Sainte Greta Thunberg, priez pour nous !

Partager sur:
Sauvegarder cet article
Aimer cet article 0
Greta Thunberg at the Parliament By: European Parliament - CC BY 2.0

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don

Sainte Greta Thunberg, priez pour nous !

Publié le 7 mai 2019
- A +

Par Rémy Prudhomme.

Sainte Greta, l’icône des jeunes et des Verts, a un don. Sa mère, Marlena Ernman, dans un livre intitulé Scènes du cœur, notre vie pour le climat (tout un programme), écrit de Greta : « Elle peut voir du gaz carbonique (CO2) à l’œil nu. Elle le voit sortir des cheminées et transformer l’atmosphère en dépotoir ». Cette vision n’est nullement métaphorique, mais purement physiologique. Il s’agit évidemment d’une absurdité : le gaz carbonique est sans odeur et sans couleur, et les rejets annuels représentent une part infime (0,0004 %) de l’atmosphère.

Qu’une adolescente suédoise atteinte du syndrome d’Asperger, manipulée comme une marionnette par des parents militants, dise des sottises, cela peut malheureusement arriver. Il s’agit là d’un événement rare, aléatoire, qui appelle notre tristesse et notre compassion, mais qui n’a aucune signification.

Ce qui a une signification, en revanche, c’est l’accueil extraordinaire fait dans le monde, ou en tout cas dans le monde occidental, à la personne de la jeune handicapée, à son discours irrationnel, à ses préconisations. Les plus hautes autorités civiles et religieuses, du président de la France au pape, la reçoivent, la prennent au sérieux, l’écoutent, la cajolent.

Une sainte laïque

Le Parlement européen est bien la seule institution à avoir, malgré les Verts qui y siègent, refusé de l’entendre proférer une adresse solennelle, en notant, avec un bon sens inhabituel, qu’un mardi matin, la place d’une gamine de 16 ans était sur les bancs de son école plutôt qu’à la tribune du Parlement.

Mais partout ailleurs, pour des dizaines de millions de zélotes, chez les jeunes et même chez les moins jeunes, Greta est devenue une star, une icône, un modèle, un maître (on hésite à écrire : à penser), une sainte. Une sainte. On a sans doute là un début d’explication du phénomène. Le réchauffisme est une religion.

Il avait sa doctrine, son catéchisme, ses pontifes, ses clercs, ses processions, ses conciles, ses Jésuites, ses banques. Il lui manquait ses saints. Il prétendait reposer sur la science, une science officielle certes, mais une science tout de même. Il jette cette béquille aux orties. Aucun responsable du GIEC, aucun député écologiste, n’a dit – et sans doute ne dira – que la capacité de Greta à « voir à l’œil nu » des rejets de CO2 repose sur du vent – le vent des éoliennes peut-être.

Le réchauffisme préfère maintenant s’appuyer sur les miracles de Sainte Greta. Il a raison : c’est plus sûr. Une tournée d’apparitions de Sainte Greta fait plus pour la cause que deux ou trois COPs. À un coût en CO2 bien moindre. Malraux disait : « le XXIe siècle sera religieux ou ne sera pas » ; il serait sans doute surpris de constater comment sa prédiction se réalise.

Sur le web

Voir les commentaires (57)

Laisser un commentaire

Créer un compte Tous les commentaires (57)
  • « Vous, les Européens, êtes dans une éclipse de l’intelligence. Vous allez souffrir. Le gouffre est profond. Vous êtes malades. Vous avez la maladie du vide »- Soljenitsyne

  • « Quelle aubaine pour les dirigeants que les hommes ne réfléchissent pas » – Adolf Hitler

  • « J’entends beaucoup de gens réclamer des changements. Je ne comprends pas. Les choses ne vont-elles pas suffisamment mal comme cela ? » – Victoria, Reine d’Angleterre

  • « Je peux calculer le mouvement des corps célestes mais pas la folie des hommes.» – Newton

    • J’en profite pour en rajouter une, attribuée à Einstein:

       » Deux choses sont infinies, l’univers et la stupidité humaine,
      même si j’ai des doutes à propos de l’univers… »

      • Permettez-moi d’ajouter : « Le drame de notre temps, c’est que la bêtise se soit mise à penser. »
        Jean Cocteau

  • Il manque encore quelque chose à l’écologisme et cette nouvelle religion sera complète et prête à se déployer : un ou des martyr(s).
    Nulle doute qu’on va en voir arriver bientôt.

  • François Hollande a eu Léonarda, Emmanuel macron a Greta…

  • Que vous soyez paranoïaque n’a aucun rapport avec le fait qu’ils ne soient pas en train d’essayer de vous avoir

  • Toute l’intelligence de la gauche se trouve dans cette campagne publicitaire mondiale et ca marche !
    Ca vient du nord ,le nord aurait il peur des envahisseurs du sud avec ce fameux rechauffement sense assoiffer nos pays ?
    Il y a toujours une raison ,un non dit, a une action d’une telle envergure et suivie par tous les gvt europeens …et qui explique le retrait des usa de cette foutaise , ils ne sont pas concernês , c’est un probleme europeen.

  • Gréta la sainte…..il faut l’emmener au Louvre , avec un peu de chance , elle y fera des miracles ….

  • claude henry de chasne
    7 mai 2019 at 7 h 44 min

    Tous les éléments d’une nouvelle religion sont en place:
    L’apocalypse, les regles comportementales,les interdits nutritionnels, la dîme , les saints,la charité etc..
    Les martyrs devraient arriver bientôt , bulot a essayé (il en rêvait sa mise en scène était au point mais il était trop riche pour bien saigner..) ils vont en trouver d’autres…

  • Dans son discours à Davos, Greta a déclaré « je ne veux pas que vous soyez effrayés, je veux que vous soyez terrifiés ». Eh bien voilà, c’est fait, je suis terrifié, atterré, horrifié par la fascination qu’elle exerce sur les foules et les dirigeants 🙁 Lorsqu’on maîtrise à ce point les émotions des masses, on peut les diriger vers à peu près n’importe quelle cible. Le pouvoir d’influence de Greta et des adultes qui la manipulent est la porte ouverte aux pires atrocités.

    • claude henry de chasne
      7 mai 2019 at 9 h 22 min

      le probleme c’est qu’elle a été invitée a davos pour permettre aux requins de trouver encore une methode pour pomper le pognon

    • Sûr, un certains Adolf fascinait les masses, on a vu où cela les a mené!

    • A fm06
      … » je suis terrifié, atterré, horrifié par la fascination qu’elle exerce sur les foules et les dirigeants  »
      J’emploierais cette phrase en l’appliquant aux médias : pourquoi, cette dérangée psychologique (sans connotation péjorative) fascine-t-elle les médias pour la propulser au premier rang ? Sont-ils en tel manque d’arguments qu’ils exploitent cette handicapée à ses dépends ? Quoi qu’en soit les réponses à ces questions, l’attitude (des médias comme celle de sa mère) est absolument scandaleuse voire nauséabonde. Ils exposent cette gamine dans un contexte politique qui la dépasse totalement.
      Quand la marotte climatique sera abandonnée pour d’autres opportunités, cette Greta sera brutalement évacuée du devant de la scène, pour sombrer dans l’oubli, le néant. Que deviendra-t-elle ? Que les médias opportunistes se moquent de son devenir, est une chose, mais les parents… c’est criminel !!!

  • Dommage de Sainte Greta n’aie pas vu le CO2 que dégageait le début d’incendie de Notre Dame.

    • claude henry de chasne
      7 mai 2019 at 12 h 02 min

      ni les vapeurs de plombs créées par l’incendie du toit , et ses probable déversements dans la seine..
      buvez parisiens ceci est mon sang

  • J’espère que celle qui voit le CO2 ne finira pas de la même façon que l’autre jeune femme qui entendait des voix.

  • Mouais, n’est pas Pippi Långstrump qui veut…

    • Ah, comme vous avez raison! J’ai adoré Pippi Långstrump, alias Fifi Brindacier, et j’ai offert ce livre à beaucoup d’enfants de la famille et d’amis. Rien à voir avec la coqueluche actuelle des media et des politiques! Heureusement le Parlement Européen garde la tête sur les épaules.

  • Quand on voit la mère, complètement à la masse, comment s’étonner de la gamine ❓

  • Ils sont fous ces écologistes..

    • La petite bête
      7 mai 2019 at 9 h 39 min

      Ils ne sont pas si fous, ils sont, consciemment ou non, au service d’une dictature planétaire.

      • La petite bête
        7 mai 2019 at 9 h 41 min

        Et cette dicature – qui ne dit pas son nom – a déjà infeodé médias et ONG, ainsi qu’une grande partie des politiciens occidentaux.

      • Consciemment pour se remplir les poches au passage.

  • Il me semblait que prostituer les enfants était puni par la loi.

  • Le Rouméliote
    7 mai 2019 at 10 h 18 min

    Lire ici le paragraphe « dépression » :https://www.7sur7.be/7s7/fr/2665/Rechauffement-Climatique/article/detail/3527869/2019/05/03/Greta-Thunberg-peut-elle-vraiment-voir-le-CO2-a-l-oeil-nu.dhtml
    C’est monstrueux ! Comment les écolos traumatisent les enfants et comment sa mère est entré dans l’effondrement psychique de sa fille. En tant que père d’un fils autiste, je suis atterré car je peux mesurer la souffrance permanente de cette pauvre gosse. Elle a besoin de soins pour l’éloigner de cette angoisse fondamentale et sa mère devrait en répondre devant la justice !

  • Sainte greta, marionnette de Al Gore !!

    http://www.theartofannihilation.com/the-manufacturing-of-greta-thunberg-for-consent-the-political-economy-of-the-non-profit-industrial-complex/

    Dire que des gens se jettent sans analyse dans les bras des catastrophistes dont le programme politique d’annihilation de la démocratie et de la population est ahurissant !

  • claude henry de chasne
    7 mai 2019 at 12 h 04 min

    ah ben non ,la sainteté n’est pas scientifique monsieur .. la sainteté est au dessus de çà.. tsss mecreants!

  • Au fait ,on n’est en periode electorale, les fake news sont interdites ,greta devrait etre emprisonnée pour fake news et ingerence dans une election ..ainsi qu’un certain nombre de gens intervenant ou faisant intervenir des menteurs et menteuses averees.99% des politiques et journalistes francais..nos lois ne sont pas extraterritoriales..sinon….

  • Greta, apôtre de mort contre la vie, échec de l’humanisme, nihilisme parfaitement illustré par la grève de l’instruction qu’elle refuse pour elle et pour les autres enfants.

    Version moderne du joueur de flûte de Hamelin, Greta représente la constance des forces du mal, toujours présentes, toujours vives, pour annihiler les progrès de l’humanité. Il y aura toujours des Greta, diablement séduisantes et habiles. Mais heureusement il y aura également toujours des honnêtes gens, des humains prêts à se lever et agir en faveur du bien et contredire le mal.

    Entre le bien et le mal, choisissez votre camp !

    • On peut penser à la croisade des enfants au début du 14ème siècle : elle a très mal fini pour ces hordes d’ados paumés mais elle a enrichi les armateurs marseillais qui les ont transportés non vers la Terre Sainte mais de l’autre côté de la Méditerranée pour approvisionner leurs partenaires commerciaux, les marchands d’esclaves.

