L’affaire Depardieu propage une image négative de la France à l’étranger

Publié Par Contrepoints, le dans Politique

Quelle réputation pour la France à l’étranger après l’affaire Depardieu ? Un pays où on cultive un environnement hostile à l’entreprise et où on méprise le succès.

Par Jean-Hugues Kabuiku.

Gérard Depardieu en 2010 au festival de Cannes

Si l’affaire Depardieu a fait autant de bruit , c’est bien parce que le comédien est un acteur majeur du rayonnement culturel de la France. La question principale que soulève cette affaire au-delà de la légitimité de cet impôt à 75% est la suivante : peut-on aimer son pays sans soutenir les actions de son gouvernement ?

Depardieu, traité de minable par le premier ministre après avoir versé au fisc l’équivalent de 85% de ses revenus en 2012, quelle image cela renvoie-t-il de la France à l’étranger ?

Taki’s mag est un webzine que je situe politiquement dans l’aile droite selon le diagramme de Nolan ; édité par Jim Goad, le webzine se veut à contre-courant de la culture anti-intellectualiste américaine. Il est lu essentiellement par des jeunes lecteurs urbains. Il compte dans ses rangs le journaliste et écrivain Gavin McInnes, un des fondateurs du magazine gratuit Vice Magazine. Celui-ci intervient régulièrement dans le nouveau talk show politique de Fox News, « Red Eye » où il incarne le personnage de Miles McInnes, stéréotype du jeune militant d’extrême-gauche.

Le magazine a récemment publié un article intitulé « The Depardieu Revolution », qui expose aux lecteurs américains la violence de la réponse du gouvernement français ainsi que sa haine du succès. Patrick J. Buchanan y explique pourquoi, face à un impôt spoliateur, les citoyens qui ont réussi choisissent l’exil fiscal, met aussi en lumière la tradition des socialistes à pratiquer l’impôt confiscatoire partout où ils sont au pouvoir, et fait un parallèle avec les différents exils fiscaux retentissants qui ont eu lieu aux États-Unis et au Royaume-Uni. Option qui n’a rien de facile puisqu’ils doivent choisir entre leur personne, leur famille, et leur pays.

Cet article fait écho à ceux qui ont été publiés dans la presse américaine, notamment le New York Times. Et ce qui avait commencé par une boutade du gouvernement russe s’est finalement concrétisé puisque le président russe Vladimir Poutine a signé, jeudi 3 janvier, un décret accordant la citoyenneté russe à Gérard Depardieu, qui projette toujours de s’installer dans la propriété qu’il a achetée fin 2012 à Néchin, en Belgique.

Viens aussi Greg Gutfeld  animateur sur Fox News, écrivain et personnalité politique qui intervient dans l’émission de Sean Hannity à propos de l’affaire Depardieu.

 

Quelle réputation pour la France à l’étranger après ça ? Un pays où on méprise le succès, où on cultive un environnement hostile à l’entrepreneuriat et à l’entreprise qui sont, rappelons-le, les seuls créateurs réels de richesses.

Un pays où chaque année, il se réécrit 20% du Code des impôts. Un pays où le gouvernement invective les personnes qui ont réussi. Un pays où on considère qu’être patriote c’est  se laisser taxer à 75% par une administration qui refuse de se réformer.

Dans ces conditions qui se risquerait encore à investir en France ?


Sur le web

Laisser un commentaire

  1. Le « socialisme est une philosophie d’échec, la croyance de l’ignorance, et l’évangile de l’envie, sa vertu inhérente est le partage égal de la misère. »
    Winston Churchill

    1. La reprise est impossible : il y a désormais en France plus de personnes qui profitent des impôts que ceux qui en paient, et les opposants politiques partent les uns après les autres, bcp avant même d’avoir payé un centime d’impôt.

      La seule option restante est de lancer un appel depuis Londres…

      1. @ Oo

         » il y a désormais en France plus de personnes qui profitent des impôts que ceux qui en paient,  »

        La totalité de la population majeure paie des impôts, même les SDF. (en particulier par la TVA).

        C’est quoi votre définition de « profiter des impôts » ?

        1. Recevoir plus d’argent sous forme de subvention et de service que l’on ne paye de prelevements obligatoirs. C’est une definition acceptable me semble t’il.

    2. oh j’ai peur!!

      nous sommes perdus de lire tant de conneries sur ce site

      combien de jeunes traders à londres ne ratent pas une occasion de se faire soigner en france???

      c’est l’image de depardieu qui est ternie. venter la démocratie en russie c’est vraiment fort

      1. @Jaipeur: Ce mythe du systeme de sante defaillant en UK est bien une fumisterie de gauchiste autant que le mythe du train qui marche pas en UK. C’est juste un gigantesque mensonge. Les hopitauy du RU ‘ont rien a envier aux notres…

  2. Exact ! Notre image déjà ternie pour ce qui est de l’entreprenariat en France continu de s’éfilocher. Pour info, une toute nouvelle page facebook a été créée ( http://www.facebook.com/expat.fr )et on y traite de cela. Tout fait d’accord avec votre conclusion « Dans ces conditions qui se risquerait encore à investir en France ? ». Et, je rajouterai pour le vivre un petit témoignage sur la honte que les expats subissent face à ce que l’on dit, malheureusement fort justement de leur pays… Pays qui, en plus, lance un ciblage fiscale hostile leur encontre… là aussi, des éléments sont sur la page indiqué en lien plus haut.

  3. Au risque de paraitre cynique, moi je trouve cela bien tout ce qui arrive: le véritable visage du socialisme et ses désastreuses conséquences apparaissent enfin clairement aux yeux de tous.

    1. Waren: « le véritable visage du socialisme et ses désastreuses conséquences apparaissent enfin clairement aux yeux de tous. »

      Étant petit du vivant de Mitterrand je n’avais aucun idée qu’un type en Europe au 21eme siècle avec une bouille de moule cuite comme Holland oserais appliquer les élucubrations des tarés du fdg.

      Ça va être sport !

    2. Malheureusement, Waren, les français n’en ont que faire du véritable visage du socialisme, dès lors que ce dernier leur fait croire qu’il est possible de gagner sa vie sans travailler, tout ceci en taxant les riches ou en accusant les allemands d’être à l’origine de la crise de l’Euro (les allemands n’ont qu’à payer).

  4. Alors que le pays est frappé par la crise, le chômage, l’austérité et la misère, ces saltimbanques mineurs aident à ramasser des impôts et en appellent à la générosité du peuple travailleur, quant aux « Depardieusarts » ils font preuve de médiocrité en allant s’installer en Belgique ou en Suisse ; ils ont profité du système et maintenant ils crachent dans la soupe … Ils illustrent pleinement la déliquescence de ces parvenus !

  5. En anecdote, il est reproché à monsieur Depardieu d’avoir pissé en publique ! Le contrôle du sphincter vésical est complexe avec un seuil d’envie d’y aller…variable selon les individus. cela tient à la perception neurologique d’un niveau de distension de la paroi vésicale. Les gens qui ont l’habitude de se retenir jusqu’au dernier moment, élève ce seuil ! La miction tardive est alors impérieuse au risque de s’uriner dessus.Prétendre que monsieur Depardieu s’est soulagé par désinvolture témoigne d’une grande insolence médiatique.