Attentat à Nice : ce que l’on sait

Publié Par Stephane Montabert, le dans Terrorisme

Par Stéphane Montabert.

Attentat à Nice
Ils s’étaient massés au bord de mer sur la célèbre Promenade des Anglais pour conclure la fête nationale française dans son traditionnel feu d’artifice ; ils ne se doutaient pas que la soirée s’achèverait dans les cris, les larmes et le sang.

Attentat à Nice : un bilan dramatique

Dans une France libérée de l’organisation de l’Euro, sous plan vigipirate renforcé et sous état d’urgence, un camion blanc a pu librement foncer dans la foule dans une rue fermée à la circulation, fauchant touristes et familles de Niçois qui rentraient chez eux, avant que le conducteur ne soit finalement abattu. 2 kilomètres de carnage, plus de 80 morts dont des enfants, des blessés par dizaines, des milliers de personnes que les événements de la nuit auront durablement traumatisé. Et dans toute la France, des gens qui se disent que ça aurait tout aussi bien pu leur arriver aussi ce soir-là.

Depuis des années ce mode opératoire est employé par les terroristes palestiniens contre les Juifs en Israël, mais qui s’en soucie ? En attendant, Israël a appris à se défendre. Même en France, un événement similaire avait eu lieu au marché de Noël de Nantes en 2014. On avait commodément conclu à l’acte d’un « déséquilibré ».

Un Tunisien de 31 ans coupable probable

Des papiers d’identité au nom d’un Niçois tunisien de 31 ans auraient été retrouvés dans le camion de location, mais nul ne sait encore s’il s’agit du conducteur. Si c’est lui, cela jette encore une fois le trouble sur les réservoirs de haine anti-français d’une partie des résidents du pays.

L’attentat porte la signature de l’État Islamique ; en attendant cette confirmation, on peut gager que l’affaire suivra son cours avec l’emploi des mots-clef habituels – pas d’amalgame, loup solitaire, impossible à prévoir, radicalisé sur Internet, stigmatisation et islam ce n’est pas ça, ainsi que les passages obligés allant du logo au hashtag obligatoire, peut-être une Marche blanche… Ensuite, on découvrira les nombreuses traces et indices laissés par l’assassin et ses relations avec les services de renseignement.

Le terrorisme ne sauvera plus François Hollande

Au lendemain des attentats de Paris en 2015, un membre du gouvernement socialiste affirma avec un cynisme achevé, mais en off naturellement, que François Hollande « était vraiment verni, avait une bonne étoile ». Il signifiait par là que suite à ces massacres, le réflexe de rassemblement et de solidarité entre Français choqués profiterait électoralement au chef de l’État. Aujourd’hui, la lumière de l’étoile a pâli. Aucune pirouette ne sauvera plus son quinquennat.

Les Français n’en peuvent plus des gesticulations du maître de l’Élysée. Non seulement il ne contrôle plus rien, mais il ne donne même plus l’illusion de contrôler quoi que ce soit. Sa trace dans l’Histoire semble se résumer à ses problèmes de coiffure, ses manœuvres contre les trublions ambitieux de son camp, ses promesses creuses et mensongères, ses maîtresses, ses paris sans cesse perdus, son mépris pour les sans-dents. « Quitte ou double ! », lancerait-il dans un sourire comme un ultime défi à une population française écœurée. Mais l’humeur n’est plus aux joutes de langage.

Au lendemain du 14 juillet, les Français comprennent que les attentats ne cesseront jamais vraiment sur le sol du pays tant qu’un changement de paradigme, une véritable révolution, n’aura pas lieu au sommet de l’État. Il faudrait pour cela un retour résolu du gouvernement français sur ses fonctions régaliennes – la police, la justice, la défense, la sécurité – qu’il a tant négligé depuis des années. Une politique de droite libérale classique, en somme. Et si, selon toute probabilité, M. Hollande s’avère incapable d’apporter ce changement, la perspective d’une option plus radicale est de plus en plus probable pour les élections de 2017.

Les citoyens français seront peut-être désormais davantage pressés de trouver des alternatives que de se serrer les coudes autour de dirigeants incompétents.

  1. autant de morts à Nice avec une seule personne alors que le 13 novembre les terroristes étaient onze , quand on sait qu’il est plus facile de trouver un camion qu’une kalachnicov ………

    1. Il faut interdire le port du camion.

      1. Modération : insultes

  2. j’ose espérer , sans y croire , que le gouvernement ne va pas encore nous bassiner avec des phrases du style : nous sommes en guerre , la france ne pliera pas ,nous sommes unies face aux térrorisme …et j’en passe et des meilleures ; terminé les blablas creux et innutiles ; il faut agir intélligement sans quoi ce pays deviendra un vrai foutoir ; et que faisait ce camion sur une zone piétonniére ?