      NB : concernant la « sainteté » de la Terre Sainte, on peut avoir des doutes vu les fanatismes qu’elle engendre depuis des millénaires ; comme se le demandait le haut-commissaire britannique dans La tour d’Ezra [excellent roman d’d’Arthur Koestler] : « Ne trouvez-vous pas, Miss Clark, qu’il y a trop de sainteté dans l’air ? L’atmosphère en est empoisonnée. La sainteté n’est supportable que très diluée, comme les sels de bain. L’essence concentrée est du poison. » Pardon, je suis hors sujet.

  • Et attention ! La moindre critique sur les réseaux sociaux (au sens large) vous vaut une volée de bois vert et une bordée d’injures et d’insultes, parfois des menaces de mort ou au moins de doxxing.

  • L’immaturité émotionnelle de cette nouvelle société devient très inquiétante.
    L’incendie de Notre Dame entre autre, en est une nouvelle preuve.

  • Monsieur, vous apprendrez qu’un dogme est immuable et ne peut être réfuté que sur un bûcher.

    • claude henry de chasne
      7 mai 2019 at 16 h 17 min

      surtout un dogme qui doit sauver la planete ( le genre humain c’était trop tcheap)

  • Une recherche de dix secondes permet de comprendre que c’est un malentendu, récupéré bien sûr par des personnes en manque d’arguments et ayant la critique peu constructive.
    https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/non-greta-thunberg-ne-peut-pas-«voir»-le-co2-et-na-jamais-déclaré-quelle-pouvait-le-faire/ar-AAAYTWr
    (et je ne suis vraiment pas un fan de Greta Thurnberg. Juste une personne honnête à tendance libérale et réaliste)

    • Quelle blague. Ce n’est pas la mère de Greta qui écrit des absurdités, ce sont les lecteurs qui sont trop idiots. Mais prenons là au mot: puisque tout ce qui est écrit n’est que de la métaphore, du conte de fées, de la poésie, il n’y a pas lieu de s’alarmer, n’est-ce pas? Quand les khmers verts viendront nous interdire l’avion ou nous couper le chauffage, ce sera métaphorique sans doute?

  • Il y a quelque siècle nous avions Jeanne d’Arc. Aujourd’hui nous nous contentons de Fifi Brindacier.

  • Les commentaires sont fermés.

Promouvoir la liberté n’est pas gratuit

Mais cela peut aider à réduire vos impôts de 66%

Faites un don dès maintenant

Faire un don
5
Sauvegarder cet article

L'étau hygiéniste semble progressivement se desserrer dans le monde : aux États-Unis, les obligations vaccinales tentées par l'administration Biden ont été salement retoquées, un nombre croissant de pays laissent tomber les restrictions sanitaires dont l'aspect inopérant voire néfaste commence à apparaître à la vue de tous...

Eh oui : en témoigne le changement notable d'attitude de la plupart des laquais de l'information sur les plateaux télé ainsi que le retour de certaines personnalités raisonnables sur les ondes, le monde commence à... Poursuivre la lecture

Par Benjamin Faucher. 

En 2019, le Parlement européen a déclaré l’état d’urgence climatique. Il faut dire que les sujets liés à l’environnement ont pris soudainement une ampleur considérable en 2019 : réchauffement climatique, extinction des espèces, effondrement de la société humaine… plus personne ne peut les éviter.

En tant qu’acteurs du débat politique, les libéraux ont évidemment leur rôle à jouer. Pourtant, face à l’ampleur des enjeux, force est de constater que nombre d’entre eux ne sont pas à la hauteur, loin de là.

... Poursuivre la lecture

Par Damien Conzelmann.

Sur les ondes de France Inter, Olivier Blanchard, ex-chef économiste du FMI, déclarait qu'il n’y a pas à sacrifier la croissance pour éviter le réchauffement climatique :

https://twitter.com/franceinter/status/1407950272060694529

 

Il n’en fallait pas plus pour réveiller et indigner tous les partisans de l’idée de décroissance économique. Les insultes ont fusé. Gilles Raveaud a même parlé de « naufrage intellectuel ». Récemment, la publication d’un brouillon du GIEC a également relancé ... Poursuivre la lecture

Voir plus d'articles