Un voyage à Rome ? 3 guides à découvrir

Voici trois guides incontournables sur Rome.

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Roma by pasdeloup-sofia(CC BY-ND 2.0)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Un voyage à Rome ? 3 guides à découvrir

Publié le 10 novembre 2019
- A +

Par Jean-Baptiste Noé.

Rome superpose les couches d’histoire de l’antiquité jusqu’à aujourd’hui. Plusieurs guides permettent de se repérer dans cette ville de ruelles et de dédales, pour mieux l’apprécier et la comprendre.

Nicolas Senèze, Guide étonné du Vatican, Salvator

Fin connaisseur de Rome et du Vatican, où il travaille comme journaliste depuis plusieurs années, Nicolas Senèze livre un guide touristique intelligent et pratique pour arpenter la ville sous toutes ses facettes.

Guide touristique, car on y trouve l’indication des horaires d’ouverture, des tarifs, des bonnes adresses pour prendre un verre ou un repas. L’auteur livre ici les adresses qu’il connaît et qu’il peut fréquenter, ce qui est un gage de qualité. Guide intelligent, car les principaux monuments de Rome sont présentés, avec leur histoire, leur fonction, leurs évolutions.

Classés par quartiers, ces monuments peuvent ainsi être compris par rapport aux autres du même endroit. Y sont ainsi présentés les catacombes, le Vatican et ses environs, le Janicule et le Trastevere, la place d’Espagne et ses dépendances… tous ces lieux forgés par la papauté au cours des vingt siècles qu’elle partage avec Rome et qu’elle a contribué à façonner.

Rempli d’éléments historiques et d’anecdotes sur les quartiers et les événements, ce guide permet de s’immerger dans la Rome chrétienne, qui n’est jamais éloignée de la Rome antique et païenne.

Bien écrit, bien mis en page, avec des cartes et des photos en couleur et des rabats qui peuvent être utilisés comme signet, ce guide est à lire avant de partir et à glisser dans son sac pour servir au cours de ses pérégrinations romaines.

Guide romain antique, Hachette

C’est un classique indépassé et heureusement réédité. D’aspect sobre, voire ascétique, ce guide ne traite que de la période antique. Il explique les principales phases de l’histoire romaine grâce à des frises, des croquis, des tableaux. Il aborde tous les éléments de la période : les institutions romaines, la vie à Rome, l’art, la littérature, les choses militaires. C’est un condensé d’histoire romaine, un peu aride à lire certes, qui n’a pas la présentation plaisante des guides et des manuels d’aujourd’hui, mais qui est indépassé. On peut regretter que l’éditeur ne le propose pas dans une version modernisée, notamment pour la typographie parfois difficile à lire. Nonobstant cela, il faut absolument le glisser dans sa valise pour une visite romaine et mieux appréhender la ville.

Adriano Morabito, Rome insolite et secrète, Jonglez

Pour ceux qui connaissent déjà Rome, mais qui souhaitent aller plus loin, sortir des sentiers battus, connaître des détails qui passent inaperçus. Ce guide, élément particulier d’une collection générale, fourmille d’anecdotes et de précisions sur la ville. Une statue insolite dans une rue, un patio dérobé derrière la porte d’un palais, un musée caché dans une ruelle anodine… ce guide dévoile quelques secrets romains et met à jour des compléments d’informations sur cette ville qui n’en finit pas de se découvrir.

Sur le web

Voir le commentaire (1)

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

L’invention du droit à Rome s’est faite en séparant progressivement le droit de la morale et de la religion. Cette invention du droit qui se découvrait par des spécialistes, les prudentes puis par les juristes, a eu pour finalité la création d’une véritable science du droit. Le droit était défini comme « l’art du juste et de l’utile », le juste étant défini comme « rendre à chacun son droit, son dû » pour reprendre les mots du juriste jusnaturaliste Javier Hervada.

Ainsi, le droit a été pensé par les Romains comme un objet autonome par... Poursuivre la lecture

Par Lawrence W. Reed.

 

Un seul pays au monde peut se vanter d'avoir davantage de voitures que d'habitants à l'intérieur de ses frontières - une augmentation stupéfiante de 25 %, selon les statistiques les plus récentes.

Pouvez-vous deviner de quel pays il s'agit ? Je vais vous donner quelques indices supplémentaires...

Le PIB par habitant de cette fascinante enclave est l'un des plus élevés de la planète, presque aussi élevé que celui des États-Unis. Elle prétend, de manière crédible, abriter le plus ancien É... Poursuivre la lecture

Par Natsuko D'Aprile. Un article de The Conversation

La notoriété culturelle de la France a toujours été ancrée dans l’esprit des audiences étrangères. Qui n’a jamais entendu parler des Misérables, n’a pas souhaité s’aventurer dans les galeries du Château de Versailles ou ne s’est pas émerveillé devant les pâtisseries de Pierre Hermé ?

C’est de cela que traite le concept de soft power. Conceptualisé par Joseph Nye dans les années 1990, le soft power (littéralement « pouvoir doux »), désigne la capacité d’un État à séduire et à a... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles