La « Nouvelle Lettre » fait peau neuve !

Lecture indispensable pour tout militant libéral, la « Nouvelle Lettre » est disponible en ligne.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 1
Liberty By: Zepfanman.com - CC BY 2.0

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don

La « Nouvelle Lettre » fait peau neuve !

Publié le 24 septembre 2022
- A +

Excellente surprise pour cette rentrée : La Nouvelle Lettre, publication libérale animée par l’infatigable Jacques Garello dans le cadre de l’Aleps depuis 1981, fait peau neuve. Branchée sur l’actualité comme sur la défense des principes authentiques du libéralisme, La Nouvelle Lettre s’attache à offrir au lecteur un son de cloche différent de l’ensemble de la presse subventionnée.

L’ambition de Jacques Garello à travers cette publication est transparente : il s’agit de montrer que le programme libéral est une alternative crédible aux différentes formes de socialisme et d’interventionnisme populaire au sein des élites françaises.

 

Défendre le libéralisme aujourd’hui

Malgré l’alternance entre droite et gauche, l’État ne cesse de grossir, et les extrémismes dominent la scène politique d’aujourd’hui : « Voilà pourquoi le temps du libéralisme revient naturellement : chaque fois que les idées les plus stupides et les plus destructrices dominent le débat public, ceux qui rappellent la réalité et le bon sens sont à nouveau écoutés. « C’est du fond de l’abîme que jaillit la lumière » (Milton) » rappelle M. Garello.

Pour sortir de l’erreur, la subsidiarité et la diversité doivent inspirer les libéraux, et La Nouvelle Lettre  se veut un point de rencontre essentiel entre militants pour faire bouger les choses : « Je tiens à ce que la Nouvelle Lettre soit plus que jamais un élément de motivation et de soutien pour des cercles de réflexion et de communication, pour des forums des libertés, pour des réunions publiques. » espère Jacques Garello.

Jacques Garello est l’auteur d’un essai essentiel, Vaccin libéral, dans lequel il pose les pistes d’un programme politique applicable du libéralisme. Il a également animé un séminaire sur le sujet et poussé une tribune signée par des dizaines d’intellectuels libéraux parue dans Le Figaro le 26 avril dernier, à la veille du premier tour de l’élection présidentielle.

Lecture indispensable pour tout militant libéral, La Nouvelle Lettre est disponible en ligne.

La liberté d’expression n’est pas gratuite!

Mais déductible à 66% des impôts

N’oubliez pas de faire un don !

Faire un don
0
Sauvegarder cet article

Être libéral est un style de vie, fait de symboles et d’éléments culturels. Notre chroniqueur Olivier Palettu vous en fournit les clefs pour vivre votre libéralisme au quotidien.

Remis au goût du jour par Édouard Balladur, un maître en matière de style français, le mocassin à pampilles (ou à glands), fit florès dans les années 1980 quand, au milieu du mitterrandisme triomphant, les libéraux espéraient renverser la vapeur et se montraient volontiers plus Thatcher que Bérégovoy. Si certaines illusions furent dissipées, le mocassin à pam... Poursuivre la lecture

Être libéral est un style de vie, fait de symboles et d’éléments culturels. Notre chroniqueur Olivier Palettu vous en fournit les clefs pour vivre votre libéralisme au quotidien.

Rendue célèbre par la chanson de Metallica, Dont’t tread on me (« ne me marche pas dessus », « ne me foule pas aux pieds »), l’expression est devenue la devise du mouvement libertarien.

Il s’agit du fameux Gadsgen Flag, avec le serpent à sonnette, qui trouve ses origines dans la Révolution américaine.

Ce serpent est dessiné par Benjamin ... Poursuivre la lecture

Dans les années 1970, les États-Unis étaient en proie à un nombre croissant de problèmes, dont la plupart résultaient d'une intervention excessive de l'État dans l'économie et de la prolifération des programmes d'aide sociale, ce qui contredisait l'image populaire européenne des États-Unis comme exemple type d'une économie de marché libre de tout programme ou institution d'aide sociale. Corrigées de l'inflation et de la croissance démographique, les dépenses fédérales par habitant pour les programmes sociaux ont presque doublé, passant de 129... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles