Attentats à Bruxelles : ce que l’on sait

Publié Par Contrepoints, le dans International, Pushmobile

Par la rédaction de Contrepoints

Ce que l’on sait :

  • Bilan actuel : une trentaine de morts et plus de 230 blessés
  • Aéroport de Zaventem vers 8 heures : attentat suicide, 3 bombes dont 2 ont explosé, causant 14 morts et plus de 100 blessés
  • Station de métro Maelbeek vers 9 heures : une explosion dans un wagon à quai, 10 à 20 morts et plus de 100 blessés
  • Les attentats auraient été revendiqués par l’EI, selon l’agence de presse kurde Rudaw, via Twitter
  • Une première photo de suspects a été dévoilée, provenant des caméras de sécurité de l’aéroport
  • Le service de déminage de l’armée belge est intervenu à différents endroits de la ville et a notamment fait exploser un véhicule suspect à hauteur du boulevard Général Jacques.
  • Une kalachnikov et une ceinture d’explosifs ont été retrouvées à l’aéroport de Zaventem
  • L’aéroport de Zaventem restera fermé demain mercredi, une réouverture pour jeudi est à l’étude
  • Une cellule de crise est ouverte au Quai d’Orsay : +33 (0)1 45 55 80 00
  • Numéro d’urgence ouvert en Belgique : +32 (0)2 506 47 11
  • Le hashtag  est lancé pour aider les personnes dans le besoin.
  • La majorité des services de transport en commun de la ville de Bruxelles a été interrompue à l’exception de quelques lignes de métro et de bus (dont la sécurité a été renforcée) qui ont été ré-ouvertes pour permettre aux personnes bloquées dans le centre de rejoindre leur domicile.
  • Les gares bruxelloises ont été ré-ouvertes, leur sécurité a été renforcée alors que des dizaines de milliers de personnes s’y amassent ce mardi soir, dans l’espoir de prendre un train pour rejoindre leur domicile
  • Ce mardi soir, les hôtels bruxellois mettent gratuitement des chambres à disposition des personnes et de leur famille touchées par les attentats. Un numéro d’information (02/648.50.02) a été mis en service à l’intention des personnes qui cherchent un lieu où passer la nuit de mardi à mercredi.

Update 18h15 Les gares sont prises d’assaut par les navetteurs. Étant donné l’affluence et les files d’attente, il leur est demandé de retarder au maximum leur départ de Bruxelles.

Les hôtels bruxellois mettent mardi soir gratuitement des chambres à disposition des personnes et de leur famille touchées par les attentats. Un numéro d’information (02/648.50.02) a été mis en service à l’intention des personnes qui cherchent un lieu où passer la nuit de mardi à mercredi

Update 18h10 La mairie de Paris invite ceux qui le souhaitent à se réunir sur le parvis de l’hôtel de ville pour exprimer leur soutien au peuple belge. La mairie de Paris a également annoncé plus tôt dans la journée que ce soir la tour Eiffel sera illuminée aux couleurs du drapeau belge  

Update 18h00 De nombreux Bruxellois se rassemblent à la Bourse pour se recueillir. Ils écrivent des mots sur le piétonnier pour témoigner leur soutien aux victimes.

Update 17h3 Le CEO de Brussels Airport Company, Arnaud Feist annonce que l’aéroport restera fermé toute la journée de mercredi. « On étudie la réouverture de l’aéroport pour jeudi », précise-t-il. Trois bombes se trouvaient dans le bâtiment de l’aéroport, dont une n’a pas explosé (gouverneur Brabant flamand). Des dizaines de milliers de personnes s’amassent dans les gares de la ville dans l’espoir d’embarquer dans un train pour rejoindre leur domicile. Les hôtels bruxellois mettent mardi soir gratuitement des chambres à disposition des personnes touchées par les attentats de Bruxelles, ainsi que de leur famille, a fait savoir la Brussels Hotels Association (BHA). Un numéro d’information (02/648.50.02) a également été mis en service à l’intention des personnes qui cherchent un lieu où passer la nuit de mardi à mercredi. Update 17h15 Des milliers des personnes sont amassées devant la gare du Nord dans l’espoir de pouvoir prendre un train pour rejoindre leur domicile

Update 17h10 La police a publié la photo des deux personnes les plus recherchées à l’heure actuelle

