Meilleurs vœux à tous nos lecteurs ! (VIDÉO)

Bonne année 2021 de la part de toute notre équipe

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Screenshot 2021-01-11 at 18.36.58 - https://www.youtube.com/watch?v=DEom4mghekA&feature=youtu.be

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Meilleurs vœux à tous nos lecteurs ! (VIDÉO)

Publié le 13 janvier 2021
- A +

Chers lecteurs,
Chers amis,

J’ai le plaisir de vous adresser mes meilleurs vœux de santé, de bonheur et de liberté pour cette nouvelle année 2021, de la part de toute l’équipe du journal Contrepoints.

L’année 2020 a été rude pour nos libertés, tant économiques que civiles. Mais Contrepoints est là pour les défendre en 2021, à vos côtés.

Ceci est mon dernier appel à votre générosité.

Nous entrons en effet dans la dernière ligne droite pour assurer la survie et le développement de Contrepoints en 2021.

Nous devons encore rassembler 4000 euros avant vendredi pour atteindre notre objectif annuel. (https://www.contrepoints.org/aider-contrepoints)

Nous avons besoin de ces 4000 euros pour donner le feu vert à la diffusion de vos idées libérales en 2021 :

– publier six articles quotidiens,
– travailler à nos campagnes d’investigation,
– réaliser notre projet vidéo,
– rénover notre site Internet.

Je vous en prie :

Aidez-nous à atteindre des millions d’autres personnes avec notre message unique de liberté et de responsabilité : https://www.contrepoints.org/aider-contrepoints

(Si vous nous avez déjà soutenu en 2020, merci beaucoup de votre générosité, cet appel ne s’adresse pas à vous !)

Quatre jours. C’est tout ce qu’il nous reste.

Merci d’être à nos côtés et tous mes meilleurs vœux pour cette année 2021 qui commence !

Votre dévoué,

Thomas Palermo

Président de Libéraux.org
Directeur de publication de Contrepoints

N.B. 1 : Si vous le souhaitez, votre don à l’association Libéraux.org qui édite Contrepoints est défiscalisable à hauteur de 66 %. Pour 100 euros de don, vous pouvez réduire votre impôt sur le revenu de 66 euros et votre libéralité ne vous coûte réellement que 34 euros. Un reçu fiscal vous est rapidement envoyé si vous nous le demandez à admin@liberaux.org.

N.B. 2 : Vous voulez en savoir plus sur la façon dont votre don est employé, sur le journal et son équipe ou sur l’association qui l’édite et ses projets ? Lisez notre rapport annuel disponible ici.

Voir le commentaire (1)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (1)
  • Je vais donner 100 Euros demain.
    N’étant pas résident en France, cela correspond pour nous à exactement 100 Euros.
    Il suffit de 40 personnes comme moi.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Lors de l'European Liberty Forum à Varsovie, la rédaction de Contrepoints a pu rencontrer des personnalités importantes du mouvement libéral tel que Brad Lips.

Brad Lips est le directeur général d'Atlas Network, qui augmente les opportunités et la prospérité en renforçant un réseau mondial d'organisations indépendantes de la société civile qui promeuvent la liberté individuelle. Il est membre du conseil d'administration de l'American Friends of the Institute of Economic Affairs et de l'Institute of Economic Studies-Europe. En tant que ... Poursuivre la lecture

J’ai eu l’occasion d’aller à l’European Liberty forum, dirigé par l’Atlas Network, qui a eu lieu la semaine dernière à Varsovie. Ce congrès a réuni de nombreux think tanks libéraux et prolibertés européens et nord-américains.

Ce forum a montré un point : le libéralisme n’est pas mort en Europe, il est bien vivant et bien actif. Malgré la guerre dans le pays voisin, la détermination des organisations défendant la liberté était bien présente.

En cela, l’European liberty forum a été une expérience rafraîchissante et très inspirante... Poursuivre la lecture

Par Samuele Murtinu. Un article de l'IREF Europe

Le « néolibéralisme », c’est-à-dire la version du capitalisme démocratique moderne qui met en scène des marchés et des échanges guidés par de puissantes institutions publiques mondiales, ne doit pas être confondu avec la vision libérale classique de la société libre formulée par Adam Smith, John Stuart Mill, Lord Acton ou F. A. Hayek. De nombreux problèmes associés au néolibéralisme sont en fait le résultat d’une intervention trop lourde de l’État, de la recherche de rentes et d’autres f... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles