Cécile Duflot : amateurisme et incompétence

Publié Par Thibault Doidy de Kerguelen, le dans Logement & immobilier, Politique

Cécile Duflot a annoncé une liste de terrains cédés par l’État pour logement social. Bilan : des terrains déjà vendus, qui n’appartiennent pas à l’État, ou qui sont coincés entre des voies de chemin de fer… Le logement social est mal parti !

Par Thibault Doidy de Kerguelen.

Cécile Duflot en 2010

Cécile Duflot est-elle nulle ? Cette accroche provocatrice est, vous l’avez compris, une allusion au titre du Nouvel Observateur de cette semaine (« Sont ils nuls ? »). Ce qui la motive est l’anecdote suivante, rapportée dans Paris Normandie.

Cécile Duflot a annoncé avec moult tambours et trompettes que l’État mettait à disposition gratuitement ou à vil prix des terrains aux fins de construire des logements sociaux. Et a diffusé une liste de ces terrains. Stupeur du Maire du Havre ! Sur sa commune sont mis à disposition des terrains… qu’il a déjà achetés, et pas à vil prix !

Interpellé, le ministère du logement a eu deux réactions que je trouve pour ma part hilarantes (le Maire du Havre Édouard Philippe aussi, mais après une phase de stupéfaction « chaude »). Première réaction, « c’est de la faute des services de Nicolas Sarkozy » (authentique !). Comme si c’étaient des « politiques » qui avaient préparé un tel dossier. Déjà, c’est reconnaître qu’elle chausse les sabots de son prédécesseur qui avait préparé la mesure, mais en plus elle reconnait qu’elle l’a reprise telle quelle sans même demander à qui que ce soit de la vérifier ! Tout le monde sait que ce genre de travail est assuré par des fonctionnaires qui, parce que fonctionnaires, sont inamovibles et qui doivent aujourd’hui servir le nouveau ministre comme ils servaient le précédent. Ils font ce qu’on leur demande et non ce qu’on ne leur demande pas. Deuxième réaction « hilarante », « Plusieurs mairies nous ont alertés ». Ce n’est pas un cas isolé ! D’ailleurs la liste a disparu du site du ministère…

Si on ajoute à cela que toujours sur Le Havre, un terrain « mis à la disposition du logement social » se situe coincé entre plusieurs voies de chemins de fer et qu’un autre n’est pas propriété de l’État mais de RFF, on ne peut que se dire que cette mesure sent quand même sacrément l’improvisation, l’à-peu-près et l’amateurisme. Dommage, le dossier du logement social eut mérité meilleur traitement.

Autres cas :

  • François de Mazières, maire UMP de Versailles (78), déclare au Parisien que « la caserne Pion, les terrains de Réseau Ferré de France dans le quartier Chantiers [listés parmi les biens à céder dans les Yvelines, NDLR], on les a déjà achetés ».
  • À Draveil (91), l’hôpital a également déjà été cédé, après avoir reçu le feu vert du maire, Georges Tron, dans le but d’y faire construire 120 logements sociaux, affirme l’édile. Imprécision supplémentaire, « la superficie indiquée est incorrecte », explique M. Tron au Parisien : « il y a un zéro de trop, le terrain fait environ 47 000 m2 et pas 470 000 m2 »…
  • À Pontoise (Val-d’Oise), la caserne Bossut, qui figurait elle aussi dans la liste, « a été rachetée par l’agglomération en… 2006 ».
  • À Strasbourg, c’est le terrain du quai Sturm qui a déjà « été acquis par un promoteur ».
  • À Rennes, la deuxième ligne de métro doit être construite à l’emplacement même mentionné dans le document.

—-
Sur le web.

Laisser un commentaire

  1. Dans le fond, c’est pas plus mal qu’on ait récupéré les socialo. Aussi nuls que les précédents, mais on moins c’est plus rigolo.

    Quitte à prendre des tocards, autant s’amuser

  2. Article intéressant et bonne analyse de l’auteur.
    Allez, dans les favoris.

    En tout cas, ca montre le niveau de cette « ministre » …
    C’est franchement inquiétant de voir ce genre de personnes avec de telles responsabilités. Surtout qu’elle et son parti de branquignoles ne représentent que 2% des votants. Affligeant.

  3. Ce genre de réaction haineuse et mysogine oublie un fait c’est France Domaine rattaché au budget qui gère les biens de l’état et qui n’a pas actulaisé sa liste mettant la ministre qui n’a fait que prendre une décision de principe dans l’embarras. Qui alors est le plus condamnable, les fonctionnaires qui mal encadrés n’ont pas leur travail ou la ministre qui découvre leur incurie?

