19 ans après, comprendre le 11 septembre

Le 11 septembre 2001, Ben Laden et sa mouvance ont gagné une bataille et perdu la guerre, une guerre qui opposait les musulmans à d’autres musulmans : c’est l’occidentalisation du monde qui était en jeu.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
11 septembre 2001 (CC, TheMachineStops)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

19 ans après, comprendre le 11 septembre

Publié le 11 septembre 2020
- A +

Par Guy Sorman.

Pourquoi New York ? La ville fut désignée comme cible par Sayyid Qutb, le fondateur spirituel de l’islam politique contemporain. Jeune instituteur égyptien, invité en 1947 à New York pour y suivre un stage de formation, il fut pris d’une haine indicible pour cette ville.

À lire Sous l’ombre du Coran et Justice sociale en Islam, qui deviendront les Évangiles des islamistes, New York était l’anti-Islam comme d’autres furent l’Antéchrist. Il y souffrit particulièrement du racisme – sans doute en fut-il victime – et plus encore de la liberté des mœurs des femmes – leurs bras et jambes nus, l’été dans les rues de Manhattan, furent vécus par lui comme des agressions du Diable.

Après que Qutb fut exécuté en prison en 1966 par le régime de Gamal Abdel Nasser, ses disciples, dont Oussama Ben Laden, devinrent à leur tour obsédés par New York. L’objectif était symbolique : détruire les tours jumelles était à l’évidence une atteinte à la virilité américaine. La sexualité et ses fantasmes sont essentiels au comportement de l’Islam radical.

L’attentat du 11 septembre n’était donc pas tant un acte militaire que mystique : Ben Laden n’envisageait évidemment pas de conquérir l’Amérique. Mais par-delà le sacrifice inspiré par Qutb, le 11 septembre s’inscrit aussi dans une démarche stratégique : le véritable objectif de Ben Laden n’était pas New York mais La Mecque.

Ben Laden se percevait en nouveau Commandeur des croyants, destiné à restaurer le Califat dans la lignée de Mahomet : dans cette démarche, il lui fallait nécessairement prendre La Mecque ainsi que Mahomet y parvint.

Cette victoire exigeait que l’armée saoudienne soit vaincue ou qu’elle se soumette à Ben Laden : ce qui lui semblait possible si les États-Unis cessaient de soutenir le régime saoudien. Pareil pour la tyrannie égyptienne que Ben Laden estimait aussi manipulée par les États-Unis.

Il espérait donc que l’attentat contre New York frapperait les Américains au point qu’ils se replient sur eux-mêmes et renoncent à soutenir leurs alliés arabes. Les peuples arabes libérés de la tutelle des despotes pro-Occidentaux se seraient alors ralliés en masse à leur nouveau guide.

Le 11 septembre n’était donc pas, dans l’esprit de son auteur, un acte de terrorisme gratuit ainsi qu’on le qualifie en Occident , mais une guerre symbolique contre le Mal et stratégique pour le pouvoir : un mélange de mystique et de politique, comme l’est le mouvement islamiste tout entier.

Mais Ben Laden s’est évidemment trompé sur la réaction américaine : George W. Bush ne pouvait pas accepter un second Pearl Harbour sans réagir, et comme après Pearl Harbor, la réaction ne pouvait être que militaire. Les États-Unis sont une nation martiale peu portée à la négociation, ce que n’ont toujours pas compris les Européens qui auraient préféré des opérations de police plutôt que la guerre.

Ben Laden s’est trompé davantage encore sur son propre monde : exceptée une poignée de mystiques et de mercenaires, les Arabes n’ont aucun désir de retourner au temps du Prophète sous les ordres d’un Ben Laden.

On s’en doutait mais ils nous en ont assené la preuve : les révolutions arabes en cours (l’article a été rédigé en 2011, NDlR) ne se réclament pas de l’Islam radical, mais des droits universel de l’Homme.

Le 11 septembre, Ben Laden et sa mouvance ont gagné une bataille et perdu la guerre, une guerre qui opposait les musulmans à d’autres musulmans : l’Occident n’en fut jamais l’enjeu premier, mais l’occidentalisation du monde, oui.

 Article initialement publié en septembre 2011.


Sur le web

Voir les commentaires (28)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (28)
  • Bravo Monsieur Sorman. Nous sommes tous des Américains.

  • Une interprétation qui fonctionne que sur la base des thèses officielles des actions prétendues terroristes du 11/09/2001.

    • Oui tout le monde sait qu’il s’agit des reptiliens.

      • Mais non, c’est une super-production hollywoodienne, avec des dizaines de milliers de figurants. Comme la conquête de la lune. Par contre, je ne sais pas trop si les deux tours n’ont jamais existé ou si elles ont en fait été volontairement dynamités pour faire de la place au nouveau programme immobilier…

      • Non, ce sont les Chinois du FBI aux ordres de la CIA dirigée par les extra-terrestres de Roswell.

    • Vous pourriez nous éviter vos fantasmes conspirationnistes débiles? Les lecteurs de Contrepoints n’en sont pas, le réalisme étant leur particularité!

  • Si votre esprit critique est à la hauteur de votre ironie, cela est inquiétant, d’autant plus si vous vous targuez d’être des libéraux…

    • L’esprit critique ça ne consiste pas à douter de tout et n’importe quoi, ça consiste aussi et surtout à s’assurer de la cohérence d’ensemble. Les thèses complotistes sont toutes profondément débiles, en ce qu’elles supposent un cynisme, un machiavélisme, et une puissance colossale, le tout associé à une stupidité sans nom (stupidité, parce que si vous êtes capable de « faire croire » que des terroristes ont commis les actes dont on parle, tout en gardant le secret sur des turpitudes monstrueuses impliquant des centaines de comploteurs, il y a quand même d’autres choses à faire avec cette puissance … c’est quand même beaucoup plus facile, plus rapide et moins couteux de, pas au hasard du tout, annoncer que l’Irak possède des armes de destructions massives ou que le chef d’un état sud-américain est un narco-trafiquant, que de lancer une attaque terroriste d’une ampleur pareil tout en s’arrangeant pour faire porter le chapeau à un autre)

    • @ Micka
      L’esprit critique consiste à vérifier une hypothèse, pas à avaler les conneries débitées par des indigents intellectuels. Donc c’est vous qui en êtes dépourvu! Le spectacle des avions percutant les tours ne vous a pas fait réfléchir?

  • Je cite un passage qui me semble complêtement absurde : « Mais Ben Laden s’est évidemment trompé sur la réaction américaine : George W. Bush ne pouvait pas accepter un second Pearl Harbour sans réagir, et comme après Pearl Harbor, la réaction ne pouvait être que militaire. ».
    Ben Laden n’était ni une victime des agissements des USA dans les pays musulmans, ni un imbécile. Il était au contraire un stratège froid et calculateur. S’il avait agi uniquement par myscticisme (et/ou par désespoir, haine, conviction…) comme c’est généralement le cas chez les kamikazes, il aurait piloté lui-même l’un des avions.
    Ces attentats n’avaient rien d’un coup de semonce : comment penser qu’ils avaient un autre but que de provoquer l’entrée en guerre des USA sur de nombreux fronts dans le but d’affaiblir durablement ce pays ?
    Ben Laden a au contraire formidablement réussi : 10 ans plus tard, le coût de la guerre contre « l’axe du mal » est astronomique et augmente sans arrêt ; stratégiquement, les USA sont à la ramasse (armée et renseignements sur-mobilisés sur de trop nombreux fronts) ; les libertés civiles aux USA en ont pris un sacré coup (vous connaissez bien le sujet) ; les USA sont encore plus détestés dans les pays musulmans qu’avant les attentats ; et diplomatiquement ça devient compliqué pour eux de justifier la présence de l’US Army un peu partout sur le globe. Je pense que Ben Laden n’espérait pas un tel succès.
    Je vous rejoins sur un point : je pense que le terrorisme islamique sera vaincu avant tout par des musulmans ayant soif de liberté et de justice.

