SolarCity d’Elon Musk en plein crash

Publié Par Anthony Watts, le dans Entreprise et management

Par Anthony Watts.

« SolarCity est en difficulté. Tesla est en difficulté. Elon Musk n’est pas un roi Midas qui créerait des sociétés parfaites. Désormais, la magie d’Elon Musk ne fonctionne plus. » Ryan McQueeney, Nasdaq, 10 mai 2016

« Le cours de bourse de SolarCity a dégringolé en flèche mardi suite à la présentation de résultats financiers sombres pour les perspectives du fournisseur de panneaux solaires. Voici les gros problèmes de la société : le rapport trimestriel révèle une perte plus élevée qu’attendue et la direction a fait état de sombres perspectives pour les prochains résultats. Ainsi, en 2016, le cours de SolarCity a plongé de 65%. » George Avalon, Silicon Beat, 10 mai 2016

Personne n’achète Tesla

elon musk rené le honzecLe vrai problème avec les voitures Tesla tient au fait que personne n’en achète vraiment. Enfin, pas directement. Leurs fabrications sont largement subventionnées – et leurs ventes sont largement subventionnées. Tesla ne gagne pas non plus d’argent en vendant des voitures.

Il gagne de l’argent en vendant des « crédits carbone » à de vrais fabricants d’automobiles qui produisent des véhicules fonctionnels et viables économiquement et qui se vendent grâce à leurs qualités – mais qui ne sont pas des voitures « à émission nulle ». Il est estimé que les différentes entreprises risquées d’Elon Musk – incluant les panneaux solaires de SolarCity et SpaceX – ont coûté aux contribuables a minima 4,9Md$, Tesla comptant pour environ la moitié de ce montant. Eric Peters, The Detroit News, 9 May 2016

L’énergie solaire dévisse

solar-city1

Après leurs vives reprises en fin d’année dernière, les cours de bourse des entreprises d’énergie solaire dévissent, en écho à l’inquiétude d’une croissance faible et d’une incertitude réglementaire affectant le marché. SolarCity a été en tête de cette liquidation mardi après que la société ait revu à la baisse, tard lundi, sa prévision d’installation de panneaux solaires pour 2016 et ait présenté une perte trimestrielle plus élevée qu’attendue.

Les investisseurs sont inquiets quant aux perspectives de croissance du secteur solaire, en particulier suite au retrait d’une importante politique de soutien des énergies solaires dans le Nevada et à l’incertitude concernant les prochaines décisions réglementaires dans d’autres États.

L’institution en charge de la réglementation dans le Nevada a annoncé des changements de tarifs qui feront augmenter la redevance dont les clients en énergie solaire s’acquittent pour utiliser le réseau électrique. Le remboursement des utilisateurs est aussi réduit et les investisseurs craignent que de telles modifications puissent se répéter dans d’autres États. Caroline Valetkevitch, Reuters, 11 May 2016

Pire, la société a implicitement prédit des trimestres plus difficiles dans le futur en abaissant sa prévision d’installations de systèmes d’énergie solaire cette année. Avec moins de propriétaires et d’entreprises optant pour un système d’énergie fabriqué par SolarCity, la société aura du mal à limiter ses coûts d’installation.

Après trois trimestres d’attentes déçues, la crédibilité de SolarCity est « à son plus bas historique », écrivent des analystes de Roth Capital dans une note adressée à leurs clients mardi. Le cours de l’action a perdu plus de 25% mardi, tendant vers sa plus faible valeur à la fermeture et sa plus grosse baisse en un jour depuis le mois de février. Le cours de l’action a perdu plus de 44% depuis le début du mois et plus de 66% depuis le début de l’année.

Le cours était à 16,50$ ce mardi, soit 80% plus faible que son plus haut historique à 86,14$ atteint en février 2014. – MarketWatch, 10 May 2016

Sur le web (traduction Contrepoints)

  1. Liberté adorée

    On parle de la magie Musk, et autres qui ne marche plus… et en meme temps, on explique plus bas, que la magie ne marche plus car le contexte économique globale est mauvais, ce qui pousse les gens a moins investir dans du solaire par exemple….
    Tout d’abord dire que la magie ne marche plus, cela sous-entendrait que quelqu’un le considère comme magicien, je dirais meme plus que la majorité des gens le considère comme cela… et cela est faux, on le considère comme un innovateur qui révolutionne une partie de notre monde. Oui faire réatérir une fusée, ce que personne n’avait réussi jusqu’a maintenant c’est une révolution d’un point de vue technique mais surtout financier…. oui faire parcourir une voiture électrique 450 km c’est une révolution dans le monde ou les voitures électriques parcourent 150km encore aujourd’hui….

    Alors oui, 450 km d’autonomie ce n’est pas 700 d’une essence classique, une heure de charge ce n’est pas 5 minutes de repmplissage d’essence… mais c’est comme tout, il y a une évolution qui va dans le sens d’une amélioration significative. Oui aujourd’hui la fusée qui réatérie n’est qu’au début, et il n’a pas encore fait repartir la dernière…. mais on est au début….

    C’est marrant de condamner d’office un innovateur (un inventeur n’existe pas je le rappel) avant meme d’avoir les résultats finaux, et le comparer d’office a des sociétés ayant plusieurs décénies d’expériences…. Dans quelques mois l’Hyperloop va réellement prendre de l’ampleur et dans une dizaine d’années le transport terrien va prendre un autre visage…. mais c’est sur que si on s’arrete a la situation actuelle, on ne voit qu’un petit chariot envoyé à grande vitesse…. tout comme en 2000, on voyait dans un petit site confidentiel, un petit joueur qui veut concurrencer Yahoo, altavista et autres… ce petit truc qui ne servait pas a grand chose portait le doux nom de Google….

    1. Sauf que Google n’a jamais été pris de la sorte…faisant partie des early adopters de Google, ce moteur était révolutionnaire. A l’époque, Yahoo n’était qu’un annuaire proposant des catégories vaguement pertinentes…AltaVista proposait la même chose, mais avec un moteur de recherche full text assez peu performant dès qu’on sortait des mots clés référencés par le moteur. Google était le premier à proposer une recherche « full text » en « langage naturel » au contraire de tout ce qui se faisait avant…et accessoirement, avant d’arriver en France, Google avait énormément fait parler de lui.

      Votre comparaison ne tient donc pas la route…les voitures électriques n’ont rien de nouveau (la Jamais Contente était la première voiture à passer les 100km/h), la voiture n’a rien de nouveau…la fusée recyclable non plus…c’est ce qu’aurait dû être la navette spatiale américaine si l’armée n’y était pas allée de ses propres exigences obligeant à concevoir un vaisseau beaucoup plus gros que ce qui était initialement prévu…

    2. Liberté – égalité – électricité

      On parle de choses différentes: liberté et innovation. Chacun son culte. Mais celui qui ne sent pas comme un conflit, ferait mieux de devenir ingénieur et d’arrêter de se casser la tête avec des idées politiques à mon humble avis.
      Musk est bien partiellement entrepreneur privé génial. Paypal nous a libéré d’un certain monopole publico-bancaire, oui. Et si Musk arrive à faire produire moins cher de l’innovation technologique que la NASA, c’est déjà ça. Parfois il arrive à convaincre des politiciens de lui filer directement le fric du trésor qu’ils gèrent « pour nous ». Je ne vois rien de réjouissant en soi même si SpaceX est tellement cool. La logique Keynesienne serait de présenter l’innovation comme une espèce de « soutien moral à la croissance ». On voit ses limites.

      Tout l’argument des socialistes modernes à la Macron ou Blair c’est que la subvention publique n’invalide en rien (ou si peu) la valeur sociale du produit offert : elle serait même davantage garante de progrès démocratique.

      C’est un argument fallacieux : simple cause pour conséquence.

    3. @liberté adorée
      hyperloop…er , il ne faut pas confondre innovation , l’invention n’existe plus depuis les voyages dans le temps et l’écriture immortalisée, avec escroquerie qui elle existe depuis la nuit des temps et existera tant qu’il y aura des gogos..et vu son mode de reproduction ….cela va être dur d’innover dans le futur

  2. Est il judicieux de mettre toutes les activités dans le meme panier?
    Automobile et espace, il s’agit de modele de rupture. Wait and see.

