Le remaniement, crépuscule du hollandisme

Publié Par Éric Verhaeghe, le dans Politique

Par Éric Verhaeghe.

François Hollande - Crédits photo Philippe Grangeaud - Parti Socialiste via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0

François Hollande – Crédits photo Philippe Grangeaud – Parti Socialiste via Flickr (CC BY-NC-ND 2.0

 

Le spectacle donné par le brillant remaniement de François Hollande et de Manuel Valls n’en finit pas de susciter l’hilarité. Il donne la preuve, en tout cas, de la mauvaise santé du régime. L’appétit individuel au détriment de l’intérêt général ne se cache même plus. Si François Hollande sonne bien le crépuscule de la Vème République, le remaniement sonne le crépuscule du hollandisme.

Le remaniement et l’extravagant M. Fabius

Après avoir passé plusieurs années, comme ministre des Affaires étrangères, à flatter les intérêts américains et combattre les régimes laïques du Moyen-Orient, Laurent Fabius entame une retraite bien méritée à la présidence du Conseil Constitutionnel. Ce cadeau ne suffisant pas, il souhaite cumuler cette fonction avec celle de président de la COP 21, histoire de bien montrer à tous ceux qui voudraient soulever une question prioritaire de constitutionnalité dans le domaine de l’écologie quelle sera l’issue finale du dossier.

Bien entendu, Laurent Fabius s’est empressé d’expliquer qu’il se « déporterait » dans l’hypothèse malheureuse où le cas de figure se présenterait. Un président de Cour qui ne peut siéger pour partialité dans l’affaire ! Excellente entrée en matière. On ne pouvait rêver mieux pour amoindrir la fonction.

Même Ségolène Royal s’en inquiète. Il faut dire que, dans cette farce, non seulement elle n’a pas existé dans la COP 21, mais elle n’existera pas après. Fabius ne lui laissera même pas les miettes du gâteau.

Le remaniement et l’extravagante Mme Cosse

De son côté, Emmanuelle Cosse, l’ancienne gourou des Verts devenue ministre du Logement, ne manque pas une occasion de savonner la planche de l’ensemble de l’équipe. Non seulement elle jure n’avoir rien « marchandé », mais elle soutient maintenir son opposition à l’aéroport Notre-Dame-des-Landes. Traduction libre et personnelle : je n’ai rien demandé en échange de mon entrée au gouvernement, j’étais tellement pressée de quitter le panier des crabes Verts pour avoir une voiture de fonction et un chauffeur ! En revanche, je compte bien ne pas respecter la solidarité gouvernementale.

On s’en amuse par avance. Qui plus est, Cosse a permis un spectacle inédit : désormais, les Verts rient jaune.

Le remaniement et l’extravagant M. Ayrault

Jean-Marc Ayrault, à peine arrivé au Quai d’Orsay, s’est fendu d’une brillante déclaration qui prouve qu’il n’a pas profité de sa cure de députation pour corriger sa surdité :

« La France et l’Allemagne, dont les initiatives communes sont déterminantes et seront déterminantes, mais également tous les États membres de l’Union européenne, doivent se retrouver rapidement sur une ambition renouvelée », a-t-il ajouté. « Ce sont non seulement la cohésion et la solidarité de l’Europe qui sont en jeu mais aussi la survie du projet européen lui-même ».

Alors que, de partout, les appels à une modification en profondeur du projet européen fleurissent, alors que l’Union est au bord du Brexit, Ayrault nous annonce déjà qu’il reprend le marteau-piqueur en main et qu’il compte bien forer droit.

Le remaniement et l’extravagante Mme Azoulay

Le pompon de la journée revient bien entendu à l’éviction de Fleur Pellerin, la ministre de la Culture qui ne lisait pas de romans. Quelques heures avant son départ, elle annonçait encore urbi et orbi qu’elle était sûre de rester au gouvernement. Tant de clairvoyance réjouit l’esprit ! Un quart d’heure avant l’annonce officielle du remaniement, Jean-Marie Le Guen l’aurait « affectueusement » prise dans ses bras pour lui dire : « tu as été débranchée ». C’est mignon ça ?

Selon Le Point, François Hollande l’a ensuite appelée pour lui dire qu’il avait besoin de quelqu’un qui « fasse de la politique ». Pour cette raison, il a choisi une fonctionnaire sans aucun mandat pour la remplacer : Audrey Azoulay, copine, selon la rumeur, de Julie Gayet.

Placer les favorites de sa maîtresse, ou la politique selon François Hollande.

Les semaines à venir devraient être très divertissantes pour tous ceux qui aiment le spectacle d’un corps social en putréfaction.

Sur le web

  1. Hollande est un ‘fin’ stratège , il nous offre une diversion permettant d’alimenter les gazettes de choses totalement insignifiantes et continuer son train-train quotidien…ses ministres ne sont que des potiches , tout se fait derrière leur dos par des gens ayant vraiment le pouvoir et ce pouvoir en a rien a faire du sort des français et de ce que pensent les français qui sont , je le rappelle, des veaux tétant les mamelles du gouvernement et qui ne deviendront jamais des adultes.

    1. Que les Français soient des veaux, je n’en disconvient pas et la lecture de cet à article montre bien à quel niveau, pour eux, le débat va se placer!

      Je remarque que ce pays en pleine débâcle financière publique engage un supplément de ministres (+ chauffeurs, +bagnole, + logement, + cabinet et + dépenses) à mon avis, judicieusement choisis dans le seul but de faire voter F.Hollande en 2017, le reste étant accessoire, comme chacun sait maintenant.

      La France n’est pas une république bananière, enfin pas tout à fait: il préfère conserver cette constitution qui fait du président un électron libre incontrôlable! C’est bien plus confortable!

      Et puis, la seule solution pour virer un président de la république (oui, sans majuscules: faut pas pousser!), c’est qu’il organise un référendum: ce n’est pas près d’arriver!

      Le challenge, maintenant, pour Fr.Hollande est que N.Sarkozy, si confiant sur ses talonnettes, pose sa candidature sans l’aval de la primaire de son parti, avec forcément un autre candidat de cette droite vétuste, en léthargie depuis 2012 (tout miser sur un escroc, ça laisse groggy!).

      Là, 2ième solution: persuader le P.S. que lui, Fr.Hollande, a le plus de chances et donc que la primaire est inutile ou, détenteur de données cachées aux autres, il pourra écraser tout ignorant en face de lui.

      De toute façon, il doit presque déjà préparer son discours face à M.Le Pen, sûr, déjà, d’obtenir des votes de droite, genre front « Républicain » contre « front national », le feront passer malgré les divisions (bien compréhensibles) de la gauche!

      Mais en fait le sort des Français, franchement, dans le microcosme, tout le monde s’en fout!

  2. Les maîtresses de Hollandouille, c’est ce qu’on retirera de ce quinquennat inexistant. Marianne elle aussi a été bernée.

  3. « le panier de crabes Verts »

    Le crabe vert est familièrement dénommé « curé » (par exemple, sur le littoral vendéenne). Il est considéré comme une espèce invasive redoutable.

    N’en est-il pas de même des prêcheurs de la secte verte à partir de laquelle il se répandent dans toute la société !? 😆

    1. 😳

      le littoral vendéen

      1. Carcinus maenas, crabe enragé ou crabe vert, au logement : carcin-home…

  4. « très divertissantes pour tous ceux qui aiment le spectacle d’un corps social en putréfaction » , pas réjouissant , car quelque part , ce corps , c ‘est le notre …
    Mais bon il nous faut mourir pour mieux renaître , pas le choix , rude chemin et qui n’en finit pas

  5. Cécile Duflot n’est pas moins arriviste et moins éGologiste que les trois ex-membres d’EELV ne représentant pas les militants écologiques de terrains entrant dans ce gouvernement qui continue de prévoir très mal, comme tous ses prédécesseurs depuis des décennies.

    C’est parce que, même après la candidature René Dumont, nos irresponsables politiciens n’avaient, dès 1975, aucun sens de leurs responsabilités environnementales pour les générations futures qu’il fallait effectivement offrir la possibilité d’utiliser un bulletin écolo aux législatives de 1978 et créer un parti écologique qui ne dev(r)ait être ni à droite, ni à gauche, mais légèrement en avant et montrant exemplairement la bonne direction.

    Hélas les ors de la république et la notabilisation pourrissent et on dit que l’Histoire ne repasse pas les plats.

    Pauvres générations futures sacrifiées sur l’autel de l’aveugle consommationnisme suicidaire.

    1. L’écologie est une science dont les conclusions répondent à des faits dûment démontrés et n’est pas un parti reposant sur des dogmes marxisants.
      Jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas encore vu un seul groupement écolo qui ait une once de verni scientifique. L’écologie sert uniquement de faire valoir à des individus sans scrupule, des escrocs intellectuels.

      1. On est loin des bouquins de R.Dumont dans ce que vous dites!

        Oh que si, partout nous avons eu besoin d’un parti écolo pour réveiller les consciences politiques qu les ont d’abord ridiculisés: le chemin a été long jusqu’à la COP21 (dont je ne suis pas assez naïf pour croire qu’il sera suivi d’effet marquant!) Mais cela nous a donné l’occasion de voir L.Fabius (le père de l’escroc, celui qui montrait sa 2C.V. mais pas ses autres véhicules dans Paris-Match, quand il allait acheter sa baguette en charentaises, pour la famille, le dimanche matin: je l’ai vu: de là à penser qu’il nous prends pour des crons?).

        Donc on a vu L.Fabius ému, versant une larme, celle qu’on n’a jamais vue, même par compassion, lors du scandale du sang contaminé!

        Et le voilà bombardé à la tête du Conseil Constitutionnel, brisant déjà, préventivement, la séparation des pouvoirs (oui, c’est bien du conseil constitutionnel qu’il va devenir président!) en conservant un bureau au Quai d’Orsay sous prétexte de COP21.

        Vous voyez bien que l’écologie est utile en politique!

        Quelle hypocrisie!

  6. Les hauts fonctionnaires et autres cabinets vont pouvoir faire ce qu’ils veulent ! ils n’ont plus de chefs

  7. Mme Azoulay est aussi la fille de Mr André Azoulay( je l’ai déjà signalé ici, lire la bio du papa)…

      1. le papa peut rendre des services…

        1. Et alors? Moi aussi, je rends service à mes enfants quand je peux! Et je leur souhaite le meilleur!

  8. Les écolos prouvent une fois de plus que les convictions des degôche s’arrêtent à l’entrée de la chambre. Pour un maroquin, l’origine du f……. importe peu.

  9. J’éprouve envers Hollande et sa cour de conseillers de la haine.
    j’avoue difficilement comprendre les arguments de quelques libéraux, qui envisageraient, néanmoins, de voter pour lui en 2017; dans le cas d’un duel contre Sarkozy au second tour.

    1. @frankie-g la haine est leur faire trop d’honneur , le mépris, le désintérêt sont plus adaptés à ces types. Pour le vote , rester chez soi plutôt que de perdre son temps à leur donner l’illusion de démocratie . Mais je comprends votre colère .

      1. Je ne comprends même pas que vous n’ayez jamais observé que tout nouveau pouvoir, en France, promet d’introduire « un peu de proportionnelle » dans les résultats des scrutins.

        Mais accrochée comme une moule à son bouchot, la France ne change jamais rien, attachée qu’elle est à son « combat de gladiateurs » des 2 candidats à la présidence en lice pour recueillir la voix du téléspectateur!

        Si s’approcher de la démocratie, c’est la proportionnelle, en France, c’est « Vae victis! »: la mort du vaincu fait partie du spectacle et le parti du vainqueur est clairement renforcé! Les choses sont claires: droite contre gauche, noir contre blanc, rouge-rose contre bleu, vrai contre faux, alors que des 2 côtés, on ment pareil!

        C’est simplement lamentable et c’est la victoire définitive de la « parole » ou la « pensée », l’élucubration ou le « livre », sur toute réalité restera la seule réalité qui permette ce chauvinisme nationaliste et cette impression d’être définitivement supérieur à tout quidam n’étant pas un « vrai Français »!

        C’est à mourir de rire si ce n’était pas à pleurer au pays se prétendant indument « la Patrie des Droits de l’Homme » alors qu’elle les respecte aussi mal qu’à Calais, ce chancre de l’accueil européen!

  10. Vous citez le Point ,j’en profite pour signaler sa partialité et son service de censure pour les posts digne du KGB comme le Figaro d’ailleurs ils roulent pour certains partis
    Bien sur qu’en interrogeant son entourage on ne peut qu’être atterré par l’incompétence, l’incohérence de nos gouvernants qui bien qu’européens ne regardent pas, tout ce qui marche bien, chez nos voisins et laissent sombrer le vaisseau France au nom de l’exception française

  11. @tany Merci de rappeler quelques fondamentaux, pour débusquer cette secte fière de ses 2% aux européennes

  12. Moi je dis bien jouer, en quoi croyez vous qu’ils volent pour la France.
    Ca serait trop d’Honneur au sans dent que nous sommes.
    Il vole pour lui c’est tous juste parfais
    tous le monde parle de ces cabrioles en oubliant l’essentiel
    tous juste parfais

  13. Tout ça pour éviter une candidature écolo en 2017.
    C’est cher payé.
    Reste à savoir comment voter pour le duel MLP/FH.
    L’envie d’abréger les souffrances de la Vème Ripoublique me reprend. Désolé.

    1. Ben c’est pas lui qui paye, c’est vous.

  14. L’affligeant candidat (gagnant) de la planète bobo et de la presse partisane bête et méchante (campagne d’insultes inouïe de l’adversaire politique) dans toute sa splendeur.

  15. Ce remaniement ministériel n’etait pas prévu pour être de la politique-spectacle mais de la politique-politicienne, il rassemble les maigres cartes de hollande pour 2017.
    Il a tourné au spectacle comique, certes, pour qui a envie de rire.

    Le clou, pour fêter sa nomination, Laurent Fabius entend violer la constitution et cumuler.
    Claire-Ségolène Royal, la perroquet au pauvre vocabulaire, s’étrangle et demande une Nième fois une « mise au clair ».

  16. Et que dire de JM Baylet !!! Grand patron de presse dans le midi et ministre. Bref, la mafia socialo dans tout sa splendeur.

  17. Appelons les choses par leur nom. Mme Azoulay est juste un prête-nom pour Julie Gayet. Cette dernière est en campagne dans le monde du spectacle depuis de nombreux mois en vue de soutenir la candidature de son « fiancé ». Il suffit de lire Paris-Match et Closer pour la voir dans toutes les occasions à faire de la communication envers les show-business. D’ici 2017, le ministère de la culture va distribuer de l’argent et des bisous dans toutes les directions.

  18. La contradiction est très claire :
    – dans son interview télévisé, Hollande décrit lucidement les priorités des français (sécurité, chômage, croissance)
    – il n’y a rien dans le remaniement allant dans le sens de ces priorités. Au contraire, aucun renforcement au niveau de Cazeneuve, maintien explicite de notre politique étrangère contre-productive en Syrie, dégradation de Macron, augmentation de taille du gouvernement donc augmentation des dépenses et des couacs.

    Il fait donc l’inverse de ce qu’il annonce comme objectifs. Il est navrant qu’après il ne comprenne pas que ses promesses ne soient jamais respectés et que sa popularité soit à des record de faiblesse.

    1. Il comprend très bien. « Qu’importe qu’ils me haïssent pourvu qu’ils m’élisent ! »

  19. Notre république, qui n’est plus une démocratie, si tant est qu’elle aie été un jour, est en pleine décomposition.

    Le vrai pouvoir a été pris par les Partis Politiques, confortés par l’argent, les médias, l’Administration et les syndicats, ces Partis qui décident du choix de leurs candidats sous une apparence de démocratie totalement dévoyée.

    Hors, les campagnes sont financées par l’Etat, c’est à dire nos impôts, ce qui, normalement devrait permettre à tout un chacun de se présenter à ses risques et périls s’il n’obtient pas le quota minimum.

    Conclusion : les français sont vraiment des veaux, la Constitution leur permet d’élire démocratiquement n’importe quel citoyen qui serait digne de représenter le pays avec de vraies idées et de vraies valeurs, mais ils préfèrent voter pour des ripoux professionnels de la politique, des incapables qui ont tous fait leurs preuves, mais qu’ils ré-élisent systématiquement.

    Que voulez-vous faire devant tant de crétinerie?

Les commentaires sont fermés.