    1. Perdu. Ils vont resservir la même sauce. Ca commence déjà avec un deuil national. il ne faut pas espérer plus.
      Et puis de toute façon, à chaque fois, il est un peu plus apprécié, les sondages remontent, on décore à tout va, tout le monde semble satisfait de sa capacité à commémorer avec dignité, componction et embonpoint, il n’y a pas de raison qu’il fasse quelque chose d’efficace.
      En plus il faudrait désigner l’ennemi, déclarer la guerre, mettre les ennemis potentiels de l’intérieur dans des camps, comme les japonais et leur famille aux US pendant la dernière guerre. Pas bon pour la popularité tout ça.

  3. Pas besoin d’armes automatiques ni d’explosifs : il suffit d’un camion.
    Ceux qui souhaitent interdire les armes, demanderont-ils l’interdiction des camions ❓
    Et cette loi renseignement qui ne sert à rien sinon à fliquer les gens.

  4. une illustration de la France performante à l’image des incompétents qui nous gouvernent
    « Attentat de Nice : l’application d’alerte du gouvernement critiquée pour sa lenteur.
    L’alerte est parvenue aux alentours de 1 h 34, selon plusieurs captures d’écran postées sur les réseaux sociaux. Soit plus d’une heure et demie après l’attaque sur la promenade des Anglais, qui a fait au moins 80 morts.
    Cette application, qui a été conçue après les attentats du 13 novembre 2015 à Paris et Saint-Denis comme un outil complémentaire des autres canaux de communication des autorités, donne également des conseils sur la conduite à tenir. C’est la préfecture qui décide de l’envoi d’une alerte, qui est ensuite relayée dans un délai de quinze minutes. »

  5. J’attends avec impatience les félicitations que Flamby ne manquera pas d’adresser au ministre de l’intérieur, comme pour charlie et le bataclan…

  6. Ce qu’on sait ?

    C’est que le type du renseignement n’a même pas su prévenir les forces de police de la capacité de pouvoir arrêter un véhicule lourd lancé !
    Pour un camion, le fusil habituel ne suffit pas. Ou plusieurs véhicules forçant le passage.

    1. Tiens ? ca n’existe plus les herses pour crever les pneus ? ca n’arrete pas mais ca ralentit sérieusement.

    2. J’arrive presque à entendre les bruits du bar en arrière-plan.
      Et si le missile rate et explose dans un immeuble, c’est quoi, des dommages collatéraux? Et pourquoi pas une bombe nucléaire pendant qu’on y est?

  7. Une remarque politiquement incorrecte : tout adulte responsable que je sois, il m’est arrivé de jouer à GTA. Et comme tous les joueurs de cet abominable et immoral jeu, j’ai régulièrement volé un véhicule et écrasé de nombreuses victimes numériques innocentes.
    Ce que je veux dire par là est que les moyens de tuer en masse sont connus depuis longtemps, sont infinis, sont pour beaucoup très simples à mettre en œuvre, et que rien ne permet de s’en protéger. Ici, la fiction (GTA) se transpose avec violence dans la réalité. Nos politiques (les décideurs) n’y pourront rien.

    1. Voilà, vous avez nommé le coupable : les jeux vidéo. Je pense qu’il faut de toute urgence une loi pour réglementer cet espace sans foi ni loi, que dis-je, ce Far West où notre belle jeunesse se perd dans des comportements complètement anti-sociaux.

      J’ai bon…? Après les différentes lois qui sont passées ces derniers temps il en faut bien une nouvelle dans un secteur inédit…

  8. Le terrorisme n’est pas un fait nouveau. Ce qui est nouveau, par contre, c’est le nombre de personnes prêtes à passer à l’acte. Et ceci, par notre faute, ou du moins celle de nos dirigeants, de droite comme de gauche: 1) abandon des fonctions régaliennes au prifit de l’Etat providence bien plus rentable électoralement, et parce qu’ils ont intégré dans leurs stupides raisonnements pacifistes qu’une guerre n’était plus possible sur notre sol, 2) par peur ou refus du nationalisme, une éducation des jeunes hors sol, comme si se référer à des racines et être fier de son pays était un crime. Les racines et les repères, les jeunes les ont cherchées ailleurs…
    Faire un défilé militaire par an, tout en dénigrant systématiquement le pays est d’une stupidité sans nom.
    Le lriblème s’est créé des années durant, dabs l’aveuglement de la classe politique. Même avec des gens compétents, il faudrait des années avant de retrouver une situation normale. Alors avec la bande de pieds nickelés qu’on a…

  9. Faisons un petit bilan :
    * Le plan Vigipirate a-t-il dissuadé le meurtrier? Non.
    * L’Etat d’urgence a-t-il empêché son passage à l’acte? Non
    * L’espionnage d’Etat instauré par la loi « Renseignement » a-t-il permis de le repérer avant son passage à l’acte? Non
    * Est-ce qu’interdire le port d’armes, même légère, l’a empêché de se constituer un arsenal de guerre, dont il fait usage d’après l’aveu même de notre ministre de l’intérieur? Non
    * Est-ce que la criminalisation de la consultation de sites interdits et des propos négationnistes a eu un effet dissuasif? Non
    * Est-ce que bombarder l’Irak et la Syrie a empêché notre terroriste de semer la terreur à Nice, France? Non.

    Nos incompétents d’élite vont-ils aller plus loin dans leurs délires ubuesques, ou vont-ils enfin se remettre en question? Est-ce que ce sera avant ou après qu’ils auront mis des bracelets électroniques à toute la minorité musulmane du pays « par précaution »?

  10. le titre ne colle pas.

  11. attentat….ce n’est pas une certitude ..en tout cas je viens d’entendre le président , beau discours , belle diction , il a dû s’entrainer des jours et des nuits pour parvenir a un tel résultat …combien de points au prochain sondage ?

  12. « Une politique de droite libérale classique »

    En France, « droite » et « libérale » sont anti-nomiques. Une politique libérale suffit. Mais peut-être l’auteur croit-il / essaie-t-il de faire croire que les idées de droite sont compatibles avec les idées libérales en France?

    1.  » peut-être l’auteur croit-il / essaie-t-il de faire croire que les idées de droite sont compatibles avec les idées libérales en France?  »

      L’auteur en parlant d’une  » politique de droite libérale classique voulait dire que c’est comme cela que les politiques doivent concevoir le principe d’un état régalien assurant la sécurité et la justice au lieu d’être trop interventionniste sur tout et n’importe quoi devenant inefficace face au terrorisme.

      D.J

      1. « Une politique libérale suffit. »

  13. il semble que ce soit un pur tunisien, résident en France.
    en instance de divorces, ex délinquant, violent, et percu comme déséquilibré…

    bref si tout les dingues qui divorcent font des massacres façon bowling for colombine…
    on est mal parti…
    et là j’en viendrait à promouvoir le port d’arme pour la population, pour limiter l’amplitude des pertes, même si on le payera en petits drames et petits massacres…

    en tout cas, la réponse viendra de la population car il vient de la population.

  14. On qualifie cet attentat d’islamiste un peu partout, mais je n’ai pas encore relevé une quelconque revendication de la,part d’un groupe terroriste quel qu’il soit. Pourtant ils sont prompts habituellement à revendiquer un peu tout… Suis-je le seul à être interpelé par ça ?

  15. Il est probable que la motivation profonde de cet acte odieux n’a rien à voir avec celle d’un fou de dieu.
    J’y vois plutôt celle d’un pauvre type qui voulait se venger de la société et qui a utilisé les moyens et la signature des terroristes islamiques pour que son acte ait encore plus de retentissement.

    1. La question de la motivation est parfaitement secondaire, la méthode utilisée est une de celles contre lesquelles l’Etat régalien est censé avoir pris des mesures coûteuses et dont l’inefficacité est aujourd’hui patente.

  16. Les mensonges il en reste toujours quelque chose, il est dit dans cet article que cet attentat porte la marque de daesh, bien sur sans aucun debut de preuve, comme d’habitude l’auteur de ce genre de crime est une personne déséquilibrée et non pratiquante, musulmane que par son prénom, mais ça suffit à qualifier cet drame d’attentat islamiste, rappeler vous de Mohamed Merah qui était en délinquant, qui passait toutes ses soirées en boîte de nuit et n’avait jamais mis les pieds dans une mosquée …

    1. Caramba, encore raté!

      Ah mais non suis-je bête, ce doit encore être un complot des sionistes!

    2. plouf : c’est revendiqué :mrgreen:

  17. Notre pays est soumis à un double risque : celui des terroristes islamistes au cerveau nettoyé par Daesh et celui des suicidaires sans morale, avec un vague lien avec l’Islam, qui veulent faire souffrir la société dont il s’estime rejeté et médiatiser leur suicide.
    Tuer des dizaines de personnes est aisée pour qui s’informe un minimum, il est à craindre que d’autres actes terroristes suivent.

  18. Je savais pas qu’etre tunisien justifiait ou confirmait son appartenance a l’EI. Ca ressemble plus à la marque du shinbeth qu’autre chose mais bon… Bêêêê

    1. Ah ces sionistes Illuminatis de la CIA des Chinois du FBI aux ordres du groupe de Bildeberg manipulés par les extra-terrestres de Roswell, ils sont vraiment partout!

  19. Article malhonnête. On ne sait absolument rien. On s’interroge malgré la revendication de Daesh
    sur l’allégeance du présumé terroriste à la dite organisation.
    Je vous rejoins sur l’incompétence du gouvernement qui de toute façon n’est plus à prouver.

Les commentaires sont fermés.