Après l’émotion, Big Brother ?

Publié Par h16, le dans Édito

C’est un grand succès mes petits amis ! Des miyons de personnes se sont rassemblées dans un magnifique élan d’unification républicaine afin de dire non à la méchanceté. Et pour bien marquer l’événement, qui a amalgamé tous les gentils de France (ou presque), étaient venus les leaders des gentils du Monde Entier (ou presque).

Nous sommes lundi et la situation est maintenant parfaitement éclaircie : tout le peuple est derrière son chef, uni par ses décisions courageuses, détaillées avec ce courage et cette diction cristalline qui le caractérise, de lutter contre le racisme et la barbarie. Les analyses de la situation et des racines du mal qui ronge la société française ont été menées, et des solutions sont déjà à portée de main. Il va se passer des choses. Et vu l’urgence, ça va pulser.

Dans la presse, c’est l’extase collective et républicaine. Entre la mobilisation sans précédent, qui permet d’oublier les manifestations clivantes consécutives au Mariage Pour Tous, et la magnifique brochette de chefs d’État et de gouvernement que notre Président a réussi à rassembler sur la photo, difficile de ne pas dégainer les plus gros superlatifs pour en tartiner des articles dont le fond est, partout, sensiblement le même : la France s’est immédiatement dressée comme un seul homme pour dire non au terrorisme. Bref : toute la presse, baignée dans ses propres endorphines, est finalement heureuse de constater que le peuple, et mieux même, le monde entier, peut se rassembler derrière Hollande.

La réalité (celle sans le shoot de drogues naturelles pour atténuer la souffrance) est malheureusement un tantinet plus complexe.

D’une part, on ne pourra s’empêcher de tiquer (au moins) sur la récupération proprette de l’ensemble de l’opération par les éternelles associations anti-racistes, droit-de-l’hommistes, citoyennes, festives et subventionnées, et sur les politiciens en mal d’amour populaire. Difficile de ne pas voir les deux castes, d’un côté les politiciens et les gouvernants, de l’autre le peuple. Difficile de ne pas halluciner lorsqu’on voit la première caste, bras-dessus, bras-dessous, défiler pour un hommage à ceux qui firent de l’irrévérence, de l’anti-conformisme et de la liberté d’expression totale un combat actif, notamment contre ceux-là même qui défilent, chantent la Marseillaise, font sonner le glas de Notre-Dame ou créent des symboles républicains pour mieux aider leur carrière politique. Difficile d’oublier que dans ces chefs d’État ou de gouvernement se trouvent certains thuriféraires effervescents d’une parole largement policée, pour ne pas dire adeptes de la censure.

je suis hypocrite

D’autre part, il y a quelque chose de gênant, ou de paradoxal, à prétendre que notre mode de vie ne sera pas modifié par les attaques ignobles des terroristes, tout en modifiant de façon assez sensible notre mode de vie dans la foulée. S’il est facile de comprendre et sympathiser avec l’élan humain qui tend les uns à se rapprocher des autres en période de crise, de gros problème voire de catastrophe, s’il est nécessaire de louer en conséquence cette capacité de tous à puiser dans la fraternité, ce que l’humanité a de plus beau, pour espérer progresser vers une société plus douce, il ne faut cependant pas oublier que ces réactions, à chaud, sont basées sur l’émotion, pure, vive … et irréfléchie.

Si l’on peut souhaiter que beaucoup se rassemblèrent pour rendre hommage à des gens qu’ils ne lisaient pas, si l’on peut ardemment espérer que ces manifestations furent gigantesques pour protéger la liberté d’expression, si l’on peut vraiment désirer que les motivations émotionnelles des uns et des autres ne puisaient ni dans la peur, ni dans la colère, force est malheureusement de constater que ce lundi, au lendemain de ces événements, des voix s’élèvent déjà pour qu’on modifie, encore un peu plus et un peu plus profondément, notre mode de vie et notre liberté d’expression.

Ici, il me suffira de rappeler le tweet glaçant de Pécresse, élue UMP, qui — n’en doutez pas — sera sans aucun doute rejointe par l’un ou l’autre tribun du PS ou d’un autre parti satellite de la grande coterie de l’étatisme décontracté, pour bien montrer où nous allons :

tweet pecresse il faudra un patriot act

Ben oui, pourquoi laisser gâcher une bonne crise comme celle-là sans rapidement pousser de nouvelles fournées de surveillance à tous les étages ? Pourquoi ne pas profiter de cette belle émotion pour polariser un peu les Français vers des solutions qui, si elles ont largement prouvé leur inefficacité générale en matière de lutte contre le terrorisme, ont en revanche largement aidé l’État à poser de furieux jalons d’une société de surveillance totale et irrémédiable ? Ce serait vraiment dommage de s’arrêter en si bon chemin alors que les préludes ont été joués depuis quelques années, quelques mois ou quelques semaines et qu’ils n’ont déclenché aucune réaction du bon peuple, bien heureux de s’occuper d’autre chose.

Eh oui : on tient une occasion en or, parce que non seulement, les Français sont d’habitude assez facile à distraire avec des sujets tout faits, mais en plus, actuellement, ils ont été suffisamment pétris des bonnes émotions pour que la mise en place d’une série de lois d’exception ne pose en réalité guère de problèmes.

lois d'exceptions

Tout au plus suffira-t-il d’insister sur les dissensions actuelles de la société française (on pourra, par exemple, faire intervenir des profs et leur ressenti au niveau du vécu), de bien montrer que nous sommes en guerre (là encore, en faisant parler les bonnes personnes), et le reste du peuple suivra sans problème. Les Américains y sont parvenus, on ne voit pas trop bien pourquoi les Français ne pourraient pas faire pareil.

Il faut se résoudre à l’évidence : alors que la France croule sous un État déjà pléthorique, insinué partout, dont la taille est la raison principale pour laquelle le pays est, économiquement, au bord du chaos, alors que le pays souffre déjà d’une mise en coupe réglée de sa liberté d’expression, de ses autres libertés (propriété privée, celle de se défendre soi-même, d’entreprendre, de faire du profit, etc…), raisons pour lesquelles on a consciencieusement découragé toutes les bonnes volontés et fermé toutes les portes de sorties aux classes les plus industrieuses, créant ainsi un terreau ultra-favorable aux plaies qui nous agitent ces derniers jours, alors que le peuple supporte déjà tout cela, tout montre que, grossièrement manipulé par une caste dirigeante ne reculant devant aucune bassesse pour arriver à ses fins, il va choisir d’en rajouter encore une bonne couche.

Forcément, ça va bien se terminer.

what could possibly go wrong 2
—-
Sur le web

  1. Encore 100 % d’accord et notamment avec le dernier §.

    J’ajouterai que la machine de propagande est impressionnante. Mais la récupération des émotions est si facile.

    J’encourage ceux qui n’ont pas encore lu ce texte de Ayn Rand à le faire : http://fare.tunes.org/liberalisme/philo.html

    J’espère que les libéraux arriveront à faire entendre leur voix dans le débat qui va commencer. J’en doute car les médias sont trop partisans mais il reste internet … pour le moment…cependant.

    1. Qui a constaté que pour les achats sur Itunes il faut maintenant donner une adresse email et déclarer être résident fiscal en France ?

  2. Je suis fasciné par la capacité qu’a le peuple a réagir face à certaines injonctions. Ce dernier ne voit pas les contradictions affichées par ceux qui nous gouvernent, tant il est dans l’émotion pure.
    Cette gauche, il faut bien le reconnaître, est capable d’envoyer des messages subliminaux à un peuple qui, tétanisé par de tels évènements, est incapable de discernement.
    Puis, voir toute cette brochette de « grands démocrates » défiler au nom de la liberté d’expression a quelque chose de pathétique. Voir ensuite Hollande, Sarko et Valls se « Kipper »au nom de la sacro sainte laïcité est à mourir de rire … pardon je caricature !

  3. Confusion il y a !

    Ce tragique événement que l’on nous passe en boucle depuis une semaine déjà….
    Les gens se lobotomisent en regardant la TV en boucle.

    Hier il y avait même un petit reportage, le nième, avec un fond musical de: john lennon, imagine.

    Ou, comment se foutre de la gueule des gens mort ?

    Très simple, avec une fête qui tourne en peace and love….

    Merci les médias et les politiciens. Je me sens toujours pas Charlie. Ma peine et ma tristesse reste entière.
    Quant aux pseudo extrémistes, Alain M le dit si bien.

    Ces connards ne voulaient pas se suicider, il n’avaient pas le cran. Ils ont donc décidé de partager leur mort avec d’autres humains.

    Dans un soucis de communion probablement.

  4. Mais ils disposent déjà d’assez de moyens de contrôles. Pas assez exploités.
    Que peut-on rajouter ? Une caméra dans les chiottes (au bon endroit…) ?

    1. Uniquement chez Najat !
      Évitons MST comme bureau, SVP.

      Un écran de TV, une caméra, un Etat qui peut interagir en direct. (on y est)

      Regardez comme cela fait du « bien » au peuple.
      Les hunger games, les jeux des Romains, etc…

      Le peuple aime cela, ça le réuni.

      A une époque l’on brulait des sorcières, on pendait des méchants.
      A une époque on tranchait des têtes de Rois.
      A une époque……il y avait des guerres de religions.

      En 2015, nous avons vachement évolué. Au niveau de plein de truc.
      Reste quand même qq détails à régler:

      Il faut plus de lois, plus de taxes, plus de religion…..

      YES, A…. est grand et misére’heu’cordieux.

      Et le parfum de la Rose continue sous un air de Lénnone.

      PEACE MAN

      1. La caméra dans les chiottes, c’était assez … poutinien ❗

        1. Poutine sait très bien s’accompagner. Le cochon….

    2. Non, non: plus de moyens –> plus de taxes !!

  5. Merci H16 de nous rappeler ces idées sensées !

    Je crois qu’il n’y à plus qu’a foutre le camp d’ici…

  6. Cette télé en boucle a un pouvoir : perforant les mentalités les plus faibles à coût et coups de répétitions, en jouant sur tous ceux qui veulent être quelqu’un et se montrent de partout y compris sur les réseaux sociaux en rajoutant de l’indignation à notre stupéfaction.
    Les communicants de gauche gèrent tout cela parfaitement..

    Que serait-il passé si l’attentat avait eu lieu à « MINUTE », on les imagine avec un panneau « JE SUIS MINUTE » ??
    Non bien sûr, c’est pour cela que : JESUISHYPOCRITE, est parfait.
    Demain la limitation des droits d’expression, sur Internet.. Par les mêmes défenseurs de la liberté d’expression..

    1. Selon Wikipedia le journal Minute a été à 3 reprises la cible d’attentats terroristes :

      « – 2 décembre 1963, un incendie criminel dévaste ses locaux ;

      – 14 mai 1971, une bombe et deux cocktails Molotov sont jetés dans les locaux ;

      – 15 juin 1972, un paquet déposé devant le domicile de François Brigneau, éditorialiste du journal, est ramassé par un éboueur algérien, Saïd Mekki. La bombe qui y était dissimulée explose prématurément, le laissant aveugle et manchot ;

      – 13 avril 1985 : attentat à la bombe revendiqué par Action directe. »

  7. Ce déploiement de militaires, de forces de police, de plan vigipirate super renforcé, ne sert plus à rien car il ne se passera plus rien dans les jours et semaines qui viennent.
    C’étaient une bande de 3 « loups solitaires » (les services spéciaux américains en sont eux aussi persuadés).
    Sinon
    Comment expliquer que les frères Kouachi après l’assassinat au journal « Charlie Hebdo » n’aient pas bénéficié d’une cache discréte dans une cité toute proche de Paris, fournie par eur RESEAU terroriste ?
    Alors qu’ils ont erré sur les routes de l’Oise et du 77 en voiture, se faisant remarquer par un braquage inutile pour eux d’une station service et allant ensuite se faire pièger presque volontairement, dans une entreprise à Dammartin en Goele, où ils étaient certains à 100% de se faire encercler par les forces de l’ordre.
    Quant à Coulibaly au lieu de se planquer, il se suicide en allant se livrer à un baroud d’honneur porte de Vincennes.

    1. Une meute solitaire de 3 loups et quelques louves. Dont le but est de faire tourner un vigipirate renforcé pendant le plus longtemps possible, après être morts en martyrs avec le plus de couverture médiatique possible. Tout s’est déroulé suivant le plan. Et rien ne prouve que ce plan ne soit pas une petite partie d’un plus grand plan.

    2. Parce-qu’à partir du moment où ils avaient agi ils étaient repérés. Et dès qu’ils étaient repérés ils deviennent inutile et ne sont plus que des morceaux de viande, qui doivent essayer de mourir devant un max de caméra, et si possible en emmenant un max de policiers avec eux (pour cette dernière partie, c’est raté, mais pour les caméras on peut parler d’un carton plein).
      Quand on cherche activement à devenir un martyr, on ne cherche pas à préparer une planque pour l’après.

  8. Talleyrand disait » Agitez le peuple avant de s’en servir »
    On est en plein dedans.

    De l’émotion, de l’émotion a n’en plus pouvoir au nom de la liberté d’expression pour l’unité nationale.
    Va falloir rajouter quelques milliers de caméras, de policiers, de militaires ……

    Et puis, on va créer le marché de la puce RFID implantée et obligatoire pour tout individu, au nom de notre sécurité au cas, où il se passerait quelque chose de pas bien. C’est génial.

    La liberté ? je ne la vois plus.
    Alors vive la démocratie 2.o, sauce gaucho. (je plaisante pour ceux qui auraient une lecture au 1 degré)
    Mons fils dirait, c’est pitoyable.

  9. La seule couche sur laquelle certains pourront reposer en paix , c’est celle de la connerie institutionnalisée.

    Les services d'()e (in) sécurité sont déjà suffisamment informés:
    il faudrait juste nous expliquer pourquoi les tas.fr continuent à entretenir
    – à domicile-
    ceux n’ y ayant pas leur place.

    Valoriser
    -à juste titre-
    l’efficacité des groupes d’intervention mis en danger par l’inefficacité des structures censées faire leur travail en amont résume la vaillante république.

    La photo de famille a le mérite de montrer que les sociétés occidentales savent gérer leur deuil sans excitation mentale mais sert aussi à édulcorer les responsabilités partagées.

    1. On ne peut pas reprocher à la communauté musulmane de France le laxisme de l’Etat car la société dans son intégralité est en danger.

  10. Excellente analyse que nous serons nombreux à soutenir

  11. O combien vous avez raison, et o comment (a -100%) vous n’allez même pas être entendu par la bande au pouvoir. Et les lois liberticides qui vont suivre.
    A moins qu’ils passent une « patriot act » et les gens sortent en plus grand nombre pour protester.
    Mais là , les flics qu’ils ont chéri hier, vont être, comme par hasard contre eux.
    Ils ne seront plus hommes libres qui manifestent mais : casseurs, individualistes, et même terroristes !
    Ils ont oublié que la police est là pour protéger les institutions, PAS les gens. !

    1. En même temps, je ne juge pas, mais certain feraient bien de ranger au placard leurs vêtements qui pendouillent et raser leur barbe.

      L’époque n’est plus trop à ce genre de démonstrations afin de cracher à la gueule d’un peuple et d’une culture qui se fait de plus en plus petite et insignifiante par souci d’intégration.

      L’autre jour, j’ en ai vu un, il y en a pas beaucoup vers chez moi, les gens le regardaient bizarre quand même.

      Alors, oui, l’habit ne fait pas le moine….mais, dans le doute, ça énerve toujours quand même.
      Et si jamais l’Etat faisait quelques raccourcis fâcheux dans ce domaine, comme en Angleterre, que pourrions nous y faire de toute façon ?

  12. Quand bien même il y aurait une unité parmi ceux qui ont défilé dimanche, il y a il me semble 60 000 000 de personnes qui n’ont pas défilé et pourraient représenter DES unités bien plus grandes que celles des autres.

    Le premier rôle de l’état est de faire respecter l’ordre – peut-être même plus que la loi. Et cela n’a rien à voir avec les discours, les démonstrations et les belles théories. Ce qui vient de se passer est un échec de l’état – non pas seulement pour les malheureuses victimes, mais par l’ampleur médiatique de l’événement. Il y a de réels problèmes soudain porté à l’attention de ceux qui pensaient que le détail du dernier décret du gouvernement était la cause du siècle. Et ces vrais problèmes sont les mêmes avant et après. La seule chose qui a changé est le renforcement du point de vue probablement simpliste des 60 000 000 qui n’ont pas manifesté.

  13. UNIS POUR LA LIBERTE », c’est le titre du quotidien Les Echos, mais les mesures qui vont être prises seront contre elle. Quelle avancée!

  14. Une étude britannique (ICM Research) menée dans différents pays d’Europe a mesuré la sympathie dont bénéficie l’organisation islamique.
    Cette étude est évoquée dans Valeurs Actuelles par Samuel Laurent, consultant international et bon connaisseur des régions contrôlées par les djihadistes. Bilan : 7% d’opinion positives en Grande-Bretagne, 2% en Allemagne et… 16% en France. Pire : ce score monte à 27% chez les 18-24ans, 22% chez les 25-34 ans.
    Samuel Laurent accuse la classe politique d’avoir, à dessein, favorisé l’islamisation de la France, pour des raisons électorales à gauche, économiques à droite. « Nos dirigeants ont une lourde responsabilité dans ce choc de civilisation qui se prépare dans notre pays, pour avoir mené des politiques de courte vue …/… les liens entre une partie de la communauté musulmane et des groupuscules salafistes violents ont été occultés par le pouvoir politique».
    Une véritable censure (vous avez dit liberté d’expression, mais la liberté d’information ?…) s’est exercée sur l’enquête britannique qui pointe le danger particulier pour la France. S. Laurent poursuit : « tous ceux qui, comme moi, travaillent sur ces questions depuis longtemps savent que l’islam puise ses origines dans la conquête, dans l’annexion. Et qu’en l’absence d’un état fort, capable de le contenir, la radicalisation demeure toujours un risque important ». Enfin : « je suis convaincu, après avoir vu la lâcheté de nos élites dirigeantes, que la seule chose qui pourra vraiment les faire changer, c’est une très forte pression du peuple ».
    Alors, on fait quoi ? On continue, la tête sous le sable, la même politique en invoquant tous les matins « nos valeurs républicaines » ? On continue à dire, avec les médias caméléons dociles aux consignes gouvernementales, que « toute la France a manifesté hier » pour ériger notre défunte unité en nouveau totem ?

    1. 1/6 de la population Française est musulmane. Quand même !
      En admettant que Marine passe au pouvoir, cela risque de partir en vrille….

      Que faire ? Aucune idée ! :(

  15. finalement , le ps a mis au point cette marche avec tout ces dirigeants étrangers dans le but de masquer trés rapidement la déficience et l’incompétence des politiques à faire face à l’insécurité sous toute ses formes en france ;pendant que les gens défilez , ils ne pensez pas ou plus à cet état si branlant , puisque ces représentants faisaient eux mêmes parti du cortège ;

  16. Dans le même esprit, un article à lire absolument pour tous ceux qui lisent l’Anglais :

    http://gatesofvienna.net/2015/01/i-am-not-charlie-ill-shoot-back/#more-35220

    Il émane d’un journaliste américain qui en 2006 s’est vu commander un papier sur l’hystérie qui avait saisi le monde musulman à la publication des caricatures Danoises. Il y avait inclus la reproduction de certains dessins, qu’il trouvait par ailleurs bien anodins. Son patron a tergiversé, le temps de voir si toute la presse américaine s’y mettait… et l’article est paru avec d’autres illustrations, incolores et inodores.
    La conclusion de son article de la semaine suivante mérite d’être citée ici : « la honteuse faiblesse de la presse américaine et sa quasi-unanime incapacité à reprendre les caricatures est un terrifiant précédent, un précédent qui très certainement reviendra nous hanter dans les années à venir ».

    Prémonitoire, et éclairant sur certaines des responsabilités qui nous ont menés où nous en sommes : Comme le dit une citation connue (j’ai oublié de qui elle est) : « pour que le mal l’emporte, il suffit que les hommes de bien ne fassent rien. »
    Mais tout l’article est important, allez-y voir, et même, allez régulièrement sur le site « Gates of Vienna », ça vaut la peine.

  17. Cela criant vraiment ici.
    Mais on le fera savoir partout sur le toile. Et vous serez grillés.

    1. Sang sur sur contrepoint. C’est hallucinant

  18. Formidable , inoubliable , extraordinaire , grandiose ……Quel qualificatif choisir ????Voila c’est terminé les pleureuses sont rentrées , les drapeaux rangées avec leurs rubans de deuil , La Manif orchestrée par le pouvoir est une réussite comparable à celles qu’organisaient les soviétiques !!!
    On prend acte que Manuel Vals premier ministre désavoue Vals Manuel ministre de l’intérieur : en effet si j’ai bien compris l’objet de cette super manif il s’agissait de protéger la liberté d’expression quelqu’en soit le contenu ; soit mais du même coup les interdictions frappant Dieudonné tombent mal comme exemple d’applications ; les procès contre Le Pen JM sont de même nature !!!!! Il y aurait donc deux libertés une à défendre à grand coup de manif et une à étouffer à grand coup de lois liberticides !!!!!
    Le bal des faux – culs a donc déjà commencé avant même que les victimes ne soient inhumées : honte à nos politiques et à leur censure !!!!

    1. « Voila c’est terminé les pleureuses sont rentrées , les drapeaux rangées avec leurs rubans de deuil »: dites-vous.

      Votre assimilation (originale et « piquante ») à un enterrement, avec foule, embrassades (Pelloux-Hollande), une sorte de « trêve », et une vision univoque positive (comme on ne dit évidemment que du bien du défunt, le jour de son enterrement).

      La formule « Je suis Charlie », précoce, excellente, fédératrice, car suffisamment simple pour accueillir l’émotion (très variée) de chacun, partout dans le monde a, bien sûr, fait florès!
      Et oui, la journée de Dimanche fut un formidable succès, à Paris, en France, et un peu partout sur les 5 continents (6, avec la banquise et les personnes couchées sur la neige).

      Je n’y aurais pas participé: je fus pourtant aussi ému par l’événement que quiconque, mais je me suis toujours méfié de la foule. Plus elle est nombreuse, plus petit est le vrai dénominateur commun!

      Et donc s’accumulent les variantes ou les autres émotions, dont la peur qui fait se tourner les têtes vers l’état, les forces de l’ordre, la « République » (autre mythe fédérateur) avec plus de moyens, plus de liberté POUR EUX, en espérant moins de risques pour nous. Quel pouvoir résisterait à cette tentation d’en avoir plus encore?

      Et réagir 4 jours après sur le seul mode émotionnel, est-ce bien raisonnable? Et utile? (si ce n’est pour ceux qui pensent déjà pouvoir s’en servir?)
      Ces rassemblements et ces marches vont-elles mieux garantir la liberté d’expression? À lire les réactions, on peut en douter!

      Alors réfléchissons bien avant d’enterrer une seconde fois Charb, Cabu, Wolinski et toutes les autres victimes, décédées ou traumatisées (pour un moment!), qui voulaient, elles aussi, la Liberté, peut-être pas « libérale », ce qui n’a aucune importance si nous ne voulons pas faire partie de ceux qui veulent « récupérer », sans aucune décence!

  19. Sur le forum libéral http://www.liberaux.org, il est consternant de voir que la plupart des intervenants se réclamant du libéralisme, veulent certes des mesures energiques contre les terroristes ou ceux qui se préparent à commettre des actes terroristes.
    Mais d’un autre côté, et soit-disant pour défendre les libertés, ils disent que les musulmans intégristes, les salafistes et autres fondamentalistes, ne présentent aucun danger et doivent être laissés libres dans leurs comportements sur notre territoire national.
    C’est du grand n’importe quoi. Ces libéraux sont prêt à mettre en danger le pays pour préserver egoistement leur « petite liberté individuelle » face à des lois d’exception.
    Lamentable

    1. PhilippeMurrayRothbard

      Peut être parce que ces libéraux, dans leur absence de relativisme, considèrent à juste titre qu’un législateur n’a pas plus le droit de commettre un crime qu’un terroriste.

    2. Hélas! Non, ce n’est pas du « n’importe quoi »! Nous sommes des hommes (« génériques », hommes et femmes), limités et « multi-facettes: loin d’être de purs esprits raisonnables, nous sommes « victimes » (comme on a le droit de l’interpréter, mais nous pouvons aussi en jouer pour notre plaisir, notre intérêt ou celui d’autrui etc …) de nos émotions, de nos pulsions, de nos sensations et de nos perceptions. Nous sommes donc contraints d’affronter nos contradictions, sans aucun espoir de les éliminer, ou bien, d’un jour, nous accepter limités, comme nous le sommes!

  20. Voila une belle manifestation.
    Pour la premiere fois, les estimations du ministers de l’ingerieur et celle des organisateurs quand au nombre de particants coincident.

  21. La « Grande Parade » des faux-culs: plus que jamais, relisons ce brave Revel dont le titre de l’ouvrage et son contenu s’adaptent si bien à la situation.
    La Gauche spécialiste émérite de l’intoxication médiatique a encore déployé ses balivernes pour enfumer une bonne partie du monde, trop contente de se déresponsabiliser massivement dans cette explosion de « liberté » sous contrôle.
    Et le « chef » de la « Charlieberté », d’empiffrer les petits fours, comme il le faisait si bien vendredi dernier, en déjeunant avec ses petits copains du clan Mitterrand à l’heure où ce qui se passait aurait requis toute son énergie (bien faible à vrai dire). L’acte est lourd de signification.
    Et les médias, si soudainement soucieux d’indépendance et d’expression, ne demandent pas avec insistance pourquoi le massacreur de Vincennes était, lui, en liberté, alors que la peine de justice qui lui avait infligé un an auparavant était de cinq ans. Faut dire que notre Garde des « Sots » aime tant sa « liberté »…

    1. Désolé: lire « peine de justice qui lui avait été infligée »

    2. Ah! ce passage, sur France 2, quand fut abordé le fait que les services secrets américains (alors que la presse n’en parlait qu’hors de France) avaient prévenu leurs collègues français que Saïd Kouachi s’était rendu au Yémen pour se « former » et que D. Pujadas devait subitement rendre immédiatement l’antenne!!! Certains n’aiment pas le risque!

  22. Et en attendant, des massacres sans nom (plus de 2000 morts) ont lieu au Nigéria. Mais tout va bien, on manifeste en sourire « tous ensemble ».
    Le silence de la communauté internationale est assourdissant !

    Et les gens seront encore tout sourire quand les premières lois liberticide vont être promulgués « pour la sécurité ».

  23. et après sivens crs, ss…

    Pourquoi diable faut il réfléchir un peu ,au moins un peu, avant de parler?

  24. EL Pais 12/12/15 : France s’apprête à réduire la liberté d’expression sur Internet..
    Dire qu’hier le monde entier : défilait à Paris pour la liberté d’expression.
    COCUS comptez-vous ! Plus de 3 Millions,… ils répondent…!!

    Et le Bobo repeint le monde à sa couleur, Charb était rouge, il ne connaissait pas cette femme de droite, jamais vue : la famille ! ???
    En Décembre 2014, le couple posait ensemble : PARIS-MATCH
    à l’époque , pas de déni de relation —de la part de la famille !!!

    http://www.parismatch.com/Actu/Societe/Jeannette-Bougrab-Personne-ne-pourra-m-enlever-ma-relation-avec-Charb-687040

    Les Bobos communicants de gauche, sont passés par là depuis 2 jours.

    1. Et déjà, Mme Pécresse de vouloir très rapidement un Patriot Act. Nous sommes décidément dirigés par des médiocres, incapables et comme disait la grand-mère de Coluche : »des prêts à tout et bons à rien »

  25. C’est fait: j’ai acheté le livre de H16.
    Voilà, ça vous apprendra à faire de bons billets tous les jours.

    1. h16h16 Auteur de l’article

      Merci :)

      1. Mais de rien! J’espère au moins avoir payé le bon prix XD! (19€)

  26. Ce qui est dommage dans cette tragédie, c’est d’avoir liquidé les assassins, comme cela nous n’apprendrons jamais rien d’eux, si ce n’est que les suppositions qui des uns, qui des autres. Pourquoi fallait-il les tuer tout se suite, n’aurions-nous pas pu les neutraliser et apprendre tout d’eux? Qu’est-ce qu’on nous cache encore?

    1. h16h16 Auteur de l’article

    2. C’est vrai: j’ai été frappé par le nombre de tirs des agents, groupés, avant même d’entrer dans la supérette, quand un tir précis sur une hanche, une épaule ou un genou peut conserver la victime vivante mais impuissante, outre le risque de toucher un otage. Mais je ne suis pas du tout spécialiste, c’est juste une question.

  27. Je propose que la sécurité dans les aéroports soit accentuée: port de chaussure interdit, bagages interdits et surtout la détention de coupe-ongle doit être considérée comme un délit!

    1. Et le toucher rectal obligatoire, quand même… Des fois que…

  28. Le plus drole, c’est quand ils parlent de supprimer Shengen. Bah oui, car comme chacun le sait, les terroristes ainsi que leurs armes sont venus d’Allemagne et de Belgique!
    Et ça ne choque personne que le point Godwin ait été atteint à vitesse aussi stupéfiante, bien entendu.

    Empêcher les allemands de rentrer sur notre territoire permettra certainement que des français n’aille plus faire le djihad en Syrie. C’est logique. Si, si, je vous jure! Je vous dis que oui!

    Sinon il y a ceux qui réclament un Patriot Act français. Bah oui, parce que c’est tellement fabuleux, tout ces millions d’€ dépensés en perspective, tout ça pour pouvoir surveiller étroitement M.Dupont qui n’a rien demandé, et pour qu’au final deux quidams lambda viennent tranquillement déposer deux bombes dans des poubelles en plein marathon :).

  29. Vos oubliez que le terrorisme a pour but ….de terroriser.
    Plus on manifeste, s’indigne, pleurniche, écrit des articles, des commentaires, plus l’adversaire se réjouit! C’est faire caisse de résonance à ses actions, qui terrorisent d’autant plus.
    Conclusion: taisons-nous…

Les commentaires sont fermés.