« Hollande, dégage ! »

Publié Par Contrepoints, le dans Politique

Par Gabriel Lévy, de l’Association des contribuables de l’Intercommunalité d’Aubagne.

hollande démission

C’en est fait : plus qu’un murmure, on le crie désormais en Bretagne, on l’écrit dans Marianne.

Ainsi, Jean-François Kahn titre-t-il son article : « Pourquoi et comment il faut dégager Hollande (par le haut) ? ». Après s’être livré aux louanges convenues sur ses qualités personnelles, il conclut : « il est inapproprié à la situation. À cette situation qui, hier, assommait le pays, le taraude aujourd’hui et risque de l’enflammer demain. Or, cette inadéquation est devenue un problème. Disons-le même plus franchement : c’est devenu LE problème. »

Sa solution ? Celle ce que nous proposions il y a peu, sous le titre de « Vive la cohabitation ! » : l’application stricte de l’article 20 de la Constitution, soit un Premier ministre et un gouvernement responsables devant la représentation nationale. Avec la constitution de la Vème République, on avait promis aux Français la stabilité, ils ont fini par avoir le joug.

Malheureusement, nos concitoyens se délectent de la compétition permanente de ceux qui souhaitent diriger notre « monarchie républicaine » et l’attisent. Pourtant, tout se joue sans eux. Ils ne sont que les spectateurs des cabots de la politique.

imgscan contrepoints 2013-2341 hollande dégageDésirent-ils le « changement » (91% des sondés) ? On leur servira un remaniement du gouvernement en y introduisant ce qu’ils appellent des ténors de la politique, des routiers. Quoi ? Les faillis des 35 heures, les prodigues de la ville de Paris, les chantres de la « bravitude » ? Quarante ans sur scène, et toujours oublieux des tomates reçues.

Pour donner la répartie à ces histrions, on nous propose – parmi d’autres – un vieux cru bordelais mais qui était déjà mauvais lors de sa mise en bouteille. N’y voyez aucun lien, mais nous ne résisterons pas au désir de vous faire partager ce dialogue imaginaire lu dans le Figaro du 5 novembre au sujet de la rentrée politique : « J’en suis déjà à mon cinquième groupe ! – Bravo ! Vous êtes artiste ? – Non, je suis radical. » Un siècle plus tard, Jean-Louis Borloo, président du Parti radical, et François Bayrou ont annoncé, via Twitter, qu’après plus de onze ans de séparation leurs formations envisagent de se regrouper. Comme le poète, le radicalisme pourra dire : « Vienne la nuit sonne l’heure, les jours s’en vont je demeure ». Inoxydable !

  1. Non, ils ont été élus à la majorité pour cinq ans. ils font cinq ans. Pas de remise de peine. Pourquoi faire surtout ? A part générer de l’embrouille entre le président et le premier ministre, le premier mettant des bâtons dans les roues du premier et récoltant les fruits ensuite. Vous voulez un Hollande bis ?
    Non, il fallait réfléchir avant de voter.
    Non, il ne suffit pas que le PS génère de l’embrouille et refile le tout au suivant quand il ne peut plus rien faire, il faut qu’il la gère, ou ne la gère pas. Lorsque les français auront bien compris que ce sont des incapables partisans d’un système absurde, on pourra passer à autre chose: virer les minorités qui font la loi en toute impunité, nettoyer ce qui paralyse le système et partir sur des bases saines.
    Tant que cela n’aura pas été complétement compris et assimilé, et pour ça va falloir le payer, il n’est pas question que ce gouvernement dégage.

    1. « Tant que cela n’aura pas été complétement compris et assimilé, et pour ça va falloir le payer, il n’est pas question que ce gouvernement dégage. »

      On ne peut dire mieux ! Merci MDR !

  2. Comme quoi De Gaule il a eu les couilles de démissionner en 69 !

    Jamais on ne verra mieux !

    1. un citoyen comme les autres

      Ha la non en effet. Non seulement le Général n’a pas pris un rond dans les caisses (il se voyait en « serviteur de l’état » et non en « homme politique » ), ni communiste ni libertarien mais pile au milieu.

      Partisan d’un état dédié aux infrastructures pour permettre aux commerce et à l’industrie de s’épanouir (peu de français savent qu’entre 1958 et 1970 la France à été le seul pays à rattraper la productivité US). Il a doté la France des derniers grands projets d’intérêt général (nucléaire, filière pétrole, aviation civile…).

      bref il tenait le pays au carré (dure avec les puissants qui trichent, dure avec les voleurs, pas très copains avec les oligarques ni avec les banquiers le vieux), grande gueule, pas impressionnable pour deux ronds, obsédé par la « grandeur » de la France (en bon royaliste catholique fidèle au logiciel Romain) mais économe et rigoureux…

      Ses deux erreurs ?

      1 – avoir laissé un état hyper-centralisé sans prévoir un successeur aussi éthique que lui… les suivants se sont partagé le gâteau.

      2 – avoir fait peur aux américains sur la période 66-68 avec sa fronde contre le dollars qui a faillit faire couler la finance « papier » US à un cheveux prêt :). Mai 68 est tombé…. a pic.

      La guerre d’Algérie restera son pire moment.. trop d’enjeux autours du gaz.. la sarabande des mercantiles à joué à plein… il a fallut lâcher prise.. mais le double référendum à fait les choses en ordre. La suite n’est que blessures de part et d’autres. Sale affaire.

      On en fera plus des comme cela.. hélas…. a moins que..

  3. moi , ce qui m’emmerde profondément , c’est que si hollande gicle avant l’heure , on va encore se retrouver à engraisser un retraite de l’élysée ; on en a déjà trois : giscard , la momie qui n’en finit pas de vivre , chirac qui m’a l’air en bonne santé , et sarkozy qui n’a pas finit de vouloir s’emparer de la france mais qui palpe quand même sa retraite au bout de cinq ans de mauvais services ; vous trouvez pas qu’un quatrième ça ferait un peu beaucoup ? hein ?

    1. On peut pas dire que le mandat va le fatiguer au point qu’il ne va pas palper de l’argent pour mollasserie étatique.

    2. Bof, là on peut lancer une souscription auprès de ceux qui veulent qu’il parte. Mais il faudrait aussi l’obliger à donner des cours d’économie à la télé, que d’autres ne puissent pas dire « je ne savais pas » s’il leur prenait l’idée de faire la même chose.

  4. Je crains que tout cela profite au FN et a la fausse droite…Car tous sont discrédités…

  5. Marianne.
    Ce torchon, même pas papier cul, même pas pour emballer le poisson… ils ont tabassé Sarkozy pendant 5 ans, et comme prévu, en perdant leur client ils ont perdu leurs lecteurs.

    Relevé dans le Figaro 07/11/2013 :
    « Le PDG de l’hebdomadaire Marianne, Maurice Szafran a donné sa démission qui sera entériné lors d’un conseil d’administration le vendredi 8 novembre, selon une information révélée par Press News.
    Ce départ a été annoncé par Yves de Chaisemartin actionnaire majoritaire de Marianne. Poussé par de bonnes ventes pendant le mandat Sarkozy, Marianne se retrouve en crise depuis le changement de majorité. Malgré une nouvelle formule, les ventes ont chuté de 15 % en un pour atteindre 250 774 exemplaires en juillet 2013. Du coup, les comptes sont passés dans le rouge, Marianne a perdu 422 000 euros en 2012. ».
    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/11/07/97002-20131107FILWWW00340-maurice-szafran-pousse-hors-de-marianne.php

    Malgré des aides d’état, ils se débrouillent pour perdre de l’argent, ils en sont à vouloir dégager « leur » président, cela leur ferait quelque chose à dire sur quelqu’un d’autre, Hollande n’est même plus vendeur.
    Il faut les lire, ils tentent actuellement un revirement éditorial, encore 2 mois et ils nous sortent des discours libéraux.
    http://www.marianne.net/

    Attention toutefois, le VOGALENE s’impose pour lire cette presse nauséabonde.

  6. un citoyen comme les autres

    Et ben. Quelle époque… et il y en a qui pensent encore que c’est une question de personne ?. Hollande ou un autre ?. Qu’en changeant pour la Nième fois de pilote l’avion va voler comme à ses plus beaux jours ?. Y’a pas à dire le manque d’imagination fait des ravages. Ce n’est pas le pilote qui faut changer… c’est l’avion. Mort c’est mort… même un pilote de chasse ne pourrait faire décoller une couscoussière. Et ce n’est pas que l’avion français qu’il faut changer… c’est l’avion global.

    Amusez vous à additionner la dette du Japon, des USA ou de l’Europe. Qui peut imaginer une seconde que celle-ci sera un jour remboursée ? C’est un fil à la patte, une rente à vie pour des improductifs et des pachydermes… des prédateurs d’ici et d’ailleurs planqués dans des paradis fiscaux qui ne servent plus à rien depuis longtemps et misent sur des ETATS coincés car toujours solvables (ce n’est pas demain la veille que l’on va saisir le Mont Blanc, le Rhône ou le château de Versailles, des millions d’hectares de forêt et 1500 ans d’histoire pour le profit d’une poignée pendant que des millions tentent d’innover et d’entreprendre…ils vont pas se laisser faire).

    Des ETATS qui en sont réduit à ponctionner les entrepreneurs (les vrais) ou à importer une main d’oeuvre jetable et corvéables à merci pour laisser de quoi payer la dime. Chapeau… en voila un beau projet.

    Le problème de fond n’est pas Flamby et ses troupes cramoisies, pas plus qu’Obama qui chante de la soul à la TV, ni Sarkozy et son ventilateur perpétuel, ni Poutine et ses muscles saillants exhibés à la chasse, Bayrou et sa girouette en folie, Berlusconi et ses Bounga Bounga ni Borloo et son biberon 1er cru….. c’est l’usure. (voir commentaire dans l’article « une dictature du capital)

    Le jour ou l’occident comme l’Orient, L’Afrique comme L’Asie aura compris ça, alors peut être que le libéralisme aura une chance…

    Sinon, s’acharner à faire voler une couscoussière ça risque de prendre encore un peu de temps.

  7. Pour info,au lieu de répondre à ma question sur « à qui profite les recettes de vente des sweats » , le groupe Hollande Dégage m’a purement et simplement bannit .A bon entendeur !

  8. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=khK_fyy-rZ8;
    regardez bien cette vidéo vers le milieu, voyez nos pas beaux de l’état être affiliés à quoi, et faites-vous au pignon entre ça et la constitution de 1789 est là, Jugeons qui n’a rien à faire en lieu et place de fonction de pouvoir

  9. Devrions patriotiquement, Etablir 1 manifeste, Ferait office de « paroles est des actes » Suivis par nous le
    « PEUPLE SOUVERAIN » ?;
    Engageons viablement des thématiques nationales d’Importances que propre aux spécificités de nos Régions à travers nos regroupement fraternel car somme « FRANçAIS SOUVERAIN ».

Les commentaires sont fermés.