    Ceci dit, si vous avez les chiffres de subventions directs et indirects pour disons la Model S ou la 3, je suis très intéressé.

    Solar City, en revanche, ne repose sur rien de nouveau. Qu’elle rencontre les memes déboires que tous les autres acteurs de ce marche n’est pas en soit une très grosse surprise. Je n’ai jamais compris la raison d’être de cette société et n’aurais jamais investi le moindre cent.

    1. au US : 10000 $ de subvention par voiture acheté

    2. Les deux domaines sont des domaines de connivence étatique hypertrophiée

  3. Comme Apple, beaucoup de vent camouflé par encore plus de marketing….

    1. @Alecton: Le problème, ce sont les subventions…

  4. Qu’est ce que le « surprise percent »?

  5. Et que vient faire l’argent de l’Etat Français dans les projets de Musk ?

    Hyperloop One sera-t’il un hyper loupage ?

  6. il est riche , il a la liberté de faire ce qu’il lui plait et si sa marotte est de faire des choses que personne de sensé ferait , c’est son problème. mais si sa marotte ( son ego serait plus juste car une idée ne fait pas d’un homme un génie mais un chanceux, 2 idées , il faut voir ) nous coute les yeux de la tête , c’est notre problème…

    1. le problème est qu’il ne le fait pas avec son propre argent

      qu’il ait pu profiter de la naïveté de ceux qui lui ont racheté Paypal probablement trop cher fait partie du business.

      Axer la quasi totalité de ses nouvelles activités (solaire, batteries, voitures et maintenant « train magnétique ») sur fondations faites d’argent public et probablement d’expropriations de foncier pour construire les lignes est un problème.

      Concernant l’innovation : il me semble que coté automobile et solaire, l’innovation soit équivalente à zéro et se base sur du recyclage de l’existant… donc ok pour proposer des services d’une autre façon, mais rien sur l’innovation en elle même.. comme pour Jobs et Apple.

  7. @JP Cholet : Plutôt que de tenter de décrédibiliser l’auteur de l’article,
    mieux vaudrait vous employer utilement à exercer votre esprit de présupposés idéologiques ?
    Analysez plus finement la véracité des propos de l’article! Puis revenez-nous fort d’arguments autres que cette forme de « délation », si commune dans la culture contemporaine de la pauvre France…
    Nos Etats-providentiels et leur arme de subsides à tout-va constituent un scandale, une arme des profiteurs en tous genres (certains d’autres eux couverts par de dites « innovations » proches de resucées anciennes).
    Les bourses « carbone » constituent effectivement un abus économique dont AlGore (…) fut à la base de la constitution (par réinvestissement de sa fortune première née notamment de l’exploitation des mines de zinc du Tennessee (et de postes politiques)!

    1. #The Wolff : l’auteur n’est pas crédible car son action, ses écrits depuis des années visent à nier le rôle du gaz carbonique dans le réchauffement, désolé mais la communauté scientifique dans sa grande majorité considére cela comme un fait. Ensuite, que l’auteur se voit sponsorisé par une institution elle même financier par un cigarettier pour nier les méfaits du tabac sur la santé illustre le genre de moralité du personnage. Mon propos n’est pas de justifier, ou pas, les subventions à une industrie naissante. Mais pour tout vous dire j’approuve cette démarche

      1. #Jp.cholet : vous semblez penser en un parfait mimétisme des arguments répliqués par tous nos médias abscons (et bien sûr de fumeux astrologues à-la-Jouzel & consorts, dont l’Europe est si densément peuplée).
        Apprenez à réagir en vrai scientifique, à moins bien sûr que vous vous hasardiez à me dire que vous en êtes. Sera-ce dans le peloton des grands suiveurs et obscurantistes divers ?
        Agitez votre stick de hoquet (pardon : crosse de hockay) ailleurs que sur des sites sérieux!

      2. Même si c’était vrai cela ne changerait strictement rien à la véracité de l’article. Il pourrait bien être payé par Lucifer en personne, cela ne changerait rien. C’est donc hors de propos.

Les commentaires sont fermés.