États-Unis : 4,8 millions d’emplois créés au mois de juin

Photo by Free To Use Sounds on Unsplash - https://unsplash.com/photos/kOuCX7fh50U — Free To Use Sounds,

En un seul mois, juin, l’économie américaine a créé 4,8 millions d’emplois et le taux de chômage est descendu à 11,1 % (il était à 13,3 % en mai).

Par Nicolas Lecaussin.
Un article de l’Iref-Europe

Du jamais vu dans l’histoire économique des États-Unis ! En un seul mois, juin, l’économie américaine a créé 4,8 millions d’emplois et le taux de chômage est descendu à 11,1 % (il était à 13,3 % en mai). Contrairement à ce que certains « spécialistes » et journalistes soutenaient fin mai, le Labor Department a même revu à la hausse les créations d’emplois en avril et mai : + 90000 dans le privé par rapport aux premiers chiffres.

Une reprise de l’économie en bonne voie

Depuis le mois d’avril, plus de 8 millions d’emplois privés ont été créés, ce qui représente environ 40 % du nombre total d’emplois détruits à cause de la pandémie. Après la crise de 2009, il a fallu 20 mois pour parvenir à un si grand nombre de créations d’emplois.

Tous les secteurs de l’économie ont été concernés, y compris le commerce (+740 000) et l’industrie (+ 356 000). Il faudra examiner attentivement les prochaines statistiques mais la reprise de l’économie semble sur la bonne voie.

Sauf si les démocrates du Congrès réussissent à imposer de nouvelles réglementations et à prolonger au-delà de la fin du mois de juillet l’aide supplémentaire de 600 dollars par semaine accordée à ceux qui ont perdu leur travail et qui seront donc moins motivés pour en trouver un autre…

L’achat d’armes en hausse

Autre chiffre intéressant, sur un tout autre plan : le nombre d’achats d’armes a bondi. Selon la National Shooting Sports Foundation, l’augmentation serait de 136 % par rapport à juin 2019, et pour 40 % des acheteurs, ce serait leur première arme. Cela aurait-il quelque chose à voir avec les violences de ces dernières semaines et la volonté proclamée par plusieurs maires démocrates de démanteler la police locale ?

Sur le web

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.