Taxer davantage les riches pour que tout le monde soit pauvre

Plus de 200 millionnaires demandent d’être davantage taxés, eux les extrêmement riches, et de le faire illico presto.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 3
shail-sharma-EGPZ7uvcxZA-unsplash

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Taxer davantage les riches pour que tout le monde soit pauvre

Publié le 21 janvier 2023
- A +

Plus de 200 millionnaires viennent d’adresser une lettre aux participants, à Davos, du World Economic Forum, une fondation de droit privé, qui se tient cette année du 16 au 20 janvier, sous la protection de 5000 militaires, aux frais des citoyens suisses et sans leur consentement.

Les signataires, majoritairement des Américains, y demandent d’être davantage taxés, eux les extrêmement riches, et de le faire illico presto. Pourquoi ? Parce que c’est équitable économiquement et que les extrêmes sont « insoutenables, souvent dangereux et rarement tolérés longtemps. »

Ce n’est pas la première fois que de riches Américains demandent à être taxés davantage. Il y a quatre ans déjà deux hommes très riches, Warren Buffett et Bill Gatessans doute honteux de l’être, le demandaient afin que l’État finance davantage formation et santé.

En fait, ce qui tourmente la conscience de ces millionnaires, voire de ces milliardaires, ce sont les inégalités auxquelles il conviendrait de s’attaquer, surtout quand elles sont grandes, même si les inégalités sont naturelles à l’Homme et sont d’autant plus grandes que l’État appauvrit.

 

Y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes

Il suffit de considérer les pays où le périmètre de l’État croît et embellit.

Quels que soient les impôts et taxes qu’il engrange, il n’y en a jamais assez et il s’endette toujours plus, quoi qu’il en coûte. Le résultat est mirobolant : les riches y sont appauvris1 et les pauvres y deviennent plus pauvres.

Si l’État, au lieu de s’occuper de ce qui ne relève pas de sa compétence, à savoir justice, armée et police, laissait à chacun la liberté de disposer du fruit de son mérite et de son travail, c’est-à-dire dépenser ou mettre de l’argent de côté pour investir, c’est alors que l’économie serait équitable.

Apparemment cette réalité économique passe très au-dessus de la tête de la secrétaire générale d’Europe Écologie Les Verts, Marine Tondelier, qui rêve de et veut « une France sans milliardaires », ce qui se traduirait inévitablement par une France où tous seraient égaux mais pauvres.

Un bon conseil donc aux signataires de la lettre aux participants du Forum de Davos : installez-vous fiscalement en France, vous serez taxés à merci. Et si vous voulez même être tondus pour votre repentance, ne lésinez pas à financer Europe Écologie Les Verts de madame Tondelier.

Sur le web

  1. À l’exception de ceux qui sont de connivence avec l’État.
Voir les commentaires (17)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (17)
  • « Un bon conseil donc aux signataires de la lettre aux participants du Forum de Davos : installez-vous fiscalement en France, vous serez taxés à merci. Et si vous voulez même être tondus pour votre repentance, ne lésinez pas à financer Europe Écologie Les Verts de madame Tondelier. »

    Excellent.

  • Je voudrais bien voir la tête des Français, quand les joueurs de foot millionnaires vont quitter la France pour faire plaisir à Marine Tondelier.

  • Comment peut-on être millionnaire et ne pas savoir signer un chèque à l’ordre du Trésor Public ?

    • A ma connaissance, on ne peut pas faire un don au Trésor Public; la charité doit les vexer, ils préfèrent se goinfrer.

      • Une loi à passer d’urgence !

      • Il me semble que seul le leg est prévu. Mais ça a déjà été tenté il me semble, c’est juste compliqué car non prévu par l’administration.
        Sinon pour les états unis, il y a simplement le don à la charité qui est répandu. Warren Buffet a prévu d’y donner 99% de sa fortune d’ailleurs. On se demande pourquoi il veut absolument qu’on le sépare du 1% restant… A moins qu’ils ne pense aux autres (je veux dire aux autres millionnaires, qui ne peuvent pas se contenter d’1%…)

      • @mc2- c’est prévu à l’article L.1121-1 du CGI mais il y a peu de candidats et le parcours administratif s’avère compliqué et doit se clore par un décret, nous sommes en France après tout

      • c’est prévu à l’article L.1121-1 du CGI. Il y a cependant peu de candidats. Le parcours est parait-il compliqué, administration oblige et la démarche doit se conclure par un décret, formidable non ?