Update 17h00 Les attentats à Bruxelles ont fait une trentaine de morts et 230 blessés, selon un dernier bilan du Centre de crise. L’aéroport de Bruxelles restera fermé demain Update 16h48 L’université VUB a décidé de suspendre tous ses cours jusqu’à la fin de cette semaine à la suite des attentats dans la capitale. Mardi vers 14h00, les services de déminage de l’armée ont procédé à l’explosion contrôlée d’un véhicule suspect situé Bd Général Jacques, à proximité du campus de la VUB. Update 16h50 L’agence de presse Kurde Rudaw note que de plus en plus de comptes Twitter favorables à l’État Islamique se réjouissent des attaques de Bruxelles

Update 16h40 Le Palais Royal annonce que le Roi des Belges va s’adresser au pays à 19 heures

Update 16h35 La STIB (transport en commun bruxellois) a mis en service un réseau de transport de secours pour permettre aux personnes bloquées en ville de rejoindre leur domicile. Les lignes 2 et 6 du métro sont également ré-ouvertes

Update 16h30 Le ministre de l’Intérieur belge, Jan Jambon, annonce que trois jours de deuil national vont être décrétés en Belgique ; le site l’internaute.com mentionne des partisans de l’EI se réjouissant des attentats de Bruxelles sur les réseaux sociaux ; les cinémas et salles de concert de la ville de Bruxelles annoncent chacun leur tour leur fermeture pour ce mardi.

Update 16h20 Les gares de Bruxelles sont ré-ouvertes depuis 16h. La protection policière a été renforcée.

Le service d’information routière néerlandais (VID) indique de grandes files d’attente suite aux contrôles aux frontière mis en place entre la Belgique et les Pays-Bas

Outre les victimes directes des explosions, plus de 1.000 voyageurs sont bloqués à l’aéroport. Parmi eux, de nombreux étrangers et des personnes en transit qui ne doivent ou ne peuvent pas être en Belgique. Elles ont été emmenées en différents endroits de l’aéroport.

Update 15h50 Une première photo de suspects, issue des images de vidéo surveillance de l’aéroport, a été dévoilée par le site d’information belge Neerlandophone HLN.be

Update 15h45 Nouveau bilan : selon le porte-parole des pompiers de Bruxelles, il y aurait eu 14 morts et 106 blessés à Brussels Airport, et 10 à 20 morts et 80 blessés à la station de métro Maelbeek,.

Update 14h45 Nouveau bilan : le bourgmestre de Bruxelles, Yvan Mayeur annonce que l’attentat dans le métro bruxellois a fait au moins une vingtaine de morts, que la situation est encore « extrêmement chaotique ». Il y aurait 106 blessés, dont 17 graves, 23 fortement atteints et 66 plus légèrement. Un centre d’accueil a été ouvert à la résidence Palace, rue de la Loi, pour toutes les personnes impliquées dans l’explosion du métro. Update 14h20 La zone de police Bruxelles-Capitale Ixelles signale par un tweet que le service de déminage a fait exploser un véhicule suspect à hauteur du boulevard Général Jacques. Le chef de corps de la police locale de Huy a annoncé que les employés et ouvriers de la centrale nucléaire de Tihange (à l’est du pays) sont en train d’être évacués. Une kalachnikov et une ceinture d’explosifs sont retrouvées à l’aéroport de Zaventem ;  Al-Azhar, prestigieuse institution de l’islam sunnite basée en Égypte, a condamné les attentats meurtriers perpétrés à Bruxelles, estimant qu’ils violaient « les enseignements tolérants de l’islam ». Update 13h45 Selon les autorités belges, le nouveau bilan serait de 34 morts, 20 à la station de métro Maelbeek et 14 à l’aéroport de Zaventem. Des perquisitions sont en cours en ce moment même à Bruxelles . Le parquet fédéral belge demande « instamment à la presse de s’abstenir de communiquer sur l’enquête en cours afin de ne pas nuire » à celle-ci. Update 13h40 L’explosion à la station de métro Maelbeek aurait fait 70 blessés selon un nouveau bilan du Service d’Incendie et d’Aide Médicale Urgente ( SIAMU) de Bruxelles Update 13h30 Les attentats auraient été revendiqués par l’EI, selon l’agence de presse kurde Rudaw, via Twitter Update 13h15 Bilan actuel : 26 morts et plus de 130 blessés Update 12h55 La solidarité s’organise spontanément dans l’urgence à Bruxelles, tous les transports en commun étant à l’arrêt, le hashtag est lancé pour aider les personnes dans le besoin.

Update 12h45 Le bilan est monté à 28 morts : 13 morts et 81 blessés dans une double explosion vers 8h ce matin à l’aéroport de Zaventem. Il s’agirait selon les dernières informations disponibles d’un double attentat suicide ; 15 morts lors d’une explosion dans le métro de Bruxelles, dans le quartier des institutions européennes, peu après 9h ; 55 personnes ont également été blessées, 10 sont dans un état critique.

Update 12h15

Quatre suspects seraient en fuite (source : HLH.be) Nouveau chiffre pour les blessés : 55 blessés, dont 10 critiques (selon la STIB).

Update 12h05 L’élan de solidarité : comme pour les attentats de Paris, Facebook met en place un compteur pour savoir qui sont les victimes. Les autorités belges recommandent d’utiliser le moins possible le téléphone, mais de privilégier les SMS et réseaux sociaux comme Facebook et Twitter pour s’informer. (Source : l’internaute.com)

Update 11h35 Les explosions entendues rue de la Loi sont bel et bien liées au travail des démineurs. Update 11h30 Nouvelle explosion entendue rue de la Loi. Attention, il s’agit peut-être de travaux de déminage, confirmation attendue. 225 militaires supplémentaires ont été rappelés à Bruxelles. Leur total sur le terrain avoisine ainsi le millier.

Update 11h19 Le ministre de l’Intérieur français Bernard Cazeneuve a annoncé le déploiement de 1600 hommes supplémentaires au contrôle aux frontières et à la sécurisation des transports aériens, maritimes et ferroviaires et 400 policiers supplémentaires déployés en Île-de-France.

Update 11h10 En France, l’Élysée a convoqué une réunion d’urgence afin de réagir aux événements de Bruxelles

Update 10h52 Les pompiers de Bruxelles annoncent un bilan d’au moins 21 morts, dont 13 à l’aéroport et 8 dans le métro. Un numéro de crise a été mis en place au Quai d’Orsay :  01 45 55 80 00

Update 10h48

Update 10h32 Plusieurs explosions ont eu lieu ce matin à Bruxelles, la première à 8h05 à l’aéroport de Bruxelles Zaventem (l’aéroport le plus important du pays), la seconde à 9h11 dans la station de métro Maelbeek, au cœur du quartier européen.

Différentes sources signalent un bilan provisoire de 13 morts et 35 blessés à l’aéroport et d’une quinzaine de blessés à la station de métro Maelbeek

Le conseil national de sécurité a été convoqué et le plan catastrophe a été déclenché.

Tous les transports en commun à Bruxelles sont interrompus.

Les autorités conseillent à la population de rester chez elle ou de ne pas se déplacer.
De nombreuses entreprises ont demandé à leurs employés de ne pas venir travailler aujourd’hui.

Les gares ferroviaires de Bruxelles Luxembourg et Schuman sont fermées

Un numéro d’urgence a été ouvert pour les personnes souhaitant prendre des nouvelles de leurs proches : +32 2 506 47 11

À Paris – François Hollande, Manuel Valls et Jean-Yves Le Drian se sont réunis en urgence.

————-

L’aéroport de Bruxelles a été évacué après que deux explosions aient eu lieu juste avant 7h du matin. Certains rapports suggèrent que des coups de feu ont été tirés, et que des mots ont été criés en langue arabe. Le nombre de morts et de blessés n’est pas confirmé mais il semblerait qu’il y ait un décès.

L’explosion aurait eu lieu dans le hall des départs de l’aéroport. L’aéroport a été fermé et les vols ont été annulés. Les services de train ont été suspendus. Les passagers sont évacués et emmenés dans une zone sécurisée.

Plusieurs autres explosions auraient également eu lieu à Bruxelles ce matin. Une ou plusieurs explosions auraient été entendues dans une station de métro de Bruxelles à proximité des institutions européennes. L’ensemble du système de métro à Bruxelles a été fermé.

Cette série d’explosions semble indiquer qu’il s’agit d’attaques terroristes coordonnées.

Le gouvernement belge a mis le pays au niveau d’alerte le plus élevé.

  1. Pauvre Belgique, cette belle ville de Bruxelles ne méritait pas ça.

  2. N’oubliez pas, Al Nosra fait du bon boulot !

  3. Bruno Leroux se fait allumer suite à son tweet où il met en cause la droite qui bloque la révision constitutionnelle au Sénat (Le parisien), Valls répète que l’on est en guerre , Hollande appel (encore une fois) à l’unité nationale …..la Belgique , tout comme la France , n’a pas assez surveillé son térritoire durant des décénies …..leur laxisme, ce sont les populations qui vont le payer. je suis triste pour toutes ces victimes.