    • Ah ! Et j’ajouterais que leur soutien à la politique Israélienne est de plus en plus timide, ce qui est assez fort quand on sait que le motif allégué pour les attentats était l’ingérence américaine au moyen-orient.

  • Si pour vous les thèses officielles du 11/09/01 correspondent à une cohérence d’ensemble, grand bien vous fasse, mais je continue à penser, que ce qu’il s’est passé ce jour la, recouvre une multitude d’intérrogations légitimes et je ne vois pas en quoi défendre une thèse complotiste, me rend moins crédible, à partir du moment ou des arguments étayent mes pensées. Votre avis si péremptoire est un frein à notre liberté à tous deux de partager nos arguments sur la question, et c’est dommage.
    Néanmoins, sans rancune, et au plaisir de vous lire.
    🙂

    • Les complotistes bâtissent leurs scénarios hollywoodiens en n’ayant justement que les films comme expérience. Googlez « gorge profonde » et allez m’expliquer comment au moins 200 agents et fonctionnaires *américain* on été recruté pour faire péter les tours et monter ce complot, comment tous ont accepté et l’ont fait évidemment joyeusement avant de rentrer embrasser leurs gosses, que personne n’a jamais parlé etc. etc. Quand on est pas foutu de cacher un cambriolage ou une pipe dans un bureau ça laisse rêveur.

      « oh mais les autres programme secrets » me direz vous ? ben oui, mais eux ce battaient contre « l’ennemi » pour « sauver leurs enfants », pas pour faire exploser ceux de leur voisins si vous me suivez !

      On passe rapidement sur la logique aveuglante façon Marx (groucho pas l’autre): le pays le plus belliqueux de la planète engagé dans la plupart des guerres depuis deux siècle aurait soudain besoins de faire péter un, non deux, 10, 50, 100, ah non 5000 de ces propres concitoyens et deux immeuble phare de sa propre civilisation pour déclarer une guerre. C’est logique ! D’ailleurs on est aveuglé aussi par tout les bénéfices récolté, oh my god ils croulent sous le pétrole et leur aura mondiale est plus haute que jamais après l’irak.

      Vraiment, de tout les coté ou on regarde, technique, logique, politique, humain c’est seulement ridicule.

      Quand on pige rien au monde il ne reste que le complot: Ça au moins c’est aussi simple à comprendre qu’un bon vieux nanar made in Hollywood. (juste retour des choses ? ne soyons pas cynique)

    • plusieurs liens intéressants qui démontent la théorie des complotiste. http://www.conspiracywatch.info/Theories-du-complot-pour-bien-commencer_a1.html

    • parce que les complotistes n’ont pas d’arguments. je me suis renseigné sur le sujet. la version partielle n’est que partiellement vrai car elle oublie de mentionner le role des monarchies du golfe (surtout de l’arabie saoudite) dans le 11 septembre mais les complotistes sont juste ridicule. il faut se renseigner un minimum. http://www.bastison.net/

    • @ Micka
      Vos arguments sont des sottises inventées du fait de votre ignorance scientifique et technique. Elles ne tiennent pas debout et c’est la raison pour laquelle elles ont été rejetées! Quant au mobile du pétrole, avancé par les trolls, ils ignorent qu’il existe un marché du pétrole où il se vend. Il est inutile de dépenser des milliers de milliards dans une guerre pour s’en procurer!

  • Ce qui est très clair pour moi c’est que le 11 septembre marque le début du déclin des Etats-Unis et de l’Occident en général.
    Ben Laden n’en attendait pas tant soyons clairs, je crois que ce sont les Etats-Unis et l’Europe qui se sont mises elles-mêmes dans le caca.

    D’abord les guerres d’Irak et d’Afghanistan (conséquences du 09/11) ont précipité plus rapidement l’Etat américain vers la banqueroute, et le peuple à une perte de confiance face à ces guerres non-gagnées (mais pas perdues non plus). Le 11 septembre (en même temps que l’explosion de la bulle technologique) a amené aussi à une 1ère crise économique que la FED a tenté de résoudre en créant une autre bulle (celle de l’immobilier) qui explosa lors de la crise des subprimes et créa une 2ème crise (bancaire celle-là). Cette perte de confiance dans le pays a ammené à l’Amérique à se tourner vers Obama qui était censé rehausser l’image de l’Amérique et résoudre la crise, mais il n’a fait qu’amplifier le désastre économique en distribuant prébendes, dollars aux banques, créant de nouvelles réglementations etc…ce qui amena le pays à une 3ème crise économique, plus grave encore (de la dette souveraine celle-là).

    D’un autre côté, l’Amérique et l’occident ont complètement bafoué leurs valeurs depuis 10 ans: celle de la liberté notamment, celle qui avait fait de ce pays la première puissance mondiale. Le 11 septembre a été l’excuse toute faite pour voter des lois sécuritaires et provoquer la panique parmi les populations, qui en retour sont devenues demandeuses de plus en plus de protection (le principe de précaution et autres sont des les descendants de cette peur panique).
    Là-dessus Ben laden a réussi, il a rapproché un tout petit peu l’occident des régimes autoritaires arabes.
    Les valeurs de tolérance ont pris un sacré coup aussi, mais pas seulement à cause du 11 septembre ceci dit. L’Europe érige de plus en plus des barrières arbitraires et incompréhensibles aux étrangers, pendant que l’Amérique construit un mur avec le Mexique et limite grandement l’établissement des étrangers sur son sol (ce qui est incompréhensible quand on connait l’histoire des Etats-Unis).

    D’autre part, certe, l’hydre socialiste et son armée de faux-droits et de protections n’est pas nouveau, mais l’après 11 septembre n’a fait qu’amplifier ce phénomène.

    Il y a 10 ans, personne ne voyait la Chine dépasser un jour les Etats-Unis. Aujourd’hui la Chine croît et les USA décroient, et le scenario est envisagé.

    • « Obama et l’attaque des zombies keynésiens »

      Il a l’air sympa mais je ne le trouve pas sur allociné ?

      (Désolé ! Trop de travail, fatigue toussa 🙂 )

  • Contrairement aux thèses du complot impliquant les Etats-Unis, relayée par les conspirationnistes , le 11/09 impliquerait plutôt la Russie pour plusieurs raisons: les interventions OTAN (en Ex Yougoslavie et Irak) firent perdre des allier de poids aux Russes, dans une logique de guerre froide où les hégémonies des blocs sont confrontées. Entre les deux guerres d’Irak (1991-2002), de nombreuses approches et tentatives attentats contre le World Trade Center à NewYork sont relevées, impliquant à chaque fois des ressortissants Irakiens, d’origine Irakiennes, puis réfugiés en Irak, Abdul Rahman Yasin impliqué dans l’attentat de New York en 1993 en est l’exemple le plus emblématique.
    En 2001, il n’ existait que deux réseaux de satellites suffisamment denses: le GPS américain et le GLONASS Russe. Selon les déclarations officielles américaines, les terroristes ont coupé la liaison GPS à bord des avions ayant perpétré les attentats en 2001. Comment ont-ils pu se diriger vers NEW YORK et autres cibles sans liaison GPS américaine ? En procédant par élimination, ces appareils n’ont pu être guidé que par des dispositifs GPS Russes.
    Etant donnée que la Géopolitique actuelle impose une unité Occidentale Large face aux islamismes (OCI: 57 états islamiques face à l’OCCIDENT), il est probable que les diplomaties américaines et européennes ne souhaitent pas évoquer cette question impliquant les Russes, car cela ne ferait qu’affaiblir l’unité Occidentale face à l’Orient islamique. Cependant, étant donné la quantité de théories du complots fleurissant autour du 11/09, faisant par la même le limon des divers fantasmagories, puis neo-nazismes et islamismes, mon avis serait de de faire un point historique sur ce sujet pour contre carrer toute ces fantasmagories. En conclusion: il est donc très probable que le 11/09 soit une frappe de représailles concertée entre Russie, Irak(Baath) et Al Qaida islamique contre les Etats-Unis d’Amérique, après plusieurs essais infructueux.
    Source partielles :
    – en.wikipedia.org/wiki/Saddam_Hussein_and_al-Qaeda_link_allegations_timeline#1993
    – Article Jss news « 11 septembre et si c’était les russes »
    – déclarations dans les ouvrages de Nima ZAMAR
    http://fr.wikipedia.org/wiki/GLONASS

  • Je me disais « Tiens, Sorman écrit encore en français pour des Français ? » Mais non, c’est un vieil article de 2011. Sorman est aujourd’hui américain, il vit aux EUA, et il n’a plus rien à faire de la France. Ce à propos de quoi on ne peut guère le blâmer, vu l’état du pays.

  • Le terrorisme étant forcément issu d’ un complot.. Reste à connaître le commanditaire,..ben Laden, comme pour Kennedy….

    • Oui, et comprendre de tels événements demande beaucoup de temps. Les documents déclassifiés sur l’assassinat de Kennedy commencent tout juste à sortir.
      Sur le 11/09, comprendre demande de ne pas avoir de préjugé (au sens propre) et donc de ne pas prendre comme acquise la version officielle.
      Qui d’ailleurs est contredite par la simple physique newtonienne ainsi que par les constatations sur place.
      Que l’on ait donné dans kes 10mn – avant toute enquête – une explication et que l’in ait sans cesse cherché à faire taire les détracteurs de ce natrayif au lieu de contrer leurs arguments, devrait aussi poser question…

      • Vous n’allez pas vous y mettre aussi! Contredite par la physique et les constatations? C’est très exactement le contraire, tant sur le plan physique que factuel.

  • Vous ignorez que la chaleur amollie l’acier? Bravo! Et vous ignorez tout autant comment on dynamite un bâtiment. Il faut placer des charges partout et les relier par des fils électriques, ce qui se remarque si on est pas aveugle. Vous vous êtes l’exemple typique du gogo qui par ignorance crasse et appétence pour les complots avale n’importe quoi, croyant et avalisant ce qu’il veut croire et se moque de la vérité bien qu’il ait vu sur les vidéos les avions percuter les tours!

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Mettons nous un instant à la place d’un Vladimir Poutine. Il faut bien comprendre qu’il lui est impossible de perdre cette guerre, puisqu’une défaite en Ukraine ouvrirait une boîte de Pandore extrêmement dangereuse pour l’unité de la fédération de Russie face aux velléités d’indépendance que pourraient manifester certaines républiques du Caucase entraînant de facto un effet domino sur d’autres républiques à forte population musulmane.

Pour l’instant, une certaine stabilité des relations entre le Kremlin et ses inféodés prévaut (Tchétch... Poursuivre la lecture

Le canal du parti libertarien russe (PLR) rapporte que l’appartement de son président Boris Fedyukin a fait l’objet d’une perquisition par la police dans le cadre d’une procédure liée au terrorisme.

Le mandat de perquisition indique que le 24 septembre, l'administration de la ville a reçu un courriel concernant le bombardement de tribunaux. Une procédure pénale aurait été engagée en vertu de la partie 3 de l'article 207 du Code pénal concernant les « fausses déclarations d'un acte de terrorisme dans le but de déstabiliser les autorités... Poursuivre la lecture

Alors que la France connaît une flambée des prix de l’énergie et une ruée vers le chauffage au bois, le Sénat a cette semaine voté et enrichi le projet de loi sur les énergies renouvelables.

La France paie l’impréparation de sa politique d’infrastructures et en particulier de sa politique énergétique ; mais pas seulement car les causes sont multiples et encore débattues. De l’inflation globale provoquée par les banques centrales au conflit ukrainien, une des causes les plus éludées est sans doute la pensée écologiste qui ramène l’Occid... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles