Tour de France : Romain Bardet, athlète cétoadapté ?

Publié Par Ulrich Genisson, le dans Santé

Par Ulrich Génisson.

Romain Bardet au Prologue du critérium du Dauphiné 2016(CC BY-NC-ND 2.0)

Romain Bardet au Prologue du critérium du Dauphiné 2016 by Georges Ménager (CC BY-NC-ND 2.0)

 

Vendredi 22 juillet 2016, Romain Bardet remportait sa première étape du Tour de France 2016. Âgé de 25 ans, Romain vient grâce à cette performance, se placer second du classement général. Les passionnés de cyclisme connaissent déjà le palmarès du jeune originaire de la Haute-Loire arrivé dans l’équipe AG2R La Mondiale depuis 2012, date de son entrée dans le circuit pro.

Pour les non-initiés il fait 6e du tour de France 2014, puis 9e en 2015 et gagne cette année cette 19e étape du tour 2016, et surtout se positionne second au classement général derrière Chris Froome, ce qui n’est pas rien pour les passionnés d’alimentation LCHF1 que nous sommes, puisque le premier et le second de ce tour 2016 utilisent l’alimentation pauvre en glucides et riche en lipides pour optimiser leur nutrition et leurs performances. Aujourd’hui, intéressons-nous à Romain Bardet et non à Chris Froome.

Avant-hier, mon ami Peter Defty, PDG fondateur de la société VespaPower aux États-Unis, grand défenseur d’une alimentation LCHF et Cétogène pour les sportifs (à commencer par lui-même dans sa pratique), publie un email de remerciements de Romain, pour son programme OFM (Optimized Fat Metabolisme) et sa boisson.

Capture1

Puis après la victoire de Romain, Peter félicite officiellement Romain pour sa victoire d’étape :

Capture2

Enfin aujourd’hui, Peter met en ligne un article sur le site de www.vaspapower.com pour féliciter Romain.

Qu’est-ce que ça prouve me direz-vous ? Comment être certain que Romain est bien un athlète ayant effectué sa révolution alimentaire en utilisant principalement les lipides comme source d’énergie ?

La réponse est simple : Il suffit de s’intéresser 2 minutes à la boisson et à ce qu’il y a dedans et l’approche de ce produit et de son fondateur Peter Defty !

Vespa Power est une boisson énergétique d’une nouvelle génération. Elle apporte peu de calories, peu d’énergie, son rôle est simplement de permettre une meilleure utilisation, une meilleure mobilisation des lipides comme source d’énergie ! On oublie donc la boisson miracle qui booste avec des torrents de sucres utilisables immédiatement avec un pic glycémique énorme, et on remplace par une boisson qui aide juste un peu le corps à faire mieux ce qu’il sait déjà très bien faire : brûler du gras !

Ce type de boisson est totalement inutile pour un sportif qui n’est pas cétoadapté, avec une alimentation standard composée de beaucoup de glucides. Cela prouve de fait (expliqué ici), qu’on a affaire avec Romain Bardet à un sportif cétoadapté (Fat Adapted pour être plus précis) et c’est une excellente nouvelle, Froome n’est plus seul !

Merci à Peter Defty qui n’est pas avare en partage de connaissances et qui est avant tout un homme passionné. Vous pouvez par exemple écouter une de ses interventions à Vail en ce début 2016, ci-dessous :

Sur le web

  1. Low carb, high good fats.
  1. L’importance du métabolisme des graisse est bien connu depuis longtemps.
    j’ai lu « efficient cycling » de John Forrester (pour le véhicula cycling surtout)

    à la fin il explique les bases de la compétition cycliste, et de l’entrainement.
    notamment il faut entrainer différents « modules » du corps dont l’assimilation des lipides, des glucides, le stockage du glycogène, l’utilisation du stock de graisses, selon le type de compétition.

    après il y a comme dans pas mal de domaine les mythe dur a combatter malgré les preuves.

    un des secret de Armstrong est l’optimisation de la cadence (>>110t/min) , tandis que la mode était pluto de tirer la plaque (basse cadence haut couple genre 90t/min)…
    NB: la chimie n’était visiblement pas le facteur discriminant.

    chaque génération, outre le dopagen introduit des révolutions « cognitive » en passant outre un mythe.

    1. « un des secret de Armstrong est l’optimisation de la cadence » le secret d’Armstrong s’est plutôt le dopage

      1. Certes, mais comme les autres étaient sans doute aussi dopés que lui (sauf les français, bien sûr :mrgreen:) il devait bien avoir un truc en plus (outre le fait d’être une parfaite ordure, semble-t-il… )

  2. Bonjour,
    Je voulais savoir si l’alimentation LCHF était efficace avec un entrainement type HIIT (haute intensité sur un temps court).
    Merci beaucoup.

      1. Merci beaucoup pour cette réponse rapide et claire.

  3. Bonjour
    Quel serait d’après vous le taux de glycémie à jeun optimal?
    Pour un individu moyen, par pour Romain Bardet.

Les commentaires sont fermés.