Bertrand Lemennicier est mort (1943-2019)

L’économiste Bertrand Lemennicier, figure du libéralisme en France, s’est éteint.

Par la rédaction de Contrepoints.

C’est avec tristesse que nous apprenons la mort de Bertrand Lemennicier, qui fut pendant des décennies un infatigable défenseur de la liberté sous toutes ses formes. Malgré la maladie, il a continué à défendre le libertarianisme en France envers et contre tous jusqu’à son dernier souffle.

Maître de conférences à Paris Dauphine puis nommé professeur à Lille II, et enfin à Paris II Assas, il enseigne l’économie durant sa carrière universitaire, et transmet à bon nombre de ses étudiants son goût pour la pensée libérale la plus radicale.

Bertrand Lemennicier appartenait à une école d’économistes – illustrée entre autres par des prix Nobel comme Gary Becker, Ronald Coase, James Buchanan ou Friedrich Hayek – qui s’efforce d’appliquer les outils de l’analyse économique à des comportements ou des relations qui n’apparaissent pas a priori de nature économique comme le mariage, le crime, le droit, la politique etc.

Auteurs de nombreuses publications dans des revues scientifiques, il est aussi l’auteur de plusieurs livres dont quatre très remarqués : Le Marché du mariage et de la famille (1988 Éditions P.U.F), Cinq questions sur les syndicats (ce dernier en collaboration avec Jacques Garello et Henri Lepage, 1990 Éditions P.U.F), L’Économie du Droit (1991 Éditions Cujas), et La Morale face à l’économie (Éditions d’Organisation, 2006).

Un extraordinaire passeur d’idées

C’est tout naturellement qu’après sa carrière universitaire, il a aidé le mouvement libéral en France grâce à ses multiples interventions dans les médias, ses conférences et son amitié. Contrepoints ne perd pas seulement un ami : ce sont tous les amis français de la liberté qui aujourd’hui sont en deuil d’un passeur d’idées brillant, volontiers provocateur et d’une gentillesse extraordinaire. Nous pensons aujourd’hui à sa famille, ses amis et ses nombreux admirateurs qui ont découvert le libéralisme grâce à son travail.

Bertrand Lemennicier a été proche de Démocratie libérale (DL). Il fut membre de la Société du Mont-Pèlerin, de l’International Society for Individual Liberty (ISIL) et de la Property and Freedom Society. Il était également administrateur et vice-président de l’Association pour la liberté économique et le progrès social (ALEPS).

 

Vous souhaitez nous signaler une erreur ? Contactez la rédaction.