    1. Votre réaction est calomnieuse. Il n’y a aucune haine à dire que cette opération est un loupé totalement révélateur d’une manière de faire toute à l’esbroufe et à la communication. Votre accusation de misogynie est typique d’une mentalité justement « haineuse » car basée sur du sentiment. Je n’attaque pas Duflot en tant que femme, mais en tant que ministre. Lisez mes articles, est ce que je traite différemment les incapables masculins? Non, à l’évidence. Si aujourd’hui une idéologie raciste prévaut dans notre pays qui veut qu’on n’a pas le droit de critiquer une femme parce que femme ou un noir parce que noir ou un musulman parce que musulman, ce sont là des valeurs qui me sont étrangères et qui ont toujours été étrangères à mon pays, la France millénaire!
      Quant à votre dernière phrase, comme vous semblez partager les « valeurs » de nos dirigeants socialistes, je vous citerai une ex ministre socialiste qui dans une situation où elle dut « encaisser » les effets de décisions prises sans vérification par elle demandées répondit: « Je suis responsable mais pas coupable.. ». Ce à quoi l’opinion publique (et la justice, me semble-t-il, mais je n’i plus précisément cela en tête) a répondu: « coupable par négligence »…

    2. En 4 lignes, vous avez réussi à dire pas mal de bêtises tout de même.
      Réactions haineuses : ca s’appelle un transfert ce que vous faites. NE voyez pas dans les remarques des autres, ce que vous ressentez vous même.

      Mysoginie : c’est la remarque pour le moins stérile et stupide d’une personne sans arguments. Duflot aurait été un homme que l’auteur de cet article aurait écrit la même chose.

      « les fonctionnaires mal encadrés … qui découvre leur incurie » : il fallait quand même la sortir celle-là. On est plus du tout dans le préjugé bête et méchant sur les fonctionnaires. On l’a largement dépassé.

      Avoir une opinion, c’est bien. Pouvoir l’exprimer avec de vrais arguments et sans calomnier les autres, c’est mieux.

    3. Le responsable c’est toujours le décideur. Ne dit on pas « responsable politique »? N’ont ils pas fait des pieds et des mains pour se mettre en avant? Depuis quand les patrons accusent leur ouvriers de l’échec de leur société?

  4. Bonjour à tous,
    Loin de dédouaner Mme Duflot mais ce que moi je vois, c’est que les fichiers ne sont pas à jour et çà, c’est le travail des fonctionnaires, la ministre n’a pas à vérifier cela.

    1. C’est exactement ce que je dis dans mon article, un fonctionnaire fait ce qu’on lui dit et ne fait pas ce qu’on ne lui dit pas. Si le patron, le politique, ne dit pas de vérifier, il ne vérifie pas. Dans un cabinet, il y a des chargés de dossier. Si un ministre vous dit de monter un dossier prévoyant la cession de terrains et que vous ne demandez pas à l’administration de vérifier l’inventaire ou tout au moins comment et quand l’inventaire existant a été établi, vous êtes une buse et j’ai connu une époque où vous preniez la porte illico sur un coup pareil. Si en plus vous publiez (et là c’est la responsabilité directe du ministre) une telle liste sans jamais passer un coup de fil aux Maires des communes concernées pour leur dire et voir avec eux comment cela peut se faire concrètement sur le terrain, c’est que vous méprisez les élus locaux du haut de votre ego parisien.

    2. SI la ministre ne vérifie pas et ne sanctionne pas les fonctionnaires sous ses ordres, qui le fera et à quoi sert-elle ? Dit autrement, à quoi sert ce ministère qui ne fait pas son boulot (mis à part pomper l’argent des Français pour verser de grasses rémunérations à ses employés inutiles) ?

  5. Elle a pourtant un ministre délégué spécialiste dans ce genre de manipulation (transformation de terrain inconstructible à Palaiseau en terrain constructible à vil prix puis construction de sa propre demeure – un député UMP du Midi qui avait fait une manoeuvre assez comparable avait été condamné il y a quelques années mais là la presse se tait lourdement)

  6. Le Nouvel Observateur se hasarde à flinguer la nullité ? Pôvres! Il ont le réflexe fort lent.

    Les Verts pourront ainsi se glorier d’être les inventeurs des HLM du 21e S.
    De surcroît leur réseau d’informateurs locaux et/ou les réseaux d’administrations locales confirment aussi leur parfaite inefficacité en matière de maîtrise de dossiers. A moins que cette cinglée et son cabinet ne s’octroient indûment la propriété d’AUTRUI, ce qui ne serait pas une première à leur passif nauséabond.

    Lorsque Jérôme dit [ En tout cas, ca montre le niveau de cette "ministre" ...]
    ce qu’il nous faut réfléchir est bien le niveau BAC-7 de la plupart des électeurs Ecolos européens jeunes – vieux – tous lobotomisés. Juxtaposant les Cohn-Bendit, Bové, Efa Foly, Mamère, et le reste du peloton des cinglés dangereux, l’U.E. avance d’un pas vers le gouffre. Heureux que les anglais fassent actuellement de solides pas en arrière quant à leurs théories délirantes.