  • Rien n’empêche ces vertueux milliardaires de donner leur fortune à l’état. Mais un Bill Gates a préféré utiliser une fondation où l’obligation de résultat est la règle plutôt que déverser sa fortune dans un trou sans fond. Sa proposition de « taxer plus » est donc légèrement bancale.

    Et il faut rappeler que 200 milliardaires qui demande à être taxés plus lourdement, ce n’est que 0.75 % des milliardaires…

  • L’électorat de mme Tondelier n’est constitué que de pauvres et d’assistés. Plus il y en a et plus son électorat se renforce. Ce n’est que du marketing. Comme toute entreprise qui veut prospérer, il lui faut plus de clients (ici d’électeurs). C’est pour cela que l’objectif des partis de gauche est de faire plus d’assistés et plus de pauvres.
    Si les partis de gauche augmentaient le niveau de vie de leurs électeurs, alors ces électeurs, dès qu’ils seraient plus riches ne voteraient plus pour eux. Et Mme Tondelier a tout à fait raison en disant que les milliardaires ne servent à rien : ils ne votent pas pour elle. Ils sont même contre productifs puisqu’ils créent des emplois en investissant ; diminuant ainsi le nombres de pauvres.

    • Ça fait longtemps que je pense que le but des socialistes et des communistes est de faire en sorte que la vie soit la plus dure possible pour les bas salaires, et qu’ils soient dépendants de l’argent de l’État de façon à qu’ils continuent à voter Socialo-communiste. Seul, la CGT s’est opposée à la fermeture des mines de charbon, car elle avait bien compris que le jour où ce travail inhumain disparaîtrait , elle perdrait un vivier électoral.

      10
    • « L’électorat de mme Tondelier n’est constitué que de pauvres et d’assistés.  » En êtes vous si sûr ? Il me semble qu’il y a belle lurette que cet électorat là est celui du RN.

      • Aussi puisqu’il chasse sur les mêmes plates bandes : assistanat et fonctionnariat sont les 2 mamelles de la France. C’est la seule solution qu’à trouvée Marine Lepen pour trouver des électeurs. Tous se disputent les pauvres qui deviennent de plus en plus nombreux en France au fur et à mesure que les riches et les gens compétents quittent le pays. Il suffit de voir la baisse du PIB/habitant de la France pour comprendre.

  • taxer…de façon générale..

    l’état dépense mieux que vous.. que l’etat doive vous dire comment vivre..

    si les riches volent..tribunal..remboursement et dédommagement..aux VOLES…
    curieusement les riches français ne volent que des français.. bizarre..

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

Chaque année, Oxfam publie une étude à l'occasion du Forum économique mondial de Davos. Les rapports précédents étaient souvent basés sur des données erronées et des méthodes non scientifiques. Néanmoins, les médias ont toujours accordé une large place aux rapports annuels d'Oxfam.

Cette année, cependant, l'une des conclusions d'Oxfam est exacte : pour la première fois en 25 ans, l'extrême richesse et l'extrême pauvreté ont augmenté simultanément et Oxfam se fait un devoir de critiquer cette évolution. Cependant, Oxfam n'a jamais signa... Poursuivre la lecture

Depuis au moins la Révolution française, le meurtre pour délit de réussite est glorifié et utilisé comme argument de fanatisation par tous les socialistes.

Le riche, le bourgeois, la banquier, le Juif, l’Américain, le propriétaire, le rentier, le commerçant… tout est bon pour justifier et légaliser la cupidité, la jalousie et la haine au nom de l’intérêt général. Rien de plus facile que d’essentialiser une minorité et la désigner comme étant la cause de tous les malheurs du monde.

Les koulaks étaient les milliardaires de la Russ... Poursuivre la lecture

oxfam
10
Sauvegarder cet article

Cela faisait longtemps que l’on n’avait plus entendu parler d’Oxfam.

L’ONG britannique sort à peine d’une série de scandales qui ont grandement entamé sa crédibilité mais la prochaine mobilisation sur la réforme des retraites présentait une trop belle occasion pour qu’elle tente à nouveau de faire parler d’elle. Et comme d’habitude, Oxfam aura mis les pieds dans le plat en prétendant que « taxer la fortune des milliardaires français à hauteur d’à peine 2 % permettrait de financer le déficit prétendument hors de contrôle des retraites »... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles