.
          Les familles françaises aussi bénéficient des allocations, subventions….etc…et pas seulement les familles nouvellement installées.

      2. Réduire les inégalités ? Ca n’est pas mon affaire, et c’est contre-productif. Mon affaire est de garantir les mêmes libertés à chacun, et il est évident qu’il en résultera des inégalités. Donc pas de quotas, mais pas d’aide qui ne soit librement accordée par le donateur, d’individu à individu.

  13. « il est républicain de s’exhiber les seins nus » dit le texte de l’article: mais bon sang, une femme qui est seins nus, ou même totalement nue, sur une plage, ne s’exhibe pas! Elle se bronze et se baigne, tout simplement!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Ras-le-bol de ses obsédés sexuels qui ne supportent pas la vue d’un corps tel que la nature (ou Dieu, si vous y croyez) l’a fait.
    Qu’ils aillent se faire soigner!

    1. Maud Cambronne: qui ne supportent pas la vue d’un corps tel que la nature

      C’est justement la « nature » qui a créé l’attrait sexuel.

      Maud Cambronne: mais bon sang, une femme qui est seins nus, ou même totalement nue, sur une plage, ne s’exhibe pas!

      La nature a aussi créé la compétition sexuelle, c’est pour cela que les femmes passent leur temps à regarder les attributs des autres femmes à la plage.
      http://www.onefm.ch/emissions/bon-we-sur-one-fm/2015/07/17/les-femmes-matent-plus-que-les-hommes-sur-la-plage/

      Maud Cambronne: Qu’ils aillent se faire soigner!

      Si c’est aussi naturel dans nos sociétés on devrait aussi autoriser les professeurs à venir nu en classe ou c’est une indignation à géométrie variable ?

Les commentaires sont fermés.