    Cette apparatchik eut mieux fait de vivre sur la planète des petits marsiens (Verts, avant la création’80s d’un E.T., bien plus sympathique). :o)

    1. En fait, quand je parle de niveau, peu m’importe leur niveau scolaire puisqu’un Mégret a bien fait polytechnique. C’est pour moi la preuve que l’on peut faire de très hautes études et dire n’importe quoi.
      Lorsque je parle du niveau de Duflot, je rejoins l’auteur de l’article pour parler quand même d’un certain amateurisme inquiétant. Les décisions de cette personne (qui ne semble visiblement pas maîtriser son sujet et à ce niveau) risquent quand même d’avoir des conséquences fâcheuses sur des millions de gens. Et ca ce n’est pas tolérable.

  7. Si on peut railler le commentaire « c’est de la faute des services de Nicolas Sarkozy  » s’il est vraiment authentique, je ne comprends absolument rien à l’acharnement de l’article. RFF étant le 2ème propriétaire de foncier public en France derrière l’armée, ces terrains ne sont ils pas du domaine public ? Si plusieurs erreurs sont énumérées, pouvez vous avoir l’honneteté de donner des informations quantitatives (pourcentage d’erreur) permettant d’évaluer le degré d’incompétence ? Enfin, comme il est d’ailleurs précisé dans l’article, ces erreurs sont évidemment imputables au personnel ministériel, pourquoi charger à ce point le ministre lui même ?

    1. « pourquoi charger à ce point le ministre lui même ? »
      Parce qu’il est là pour ça. Pourquoi sinon, à chaque faillite d’entreprise, chargerait-t-on le PDG ? Maintenant, effectivement, les fonctionnaires concernés méritent sûrement quelque sanction, ce qui me semble être la responsabilité de ses seuls supérieurs. Maintenant, le ministre a toujours la possibilité de rejeter la responsabilité sur son personnel, se que visiblement, il se refuse à faire. De là pourrions nous en déduire qu’il assume entièrement la responsabilité… s’il ne la rejetait pas sur son prédécesseur.

    2. Curieuse, l’orientation donnée à votre réaction, alias Alelounic !
      Les courants idéologiques « verts élargis » n’hésitent pas à imputer de présumés changements climatiques à une « origine humaine, anthropique » ? Là leur virulence est sans limite : flinguez le « ON » ; tuez toute l’économie mondiale s’il le faut, pour l’accomplissement de nos objectifs, etc.
      Or ici – alias alelounic – votre élan consiste à déroger à la ligne du parti et à tenter de dédouaner la Mme Duflot ? Sa supposée IRRESPONSABILITE dans la fonction, or qu’elle s’y est insérée à la suite de marchandages avec le PS où elle fut directement impliquée ?
      Vous avez de ces logiques à déconcerter un boeuf ! Quant aux preuves, doit-on vous rappeler que ce sont des politiques PS qui s’élèvent contre la manoeuvre de la dame Duflot ?

  8. A Draveil, 47.000 m², soit 4,7 ha pour construire 120 logements.
    A 120m² de SHON moyenne par logements, cela fait 14.400 m² construits soit un C.O.S. de 25% seulement.
    Est-ce comme cela qu’on prétend lutter contre le manque de logements frappant l’IDF en octroyant aux logements sociaux un COS inférieur à celui octroyé la plupart du temps aux pavillons (de 33 à 50% la plupart du temps en communes péri-urbaines…).
    A Corbeil Essonnes, l’importante opération Bouygues de la Papeterie vaut presque 1.000 logements sur un terrain de 16 ha… sans que cela donne l’impression que tout sera inséré au démonte-pneu…

  9. Il faut être très indulgent envers Cécile Duflot . Lorsque l’on ne sait pas ou se trouve le Japon , il n’est peut être pas facile de situer la tour Effel avec exactitude.

  10. Son amateurisme transparaît aussi dans le choix de son cabinet.

    Si on veut bien admettre qu’il n’est pas du niveau d’un ministre de téléphoner lui-même à droite et à gauche auprès des maires pour faire des sondages de véracité des données, elle ne travaille quand même pas seule : elle a un chef de cabinet + des adjoints, etc…

    Aucun de ces brillants gugusses n’a eu l’idée de pointer par pioche au hasard la validité des données, du moins pour les plus importants morceaux…

  11. Elle est surement incompétente, en tout cas, opportuniste. Ce sont surtout les fonctionnaires des domaines et autres services qui lui ont fourni cette liste qui sont de gros nullards. Mais ça, demander de l’efficience à certains fonctionnaires, c’est demander à un ivrogne de boire de l’eau.

  12. Incompétence et amateurisme
    Aucune mise à jour des fichiers,
    Elle reste responsable de ses dires et aurait du se baser sur des mises à jour qui n avaient pas été faites dans ses fonctionnaires d état
    Beaucoup de socialistes ne se rendent pas compte de l ampleur des problèmes et ne font que des rafistolages, et non de la profondeur stable
    Dufflot reste décevante
    Il y a tant de mal loges et de sdf en France
    Comment va t on loger toutes ces familles ?
    Êtes vous prêts à verser toutes les allocations et tout le social à des milliers de familles ROM en temps de crise ?
    Cela suppose Plus de prélèvements ou de taxes , supplémentaires
    Comment intégrer ces nouvelles cultures ?