    1. C’est à se demander à quoi servent toutes ces taxes et impôt…

      1. les fonctions régaliennes sont le dernier soucis de nos socialistes (de droite ou de gauche) bien trop occupés à distribuer et/ou gaspiller l’argent des autres.

  4. et hidalgo qui appele à un rassemblement silencieux à paris …..est ce vrai
    ment le moment de regrouper tant de gens ?pense t’elle que cette fois la côte de hollande va remonter ?

    1. Ils aimeraient juste rebooster un peu leur popularité en refaisant le coup de « je suis charlie » , ça a marché une fois.
      Mais c’est pas gagné

  5. « Le chef de corps de la police locale de Huy a annoncé que les employés et ouvriers de la centrale nucléaire de Tihange (Est du pays) sont en train d’être évacués ».
    Prochaine étape évacuation de Anvers Liége et Namur?

  6. « Les attentats auraient été revendiqués par l’EI, selon l’agence de presse kurde Rudaw, via Twitter »

    Je lis Rudaw depuis des mois, on y trouve pleins de choses intéressantes sur le ME (Disclaimer: on est pas obligé d’être 100% d’accord et dans le passé ils se sont déjà trompés):

    http://rudaw.net/english

  7. La suite est facile à prévoir: coups de menton et assurances que tout est sous contrôle, que les mesures de sécurité sont renforcées (nous qui croyions qu’elles étaient au maximum…).
    Combien faudra-t-il de victimes pour que l’on cesse les gesticulations politiciennes à visée électorale pour s’attaquer au fond du problème? Pourquoi n’écoute-t-on pas davantage les spécialistes des problèmes terroristes?

    1. Parce que la peur du terrorisme est une arme du gouvernement pour nous faire accepter des choses que nous n’accepterions pas en temps normal ( loi renseignement, état d’urgence ).
      Le terrorisme c’est comme la délinquance, un fond de commerce pour tout gouvernement.

      1. Vous pensez vraiment que la gauche au pouvoir se régale à prendre des mesures du type états d’urgence? Pensez vraiment que la gauche préfère financer des flics des militaires et des services de renseignement que de se lancer dans une vaste politique du care? Franchement?

        Et j’aimerais bien savoir ce qui vous permet de dire qu’on ne serait pas « en temps normal ». Des attentats majeurs tous les 3 mois sont bien parti pour être la nouvelle norme en Europe.

        1. Bonjour Nono
          Les caisses sont vides, l’état providence en échec (misère et violence).
          Ils sont dos au mur, la seule manière de s’en sortir, c’est un bon conflit.
          On pourra alors lancer un grand emprunt (sur nos comptes) volontaire, un emprunt citoyen…

          Bienvenue dans la dystopie.

        2. Ben c’est quand même la gôche qui nous a pondu la loi renseignement, l’état d’urgence et la réforme de la constitution.
          Et la même gôche, à part les effets de manches, n’a pas ajouté de budget significatif pour la sécurité du pays , mais elle veille jalousement aux avantages et aux privilèges de la sécu, du RSIet de tous les parasites composant sa clientèle.

          1. N’importe quel gouvernement aurait déclaré l’état d’urgence après les massacres de novembre.
            La question du RSI et autre administration soviétoïde n’ont rien à voir avec le problème du terrorisme islamique.
            Et si on regarde le problème honnêtement, aucune idéologie issue de l’humanisme moderne occidental n’ est adapté à une guerre de religion. En la matière, les libéraux ne feraient pas mieux que les socialistes.

            1. Si ils feraient mieux.
              Un état de droit, un état régalien compétent contre les délinquants, une politique extérieure non agressive, des juges qui font leur boulots au lieu de faire de la politique, une vision non boboïde de l’immigration, des immigrés qui travaillent et qui ont autres choses à faire que de ruminer leurs rancoeurs.
              Et j’en oublie.

            2. Les libéraux n’auraient jamais été foutre la merde au 4 coins du monde, ils n’auraient pas financer des dictateurs, usé massivement de la corruption, collaboré avec des mafias, des organisations criminels des extrémistes…Nous récoltons aujourd’hui les fruits de 150 ans de politiques foulant au pieds tous les principes libéraux et comme d’habitudes ce sont les innocents qui paient l’addition.

              1. Je ne vois pas bien en quoi les juges auraient un rôles moins politique dans un cadre plus libéral. Qu’il soient élus ou nommés le problème reste le même.
                La version boboïde de l’immigration est partagée à part égale par les libéraux et les socio démocrates.
                Mais franchement, vous proposez quoi à un type qui croit fermement accéder au paradis en vous tuant? Un poste chez brioche doré? Une petite auto?

                1. Les juges en france ont une vision politique car issue d’une école politisée à bordeaux. L’école de la magistrature qui crée un esprit de caste (comme l’ena)

                  La version boboïde de l’immigration est en effet, malheureusement, défendue par des libéraux de la génération Mitterrand, mais pas par les libéraux historiques que ce soit JF. REVEL P. SALIN, par exemple.

                  Les socialistes ont créé un terreau favorable aux islamistes, tout le monde en souffre, les français et les immigrés.

                2. La vision boboide de l’immigration est bien différente de celle des libéraux. Les libéraux sont pour l’immigration parce qu’ils sont pour la liberté de déplacement, les bobo pour punir les blancs.
                  Jamais un libéral ne créera de lois anti-racistes.

                  1. Bonjour dexter
                    De la même manière que les libéraux ne sont pas anti ou pro-natalistes, les liberaux ne sont pas pro ou anti immigration, ils considèrent que c’est une affaire personnelle Ils sont juste pour des frontières ouvertes.
                    Une politique pro-nataliste est une politique qui favorise les parents à avoir des enfants.
                    Vous dites vous même que vous êtes pour l’immigration.
                    Je suis pour des frontières ouvertes, les étrangers passent.. ou ne passent pas. Les gens rentrent ou sortent.

                    1. Bonjour, « pour l’immigration » signifiait pour l’ouverture des frontière biensur. Pas pour l’immigration organisé par l’état pour des motif idéologique, économique ou électoraux.

        3. Nos politocards, gonflés à l’égo, n’ont qu’un seul objectif, augmenter leur pouvoir. La pauvreté, la peur est le plus sur moyen d’y parvenir et ces attentats représente de magnifiques opportunités. le plus beau c’est que le peuple étalant toute sa médiocrité ne demande même pas de comptes à ceux qui devrait les protéger, Hollande va encore sortir quelque lois liberticides et grimper dans les sondages…

  8. Etrangement, ça me paraissait prévisible qu’une fois que la traque d’après 13 novembre baisserait d’intensité, il y aurait une relance. Et on pourrait bien s’apercevoir à nouveau que ce sont des réseaux inconnus des services de police, et que toutes les mesures d’état d’urgence n’auront servi à rien, qu’à faire le jeu des terroristes en compliquant la vie — et la mort — des honnêtes gens.

  9. Bien que tous leurs experts disaient que le plan vigipirate ( interdire de se garer devant les écoles, les hopitaux etc…) ne servait à rien notre chef de guerre ( Hollande) et notre ministre del’intérieur ont persisté à penser que le problème était un  » sentiment d’insécurité  » ( et non de sécurité à et qu’il suffisait donc de rassurer en embêtant le plus possible le citoyen innocent pour qu’il s’en rende compte.
    Le problème est que notre Ministre de l’intérieur n’a pas le profil pour un tel ministère en temps de guerre!!
    On peut parier qu’il pleurnichera encore et qu’il n’osera pas nommer l’islam.A quoi à donc servi l ‘é d’urgence? Combien des 15 000 fiches S islamistes ont ils été neutralisés? Cette fois ci le peuple va se rendre compte qu’ils sont impuissants à résoudre les problèmes de sécurité ( comme d’ailleurs le chômage ….)

  10. Non ce n’est pas la guerre car en cas de guerre on peut toujours se défendre. Ce qui arrive n’a pas de nom et laisse un goût amer d’impuissance. Alors on fait quoi ? On sort et on va chanter du Edith Piaf ? Et dans 5 mois on recommence ? Entre temps ,on refera une petite danse du ventre parce qu’un blaireau aura été arrêté vivant et sera passé du grade de petite frappe de quartier au grade de caïd ,logisticien et cerveau du groupe ? Je n’ai pas de réponse , la seule chose dont je sois sûre c’est que je n’ai aucune confiance en ceux qui nous gouvernent .

  11. Une horreur…Maintenant tout cela est prévisible en raison de l’éffondrement économique en cours et de l’incapacité de l’état régalien à remplir ses taches…

  12. Stéphane Boulots

    Petite question :

    Si deux kamikaze s’était fait explosé dans les tribunes d’un match des Yankees, d’autres avaient mitraillé des terrasses à Georgetown, fait un carnage au Madison Square, aurait posé des bombes dans un terminal de JFK et dans la station du Capitol, combien de divisions de Marines, de l’Airborne et de Rangers seraient en se moment entre l’Irak et la Syrie ?

    Cette horreur risque malheureusement de se reproduire : on ne se protège pas de la pluie avec une lanterne.

    La diarrhée de déclarations fracassantes de « mesures de protections et de renseignement » me donne la nausée. Le prochain déchainement contre les migrants et autres mères de familles voilées me rend déjà malade.

    Entre donner des coups de menton et prendre le métro, certain peuvent choisir.

    1. Mais dites-moi, il y a eu un paquet de soldats envoyés suite au 11 septembre. Cela a-t-il diminué le nombre d’attentats, ou au contraire, augmenté ?

      1. Stéphane Boulots

        Clairement diminué : aucune réplique d’AQ n’a eu la taille de 11/9 alors que les opérations de l’EI en Europe ne font que se durcir et être de plus en plus violentes.

  13. Diminué ? Le nombre a bel et bien augmenté. Il a même explosé ! Et c’est très bien documenté, ici :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27attaques_terroristes_islamistes
    Le nombre de victimes du 11 septembre a largement été doublé, triplé même, depuis. Quant à dire « c’est l’EI, c’est pas AQ », pardon, mais ça me fait rire : c’est blanc bonnet et bonnet blanc (no pun intended). Les faits sont têtus : le fait d’avoir bombardé l’Irak, l’Afghanistan ou la Syrie n’a absolument pas diminué le risque d’attentats.

    1. Stéphane Boulots

      @h16 : J’ai répondu trop vite : aucune réplique aux USA : à part l’attentat de Boston, n’ont eu lieu que des actions isolées alors que comme vous le dites très bien la menace terroriste globale n’a fait qu’augmenter et que en France et en Belgique, depuis 2012 on est dans une escalade.

      Désolé d’avoir un point de vue … rationnellement.égoïste … Et de ne pas m’intéresser aux attentants des autres, je ne suis pas très partisan d’une sécu anti terroriste mondiale.

      C’est largement plus les politiques socialistes des « démocraties populaires arabes » anticléricales issues de la guerre froide qui sont à l’origine du bazar que les coups de pied dans la fourmilière.

      1. Il y a évidemment un lien avec « les politiques socialistes des « démocraties populaires arabes » », et bien sûr, les bombardements occidentaux n’expliquent pas tout, loin s’en faut, mais selon votre raisonnement, il n’y a eu aucun attentat islamiste en Suisse, ni en Roumanie ou en Italie par exemple. Je doute que les actions entreprises par ces pays expliquent ce fait.

        Autrement dit, tirer la conclusion « plus d’attentats sur le sol US » de « parce qu’ils sont intervenus là-bas » est l’exemple type d’inférence causale fausse faite sur une vague corrélation.

        1. Stéphane Boulots

          @h16 : ne tombez pas dans l’homme de paille …

          La corrélation est juste le Cost/ROI des actions menées : clairement si les terroristes avaient les moyens de balancer des attaques nucléaires sur DC, ils le feraient, par contre personne n’ira se faire exploser en Corée du Nord, vu que personne ne le saura jamais.

          L’erreur est de croire que l’on peut « pacifier » ces zones, alors que seuls les habitants eux-mêmes peuvent le faire (l’EI l’a bien compris en condamnant la population à l’exil) : qu’en transformant ces pays en « démocraties » on aura la solution : ce n’est pas la démocratie qui pacifie une zone, c’est la liberté garantie à ses habitants par et contre le pouvoir.

          C’est cette liberté et la subsidiarité qui fait contrepouvoir, pas la loi du plus fort (et du plus menteur) organisée dans des bureaux de votes : si les américains (poussé par l’ONU, c’est à dire par les social démocraties) n’avait pas créé les conditions de guerre civile en poussant clans contre clans, familles contre familles, secte religieuse contre secte religieuse, dans une « démocratie » Iraquienne qui élirait le prochain « Calife » et avait mis en place un modèle fédéral, ce « pays » aurait continué à saluer la chute de Saddam dans la joie.

          Alors, oui, il faut attendre que la poussière retombe une fois la boue remuée … et ça pour les intellectuels de tout bord, c’est assez impensable.

Les commentaires sont fermés.